NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Obésité : Qui s'en occupe vraiment ?

Article publié le 3 juillet 2007

L’obésité est un fléau majeur de nos sociétés occidentales. Le nombre d’obèses en Europe augmente de 300 000 par an. Nos enfants ressembleront-ils bientôt aux petits Américains. Probablement car dans la lutte contre l’obésité, tout le monde intervient un peu (Etat, Europe, Collectivités locales) mais personne ne s’en occupe suffisamment. Les puissants lobbies ne sont pas pour rien dans ce statu quo. Mais il existe d’autres blocages.

Obésité : Qui s'en occupe vraiment ?

Sur le plan européen, l’année 2000 fait date en matière de lutte contre l’obésité. En ce début de nouveau siècle, de nouveau millénaire, les choses paraissent bien parties ! A Lisbonne cette année-là, les chefs d’Etat et de gouvernement demandent à la Commission une action concertée entre tous les pays européens. La France fait voter une résolution lors du conseil des ministres européens, le 14 décembre, notre pays ayant fait de la nutrition l’une des priorités de sa présidence de l’Union européenne. Aujourd’hui, sur le plan européen, tout semble au point mort parce que les groupes de pression ayant des intérêts financiers dans ces produits trop sucrés, trop salées, ou trop gras, comme les chips, les sodas, les biscuits, sont parvenus à bloquer l’avancée du dossier. Le rapport pour le Parlement européen sur la nutrition de la députée belge Frédérique Ries, n’évoquera donc pas le problèmes des distributeurs de confiseries des écoles. Les industriels ont aussi obtenu que le Parlement n’encourage pas la Commission à restreindre de manière sérieuse la publicité de ces produits.

En France, heureusement a pris les devants sur ces points. La loi pour la santé publique du 9 août 2004 comprend deux mesures importantes : les messages publicitaires en faveur des boissons avec ajouts de sucre, de sel ou d’édulcorant de synthèse et des produits alimentaires manufacturés doivent contenir une information à caractère sanitaire. A défaut, l’annonceur ou le promoteur doit payer une amende qui ira alimenter- si l’on ose dire- le fonds de financement des actions d’éducation nutritionnelle. D’autre part, la loi interdit, dans les établissements scolaires depuis le 1er septembre 2005, les distributeurs automatiques de boissons et de produits alimentaires payants accessibles aux élèves.

Dans une "Lettre ouverte au ministre de la Santé" qui est en fait un petit ouvrage (Hors-série « de la revue Espace social européen du 4 mai 2007), Pascal Beau (spécialiste des questions d’assurance maladie, et président de l’Observatoire européen de la protection sociale) rappelle le rôle négatif des acides gras trans (une huile peu hydrogénée employée dans la restauration rapide) : cet acide serait à l’origine de 100 000 décès par an aux Etats-Unis. Interdit au Danemark, il ne fait pas encore l’objet d’une action en France ou en Europe. Les seules recommandations sur les régimes ne suffisent plus, dit-il. Il faut agir en amont, sur le contenu même de l’alimentation. Idem pour les conservateurs ayant des effets sur l’ADN, sur l’utilisation du sel dans l’alimentation.

Les collectivités locales sont supposées plus impliquées dans la politique nutritionnelle depuis le PNNS (Programme national nutrition-santé). Le premier plan a été lancé en 2001. Le second plan concerne la période 2006-2010. Seulement voilà : seulement une soixantaine de villes a signé la charte du PNNS. Beaucoup d’intervenants locaux considèrent encore que la question nutritionnelle relève de la seule compétence des professionnels de la santé. Alors qu’il faut agir aussi sur les facteurs environnementaux, économiques et sociaux, domaines dans lesquels interviennent les collectivités par ailleurs. 

En conclusion, on ne peut que constater que des progrès ont été réalisés au plan local grâce au dépistage précoce par les services de PMI (Protection Maternelle Infantile : services du Conseil général), de la médecine scolaire et de la médecine générale. La loi de 2004 a aussi joué un rôle important au plan national. Mais la multiplicité des acteurs institutionnels laisse une impression d’irresponsabilité générale, un sentiment que chacun pense que c’est plus à l’autre de s’en occuper. Ainsi l’Europe renvoie-t-elle aussi la question aux Etats...

Thèmes

Alimentation Obésité

Bookmark and Share
53 votes

commentaires
votez :
par L’Enfoiré (IP:xxx.xx9.134.162) le 3 juillet 2007 à 09H57

Salut Oh Poete des Tavernes,

J’espère que ce n’est pas une photo d’un de tes parents :-)) En effet, être gros est souvent de famille et une affaire de glandes.

Un article qui parait justement chez nous à ce sujet : un tour de taille révélateur : le tour de taille est égal ou supérieur à 80 cm (contre 94 cm ou plus pour les hommes) courent un risque élevé de voir leur santé se dégrader. Près d’un Belge sur deux (46 %) ignore que la masse graisseuse au niveau du ventre représente un danger pour leur santé,

http://www.lesoir.be/actualite/scie...

Perso, 1,71m 70 kg. Mon épouse 1,57, 48kg. Le jogging, le velo ?

Bonne journée et bon appétit tout de même. ;-)

votez :
par La Taverne des poètes (IP:xxx.xx4.117.178) le 3 juillet 2007 à 10H12

à Guy : Non ce n’est pas un ancêtre. C’est un artiste italien. Je n’ai pas d’ancêtres étrangers. Que des bretons. L’image est prise sur Wikipedia car je ne voulais pas exhiber des personnes obèses vivantes par respect pour elles. Ce n’est pas du voyeurisme, c’est une question sérieuse de santé publique.

votez :
par haddock (IP:xxx.xx4.108.207) le 3 juillet 2007 à 10H28

Ici Professeur Tournesol , pourriez-vous répéter ?

votez :
par LE CHAT (IP:xxx.xx8.247.148) le 3 juillet 2007 à 10H33

Belle photo du champion breton de sumo , la France peut compter sur lui pour écraser les japonais sur le tatami !

 :-))

votez :
par Leonard (IP:xxx.xx2.36.15) le 3 juillet 2007 à 10H48

Blamer les entreprises qui cherchent a vendre et donc a garder "nos" emploi n’est pas la bonne cible.

La cible a prendre pour cette "lutte" ce sont les parents qui devraient donner a leur enfant une education de bien manger, equilibre et frais.

Cela fait plus de 15 ans que c’est reconnu : macdo, coca pour ne citer que les tetes d’affiche ne sont pas des produits de nutrition. Ils ont leur place mais n’occupe pas forcement la bonne chez les "nouveaux obeses".

votez :
par marie flo (IP:xxx.xx7.149.230) le 3 juillet 2007 à 11H28

Tant que l’argent sera en première ligne, il n’y aura pas vraiment de progrès de fait. On nous empoisonne de tous les côtés et personne ne dit rien ou si peu. L’apprentissage du manger sain a disparu. Résultat, une grande quantité de personnes souffrant d’obésité due à l’alimentation.

votez :
par oncle archibald (IP:xxx.xx7.159.244) le 3 juillet 2007 à 19H27

je ne suis pas tellement d’accord avec ces commentaires qui veulent que ce soit toujours la faute de quelqu’un si on se comporte mal... la responsabilité personelle est dans ce domaine comme tant d’autres capitale, et je ne trouve pas que les pubs pour les produits et l’alimentation "pour maigrir" soit plus ou moins morales, plus ou moins blamables que que celles qui incitent à manger trop gras ou trop sucré et seraient donc des pubs "pour grossir".

C’est toute notre société qui est à revoir. Assez de se laisser dicter ce que nous devons faire ou acheter par des multinationales qui ne pensent qu’à une seule chose : leurs bénéfices. Les gouvernements n’y pourront rien non plus. C’est nous qui pouvons si nous le voulons. Révolution !

votez :
par L’Enfoiré (IP:xxx.xx9.134.162) le 3 juillet 2007 à 11H49

Taverne,

Tu n’as pas cité les Etats-Unis. Philadelphie a été le centre de la malbouffe. Tout glissait dans la bouche. J’ai connu personnellement des collègues féminines de là-bas qui avaient besoin de deux chaises pour s’asseoir.

J’ai vu à la télé assez récemment qu’il y a des progrès. Les autorités s’y sont mises pour renverser la vapeur. La vapeur vient bien sûr de la transpiration et des exercices physiques qui y étaient menés.

votez :
par Le Panda (IP:xxx.xx9.75.41) le 3 juillet 2007 à 15H20

Obésité quand tu les tiens !! Felini, les a tous fait "crever" dans "la grande bouffe".

Je trouve les mensurations de l’Enfoiré un peu foireuse, son épouse ça và ! Il aurait du manger un peu plus de langues de chat, biscuit bien connu en France et qui ne fait pas grossir, sauf les souris et les chats.

Un bon article, qu’il faudrait soumettre à Sarkozy toi qui l’aime tant, pousse le un peu, dans les Tavernier de Cosette.

Puis youp la Boum adieu Jogging et vive "la culotte de cheval" on n’entre pas dans les poids lourds sans conséquence c’est évident !!

1,77/ 79 kgs/ TdP : inconnu ? 1,60/ 53,800 kgs/ TdP, vous ne le saurez pas !! :-o

 :-))

Le Panda

Patrick Juan

votez :
par simon ferniot (IP:xxx.xx7.60.115) le 3 juillet 2007 à 16H26

je vous trouve bien optimiste sur "l’avance" prise par la France. Nous sommes aussi en retard que les autres états européens, voir plus. La loi imposant une mention aux publicités a été totalement vidée de sa substance par les industriels et les mentions apposées sur les publicités TV sont simplement illisibles. Je vous invite à regarder quelques ecrans pour enfants le matin pour constater par vous même.  :-((

votez :
par Seb59 (IP:xxx.xx4.180.194) le 3 juillet 2007 à 16H27

A ne pas oublier : chacun est responsable de ce qu’il mange.

Dire de nos jours :"j’ai mal mangé, mais j’etais pas au courant" me fait bien rire.

Avant de demander l’action de la communauté, les gens devraient regarder ce qu’ils mettent dans leur assiette.

votez :
par Le panda (IP:xxx.xx9.75.41) le 3 juillet 2007 à 16H30

Taverne, avec un sourire de ma part et non du Gros, tu as donné un plus à ta carriére, en dictant sur l’article de l’Enfoiré ta prise de position de rédacteur/modérateur, c’est plus que ridicule.

Réactions en chaînes, plus de commentaires poses toi la question Pourquoi ?

Ensuite tu l’interpelles sur un sujet qui n’a rien à voir avec son article c’est lamentable de ta part, venant de quelqu’un qui ne sait ce qu’il fait cela serait acceptable, toi tu es pardonnable,

merci de ton peu d’élégance !!

Le Panda

Patrick Juan

 :-(

votez :
par La Taverne des Poètes (IP:xxx.xx4.247.250) le 3 juillet 2007 à 20H48

Le Panda : je vous ai répondu sous l’article de l’Enfoiré où la querelle a eu lieu. Je n’aime pas votre façon tortueuse de vous exprimer et de distiller des sous-entendus comme l’autre jour sous l’article de Philippe Bilger. Je vous redis que j’ai exécré votre torchon que vous avez soumis au comité de rédacteurs dont je ne fais pas partie, heureusement pour vous, car j’aurai proposé le refus pour propos diffamatoires.

Veuillez agréer, monsieur Le Panda, en guise d’excuses que vous réclamez et ne méritez pas, mon pied dans votre derrière !

votez :
par Zo (IP:xxx.xx6.71.158) le 3 juillet 2007 à 19H35

Je rentre d’un séjour de plusieurs années en Polynésie, et je peux vous certifier que l’obésité y est un vrai fléau, il y est associé à un taux de diabète effarant.

L’obésité en polynésie est due à une alimentation anarchique, constituée essentiellement de fritures et de sucres. Et hélas les polynésiens ont une morphologie qui y est propice.

Quand on rentre en France, tout le monde est maigre, mais vous avez raison il faut prévenir.

votez :
par Groucho max (IP:xxx.xx4.62.65) le 3 juillet 2007 à 20H50

Les médicaments n’aident en rien à rester mince...également.

votez :
par maxim (IP:xxx.xx3.16.250) le 3 juillet 2007 à 22H40

l’obésité,cette maladie de nos décennies ,avec comme un des principaux vecteurs ,le grignotage devant la télévision ;les repas baclés,la restauration rapide ,les distributeurs de saloperies salées ou sucrées ,la sedentarité ...... dans les cantines scolaires , depuis longtemps ,c’est steaks hachés frites ,absorbés à la va vite,les desserts chocolatés puis à 16 heures ,les goûters des barres chocolatées aussi calorifiques qu’un repas complet ,les équilibres alimentaires sont inconnus ou bafoués ,c’est du grand n’importe quoi ......

la clé de l’équilibre ,petit déjeuner complet ( c’est le repas le plus important de la journée )le déjeuner du midi comportant protéines ( viandes maigres autant que possible ) légumes verts ,salades ,eviter les féculents ,pain complet si possible ,ou pates ,riz ,ou pommes vapeur ,(pas de pain avec ces trois glucides)un dessert léger yaourt,fromage blanc léger ( les fruits toujours en dehors des repas .........vers 17h café ou thé avec fruits ou de temps en temps gâteaux sec (avec modération)....diner ,repas complet équilibré comportant les élements principaux nommés plus haut ,un verre de vin de qualité toléré .......en cas de creux un fruit avec un peu de lait demi écrèmé au moins deux heures après le diner.......( j’oublais ,poisson,crustacés ,le plus possible pour varier les repas )...

eviter les patisseries,les pizzas,les quiches ,la charcuterie ,la viande de porc sauf le jambon maigre ,les sucres rapides ,les fritures ,les graisses ,les croissanteries ...... faites de l’exercice ,prenez les escaliers ,faites vos petits déplacements à pied ......

pour ma part,vélo ( en ce moment ,c’est pas facile au nord de la loire ,région Seine et Marne,il fait moche depuis presque deux mois ) sinon 12000km environ par an,..... un peu de musculation ,(j’ai mon banc de muscu )à côté de mon ordi ......

à 65 ans pour 1,80 m ,78 à 80 kgs ,j’ai une forte ossature ,type sanguin ...... bonsoir à tous ......

votez :
par La Taverne des Poètes (IP:xxx.xx4.247.250) le 3 juillet 2007 à 22H55

Le "qui" de mon titre était institutionnel, tout le monde semble l’avoir bien compris. Je n’ai donc pas évoqué le rôle des parents pour les enfants, ni les mangeurs adultes eux-mêmes, sujet qui aurait bien trop allongé l’article !

votez :
par La Taverne des Poètes (IP:xxx.xx4.247.250) le 3 juillet 2007 à 23H22

Le sujet n’était pas non plus la comparaison des indices de masse corporelle de chacun mais peu importe.

à Maxim : Le verre de vin (rouge) de qualité n’est pas seulement toléré : il est recommandé par les médecins. Sauf problèmes de santé spécifiques évidemment.

votez :
par La Taverne des Poètes (IP:xxx.xx4.247.250) le 3 juillet 2007 à 23H24

Je vois que Naturavox a disposé ma photo sous le titre "natures rebelles". un clin d’oeil sans doute ? ;-)

votez :
par zO (IP:xxx.xx5.242.186) le 4 juillet 2007 à 07H32

Désolé Poètes, pour l’air rebelle il faudra changer de photo.  :-))

votez :
par La Taverne des Poètes (IP:xxx.xx4.247.250) le 4 juillet 2007 à 07H43

Keske vous dites ? Attention, je suis un extrême centriste moi ! la rebéllitude ! ;-)

votez :
(IP:xxx.xx0.170.24) le 4 juillet 2007 à 14H55

L’obésité c’est la dépendance au glucose... Personne ne s’en occupe vraiment, tout comme la dépendance à l’alcool, au tabac, au cannabis et aux autres drogues... C’est la vie ! ;-)

Les Auteurs deAlimentation
Valerie B - 1 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Anissina - 5 articles
ble2 - 35 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
Samuel - 1 articles
BelleAuNaturel.net - 33 articles
Philippe - 6 articles