Qu’est ce que le métabolisme rapide et comment les nutriments sont transformés en énergie par votre corps ?

0

Selon notre métabolisme, nous devons suivre des habitudes alimentaires pour rester en forme et garder la ligne. Parmi les types de métabolismes, il y a le rapide et le lent. Dans cet article, nous avons souhaité mettre en lumière le métabolisme rapide : définition, avantages, inconvénients, bonnes habitudes à adopter et alimentation à suivre.

Qu’est-ce que le métabolisme ?

Le métabolisme regroupe l’ensemble des processus chimiques et physiques se produisant au niveau des cellules. Grâce à ces différents changements, les nutriments sont transformés en énergie. Mais parfois, différents facteurs influent sur la santé. Une régulation du métabolisme est donc ici nécessaire, car un déséquilibre peut provoquer des symptômes plus ou moins importants.

définition du métabolisme

L’énergie produite par le métabolisme est utilisée dans certaines fonctions vitales comme la respiration, la circulation, la digestion, l’élimination des déchets…

Le métabolisme a également un effet sur les dépenses énergétiques. C’est pourquoi il est pris en considération chez les personnes souhaitant maigrir, mais n’y parvenant pas malgré un régime alimentaire strict. Il est donc important d’adopter un programme alimentaire adapté afin de réguler son métabolisme de manière naturelle.

A voir : comment calculer son métabolisme basal ?

Définition du métabolisme rapide

Le métabolisme rapide (ou taux métabolique de base élevé pour les scientifiques) fait référence aux personnes dont le taux de masse graisseuse est bas, voire très bas. Ces personnes peuvent manger en très grande quantité sans pour autant prendre de poids. Ceci est dû à leur organisme dont la vitesse d’assimilation des aliments est très élevée. Ces personnes brûlent donc rapidement les calories sans stocker de graisses (ou en petite quantité). Cette faculté est liée à de l’hyperthyroïdie (une hyperactivité de la thyroïde).

Attention : une personne mince n’a pas forcément un métabolisme rapide. Une personne souffrant d’obésité peut également avoir un taux métabolique de base élevé alors que son taux de graisse stockée est important.

Les symptômes d’un métabolisme rapide sont :

  • Difficulté à prendre du poids
  • Faim constante
  • Difficulté à s’endormir
  • Nervosité et sentiment anxieux
  • Mauvaise absorption des aliments dans l’intestin
  • Excès d’énergie

Et le métabolisme lent ?

Lorsque l’on a un métabolisme lent, ceci signifie que l’on rejette moins de nutriments. Ces derniers se transforment donc en graisses. Résultats : vous prenez du poids et votre santé se retrouve en danger. Pour remédier à ce problème, il faut donc accélérer son métabolisme lent en mettant en place certains efforts.

Les symptômes d’un métabolisme lent sont :

  • Difficulté à maigrir
  • Digestion difficile et lente
  • Fatigue
  • Tendance à la constipation
  • Dépression dans certains cas.

Quel régime adopter dans le cas d’un métabolisme rapide ?

Selon une théorie nutritionniste, il existe un lien entre les préférences alimentaires et les types de métabolismes. Ainsi, il est essentiel de connaître les aliments à consommer pour être en bonne santé et éviter un surpoids.

Le métabolisme rapide correspond aux personnes ayant un bon appétit et préférant les aliments riches en protéines et en graisses. Généralement, ces personnes préfèrent donc le salé au sucré. Si c’est votre cas, votre alimentation devra donc être adaptée afin de maintenir un poids équilibré. Pour cela, évitez les glucides comme les sucreries. Limitez également la consommation de protéines animales (mélangez-les aux protéines végétales comme les fruits à coque et légumes secs).

Concernant les graisses, ces dernières ne sont pas mauvaises à la santé, à condition de choisir celles de bonne qualité : poissons gras, huile d’olive, de lin ou de sésame, graines, légumes secs, avocat.

N’oubliez pas non plus les légumes : smoothies, soupes, salades…

Si vous avez un gros appétit, vous pouvez faire plusieurs repas par jour sans en sauter un.

Comment accélérer son métabolisme ?

Booster son métabolisme signifie mettre en place quelques changements dans son quotidien. Voici les habitudes à adopter au niveau alimentaire et sport.

Accélérer son métabolisme grâce à l’alimentation

Misez sur les protéines

Dès lors que vous mangez, votre métabolisme s’accélère pendant quelques heures. C’est l’effet thermique. Mais certains nutriments boostent cet effet. Ceci est le cas des protéines qui permettent de l’augmenter de 15 à 30%.

métabolisme rapide

Il ne faut donc pas bannir les protéines de votre alimentation, bien au contraire ! En plus, en entretenant votre masse musculaire, les protéines peuvent vous aider à combattre votre métabolisme lent. Consommer des protéines de bonne qualité aide donc le corps à perdre du poids plus rapidement.

Pour accélérer votre métabolisme, les bonnes protéines à consommer sont celles renfermant peu de graisses, mais une forte teneur en acides aminés. Mangez par exemple de la viande, du poisson et les oeufs.

Optez pour des aliments « booster de métabolisme »

Outre les protéines, intégrez également dans votre alimentation des aliments propices à la hausse du métabolisme comme :

  • Les poissons gras : il semblerait que le corps ne stocke pas la graisse de ces poissons, mais ne conserve uniquement ce dont il a besoin.
  • L’huile de coco : cette huile booste le métabolisme qui se mettrait alors à brûler trois fois plus de calories six heures encore après le dernier repas. Autre avantage de cette huile : elle améliore la fonction thyroïdienne.
  • Les graines : graines de lin, sésame, tournesol… Les graines sont un excellent substitut au chocolat, par exemple.
  • Le café et le thé : non sucrées et sans lait, ces boissons ne vous apporteront aucune calorie. Et la caféine qu’elles contiennent boostent votre métabolisme.
    • Si vous aimez le thé, optez pour le thé « Matcha ». En plus de sa teneur en caféine, ce thé accélère le rythme cardiaque et donc le métabolisme.
  • Le piment : il contient de la capsaïcine, une substance qui lui confère son goût piquant et sa sensation de brûlure. Mais la capsaïcine a aussi la capacité d’augmenter la température corporelle et de couper l’appétit. Pour combattre la graisse, vous pouvez donc profiter des effets du piment.
  • Les céréales complètes : les nutriments et glucides présents dans le riz ou encore l’avoine stabilisent le taux d’insuline, ce qui permet d’augmenter le métabolisme.
  • Les épices : le gingembre ou encore le poivre aident à brûler des graisses facilement.
  • Les agrumes : le citron, pamplemousse ou encore l’orange augmente le métabolisme. Et grâce à leur forte teneur en vitamine C, ces fruits permettent de stabiliser le niveau d’insuline.
  • La papaye :  ce fruit renferme de la papaïne, une enzyme qui améliore la digestion et l’absorption des protéines ; un procédé qui booste le métabolisme et qui brûle les graisses.
  • Le céleri : certes, son goût est minime, mais le céleri maintient le corps hydraté et facilite la digestion. Sa richesse en fibres est également bénéfique, car elles brûlent les graisses et stimulent le métabolisme.

Pensez à bien vous hydrater

Ceci est un fait : plus vous buvez, plus vous brûlez des calories. Pensez donc à boire de l’eau plate régulièrement !

D’ailleurs, savez-vous combien de litre d’eau par jour sont à boire ?

Mangez plus souvent

Moins vous mangez souvent, plus votre métabolisme ralentit. Et en privant votre corps de nourriture, celui-ci se mettra en mode « stockage ». La solution est donc de manger plus souvent, mais en plus petites quantités afin de booster votre métabolisme. Par exemple, divisez votre alimentation comme ceci : un petit-déjeuner, un déjeuner, une collation et un dîner. Si votre petit-déjeuner et déjeuner sont légers, vous pouvez ajouter une collation dans la matinée.

Accordez-vous un cheat day

Un jour par semaine, mangez ce qui vous fait envie. En revanche, deux règles sont à respecter :

  • Ne mangez pas le double de ce que vous mangez habituellement
  • Choisissez un jour fixe dans la semaine pour votre « journée plaisir ».

le taux métabolique rapide

En vous accordant un cheat day une fois par semaine, vous pourrez :

  • Accélérer votre métabolisme
  • Diminuer votre taux de ghréline (hormone entraînant la faim)
  • Augmenter votre production de leptine ce qui transmet au cerveau le signal de brûler plus de graisses du ventre
  • Vous faire plaisir en mangeant ce que vous souhaitez.

Augmenter son métabolisme avec le sport

Même s’il est possible d’augmenter son métabolisme sans sport, pratiquer une activité physique est toujours mieux. En effet, plus vous bougez, plus vous vous musclez et plus vous brûlez de calories. Parmi les sports phares pour booster son métabolisme, il y a la musculation qui permet d’augmenter sa masse musculaire et d’éliminer des calories.

Pensez aussi à fractionner vos séances d’entraînement en alternant sport intense et moments « doux ». Concernant la durée, essayez de programmer 30 à 45 minutes de sport trois fois par semaine.

Autre conseil pour booster votre métabolisme

Le sommeil sécrète beaucoup de choses dans notre corps, en particulier les hormones de l’appétit et notre métabolisme. Pour accélérer votre métabolisme, il est donc important de bien dormir (entre 7 et 8 heures par nuit sont une bonne durée).

Les avantages et inconvénients du métabolisme rapide

Les avantages : 

  • Alimentation importante non accompagnée d’une prise de poids
  • Taux de masse grasse bas
  • Dépense naturelle importante
  • Bonne digestion des repas
  • Bon appétit

Les inconvénients : 

  • Etat nerveux et anxieux
  • Difficulté à trouver le sommeil
  • Energie à revendre
  • Mauvaise absorption des aliments

Si vous avez un métabolisme rapide, vous devez donc adopter de bonnes habitudes afin de rester en bonne santé et éviter de prendre du poids. En suivant ces quelques conseils, vous parviendrez à atteindre ces deux objectifs et à réguler votre métabolisme pour éviter un déséquilibre pouvant entraîner des symptômes plus ou moins importants.

Commenter