Alcool : combien de temps faut-il pour l’éliminer ?

0

Boire un verre d’alcool ne prend que quelques secondes. Mais l’éliminer de son organisme prend beaucoup plus de temps. De plus, une consommation excessive d’alcool peut être dangereuse à la santé, et ce, quelle soit occasionnelle ou régulière.

Avant l’élimination de l’alcool, l’absorption

Lorsque vous consommez de l’alcool, celui-ci passe directement dans le sang via l’intestin grêle, l’oesophage et la muqueuse buccale. Le processus d’absorption dépend de divers facteurs comme : le type d’alcool, l’âge, le sexe, le poids, les habitudes de consommation et le fait que vous buvez à jeun ou non. En général, la concentration maximale d’alcool est atteinte en 30 minutes si vous êtes à jeun et en une heure si vous ne l’êtes pas. De là, l’alcool est transporté dans tout l’organisme. Il est ensuite éliminé par le foie (à 95%) et par les reins, les poumons, la salive et la peau (à 5%). Cette vitesse d’élimination varie d’une personne à une autre. Elle est aussi plus lente chez une femme que chez un homme.

Connaître son taux d’alcoolémie

Le taux d’alcoolémie est exprimé en gramme par litre de sang. Pour le déterminer, vous devez considérer : votre poids, la quantité d’alcool (en sachant qu’un verre contient 10 grammes d’alcool) et la proportion d’eau présente dans votre corps (68% pour un homme et 55% pour une femme).

Taux d’alcoolémie = quantité d’alcool / poids x proportion d’eau dans le corps. 

consommation excessive d'alcool

Quels sont les effets de l’alcool ?

Sur le long terme, l’alcool peut entraîner plusieurs maladies : maladies du foie, cancers, troubles psychiques et cardiovasculaires… Voici quelques explications :

  • Cancers : à partir d’un verre par jour, l’alcool augmente le risque de cancers (de la bouche, de la gorge, du côlon, du foie…). Le risque de cancers augmente avec tous les types d’alcools, car c’est l’éthanol (molécule d’alcool) qui est cancérigène.
  • Problèmes au niveau du système cardiovasculaire : à cause de la consommation d’alcool, le risque d’accidents vasculaires cérébraux et d’hypertension augmente. Une consommation importante d’alcool est aussi synonyme de troubles du rythme cardiaque, d’où une hausse du risque de mort subite.
  • Dangers pour le système nerveux et psychique : troubles de l’attention, de la mémoire… peuvent être entraînés à cause d’une consommation excessive d’alcool. Une forte consommation peut également provoquer des insomnies, une dépression et parfois un suicide.
  • Poison pour le foie : l’alcool détruit le tissu hépatique ; une destruction qui peut entraîner une cirrhose, une maladie qui peut évoluer en cancer.

La dose d'alcool à ne pas dépasser

Le seuil de risque est de 2 verres pour une femme et de 3 verres pour un homme avec un jour par semaine sans alcool et pas plus de 4 verres « standards » en une seule occasion. Au-delà, les troubles du comportement et les risques de maladies augmentent.

Boire de l’alcool n’est pas un geste anodin. A court, moyen et long terme, une consommation d’alcool peut avoir de graves conséquences sur la santé ; des conséquences parfois irréversibles. Evaluez donc votre consommation pour préserver votre santé ! Et surtout, buvez de l’eau, un geste essentiel à la vie !

Commenter