Graisse viscérale : comment se débarrasser de ce gras abdominal ?

0

Le ventre est une partie du corps où les graisses se stockent volontiers : il y a la graisse sous-cutanée juste sous la peau et la graisse viscérale qui se situe en profondeur sous les muscles et autour des viscères. Si toutes deux sont disgracieuses, la graisse viscérale est également très mauvaise à la santé. En effet, en plus de favoriser l’apparition de diabète de type II, ce type de graisse augmente aussi les risques de maladies cardiovasculaires et d’hypertension artérielle. Si vous avez de la graisse viscérale, un régime minceur devra donc être mis en place.

Mais d’où vient la graisse viscérale ? Quelles en sont les causes et conséquences ? Que faire pour s’en débarrasser ?

Qu’est-ce que la graisse viscérale ? Où se loge-t-elle ?

La graisse viscérale, aussi appelée graisse du ventre est de la graisse logée en profondeur, autour des organes situés au niveau de l’abdomen. Cette graisse ne peut pas être pincée.

A savoir : certaines personnes minces peuvent avoir de la graisse viscérale. Si vous en avez beaucoup, votre ventre ressortira de manière importante.

graisse viscérale

Comme indiqué au début, la graisse viscérale est à l’origine de certaines maladies : diabète de type II, problèmes cardiovasculaires, hypertension artérielle… Mais cette graisse engendre également les effets négatifs suivants :

  • Obstruction de certains organes comme le cœur, l’estomac… Ceci peut entraîner des dommages et des déformations au niveau de ces organes.
  • Apparition de toutes sortes de maladies liées à la digestion, aux articulations, à la respiration…

Cette graisse est donc dangereuse à la santé et ce, même si elle est présente en petites quantités.

Il faut donc être vigilant et mettre en place un mode de vie sain pour l’éliminer.

Et la graisse sous-cutanée ?

La graisse sous-cutanée est disgracieuse, mais inoffensive. Elle se trouve juste sous la peau et représente celle que vous pouvez pincer et toucher.

A lire aussi : comment éliminer sa graisse abdominale ?

Ces deux types de graisses (sous-cutanée et viscérale) sont dues à une mauvaise hygiène de vie. La plupart du temps, c’est le fait de manger des aliments très caloriques et riches en sucres qui favorisent l’apparition de la graisse viscérale.

Comment savoir si nous avons trop de graisse viscérale ?

Pour savoir si vous êtes dans la norme, il suffit de mesurer votre tour de taille (en cm) et de vous référer aux résultats suivants :

Hommes :

  • <79 : sous-poids
  • Entre 79 et 94 : normal
  • Entre 94 et 102 : alerte
  • >102 : risque élevé (situation d’obésité)

Femmes :

  • <68 : sous-poids
  • Entre 68 et 80 : normal
  • Entre 80 et 88 : alerte
  • >88 : risque élevé (situation d’obésité).

En fonction de votre sexe et de votre tour de taille, vous pouvez ainsi vous rendre compte dans quelle situation vous vous trouvez. Si vous êtes en « alerte » ou en « risque élevé », vous devrez mettre en place de bonnes habitudes afin de perdre votre graisse viscérale.

Comment combattre cette mauvaise graisse du ventre ?

Pour vous débarrasser de votre mauvaise graisse abdominale, il est important de mettre en place de bonnes habitudes de vie et alimentaires. Pour vous orienter, nous vous livrons ci-dessous nos conseils pour diminuer votre taux de graisse viscérale.

1- Adoptez une alimentation équilibrée

Si vous mangez mal et en grande quantité, le volume de graisse abdominale augmentera automatiquement. En effet, en mangeant mal et trop, votre corps se verra perturber et la production de graisse viscérale sera stimulée.

graisse du ventre

Une mauvaise alimentation est celle riche en aliments transformés et contenant beaucoup de sucres ajoutés et de graisses. Pour éliminer la graisse viscérale, il convient donc de manger équilibré en adoptant une alimentation composé de « vrais aliments ». Il est également important de consommer des bonnes graisses, des sucres lents et des fibres. Les graisses saturées (charcuterie, viennoiseries, plats préparés…) et les sucres ajoutés doivent quant à eux être laissés de côté.

A savoir : les sucres ajoutés ne renferment ni minéraux ni vitamines. En consommer en grande quantité est aussi synonyme de prise de poids.

Pensez également à consommer des protéines (viande, oeufs, poissons, laitages…). Ces dernières limitent la sensation de faim et diminuent les pics d’insuline (l’insuline est considérée comme l’hormone de stockage des graisses (plus votre taux d’insuline sera élevé, plus votre corps stockera de la graisse viscérale)). Les protéines sont donc le nutriment essentiel pour perdre de la graisse !

En résumé, vous devez manger des aliments riches en nutriments et éviter les aliments transformés.

2- Limitez la consommation de gras trans

Si vous pensiez que bannir les graisses de votre alimentation était la clé pour maigrir, détrompez-vous ! En effet, consommez des bonnes graisses participe à la perte de poids.

En revanche, les gras trans sont à bannir ! Les gras trans sont des graisses artificielles mauvaises à la santé et fabriquées de manière industrielle. Pour perdre de la graisse viscérale, les gras trans doivent donc être éliminés de votre alimentation. Pour cela, bannissez les aliments transformés et frits.

3- Mangez des fibres

Si les protéines sont bonnes pour limiter le développement de la graisse viscérale, consommer des fibres l’est également. De plus, plus vous en mangerez, plus vous serez en bonne santé ! Les atouts santé des fibres sont :

  • Elles entraînent une sensation de satiété durable
  • Elles ralentissent l’absorption des sucres
  • Elles boostent le transit intestinal

Les différents effets des fibres poussent ainsi à moins manger entraînant de ce fait une perte de poids.

D’après une étude réalisée sur 1100 personnes, une consommation élevée de fibres participe à la baisse de la graisse viscérale (une hausse de 10 grammes de l’apport quotidien de fibres diminue de 3,7% (sur une période 5 ans) l’augmentation de la graisse viscérale).

Les fibres peuvent être retrouvées dans les légumes et légumineuses.

Conseils pour profiter des effets des fibres :

  • Ajoutez progressivement des fibres à votre alimentation : si vous en consommez 10 grammes actuellement, ne passez pas à 35 grammes d’un seul coup. Augmentez doucement votre apport pour que votre appareil digestif s’habitue à ce changement.
  • N’épluchez pas les légumes et fruits, car c’est dans la peau que les fibres sont le plus présentes.

4- Consommez de l’alcool avec modération

Boire de l’alcool en grande quantité accélère la production de graisse viscérale et celle de mauvaises graisses. En plus, une importante consommation d’alcool entraîne des maux d’estomac, ce qui ne facilite pas la digestion et augmente le stockage de graisses.

Limitez donc votre consommation à un verre par jour.

5- Destressez

Le stress n’est pas bon à la santé. En effet, une hausse de cortisol (hormone du stress) a des effets néfastes sur le sommeil, l’appétit, le bien-être et le taux de masse grasse. Sur la graisse viscérale, le stress a également un effet négatif : en favorisant l’appétit, la graisse viscérale s’accumulera automatiquement et votre taille en subira les conséquences.

Il est donc important de se détendre. Pour cela, faites du sport, pratiquez le yoga, la méditation ou une tout autre activité synonyme de sérénité pour vous.

6- Dormez suffisamment

Le manque de sommeil est une autre source de l’accumulation de graisse viscérale dans le corps. Les raisons ? Un sommeil déréglé entraîne un état de stress provoquant lui-même la formation de graisses. Il est donc essentiel de bien dormir (7-8 heures sont une bonne moyenne). En plus, le sommeil empêche la hausse du taux de cortisol !

Pour vous aider à mieux dormir, pensez à :

  • Utiliser des huiles essentielles relaxantes avant de dormir
  • Eviter la caféine
  • Vous détendre
  • Prendre un bain chaud
  • Dormir dans une pièce fraîche et sombre.

7- Faites du sport

Ne pas faire d’activité physique régulièrement peut également entraîner une hausse de la graisse viscérale. Pensez donc à bouger (faire du vélo, marcher pour aller à tel endroit…) et à mettre votre corps en action !

Et si vous ne savez pas quel sport pratiquer, en voici 10 pour raffermir votre ventre.

graisse abdominale

Si vous le pouvez, alternez entre séances de sport intense et courtes séances d’exercices suivies d’une phase de repos pour augmenter votre endurance et favoriser votre développement musculaire.

8- Tentez le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est une pratique qui consiste à jeûner sur une période plus ou moins longue. En adoptant cette méthode, vous consommerez moins de calories et perdrez donc du poids.

9- Essayez le régime pauvre en glucides

Ce type de régime est efficace pour perdre de la graisse viscérale. Ainsi, le régime low-carb ou cétogène diminue l’apport en glucides et se base sur la consommation de bonnes graisses. Avec ce programme minceur, le corps entre dans un état de cétose ; une période durant laquelle l’organisme trouve son énergie dans les graisses. Résultat : vous brûlez des graisses.

10- Buvez beaucoup d’eau

Boire de l’eau régulièrement dans la journée aide le corps à éliminer les déchets et toxines. De plus, boire de l’eau participe à une bonne santé. Pour bien vous hydrater durant la journée, pensez à :

  • Emmener une bouteille d’eau avec vous si vous sortez
  • Boire un peu plus de deux litres par jour
  • Préférer l’eau en bouteille à celle du robinet

Si vous souffrez de graisse viscérale, vous avez désormais toutes les clés en main pour vous en débarrasser. L’éliminer demande des efforts spécifiques, mais en les mettant en place, vous parviendrez à perdre cette graisse abdominale, mauvaise pour la ligne et la santé. Et si vous cherchez à maigrir du ventre, voici nos recettes de tisane ventre plat.

Commenter