NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Colorants alimentaires : Le danger

Article publié le 13 avril 2011

Le 1er avril 2011, l’agence de presse française Relaxnews signalait que « Certains colorants alimentaires artificiels pourraient être liés à l’hyperactivité chez les enfants ». Il était temps de s’intéresser à ce problème.

Colorants alimentaires : Le danger

Aux États-Unis, Michael Jacobson, directeur général du CSPI (Center for Science in the Public Interest) un puissant groupe de défense des consommateurs, s'est félicité dans un communiqué de cette décision. « Je suis heureux de voir qu'après de nombreuses années de déni, la FDA se penche sur les indications liant les colorants alimentaires synthétiques à des problèmes de comportement chez des enfants ».

Ces colorants n'ont aucune raison de se trouver dans des aliments, si ce n’est de leur donner une apparence attirante. Michael Jacobson a bien expliqué leur présence : « Ils sont souvent utilisés de ce fait dans des aliments de mauvaise qualité pour attirer les enfants ou simuler la présence de produits naturels sains comme les fruits, […]. Je ne peux qu'espérer que le comité d'experts recommandera à la FDA d'exiger des labels d'avertissement et des encouragements pour que les industries agro-alimentaires renoncent volontairement à ces substances synthétiques pour utiliser des colorants naturels ».

Il ne nous reste plus qu’à espérer un changement de comportement de la FDA, qui, pour l’instant, est aussi « transparente et indépendante » que l’Afssaps, et dont la plupart des experts ont des liens d’intérêts avec l’industrie, qu’elle soit alimentaire ou pharmaceutique.

1622916980_ba3ea68e3e.jpg

En Europe, une loi requiert que les aliments contenant des colorants artificiels comportent un avertissement sur les risques potentiels, ce qui n’est jamais appliqué. On écrit bien le nom des colorants, (E 102, E 104, E 110, etc.) mais sans jamais indiquer les risques qu’ils engendrent. L'Agence européenne de la sécurité des aliments (AESA) réévalue actuellement les colorants autorisés dans l'Union européenne et de nouvelles dispositions d'étiquetage seront prochainement adoptées. Il s'agit surtout de vérifier si les teneurs ne dépassent pas les doses maximales autorisées et si 2 colorants non autorisés, l'amarante E123 et l'érythrosine E 127, ne se trouvent pas dans les produits de confiserie. Toutefois, ce n’est pas parce que de très nombreux colorants artificiels sont autorisés qu’ils sont sans danger puisque la plupart des colorants synthétiques sont fortement soupçonnés et souvent nettement accusés d’être cancérigènes.

Il est évident que l’hyperactivité fait moins peur que le cancer, aussi, en dénonçant – à juste titre – ce risque, on fait l’impasse sur la carcinogénicité. « Nous avons examiné les études sur cette question et n'avons pas vu de lien direct solide bien que certains enfants hyperactifs souffrant d'un déficit d'attention pourraient avoir une sensibilité à certaines de ces substances chimiques », a expliqué Douglas Karas, porte-parole de la FDA, à l'AFP.

« Quelles que soient les recommandations de ces experts, la FDA en prendra bonne note et les intégrera dans ses délibérations pour déterminer si un changement dans les réglementations concernant ces colorants s'impose », souligne également ce porte-parole qui ne prévoit pas de décision avant plusieurs mois.

4887716489_75e1b00c05.jpg

En revanche, les experts indépendants ont été presque unanimes. Ils étaient 13 contre 1 à juger nécessaires des études supplémentaires sur les questions soulevées par ces colorants alimentaires. Et les partisans d'une interdiction de ces colorants citent l'exemple du Dr Benjamin Feingold, pédiatre de Californie, qui dans les années 70 avait traité avec succès certains enfants hyperactifs en leur prescrivant entre autre un régime alimentaire sans ces substances artificielles.

Il est évident que si les consommateurs refusaient d’acheter des produits contenant des colorants chimiques, les industriels cesseraient d’en mettre dans tous leurs produits alimentaires, céréales, sucreries, conserves, et même des médicaments. Mais pour que les consommateurs deviennent raisonnables, il doivent être informés, ce que nos instances de santé se gardent bien de faire. Malheureusement, il est peu probable que l'Agence européenne de la sécurité des aliments mette en garde les consommateurs contre tous les colorants synthétiques. Une fois de plus, elle se contentera de fixer des doses limites pour des produits dangereux qui ne servent qu’à donner une meilleure apparence à une nourriture sans odeur ni saveur naturelle.

Quant aux enfants hyperactifs, il suffira de les empoisonner avec de la Ritaline® et le tour sera joué. étant abrutis par cette camisole chimique, ils ne pourront se révolter.

Source image : http://www.gandhivert.fr

Thèmes

Alimentation Additifs alimentaires

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 13 avril 2011 à 12H19

"Il est évident que si les consommateurs refusaient d’acheter des produits contenant des colorants chimiques, les industriels cesseraient d’en mettre dans tous leurs produits "

- C’est ce qui a été fait il y a maintenant plusieurs decennies en France en tout cas. Une chaine de la grande distribution, je ne sais plus laquelle, a supprimé, sous la pression des groupemenrs de consommateurs, les colorants dans les sirops tels que menthe, grenadine, etc... et les bonbons. Tout çà prenait alors une couleur jaunasse plus ou moins prononcée.

Devinez ce qui arriva ? Tout çà resta plusieurs semaines sur les rayons car pour le consommateur et ses gosses, un sirop de menthe est vert et un sirop de grenadine est rouge. Pareil pour les bonbons. Un bonbon à la fraise est rouge, un bonbon à l’orange est orange et un à la menthe est vert. Conclusion, au bout de quelques semaines, les colorants adequates ont été remis, et les produits en question sont partis des rayons....... Si les fabricants pouvaient éviter de mettre des colorants, ne serait-ce qu’à cause de l’économie réalisée pour ne même pas parler de leur intérêt pour la santé des clients qui selon vous ne les concerne pas, ne croyez-vous pas qu’ils le feraient ? Faut arrêter de toujours chercher des scandales là où il n’y en a pas

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 13 avril 2011 à 12H22

Le seul colorant qui pour l’instant est suspect de jouer un rôle dans l’hyperactivité des enfants est l’atrazine mais les données indiscutables manquent actuellement pour le confirmer. Ce qui n’empêche pas l’atrazine d’être source d’allergies chez les sujets sensibles.

votez :
par France (IP:xxx.xx9.190.170) le 18 avril 2011 à 12H28

Il n’y a malheureusement pas que les colorants alimentaires qui rendent les enfants hyperacyifs, ou leur donnent d’autres troubles de comportement : quand il avait 8 ans, j’ai découvert que les problèmes d’insomnie, d’irritabilité et d’agressivité de mon fils était dus au gluten (particulièrement présent dans le "bon" pain bio complet), et au sucre (en poudre, en morceau, sous forme de bonbons ou de gâteaux). La suppression du gluten (donc du blé) et du sucre (sauf miel, dattes et fruits) améliora considérablement son comportement, et lorsqu’il faisait une exception chez les copains, les même troubles revenaient. Et ce n’étaient pas les colorants alimentaires, car je le nourrissait bio, et jamais de bonbons à la maison. Mes 2 filles étaient moins sensibles, néanmoins le même régime sans blé ni sucre (ni produits laitiers) apporta aussi des améliorations de comportement : disparition de la timidité, des gros mots, amélioration considérable des résultats scolaires pour les trois enfants. Une exception sur les produits laitiers provoquait un problème ORL (rhume, otite, angine, sinusite) mais une exception sur le sucre ou le blé (pain, pâtes, biscuits, gâteaux) provoquait toujours un accès de nervosité et/ou de dépression (pleurs, caprices, disputes, insomnies) Ces résultats devraient être plus connus, car il serait possible d’améliorer considérablement les problèmes de l’école (violence, irrespect, hyperactivité etc ...) avec un simple changement de régime alimentaire, basé sur les fruits et les légumes, et non comme aujourd’hui sur le blé, le sucre et le lait. Un livre à lire : l’Alimentation ou la troisième médecine, du docteur Seignalet

votez :
(IP:xxx.xx9.2.151) le 18 avril 2011 à 18H02

Ah ! Chic alors !! Encore un scandale !

votez :
(IP:xxx.xx0.231.26) le 19 avril 2011 à 09H07

Il se trouve que s’en est un oui ! Un de plus... ET d’après vous, faudrait faire quoi ? Fermer les yeux ?!!

votez :
(IP:xxx.xx9.135.100) le 21 avril 2011 à 10H18

Le Français est tellement heureux de se vautrer dans le scandale. De quoi pourrait-il parler au bistrot du coin et se préoccuper s’il n’avait pas ses innombrables scandales quotidiens ? Des scandales, s’il n’en a pas un à se mettre sous la main chaque matin, il se précipite pour écouter avidement les spécialistes débusqueurs, fabricants et gonfleurs professionnels de scandales pour voir ce qu’il y a de nouveau dans la galaxie des scandales franco-français.

"Le Français pleure la bouche pleine". Michel Godet.

votez :
(IP:xxx.xx8.136.254) le 21 avril 2011 à 15H56

"Le Français pleure la bouche pleine". Michel Godet.

"Ben il n’a qu’à prendre sa vie en main, plutôt que d’attendre que la société le prenne en charge." (ça, c’est de moi !)

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 5 mai 2011 à 15H42

(IP:xxx.xx8.136.254) le 21 avril 2011 à 15H56

"Le Français pleure la bouche pleine". Michel Godet.

"Ben il n’a qu’à prendre sa vie en main, plutôt que d’attendre que la société le prenne en charge." (ça, c’est de moi !)

- C’est effectivement de "vous" (même si vous n’avez pas de pseudo !!!!!) parce que manifestement vous n’avez pas saisi le sens de la remarque de Godet....

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 5 mai 2011 à 15H50

===="Le Français pleure la bouche pleine"

==== "Ben il n’a qu’à prendre sa vie en main, plutôt que d’attendre que la société le prenne en charge." (ça, c’est de moi !)"

=====Oups ! Veuillez remplacer "le" par "nous"

- Non, non !! Votre première rédaction était correcte ! Il s’agit du Français : IL, le Français, n’a qu’à prendre SA vie....... sans attendre que la société LE, prenne en charge, le Français".

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 22 avril 2011 à 08H30

Oups ! Veuillez remplacer "le" par "nous"

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 5 mai 2011 à 15H45

*******(IP:xxx.xx8.136.254) le 21 avril 2011 à 15H56 "Le Français pleure la bouche pleine". Michel Godet.

"Ben il n’a qu’à prendre sa vie en main, plutôt que d’attendre que la société le prenne en charge." (ça, c’est de moi !)

*******par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 22 avril 2011 à 08H30 Oups ! Veuillez remplacer "le" par "nous"

- Une fois sans pseudo, une fois avec pseudo et deux adresses IP différentes.......

Les Auteurs deAlimentation
Béatrice de Reynal - 209 articles
Anissina - 5 articles
ble2 - 35 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
Samuel - 1 articles
BelleAuNaturel.net - 33 articles
Philippe - 6 articles
Mes elféebulations - 13 articles