NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Hormones de croissance humaines ou synthétiques, même scandale ?

Article publié le 20 décembre 2010

Hormones de croissance humaines ou synthétiques, même scandale ?

Lorsque nous avons publié l’article sur le scandale de l’hormone de croissance, nous pensions en avoir terminé avec ce consternant problème puisque cette hormone tueuse avait été remplacée par une hormone synthétique qui ne présentait officiellement aucun risque.

Or, quelques jours après cette publication, l’Afssaps (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) prévenait médecins et patients ainsi que l'Agence européenne du médicament (Emea) de la surmortalité chez des patients traités avec des hormones de croissance synthétiques pour un retard de croissance dans l'enfance. « Cette surmortalité est associée à des accidents vasculaires cérébraux (AVC), comme des hémorragies et, secondairement, à des tumeurs osseuses », a précisé Jean Marimbert, directeur général de l’Agence.

Quant au Dr Anne Castot, chef du département de la surveillance des risques, du bon usage et de l'information sur les médicaments de l’Afssaps, elle a admis que « C'est la première étude qui montre un surmortalité avec les hormones de croissance recombinantes » (synthétiques), et que « ces hormones sont sur tout le marché européen et au delà ».

Il est évident qu’il y a eu un léger bémol à ce concert de la part de Jean Marimbert qui a expliqué que « les résultats de l'étude n'apportent pas la preuve certaine d'un rôle de l'hormone synthétique dans cette surmortalité, mais il s'agit d'un risque nouveau identifié ». L’Emea va donc lancer une nouvelle étude pour réévaluer la sécurité de ces hormones de croissance.

Cette nouvelle alerte aux dangers de médicaments homologués, réputés sans danger et remboursés est venue d’une étude épidémiologique baptisée Saghe, (Santé Adulte GH Enfant) portant sur près de 7 000 patients traités en France par l’hormone de croissance synthétique entre 1985 et 1996, alors qu’ils étaient enfants ou adolescents. Sur ces patients, 93 décès ont été constatés, alors qu’on observe généralement 70 décès pour le même nombre de personnes dans la population normale du même âge et de même sexe. Soit 23 décès (un tiers) de plus que la normale. Cette étude a été publiée vendredi dernier sur le site de l’Afssaps qui appelle à la plus grande précaution concernant la prise d’hormone de croissance synthétique.

Le risque de mortalité augmente quand les doses sont supérieures aux doses autorisées. Pour Didier Houssin, directeur général de la santé, cette information est « importante au niveau mondial car dans l'ensemble, en France, les doses sont plutôt faibles ». L’Afssaps explique qu’elles ne permettent pas « d’établir avec certitude une relation de causalité avec le traitement par hormone de croissance » et « nécessitent d’être complétées par l’analyse de la morbidité (ensemble des facteurs influençant l’état de santé) des patients, ainsi que par les résultats d’études épidémiologiques menées dans des populations similaires ».

5254495201_e91f2b96bb.jpg

Nous sommes rassurés puisqu’en France les doses sont plutôt faibles, alors qu'aux États-Unis le traitement est fréquemment administré à très fortes doses. Encore une preuve que nous sommes toujours les meilleurs. Cependant, le Pr Philippe Lechat, pharmacologue de l’Afssaps, ne peut cacher qu’on a « tendance à donner de fortes doses pour les enfants les plus petits. »

Selon le Dr Castot, en France, une dizaine de milliers d’enfants et d'adolescents de moins de 18 ans seraient actuellement traités par hormones de croissance. Dans l’attente du résultat de l’évaluation européenne, l’Afssaps recommande aux médecins « par mesure de précaution » de réserver ce traitement hormonal aux enfants pour lesquels il est indispensable et de ne pas dépasser les doses autorisées.

Or, les traitements à base d’hormones de croissance synthétiques sont utilisés pour soigner les déficits en hormone de croissance et les patients de petite taille, mais ce traitement est également utilisé dans d’autres cas, comme ceux des enfants présentant un retard de croissance mais dont l’organisme produit normalement l’hormone nécessaire.

L’étude de l’Agence, menée en partenariat avec la Direction générale de la santé (DGS) et l’Institut national du Cancer (INCa), conseille aux parents d’enfants et d’adolescents actuellement traités à l’hormone de croissance synthétique de prendre contact « sans urgence » avec le médecin ayant prescrit le traitement afin qu’il détermine si celui-ci et la dose préconisée sont adaptés. Même conseil pour les personnes plus âgées qui ont suivi un traitement plus jeune. Elle invite également les médecins prescripteurs « par mesure de précaution, à réserver le traitement par hormone de croissance synthétique aux situations cliniques pour lesquelles le bénéfice escompté est grand ».

L’Afssaps a transmis ses conclusions à l’Agence européenne du médicament, chargée des autorisations de mise sur le marché de ce type de produits. L’Emea doit effectuer des études similaires dans d’autres pays européens avant de statuer sur la question.

Il faut aussi savoir qu’une étude financée par la Direction générale de la santé (DGS) et publiée dans le British Medical Journal en septembre 1997 avait conclu que « l’hormone de croissance serait inefficace ». Elle portait sur l’évolution de la taille de trois mille deux cent trente-trois enfants traités entre 1973 et 1989. « Le traitement par hormone de croissance n’a pas rétabli la courbe de croissance génétique et ne devrait donc pas être considéré comme un traitement de remplacement, encore moins une panacée pour les enfants de petite taille... ». Certains enfants ont été traités alors qu’ils n’étaient pas du tout atteints de nanisme mais seulement d’un « léger déficit hypophysaire » qui les reléguaient parmi les « plutôt petits » de la planète, ce qui n’est pas une tare. Mourir pour grandir de quelques centimètres semblait déjà stupide mais, dans ce cas, les dés étaient pipés dès le départ puisque la DGS, qui avait pourtant financé l’étude mettant en cause l’efficacité du traitement, n’a pas tenu compte des résultats obtenus.

On ne peut s’empêcher d’imaginer que l’appât du gain a dû être aussi attirant pour les fabricants de cette hormone de synthèse que pour ceux qui récoltaient et vendaient les hormones humaines. Ont-ils succombé à la tentation ? L’avenir nous le dira.

 

Thèmes

Santé menacée Principe de Précaution Union Européenne Hormones Afsapps Politique sanitaire

Bookmark and Share
2 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.222.15) le 20 décembre 2010 à 15H39

Ah ! Chic alors !! Encore un scandale ! On ne sait plus où donnez de la tête et de la plume et de la caméra. Les Français aiment tant çà les scandales. Ils aiment çà les Français la chasse aux responsables. C’est en général la première question qui est posée par exemple après un gros accident d’autocar sur l’autoroute, juste après l’arrivée de la "cellule d’assistance psychologique" , la gent journaleuse commence à poser la question de la recherche des responsabilités. Ensuite, la police et les pompiers peuvent commencer à travailler.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx5.191.182) le 20 décembre 2010 à 22H19

"Ah ! Chic alors !! Encore un scandale ! On ne sait plus où donnez de la tête et de la plume et de la caméra. Les Français aiment tant çà les scandales. Ils aiment çà les Français la chasse aux responsables. C’est en général la première question qui est posée par exemple après un gros accident d’autocar sur l’autoroute, juste après l’arrivée de la "cellule d’assistance psychologique" , la gent journaleuse commence à poser la question de la recherche des responsabilités. Ensuite, la police et les pompiers peuvent commencer à travailler."

Et encore le même refrain de votre part...mais vous n’en avez pas mare monsieur l’inconnu ? En plus vous mélangez tout ! Certes, la mentalité française se dégrade, mais lorsqu’il y a de vrais scandale comme vous dites, et de vrais responsables, je crois qu’il est normal d’en parler non ?!!

votez :
(IP:xxx.xx3.222.15) le 21 décembre 2010 à 16H26

mais lorsqu’il y a de vrais scandale comme vous dites, et de vrais responsables, je crois qu’il est normal d’en parler non ?!!

- Tout à fait d’accord ! A condition que celà soit fait de façon honnête, ce qui est loin d’être le cas de la plupart de nos médias....

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx5.191.156) le 30 décembre 2010 à 10H27

"Tout à fait d’accord ! A condition que celà soit fait de façon honnête, ce qui est loin d’être le cas de la plupart de nos médias..."

Ah ben pour ce qui est des médias, je suis bien d’accord, mais Sylvie Simon n’a rien avoir avec les médias, et elle est de plus complètement indépendante.

votez :
(IP:xxx.xx3.223.14) le 30 décembre 2010 à 11H55

Sylvie Simon

Sylvie Simon est écrivain et journaliste. Elle a écrit de nombreux ouvrages sur les phénomènes dits « paranormaux » et l’ésotérisme [..]

Depuis son plus jeune âge, Sylvie Simon a compris qu’elle possédait des dons de télépathie, de voyance et de guérison, dons qui lui confirment chaque jour qu’il existe « autre chose » se situant au-delà des perceptions habituelles.

Elle a eu également la chance de côtoyer des scientifiques ouverts à la spiritualité qui lui ont permis d’élargir le champ de ses investigations dans le domaine paranormal.

Bibliographie partielle :

2012, le rendez-vous : De la crise à l’avènement d’un nouveau monde, 2009

Réincarnation : Quand les expériences rencontrent la science, 2008

La Mémoire de l’au-delà, 2006

Le guide des tarots, 2004

Le réveil de la conscience : Dialogues sur une nouvelle vision du monde, 2003

Le Tarot pratique, 2003

Voyances remarquables : Les plus grandes prédictions d’hier et d’aujourd’hui, 2003

Arts divinatoires des 5 continents, 1998

Au seuil de l’étrange, 1997

Phénomènes étranges du surnaturel, 1997

Les arts divinatoires, 1983

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 7 janvier 2011 à 12H54

Je vois que vous passer énormément de temps à vous renseigner sur le cursus des différents rédacteurs de Naturavox, dont Sylvie Simon fait partie (dans quel but d’ailleurs, on ne sait pas trop...).

Cela dit, auriez-vous vu l’auteur de cet article présenter le journal de 20h ou, micro en main, faire un interview ou animer un débat téléviser ? Je ne le crois pas !

C’est de ce genre de journalistes là dont je parlais...

Et que je sache, Sylvie Simon n’en fait pas partie !

votez :
(IP:xxx.xx9.130.79) le 8 janvier 2011 à 10H25

@ bnetre

"Sylvie Simon fait partie (dans quel but d’ailleurs, on ne sait pas trop..."

- Dans le but de montrer que Mme Simon s’est fait une spécialité essentiellement dans le traitement de sujets ésotériques comme le montre une grande partie de sa bibliographie (le reste consistant à faire monter la mayonnaise en dénonçant ce qu’elle considère comme étant des scandales),la véritable science lui étant complètement étrangère, volontairement ou non.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 8 janvier 2011 à 17H32

"Dans le but de montrer que Mme Simon s’est fait une spécialité essentiellement dans le traitement de sujets ésotériques comme le montre une grande partie de sa bibliographie (le reste consistant à faire monter la mayonnaise en dénonçant ce qu’elle considère comme étant des scandales),la véritable science lui étant complètement étrangère, volontairement ou non."

Et bien dites donc, qui que vous soyez, vous avez l’air de ne pas trop aimer les gens qui disent tout haut ce que beaucoup de gens pensent tout bas... Un conseil : plutôt que de vous occupez du C-V des autres, commencez déjà à nous dire qui vous êtes et ce que vous cherchez ici ! Pour l’heure, toutes vos critiques sont vaines, car ce n’est pas en ce cachant derrière un identifiant d’ordinateur que vous risquez de gagner une quelconque crédibilité. Vous allez peut-être bientôt nous dire que vous êtes scientifique vous-même peut-être ?! Allez...

votez :
(IP:xxx.xx1.191.131) le 20 décembre 2010 à 17H48

Oui...encore une preuve de plus de la déviance des connaissances qualifiées de scientifiques par des êtres qui osent se dire spécialistes.

Qui connait le rôle des glandes ? Qui connait l’origine des Glandes ?...depuis 7000 ans, des livres en parlent, de très grands peuples amis viennent nous indiquer que :’’ peut être nous ne sommes pas dans le vrai’’...et des êtres occidentaux le paient de leur vie. En gros, la science ne peut plus progresser puisque le mensonge l’a envahi à tout niveau !

La NASA nous indique que nous avons fait fausse route avec nos connaissances erronées de la notion de Vie. Même nos physiciens remettent en cause les connaissances déduites par leur mental mental qualifié de rationnel et de cartésien par eux mêmes. Ils se disent obligés de reprendre cette science qualifiée de ’finie’ il y a encore trois ans et donc de remettre en cause la valeur même du mental rationnel des êtres humains.

Avec l’hormone de croissance et ses morts, la moindre des choses serait de se mettre à réfléchir tous ensemble sur les cas bénéfiques à la santé et sur les autres par trop nocifs puisque mortels. Pourquoi les prétendus spécialistes et leurs horreurs doivent primer ? Le bon sens populaire avait parlé juste à l’époque du début de l’utilisation de l’hormone de croissance....

Personne dans notre monde occidental ne songe à en tirer les seules conclusions possibles , nos certitudes, donc nos bases scientifiques sont erronées et tombent les unes après les autres. La preuve réside aussi sur ce que les historiens trouvent sur des squelettes très très vieux, par exemple au niveau du crane, des dents soignées,...pourquoi les éloigner de la science ?

votez :
(IP:xxx.xx3.222.15) le 20 décembre 2010 à 18H10

Qui connait l’origine des Glandes ?...

Ah ! Mon bon monsieur, ne m’en parlez pas ! Si maintenant on en arrive aux profondeurs métaphysiques, on n’est pas sorti !

votez :
(IP:xxx.xx1.191.131) le 20 décembre 2010 à 20H02

@(IP:xxx.xx3.222.15) le 20 décembre 2010 à 18H10 : Déjà les physiciens nous disent ce qu’ils pensent de leur ex-science...alors, ""méta""...mets ta physique au placard et bien en profondeur ? et vous parlez de sortie ??...Bien obscur votre message....bien obscur !...

Pourtant, le courage ne manque pas à nos vrais physiciens....quel bien bel exemple pour nous. Si nos ""glandouilleurs"" se penchaient un peu sur les glandes avant de penser à nous soigner et sans tomber dans les erreurs de nos physiciens fussent -elles ’" méta" ’, les malades s’en porteraient mieux certainement.

A ce propos,il est très très curieux de constater que nos décrétés spécialistes pensent soigner et osent prescrire des médicaments comme les ’hormones de croissance’ ALORS QUE dans les essais en double aveugle il n’y a pas du tout 100% des malades qui réagissent ! ...CURIEUX, oui est le mot que j’utilise ici, mais...et puis, connaissent-ils quelque chose à l’hormone de croissance ? Et une hormone est fournie à nos organismes par des glandes...et les glandes agiraient l’une sur l’autre...

Le moyen âge ne serait-il pas devant nos yeux ?

votez :
par clostra (IP:xxx.xx4.163.62) le 21 décembre 2010 à 13H00

Ce que je trouve assez lamentable est l’imprécision de l’annonce faite aux journalistes qui l’ont transmise.

Ce que j’en ai retenu : ce sont des enfants dont la croissance est perturbée.

Quels enfants ? (des prématurés ? des enfants restés longtemps sous photothérapie - dont on sait qu’elle peut induire un retard de croissance ? des enfants petits nés de parents petits ? des enfants atteints du Syndrome de Turner dont on sait que la taux naturel d’hormone de croissance est normal ? d’autres syndromes ? des enfants atteints de nanisme congénital, génétique ?)

Quel "protocole" (si protocole il y a) ? Tous les enfants d’une même "pathologie" ont-ils reçu la même dose ? des doses croissantes ? certains avec des doses faibles, d’autres avec des doses supérieures, voire très élevées ? Pour faire court : sont-ils des "sujets de laboratoire" ?

Les parents ont-ils eu le choix ? Ont-ils été informés ?

Quelles étaient les "hypothèses" de laboratoire ? connaissaient-ils les conséquences du sevrage en fin de traitement ?

Autant de questions sans réponse dans cette communication sur le sujet. On devine que tous les sujets traités n’ont pas été inclus dans les calculs amenant cette observation de surmortalité d’environ +33%. A qui s’adresse cette information ?

votez :
(IP:xxx.xx3.222.15) le 21 décembre 2010 à 15H52

@ clostra

Merci pour toutes vos remarques très pertinentes.

Si les paramètres dont vous faites, à juste titre, la liste avaient été mis en avant avec les réponses correspondantes, peut être que le scandale n’aurait pas été aussi scandaleux, que le soufflé serait rapidement retombé et la gent politico-journaleuse se serait sentie frustrée.....

votez :
(IP:xxx.xx3.223.14) le 28 décembre 2010 à 18H40

@ clostra

Manifestement, vos remarques et vos questions ne suscitent pas de précipitation pour répondre ni de la part de l’auteur de l’article, ni de celle des nombreux commentateurs habituellement plus prompts à se manifester pour dénigrer "les-empêcheurs-de-bricoler-en-rond" de votre espèce ! Peut-être doit-on voir dans ce silence une certaine "gêne aux entournures" ?

votez :
(IP:xxx.xx5.12.79) le 1er janvier 2011 à 08H39

Il semble bien que l’arrivée du mensonge dans la science soit à l’origine de l’arrivée du mensonge dans la médecine Les faits s’opposant trop aux théories "élues", au bout d’un moment, remettent ces théories à leur place, soit la poubelle. Nous avons, en ce premier jour de l’année, encore un mensonge grossier avec les radicaux libres qui semble s’écrouler comme le Canada commence à le prouver nous indique yahoo-sciences. Combien de morts avec l’application de cette théorie de radicaux libres ? Combien de personnes vivent sans jamais avaler un seul fruit durant leur vie entière ? Tout le monde n’est pas pareil

Peut être que pour oser utiliser l’hormone de croissance faudrait-il comprendre le rôle de l’ hypophyse et nos grands amis de Chine pourraient avoir le complément de nos insuffisances...

Nos grands esprits scientifiques se sont laissés engluer dans le mensonge. Personne ne semble capable de déceler les grossières erreurs de raisonnement de nos théories foireuses , rationnelles et même honteusement qualifiées de cartésiennes quand ce n’est "scientifique". Il n’y a que les faits qui viennent démolir, vingt à trente ans après donc, après épuisement financier et humain les erreurs de raisonnements.Il faudrait bien un jour sortir de ces mensonges et si possible avant la ruine de notre pays !

J’entends de plus en plus que sans accepter l’existence des bases de la médecine Chinoise, la notre, de médecine, se condamne à l’obscurantisme du moyen âge. Il y aura bien un jour un grand Homme, un très Grand Homme, qui saura le faire.Tout le monde n’est pas pareil

votez :
(IP:xxx.xx3.223.216) le 1er janvier 2011 à 16H59

"J’entends de plus en plus que sans accepter l’existence des bases de la médecine Chinoise, la notre, de médecine, se condamne à l’obscurantisme du moyen âge."

- Il est bien certain que la médecine traditionnelle chinoise, qui utilise, entre autres ingrédients, la corne de rhinocéros, les vibrisses et les dents de tigre, les penis et testicules de rennes, la bile de serpent, la peau de grenouille, etc..... n’est pas du tout dans l’obscurantisme du moyen age !!

votez :
(IP:xxx.xx5.12.79) le 1er janvier 2011 à 18H24

@(IP:xxx.xx3.223.216) le 1er janvier 2011 à 16H59"J’entends de plus en plus que sans accepter l’existence des bases de la médecine Chinoise, la notre, de médecine, se condamne à l’obscurantisme du moyen âge."

Vous voulez bien regarder nos livres de médecine traditionnelle et de pharmacie des années 1950 ?

La sangsue ou l’hirudine, les asticots, par exemple sont parmi nos remèdes les plus performants actuellement. Les antibiotiques étant bêtement utilisés en alimentation animale semblent ne plus être très actifs..des affections nosocomiales sont soignées de bien curieuses façon pour nos grands amis...Heureusement un très grand dévouement ne quitte pas nos hôpitaux et est reconnu chez nos voisins et amis.

La recherche de leur médecine de pointe semble plus que très prometteuse. Ils ont les intelligences et le fric ! N’oubliez pas la Citation de Deng Xiaoping :"Peu importe que le chat soit gris ou noir pourvu qu’il attrape les souris". Nous n’avons pas les résultats actuellement ! Il n’y aurait pas de médicaments soignant plus de 40% d’un effectif malade et diagnostiqué par nos professeurs. Alors pourquoi ne pas accompagner cette ère de découvertes ?Pourquoi nous tenir bêtement à l’écart pour des raisons obscures d’impossibilité à concevoir le corps éthérique et donc le monde éthérique ?

Ils sont venus en France pour s’instruire. Les résultats sont les résultats et ils méritent un sérieux progrès. Ils ne vont pas nous abaisser en nous prenant par la main !

votez :
(IP:xxx.xx9.130.79) le 8 janvier 2011 à 10H15

(IP:xxx.xx5.12.79) le 1er janvier 2011 à 18H24

...des affections nosocomiales sont soignées de bien curieuses façon pour nos grands amis...

- Peut-on savoir qui sont "vos grands amis" dont vous ne cessez de nous vanter les mérites sans jamais les nommer ni nous expliquer leurs méthodes et leurs résulats ?

- Et comment soignent-ils les affections nosocomiales ?

La recherche de leur médecine de pointe semble plus que très prometteuse.

- Si vous aviez quelques références et/ou points de repères là-dessus parce que on ne trouve pas beaucoup de traces de leurs exploits en matière de recherche médicale. A part piquer les idées et les brevets des autres pour l’instant, ils ne brillent pas par leur originalité ni par leurs dons d’innovation !

votez :
(IP:xxx.xx1.173.41) le 12 janvier 2011 à 11H24

@(IP:xxx.xx9.130.79) le 8 janvier 2011 à 10H15 : Bonjour cher Monsieur, J’ai écrit me semble -t-il : "..."des affections nosocomiales sont soignées de bien curieuses façon pour nos grands amis..." J’ai écrit "POUR" et non "par" .Il s’agit donc bien de notre façon de soigner certaines affections dans nos plus grands hôpitaux et avec des succès très remarquables. Il suffit donc de lire les nombreux articles de presse bien plus qualifiés et donc plus fiables que mes écrits pour vous renseigner.

J’ai écrit aussi : "La recherche de leur médecine de pointe semble plus que très prometteuse." mais, il semble que la Russie revendique une antériorité. Aussi, je me contente d’évoquer les découvertes sur l’ADN et ses fonctions montrées sur internet du coté de la Russie en rapport avec notre langage. On retrouve donc les modifications de croissance sur des jeunes sans toucher à leur ADN, mais gros scandale, sans frais inutiles. Il est ainsi plus qu’évoqué l’importance de l’existence d’un corps "énergie" pour ce faire...."le corps éthérique" de nos acupuncteurs peut être, si raillé dans nos milieux qui osent se dire scientifiques, alors que leurs semblables progressent dans de grands pays et vont donc laisser notre recherche à l’arrière comme le prouve déjà la perte de notre première place en recherche et fabrication de notre laboratoire pharmaceutique "égaré".

Je me permets juste d’ajouter qu’encore une fois, et de tous les cotés, les soins d’un être vivant ne signifie pas que cela va réussir à tout le monde car on est pas tous pareils.

votez :
(IP:xxx.xx5.191.156) le 1er janvier 2011 à 19H46

Censure quand tu nous tiens...

votez :
(IP:xxx.xx3.223.216) le 4 janvier 2011 à 18H14

Censure quand tu nous tiens...

modération à priori Ce forum est modéré à priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 7 janvier 2011 à 12H38

Ah oui ! Curieux quand même... Ici, les messages sont tantôt censurés, tantôt acceptés !

Enfin bon, comme je le disais, ce n’est pas mon site, vous faites bien ce que vous voulez...

votez :
(IP:xxx.xx9.130.79) le 7 janvier 2011 à 17H47

Curieux quand même... Ici, les messages sont tantôt censurés, tantôt acceptés !

- Vous ne savez pas lire ?

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Enfin bon, comme je le disais, ce n’est pas mon site, vous faites bien ce que vous voulez...

- C’est effectivement ce qu’ils font ! Modération a priori ! Vous ne savez pas ce que celà veut dire ?

Alors il ne faut pas grogner !

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.167) le 7 janvier 2011 à 17H58

"Vous ne savez pas lire ?"

De quoi je me mêle monsieur l’inconnu ?

"modération à priori"

Ce qui déjà ne veut pas dire grand chose...soit il y a une modération, soit il n’y en a pas ! Mais modération "apriori", ça ne veut rien dire et ça ne sert à rien !

"Ce forum est modéré à priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site."

Et bien alors, qu’ils fassent leur "travail" !! Et qu’ils arrêtent de faire deux poids deux mesures !!

"C’est effectivement ce qu’ils font ! Modération a priori ! Vous ne savez pas ce que celà veut dire ?"

Ben justement, ça ne veut rien dire, comme le viens de l’expliquer. Soit on modère, soit on ne modère pas, mais on ne fais pas de modération "apriori" !!

"Alors il ne faut pas grogner !"

A part vous, je ne vois pas qui grogne ici ! Moi, je ne fais que mettre en évidence une incohérence du mode opératoire de l’équipe de modération de ce forum.

votez :
(IP:xxx.xx9.130.79) le 8 janvier 2011 à 10H08

@ bienetre

""modération à priori"

Ce qui déjà ne veut pas dire grand chose...

- Il est certain que lorsqu’on ne comprend pas le sens des mots, on ne peut pas comprendre le sens de la phrase !

soit il y a une modération, soit il n’y en a pas !

- Il y a clairement une modération ! Les administrateurs le disent clairement : "Ce forum est modéré"

Mais modération "apriori", ça ne veut rien dire et ça ne sert à rien !

- "A priori", c’est une locution latine qui veut dire "avant". C’est dire, et c’est encore une fois clairement annoncé par les administrateurs : "les messages sont modérés. Ils le sont "a priori", c’est dire "avant". Avant quoi ? Avant que votre message n’apparaisse sur le forum.

Donc en résumé : le message est "modéré a priori", c’est à dire "avant" sa parution. Il est considéré, évalué par les administrateurs puis ils décident ensuite de le faire paraître ou non.

et ça ne sert à rien !

- Cà sert aux administrateurs du site à s’assurer que la teneur et le ton du message est compatible avec le sujet traité, avec la ligne éditoriale du site, avec la décence et la courtoisie des échanges entre intervenants.

votez :
(IP:xxx.xx9.130.79) le 12 janvier 2011 à 11H47

@ binetre

A part vous, je ne vois pas qui grogne ici ! Moi, je ne fais que mettre en évidence une incohérence du mode opératoire de l’équipe de modération de ce forum.

- Qui grogne ici ? Mais vous ! Vous êtres tout le temps en train de vous plaindre que vous messages sont "censurés"...

Il n’y a pas "d’incohérence" ! La modération de ce forum modère et il arrive qu’elle décide, après considération et évaluation, de ne pas faire paraître certains messages y compris certains des vôtres !C’est tout ! Ce n’est pas un crime de lèse-majesté que je sache.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 8 janvier 2011 à 17H42

"Il est certain que lorsqu’on ne comprend pas le sens des mots, on ne peut pas comprendre le sens de la phrase !"

Mais il se trouve précisément que le terme "apriori", utiliser dans ce cas là, pour parler de la mdération d’un forum, ne veut strictement rien dire !

"Il y a clairement une modération ! Les administrateurs le disent clairement : "Ce forum est modéré"..."

Non ! Il sagit belle est bien d’une modération plus qu’aléatoire ! Ce forum n’est pas modéré comme il devrait l’être...il est "apriori" modéré comme ils le disent eux-même ! Ce qui est ridicule...

"A priori", c’est une locution latine qui veut dire "avant"."

Sans blague ?! Wahou, vous m’en direz tant !! Quelle science de votre part... lol Déjà, "apriori" signifie plutôt "peut-être"...et comme je l’expliquais, ici, ce terme est donc très mal choisi !

"C’est dire, et c’est encore une fois clairement annoncé par les administrateurs : "les messages sont modérés. Ils le sont "a priori", c’est dire "avant". Avant quoi ? Avant que votre message n’apparaisse sur le forum."

Avant rien du tout !! Les messages doivent tous faire l’objet d’une modération en toute impartialité, et ce n’est pas le cas. C’est ce que je déplore !

Donc en résumé : le message est "modéré a priori", c’est à dire "avant" sa parution. Il est considéré, évalué par les administrateurs puis ils décident ensuite de le faire paraître ou non.

et ça ne sert à rien !

Cà sert aux administrateurs du site à s’assurer que la teneur et le ton du message est compatible avec le sujet traité, avec la ligne éditoriale du site, avec la décence et la courtoisie des échanges entre intervenants.

votez :
(IP:xxx.xx9.130.79) le 12 janvier 2011 à 12H02

@binette

" Ce forum n’est pas modéré comme il devrait l’être..."

- Donc si on vous comprend bien, les administrateurs de ce forum, qui est le leur vous en conviendrez, devrait administrer LEUR forum à VOTRE manière pour quer vous soyiez satisfait. C’est bien çà ?

il est "apriori" modéré comme ils le disent eux-même ! Ce qui est ridicule...

"A priori", c’est une locution latine qui veut dire "avant"."

Sans blague ?! Wahou, vous m’en direz tant !! Quelle science de votre part... lol Déjà, "a priori" signifie plutôt "peut-être"...

- Si vous donniez le nom du cictionnaire dans lequel vous avez trouvé cette acception ("peut être") de la locution "a priori", çà nous aiderait !

et comme je l’expliquais, ici, ce terme est donc très mal choisi !

- Evidemment qu’il es "mal choisi" puisque vous lui donnez un sens qui n’est pas le sien !!

"C’est dire, et c’est encore une fois clairement annoncé par les administrateurs : "les messages sont modérés. Ils le sont "a priori", c’est dire "avant". Avant quoi ? Avant que votre message n’apparaisse sur le forum."

Avant rien du tout !!
- Si ! AVANT de les accepter pour parution !!

Les messages doivent tous faire l’objet d’une modération en toute impartialité, et ce n’est pas le cas. C’est ce que je déplore !

- Si vous considérez "qu’impartialité" veut dire accepter tous vos messages, alors, le sens du mot impartialité prend une autre saveur.... Impartialité bien ordonnée commence par vous-même....Bravo ! Les administrateurs examinent les messages qu’ils reçoivent, les lisent et en évaluent la teneur et le ton en fonction de leurs critères éditoriaux avant de les faire paraître et décident ensuite de les faire paraître ou non. L’examen des messages reçus se fait "a priori" et la décision se prend "a posteriori".....

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 14 janvier 2011 à 12H29

"binette"

Non, "bienêtre"... et pour vous, se sera "Mr-bienêtre" que vous devrez m’appeler !

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 8 janvier 2011 à 17H47

Définition du terme "apriori :

Jugement superficiel sans réelle connaissance du sujet ; préjugé. Il a un apriori défavorable alors qu’il ne nous connaît pas. (Philosophie) Connaissance qui peut être prouvée sans recours à l’expérience

En gros, apriori signifie plutôt "logiguement" ou "apparemment"...mais pas "avant" !!!

votez :
(IP:xxx.xx9.130.79) le 12 janvier 2011 à 12H05

Définition du terme "apriori :

Jugement superficiel sans réelle connaissance du sujet ; préjugé. Il a un apriori défavorable alors qu’il ne nous connaît pas. (Philosophie) Connaissance qui peut être prouvée sans recours à l’expérience

- C’est l’une des acceptions que vous avez trouvé Wikipedia, mais il y en a d’autres que vous avez omis de citer !

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 12 janvier 2011 à 12H52

"C’est l’une des acceptions que vous avez trouvé sur Wikipedia, mais il y en a d’autres que vous avez omis de citer !"

Oui, mais forte heureusement, vous êtes là pour y remédier !

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 12 janvier 2011 à 12H44

"Donc si on vous comprend bien, les administrateurs de ce forum, qui est le leur vous en conviendrez, devrait administrer LEUR forum à VOTRE manière pour quer vous soyiez satisfait. C’est bien çà ?"

Non non, c’est pas ça ! Déjà, non seulement je conviens de reconnaitre qu’ils sagit de LEUR site, et de LEUR forum, puisque j’ai dit la dernière fois qu’après tout, ils en faisaient ce qu’ils voulaient, et que par conséquent, ils étaient aussi en droit d’appliquer la modération qu’ils veulent ! Cependant, quand on veut faire la "police" sur un forum, encore fau-il fare preuve d’impartialité, ce qui n’est pas leur cas, et ce que déplore...ça va vous avez enfin compris, ou faut-il que jes fasse un dessin monsieu l’inconnu ?!!!

"Si vous donniez le nom du cictionnaire dans lequel vous avez trouvé cette acception ("peut être") de la locution "a priori", çà nous aiderait !"

Et si vous faisiez de même, qu’on rigole !!! Déjà, réflèchissez un peu par vous-même, c’est une question de logique... Quand on dit par exemple : c’est "apriori" le cas

Cela signifie que c’est peut-être, ou sans doute le cas !!

Autre exemple : vous êtes "apriori" un imbécile !

Vous êtes sans doute, ou, il semblerait que...vous connaissez la suite ! lol

"Evidemment qu’il es "mal choisi" puisque vous lui donnez un sens qui n’est pas le sien !!"

Et je ne vois pas quel autre sen je pourrais lui donner !! Car selon votre définition à vous : "Ce forum est modéré devant"...ça ne colle pas vraiment !!

Avant rien du tout !! "Si ! AVANT de les accepter pour parution !!"

Ben alos das c cas, ils n’ont quà dire le dire clairemen, aulieu de dire "apriori" !!!

"Si vous considérez "qu’impartialité" veut dire accepter tous vos messages, alors, le sens du mot impartialité prend une autre saveur..."

Impartialité, tout comme pour le mot "apriori", ça veut bien dire ce que ça veut dire monsieur l’inconnu ! je maintiens que l’équipe de modération de ce forum manque d’impartialité...

"Impartialité bien ordonnée commence par vous-même....Bravo ! Les administrateurs examinent les messages qu’ils reçoivent, les lisent et en évaluent la teneur et le ton en fonction de leurs critères éditoriaux avant de les faire paraître et décident ensuite de les faire paraître ou non. L’examen des messages reçus se fait "a priori" et la décision se prend "a posteriori"...

Bon...on ne va pas y passer la nuit !! Cette équipe de modération du forum n’en font qu’à leur tête, et ce n’est pas la première fois que je le remarque (et je ne suis d’ailleurs pas le seul), car ils manquent d’objectivité et d’impartialité comme je l’ai déjà expliqué ! De plus, leur site et rempli de spam, ce qui en rend sa navigation souvent très compliqué, cela est fort dommage !

votez :
(IP:xxx.xx9.130.79) le 9 janvier 2011 à 16H00

A priori : en partant de ce qui est avant

. En se fondant sur des données admises avant toute expérience. En langage courant : Au premier abord .

Le Petit Larousse illustré

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 12 janvier 2011 à 12H50

"A priori : en partant de ce qui est avant En se fondant sur des données admises avant toute expérience. En langage courant : Au premier abord."

Oui, et je maintiens que ce terme est mal choisi ici...

Il n’ont cas se contanter de censurer ce qui est censurable ! Malheureusement, ils se trompe ou omettent, volontairement ou non, de suprimer des messages qui devrait l’être. Et à côté de cela, ils valident certains autres qui devrait être censurés !

votez :
(IP:xxx.xx9.131.24) le 14 janvier 2011 à 15H51

Une seule conclusion s’impose.

L’hormone de croissance hypophysaire d’origine humaine entraîne un risque de transmissopn de la maladie de Creutzfeld-Jakob.

L’hormone synthétique entraîne un risque de développement des effets indésirables listés dans cet article.

Donc, il faut cesser immédiatement de traiter les enfants atteints de retard de croissance.

votez :
(IP:xxx.xx1.252.115) le 20 janvier 2011 à 09H24

@(IP:xxx.xx9.131.24) le 14 janvier 2011 à 15H51 : ""il faut cesser immédiatement de traiter les enfants atteints de retard de croissance"" Cela regarde les spécialistes je trouve. Par contre, toutes leurs paroles et écrits idiots doivent être vite dénoncés...les preuves et non preuves de toutes sortes ont été bidouillées depuis plus de 40 ans. Nos responsables administratifs et jusqu’à notre ministère nous ont mis dans l’erreur et les êtres les plus faibles de notre pays et certainement d’Europe en subissent encore à ce jour les conséquences.

OR, par les expériences, il semble bien que jamais un médicament ne dépasse 40% d’efficacité...Voilà ma vérité première qui j’espère de tout mon coeur est fausse....Je pense aux expériences en double aveugle dont tous les médecins se regorgent en nous laissant sous entendre que nous ne sommes que des ignorants....Quelle surprise quand même qu’aucun administratif médecin ou autre ne s’en soit rendu compte du haut de leur ...de leur...de leur légèreté.C’est pour moi, la preuve que tous les responsables de notre société avec bien sûr leur mental concret hyper développé sont dans le coup ! Et donc sont passibles des jugements de notre justice.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 20 janvier 2011 à 15H12

"Voilà ma vérité première qui j’espère de tout mon coeur est fausse...."

Non non, hélàs ! C’est bien la triste vérité ! Et encore, quand vous dites 40%, vous êtes gentil... L’oméopathie connait le même taux d’efficacité, seule différence, elle n’est pas nocive !

"Je pense aux expériences en double aveugle dont tous les médecins se regorgent en nous laissant sous entendre que nous ne sommes que des ignorants...."

Oui mais ça c’est leur méthode de communication : ils sont former pour nous laisser entendre que EUX ils savent...et laisse entendre qu’il n’existe pas d’autres alternatives à leur médecine !

"Quelle surprise quand même qu’aucun administratif médecin ou autre ne s’en soit rendu compte du haut de leur ...de leur...de leur légèreté.C’est pour moi, la preuve que tous les responsables de notre société avec bien sûr leur mental concret hyper développé sont dans le coup ! Et donc sont passibles des jugements de notre justice."

Vous avez tout compris ! C’est bien comme cela que notre système fonctionne hélàs...

votez :
par georges achard (IP:xxx.xx6.90.210) le 1er janvier 2013 à 22H14

j ai 63 ans j ai fait du culturisme pendant 20 ans sans prendre de produits anabolisants par contre 80% des gens qui s entrainait avec moi se dopaient steroides hormones de croissance etc.quand je vois dans l etat physique ou ils sont enfin pour ceux qui sont encore en vie car la plupart sont decedes 50 ans max je me demande pourquoi les scientifiques ne font pas d etudes plus serieuses dans le temps sur les populations concernees.on voit bien que c est le fric qui les interesse.faire du fric toujours du fric et surtout du fric.

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles