NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Quel bilan faut-il tirer de la conférence environnementale ?

Article publié le 25 septembre 2012

La conférence environnementale terminée, l’opinion publique est passée à d’autres sujets. Le gouvernement peut avoir le sentiment d’avoir fait son travail en matière d’écologie. En réalité, il s’agit d’un premier travail bien insuffisant face à l’importance des enjeux. Quels enseignements faut-il tirer de ce week-end des 14 et 15 septembre 2012 ?

 

Sur la méthode, le gouvernement n'a pas tiré les enseignements du Grenelle de l'environnement. Quelques heures de tables rondes ne suffisent pas sur des sujets aussi complexes. Aucune idée nouvelle, aucune innovation, aucun consensus ne pouvaient émerger de ce travail trop rapide.

 

Par contre, contrairement au Grenelle, le personnel politique (députés et quelques ministres) a participé aux tables rondes. Cela a enrichi la réflexion de tous.

On ne peut que louer le discours volontariste de François Hollande, on peut aussi apprécier la certitude, clairement exprimée par Delphine Batho, du lien entre relance économique et développement de l'économie "verte". Mais il ne s'agit que d'intentions qui, une fois encore, n'engagent que ceux qui y croient.

 

Aussi, il faut scruter les mesures concrètes proposées par Jean-Marc Ayrault pour évaluer le niveau d'engagement de ce gouvernement. Classons les mesures présentées en fonction de leur efficacité.

Deux mesures sont concrètes et tangibles. Elles lancent la transition énergétique en jouant sur deux axes : la sobriété et l'efficacité énergétique.

La mise en place de la tarification progressive de l'énergie au 1er janvier 2014 est positive. Elle s'articule avec le projet de rénovation thermique des logements par un système de tiers-financement. 

Mais un million de logements par an, cela semble énorme car le système proposé connaît quelques limites. Dans l'ancien, il repose sur le volontarisme des propriétaires. Or, la rénovation étant financé par les économies d'énergie, l'intérêt financier de la rénovation n'est pas évident. On peut douter aussi, dans cette période de crise financière, de la capacité des sociétés porteuses à dégager l'argent nécessaire à ce million de logements rénovés.

 

D'autres mesures sont des annonces (presque) gratuites, symboliques, sans effet sur le terrain, à court et à moyen terme. Citons-les rapidement : la voiture à 2 litres (l'Etat ne peut obliger les constructeurs automobiles à la faire), l'agence nationale de la biodiversité, le conseil de la transition écologique, le soutien à l'effort de recherche sur les risques sanitaires, ...

 

Il y a aussi des intentions affichées qui rassurent mais ne règlent rien sur le long terme : le moratoire prolongé sur les OGM, l'interdiction de l'exploitation du gaz de schistes, le souhait de freiner l'artificialisation des sols (comment le mettre concrètement en place ?).

 

Le "catalogue" présenté a l'avantage de prendre en compte l'ensemble des problématiques écologiques. Mais, le gouvernement peine à présenter un plan global de travail.

Le plus significatif sur ce point aura été les propositions en matière de fiscalité. Seul le durcissement du bonus-malus automobile et l'augmentation de la taxe générale sur les activités polluantes ont été décidé. Pour la contribution climat énergie, le consensus existe sur le principe mais non sur les modalités de mise en oeuvre.


La réussite de la conférence environnementale va dépendre essentiellement des suites que saura lui donner le gouvernement.

S'il en reste là, on oubliera vite ce moment qui n'aura lancé que quelques mesures, la plupart vite oublié.

Si, par contre, il utilise cet évènement comme la rampe de lancement d'une réflexion sur le long terme, un Grenelle étalé sur des mois de réflexion ; si, il fait du conseil de la transition écologique, une instance centrale d'un dialogue renouvelé, alors cette conférence restera commele point de départ d'une transition écologique qui sera nécessairement longue et complexe.

Thèmes

Environnement

Bookmark and Share
1 vote

commentaires
votez :
par Lisa (IP:xxx.xx0.147.23) le 24 octobre 2012 à 09H30

La vidéo sur les moissons du futur est très bien faite.

petite annonce gratuite

votez :
par Lisa (IP:xxx.xx0.147.23) le 24 octobre 2012 à 09H34

J’ai beaucoup de respect pour Nicolas Hulot.

petites annonces gratuites

votez :
par louise (IP:xxx.xx0.147.23) le 26 octobre 2012 à 16H54

Bonjour, Les choses vont changer grace à l’écologie j’y crois très fort.

location aller simple

votez :
par Studio Beats By Dre Cheap (IP:xxx.xx2.223.130) le 1er janvier 2013 à 13H57

Fashion is about a global disposition than climatic circumstances. So it really is challenging not to acquire affected by worldwide fashion developments even if Indian winters may perhaps nonetheless be to the milder side in comparison with the West. Subsequent the established rules, blacks plus the greys have been dominating the scene Cheap Beats By Dre Studio , but considering the fact that trends journey in the pace of sunshine, the vivid points have caught the interest of a lot of designers and fashion watchers. monclerpascherveste cheapsbeatsbydrestudio Semi-fitted and knee-length leather-based jackets in the brightest of colors is a intelligent way to conquer the chill, confirms designer Nachiket Barve.

votez :
par gucci handbags outlet (IP:xxx.xx5.90.52) le 16 août 2013 à 20H23

These handbags have their very own style which makes them a wellknown choice amid girls gucci outlet online . gucci outlet online http://www.mahealthcare.com/replica_bags.html No matter what you are wearing, these handbags will go very well with your outfit.

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles