NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Le viagra peut vous envoyer au ciel

Article publié le 13 janvier 2011

Le viagra peut vous envoyer au ciel

Le journal Chemistry World signalait en juillet 2010 que la FDA a « tapé sur les doigts » de Pfizer pour ne pas avoir rapporté les effets secondaires de certains de leurs médicaments bien connus, tel le Viagra®. Dans une lettre adressée en mai au directeur de la firme, la FDA a insisté sur les retards de rapports de ces effets, dont certains datent de 2004. La FDA estime que Pfizer a eu de nombreuses opportunités d’y remédier, mais ce dernier a porté le blâme sur des « erreurs dues au manque de formation du personnel lorsqu’il utilise un nouveau système d’ordinateur. »

De qui se moque-t-on en affirmant de telles absurdités ?
 
brand viagraA ce sujet, il faut revenir en arrière.

Aux États-Unis, en 1998, après huit mois de prescription, on comptait des centaines de rapports d’effets secondaires graves et le décès de cent trente hommes. En France, l’Agence du médicament annonçait en janvier 1999 qu’au cours des trois premiers mois de la mise sur le marché du médicament dans notre pays, on avait déjà constaté dix décès. Mais, sept de ces décès étaient survenus chez des hommes ayant des antécédents et des facteurs de risques cardio-vasculaires, et deux autres chez des patients qui avaient pris ce traitement contre l’avis de leurs médecins, soulignait l’Agence du médicament qui concluait : « Ces données ne remettent pas en cause la sécurité d’emploi du médicament ». Existerait-il des médicaments sans « sécurité d’emploi » ?

Le Courrier international du 4 février 1999 nous expliquait : « La FDA n’a pas réuni le panel d’experts indépendants pour juger de l’opportunité d’homologuer le produit et pour en rédiger la notice d’utilisation destinée aux médecins ». On pourrait évidemment se demander la raison de cette hâte, mais le même journal nous prévenait que durant les essais et les débats sur le produit : « L’argent de l’industrie pharmaceutique a coulé à flots dans les coffres des campagnes électorales des parlementaires : 8,3 millions de dollars […] ce laboratoire est le plus gros donateur de l’industrie pharmaceutique. C’est dans ce contexte que le 25 novembre 1997, la FDA décide de se passer d’un panel de spécialistes cardiaques et rénaux. Le 27 mars 1998, le Viagra® est approuvé par l’agence. »

Il est certain que cette autorisation de mise sur le marché est plus que suspecte.Toutefois, les actionnaires de Pfizer ne se sont pas posé ce genre de question et se sont réjouis car, en un an, le cours de l’action est passé de 41 à 119 dollars. 

Après avoir reçu des rapports sur seize cas de personnes ayant pris du Viagra® chez lesquelles la mort s’est ensuivie, la FDA — qui estime que seulement de 1 à 10 % des réactions secondaires lui sont signalées — a précisé : « Ces rapports ne changent pas les vues de la FDA sur la sûreté du médicament ». On se demande combien il faut d’accidents pour que cette « sûreté » soit mise en doute. Mais le laboratoire a bien dégagé sa responsabilité en signalant sur les boîtes que ce médicament peut provoquer de très graves effets secondaires, ce qui ne décourage guère les utilisateurs.

Et nous retrouvons, dans ce cas, la fuite de responsabilité qui persiste à se manifester. La FDA a été prévenue, que ce soit par Pfizer ou d’autres, mais blâme le seul laboratoire. Elle n’est en rien responsable et, sûrement pas coupable. Dans ce cas, a quoi sert-elle ?

Thèmes

Médicaments Pharmacovigilance

Bookmark and Share
2 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx9.130.79) le 13 janvier 2011 à 10H29

Chic alors !! Encore un scandale sanitaire ! Cà va encore faire de la copie pour un bout de temps !

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 13 janvier 2011 à 16H10

"Chic alors !! Encore un scandale sanitaire ! Cà va encore faire de la copie pour un bout de temps !"

Tient ! Encore le même monsieur inconnu sans pseudo, qui, non comptant de défendre les établissements Servier dans un autre scandale, celui du médiator, veut maintenant nous expliquer que le viagra est sans danger...allez-y continuez ! Ah, au fait ? Vous travaillez pour qui ?!!

votez :
(IP:xxx.xx9.3.243) le 26 janvier 2011 à 09H52

par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 13 janvier 2011 à 16H10

"Chic alors !! Encore un scandale sanitaire ! Cà va encore faire de la copie pour un bout de temps !"

Tient ! Encore le même monsieur inconnu sans pseudo, qui, non comptant de défendre les établissements Servier dans un autre scandale, celui du médiator, veut maintenant nous expliquer que le viagra est sans danger...allez-y continuez ! Ah, au fait ? Vous travaillez pour qui ?!!

- Où avez-vous lu dans mon message que je "défendais les laboratoires Servier" ? Où avez-vous lu dazns ce même message que je prétendais que le "Viagra était sans danger" ?

- Je ne "travaille" pour personne d’autre que moi !

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.53) le 26 janvier 2011 à 11H02

"Où avez-vous lu dans mon message que je "défendais les laboratoires Servier" ?"

Où ??!! Dans le dernier salon qui traite du scandale du médiator, tout simplement... (à moins qu’il ne s’agisse d’un autre monsieur sans pseudo !)

"Où avez-vous lu dazns ce même message que je prétendais que le "Viagra était sans danger" ?"

Ben, c’est simple, relisez-vous !

"- Je ne "travaille" pour personne d’autre que moi !"

Ben raison de plus pour ne pas s’indigner de ce type de scandale !

votez :
(IP:xxx.xx1.252.115) le 13 janvier 2011 à 14H50

@votez : (IP:xxx.xx9.130.79) le 13 janvier 2011 à 10H29 : Hein ? Qu’écrivez-vous ?....in-sanitaire le scandale.....ou bien un-sanitaire ?....ou bien, sanitaire ?....

C’est si chic que cela ? ça me "choc" "chac’’ fois !....Chu-t !

votez :
(IP:xxx.xx4.205.66) le 13 janvier 2011 à 16H26

le viagra est sans doute dangereux. Appliquons le principe de précaution des Drs Ungerer (Tommy) et Brassens (Georges) :

Tommy : Je m’entraîne tous les jours (un "Dieu seul le sait" selon les canadiens, mais pas plus)

Georges : "Et Fernande, alors, A quoi ça sert qu’elle se décarcasse ?"

votez :
par Scipion 2009 (IP:xxx.xx6.105.240) le 13 janvier 2011 à 20H31

"on comptait des centaines de rapports d’effets secondaires graves et le décès de cent trente hommes."

Voilà ce qui arrive quand on veut tirer dans une catégorie qui n’est plus la sienne :-)) :-)) :-))

votez :
(IP:xxx.xx9.3.243) le 26 janvier 2011 à 09H50

"Aux États-Unis, en 1998, après huit mois de prescription, on comptait des centaines de rapports d’effets secondaires graves et le décès de cent trente hommes. En France, l’Agence du médicament annonçait en janvier 1999 qu’au cours des trois premiers mois de la mise sur le marché du médicament dans notre pays, on avait déjà constaté dix décès. Mais, sept de ces décès étaient survenus chez des hommes ayant des antécédents et des facteurs de risques cardio-vasculaires, et deux autres chez des patients qui avaient pris ce traitement contre l’avis de leurs médecins...."

- On n’a malgré tout pas vu les médias friands de scandales et les lanceurs d’alerte moralisateurs et donneurs de leçons lancer des compagnes virulentes et véhémentes réclamant l’arrêt immédiat du Viagra comme ils l’ont fait pour le Vioxx, le Médiator, les vaccins, etc... ? Serait-ce parce que ce produit est en rapport avec le sexe et ses pratiques, de la même manière que les campagnes réclamant toujours plus de moyens et de financements pour la lutte contre le sida alors que le paludisme (par exemple) tue et a tué nettement plus de monde que lui et ne bénéficie pas de la même indignation de la part de la bien-pensance ? Deux poids , deux mesures ? Y aurait-il aussi dans ce domaine de la maladie des causes plus méritantes que d’autres ? Il faut bien reconnaître que c’est oui malheureusement.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.53) le 26 janvier 2011 à 10H02

"On n’a malgré tout pas vu les médias friands de scandales et les lanceurs d’alerte moralisateurs et donneurs de leçons lancer des compagnes virulentes et véhémentes réclamant l’arrêt immédiat du Viagra comme ils l’ont fait pour le Vioxx, le Médiator, les vaccins, etc... ? Serait-ce parce que ce produit est en rapport avec le sexe et ses pratiques, de la même manière que les campagnes réclamant toujours plus de moyens et de financements pour la lutte contre le sida alors que le paludisme (par exemple) tue et a tué nettement plus de monde que lui et ne bénéficie pas de la même indignation de la part de la bien-pensance ? Deux poids , deux mesures ? Y aurait-il aussi dans ce domaine de la maladie des causes plus méritantes que d’autres ? Il faut bien reconnaître que c’est oui malheureusement."

Bien-pensance vous dites ?! ça ne veut rien dire ! Vous avez voulu dire "bien-pensante" peut-être...bref !

Si je suis votre raisonnement assez spécial, sous prétexte que des virus et des pathologies peuvent tuer, il serait d’après vous normal, et pas si grave, que les vaccins, anti-biotiques et autres traitements allopathiques chimiques tuent également ?! Pourquoi donc se cantonner à choisir des traitements toxiques alors que nous avons la possibilité d’utiliser des médecines naturelles et sans effets secondaires, à commencer par les méthodes de soin préventives et tous ce que nous offre la nature pour renforcer notre immunité pour lutter en curatif contre les maladies ?

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles