NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Liberté de la presse ? Inégalité des informations concernant les vaccins

Article publié le 4 mai 2011

Liberté de la presse ? Inégalité des informations concernant les vaccins

J’avais averti mes amis que je serais interviewée le vendredi 22 avril sur BFM, chaine de télévision câblée, et que je devais passer en boucle toutes les demi-heures, espérant apporter une contradiction à l’affirmation générale que la rougeole est une maladie mortelle. Or, comme de coutume, mon discours a été tronqué et je ne suis intervenue que 28 secondes exactement, bien que l’enregistrement ait été beaucoup plus long. Le soir, à de meilleures heures d’écoute, ma brève apparition a été supprimée.

En revanche, notre secrétaire d'état à la Santé Nora Berra a parlé pendant plusieurs minutes – l’égalité du temps de parole entre les partis opposés était bien bafouée – toutes les demi-heures, pour affirmer que la rougeole est une maladie mortelle et appeler la population au « respect du protocole de vaccination », nouvelle formule pour faire croire que le vaccin est obligatoire. Il est évident que mes propos, avec preuves à l’appui, ne pouvaient que la discréditer auprès d’un public lucide.

Mon intervention étant préenregistrée, je ne pouvais donc répondre, alors que l’un des intervenant, à court d’arguments valables, m’a tout simplement traitée de folle. Je devrais en être flattée car, selon Eschyle « Sembler fou est le secret des sages ».

Nora-BerraPour certains auditeurs, notre porte-parole des laboratoires était sans doute plus crédible que moi, car n’oublions pas que madame Nora Berra a travaillé pour trois laboratoires, dont Sanofi, entre 1999 et 2009. En outre, elle est venue au secours de Jacques Servier en mettant en doute les affirmations du Dr Irène Frachon qui a découvert le scandale du Mediator. Elle a ensuite qualifié les propos de Gérard Bapt, médecin cardiologue député PS de Haute-Garonne, d'« insinuations malveillantes » et de « polémique politicienne stérile », car il évoquait à son sujet un « nouveau conflit d'intérêts ».

N’oublions pas non plus que, selon le Canard Enchaîné du 14 juillet 2009, Nora Berra, élue à Lyon et alors salariée du laboratoire Sanofi-Pasteur, a été, du 23 mai au 6 novembre 2008, en arrêt maladie, mais comme elle a continué d’assister aux conseils d’arrondissement et aux conseils municipaux, elle a pu toucher ses indemnités d’élue alors que la Caisse primaire d'Assurance-Maladie de Lyon lui payait chaque mois des indemnités de maladie.

4628888110_cb658e5aae.jpgDans cette situation, n’importe qui aurait eu des problèmes avec la Caisse qui aurait demandé la restitution des prestations journalières, mais « après discussion avec le directeur adjoint de la CPAM lyonnaise, un simple courrier d’avertissement a été préconisé ». Et l’on ose encore citer « l’abolition des privilèges », alors que le gouvernement a annoncé sa volonté de lutter contre la fraude sociale, en contrôlant davantage les versements d'indemnités aux salariés en arrêt maladie.

Nora Berra a répondu qu’il s’agissait de « dénonciation calomnieuse » et que les indemnités d’élue ne constituent en rien une « activité professionnelle ». Selon son cabinet, « le simple fait de dire qu'elle était en arrêt maladie, c'est déjà ne pas respecter le secret médical ». Comme le disait si bien La Fontaine : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

edwy.jpgLe 20 novembre 2010, le journal Mediapart signalait que Nora Berra annonçait au moins 10 publications scientifiques à son actif : « Des articles finalement assez difficiles à trouver puisque le très honorable moteur de recherche pubmed, réputé pour les repérer, n’en trouve que trois. Un péché par omission qui pourrait bien ne par être le seul ».

Tout ceci est bien loin de la « transparence » que réclame son ministre de tutelle Xavier Bertrand.

Quant à Françoise Weber, qui dirige l'Institut de veille sanitaire (InVS), et a aussi alarmé la population avec le terrible danger de la rougeole, elle a déclaré que la couverture des nourrissons de moins d'un an est « l'une des meilleures au monde », comme le rapporte le journal Les échos du 26/04/11. Dans ce cas, comment explique-t-elle que nous détenions le « record d'Europe » pour la prévalence de la rougeole et que la France soit devenue l'un des principaux « exportateurs » de la maladie dans des pays où elle était presque éradiquée ?

Ces discours confirment bien l’affirmation du Pr Lévy-Bruhl de l’Institut de veille sanitaire, le 4 février 2009 sur TV5 : « […] quand tout le monde est vacciné, ceux qui attrapent la maladie sont forcément vaccinés ».

Lors de mon interview, j’avais signalé l’étude menée durant trois ans par l’Institut Robert Koch, le plus haute instance de santé allemande, concernant 18 000 enfants de 0 à 17 ans. Les médecins ont recueilli 1 500 données par enfant et ont ainsi constaté que les enfants non vaccinés se portent beaucoup mieux que les autres, ont moitié moins d’allergies neurologiques, moins de scolioses, moins de problèmes de langage et de vue. Il est certain que cette étude, indéniablement scientifique, démentait les propos des partisans des vaccins, elle a donc été censurée.

Comme le disait déjà le Dr Albert Schweitzer : « L’opinion actuelle se maintient par la presse, la propagande et les moyens financiers mis à sa disposition. » Et tout le monde écoute et obéit, le doigt sur la couture du pantalon. 


 

PS / L’OSCE s’inquiète des restrictions de la liberté de la presse en Hongrie, en Italie et en France. La nouvelle représentante de l’OSCE pour la liberté de la presse, la bosniaque Dunja Mijatović, a exprimé son inquiétude devant les pressions croissantes exercées contre les journalistes dans certains pays européens.

 http://www.alterinfo.net/notes/L-OSCE-s-inquiete-des-restrictions-de-la-liberte-de-la-presse-en-Hongrie-Italie-et-France_b2923976.html

 

Source image : http://u.jimdo.com/www7

Thèmes

Vaccin Politique sanitaire

Bookmark and Share
2 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.223.153) le 4 mai 2011 à 12H20

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/...

Euro Surveill. 2002 Apr ;7(4):55-60.

Measles in France : the epidemiological impact of suboptimal immunisation coverage.

Bonmarin I, Levy-Bruhl D.

Institut de Veille Sanitaire, Saint-Maurice, France. Abstract

The promotion of immunisation in France since 1983 has resulted in a 97% reduction in morbidity and a reduction of 60% of mortality. However, the stable and sub-optimal coverage around 84% leads to a shift in higher age groups, where complications are more frequent and serious. The proportion of those aged over 10 years was 13% in 1985 and reached 48% in 1997, the transmission of measles being maintained in France. To eliminate the disease, vaccine coverage with 2 doses and over 95% would be necessary. http://jid.oxfordjournals.org/conte...

Journal of Infectious Diseases Volume187, Issue Supplement 1 Pp. S8-S14

The Unfinished Measles Immunization Agenda

Peter Strebel1, Stephen Cochi1, Mark Grabowsky2, Julian Bilous3, 1. 1Global Immunization Division, National Immunization Program, Centers for Disease Control and Prevention, Atlanta, Georgia ; 2. 2International Services, American Red Cross, Washington, DC ; 3. 3Expanded Programme on Immunization, World Health Organization, Geneva, Switzerland ; 4. 4United Nations Children’s Fund, New York, New York ; 5. 5Department of Pediatric Infectious Diseases, Vanderbilt University, Nashville, Tennessee ; 6. 6Department of Pediatrics, Duke University Medical Center, Durham, North Carolina

Abstract

Despite achieving and sustaining global measles vaccination coverage of about 80% over the past decade, worldwide measles remains the fifth leading cause of mortality among children aged <5 years.</strong>

In May 2002, the United Nations Special Session on Children endorsed the goal of reducing measles deaths by half by 2005. Countries and World Health Organization (WHO) regions that adopted aggressive measles control or elimination strategies have shown excellent results. In 2001, countries in the Americas reported an all time low of 537 confirmed measles cases. Substantial progress in measles control has also been achieved in the WHO Western Pacific Region, in seven southern African countries, and in selected countries in WHO European, Eastern Mediterranean, and Southeast Asian regions. The ongoing measles disease burden and availability of safe and effective measles mortality reduction strategies make a compelling case to complete the unfinished agenda of measles immunization.

votez :
(IP:xxx.xx1.255.150) le 4 mai 2011 à 21H30

Pas facile pour nous de suivre. Le Conseil d’État va -t-il devoir s’occuper de la vaccination des Français ? Ben, heuuu...il n’y aurait pas une grave crise qui doit les occuper en ce moment ?

Si l’on comprend bien, c’est les mêmes qui emmerdent le monde comme du temps de notre regretté Professeur de la faculté de Lille qui avait été emmené par des personnes en gabardine avec ceinture, à la fin de son cours sur le vaccin de la tuberculose, alors qu’il devait avoir environ 80 ans en 1969 environ. Je n’ai entendu personne le rétablir et s’excuser depuis l’arrêt de ce vaccin ’obligatoire’ qui maintenait la tuberculose parait-il. Pourtant, il avait raison ! raison contre la crapule ou le mensonge avec 40 ans d’avance.

Le mensonge s’est incrusté dans de nombreux niveaux de la médecine et donc les mensonges passent dans les enseignements maintenant. Qui d’autre que des non médecins vont pouvoir enseigner la médecine ? Alors, qu’au moins ils soient intelligents, eux ; car doit-on résister vraiment à la vaccination...

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 5 mai 2011 à 10H07

"notre regretté Professeur de la faculté de Lille qui avait été emmené par des personnes en gabardine avec ceinture"

- Pourriez-vous être pour une fois un peu plus précis et nous dire qui était ce héros méconnu ?

votez :
(IP:xxx.xx1.255.150) le 5 mai 2011 à 15H08

@(IP:xxx.xx9.131.148) le 5 mai 2011 à 10H07 : Je ne vois pas en quoi le détail d’un nom va remettre en cause la possibilité de grande nocivité pour la Santé Publique de l’existence des vaccins. Je pense qu’il y avait deux ou trois années réunies pour le cours de cet illustre Professeur, les témoins sont donc assez nombreux.

Quand un étudiant est témoin d’un tel spectacle, il en conclut que le cours auquel il vient d’assister est empli d’erreurs interdites d’enseignements. Il se dépêche de jeter son cours surtout que le contenu était bien différent de ce qu’on lui avait enseigné au lycée. Ensuite, il est certain de ne jamais être interrogé sur tout ce qui traine autour des poumons et de la tuberculose...Seulement, la terreur ambiante remet en cause bien des choses puis des habitants de grands pays ne sont pas vaccinés ce qui surprend. La terreur et les menaces de l’administration envers des parents instruits et doués de très grande intelligence augmentent le doute sur les certitudes financières des Laboratoires et des ministères. Comme je l’ai écrit, nous les petits, on ne sait plus trop bien quoi penser et enfin, l’inutilité de la vaccination est enfin déclarée par le pays mais sans excuse aucune envers les médecins et parents qualifiés de récalcitrants par des êtres ignobles ou bien ignorants. Ce simple fait m’a ôté tout doute sur la fiabilité des connaissances !

Ma seule certitude est que le mensonge est dans l’enseignement de la médecine et se trouve donc à la base même de la médecine de mon pays. Le bidouillage des anticorps et autres approximations pour les vaccins ne donne jamais les chiffres prouvant quoique ce soit. Une matière non bidouillée n’a pas besoin d’autant d’agences, de ministères, d’Ordres et d’Autorités pour être approuvée.

Pour la liste des héros de la médecine, peut être pourriez-vous consulter une liste de médecins virés de France et même de Belgique du coté de notre Justice qui ne fait qu’appliquer scrupuleusement des textes entachés d’erreurs et de mensonges que seuls des professionnels pouvaient juger. Apprendrons-nous peut être bientôt, à ma très grande honte, que c’est eux qui avaient raison ? Peut être même par nos plus hautes instances qui actuellement doivent avoir de très gros soucis causés par la crise qui persiste. A moins que ce ne soit par nos grands amis de Chine et leur très grande patience à notre égard qui commence à faire mon admiration...

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 5 mai 2011 à 15H38

"Je pense qu’il y avait deux ou trois années réunies pour le cours de cet illustre Professeur, les témoins sont donc assez nombreux."

- Ma question est très précisément : "qui est exactement cet illustre professeur" auquel vous vous référez sans cesse sans jamais l’identifier. Serait-ce un secret ?

votez :
(IP:xxx.xx1.255.150) le 5 mai 2011 à 17H53

@votez :(IP:xxx.xx9.131.148) le 5 mai 2011 à 15H38 : Et bien ma réponse est celle là !

Si vous voulez, la fac de Lille n’est pas la demeure évoquée d’un récent fait militaire. Les Professeurs Titulaires en 1968 à 1970 travaillant intelligemment sur le vaccin de la tuberculose ne doivent pas dépasser l’unité mais le nom est trop proche du nom même de l’Hôpital pour que j’ose l’écrire.Je crains de me tromper et cela fait 40 ans.

Dans tous les cas, il m’a prouvé que jamais les cerveaux "cartésiens et rationnels" ne devraient atteindre les postes de responsabilité de tout niveau et surtout pour "soigner" des êtres vivants.

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 6 mai 2011 à 11H43

" mais le nom est trop proche du nom même de l’Hôpital pour que j’ose l’écrire.Je crains de me tromper et cela fait 40 ans."

- C’est quand même curieux que vous ne souveniez pas précisément du nom d’un professeur qui semble-t-il vous a profondément marqué au point que vous vous y faissiez référence à tout bout de champ ! Nous devons donc en conclure que nous serons privés à jamais du nom de ce héros planétaire qui restera donc comme beaucoup de ce genre de héros méconnu dans les poubelles de l’Histoire.

"Dans tous les cas, il m’a prouvé que jamais les cerveaux "cartésiens et rationnels" ne devraient atteindre les postes de responsabilité de tout niveau et surtout pour "soigner" des êtres vivants."

- Et pourtant la manière dont vous en parlez tendrait à prouver que lui-même avait atteint un poste à haute responsabilité dans le domaine des soins aux êtres vivants".... Faites ce que je vous dis et non pas ce que je fais en quelque sorte. Pas très cohérent votre discours !

votez :
(IP:xxx.xx1.66.66) le 6 mai 2011 à 12H08

Mme sylvie simon, avez vous vu cet article sur pierre lance qui a écrit des livres de biographies de scientifiques oubliés ? Si vous ne connaissez pas déjà, cela devrait vous intéresser :

http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/les-grands-scientifiques-oublies-28610

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 6 mai 2011 à 12H27

"des livres de biographies de scientifiques oubliés"

- Les cimetières sont remplis de ce genre de héros méconnus (sauf bien entendu de leur concierge).

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 6 mai 2011 à 12H21

C’est beau les écrivains journaleux hyper omni spécialistes redresseurs de torts chasseurs/faiseurs de scandales persuadés de détenir la Vérité et le bon droit.

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 6 mai 2011 à 16H01

== L’agroécologie peut doubler la production alimentaire en 10 ans Article publié le 27 avril 2011

== Colorants alimentaires : le danger Article publié le 13 avril 2011

== Le nucléaire et ses mensonges Article publié le 31 mars 2011

== Miviludes cible Kokopelli, les salons bios et les médecines non agressives Article publié le 18 mars 2011

== Evaluation des pesticides : le scandale Article publié le 16 mars 2011

== Allopathie vs homéopathie Article publié le 14 février 2011

== Sang contaminé, amiante, hépatite B…. prôner la désobéissance civile Article publié le 2 février 2011

== Les carottes nous protègent du cancer Article publié le 21 janvier 2011

== Le viagra peut vous envoyer au ciel Article publié le 13 janvier 2011

== Hormones de croissance humaines ou synthétiques, même scandale ? Article publié le 20 décembre 2010

== Clonage : Vous reprendrez bien un petit peu de clone avec vos légumes ? Article publié le 6 décembre 2010

== Des produits du terroir. En êtes-vous certain(e) ? Article publié le 29 novembre 2010

== La France « spécialiste des scandales sanitaires » Article publié le 22 novembre 2010

== Un vaccin contre le cancer du col de l’utérus ? Article publié le 21 février 2007

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 6 mai 2011 à 16H06

Sylvie Simon est écrivain et journaliste. Elle a écrit de nombreux ouvrages sur les phénomènes dits « paranormaux » et l’ésotérisme. Depuis quelques années, elle combat les idées reçues en explorant divers domaines de la science, et consacre la plus grande partie de son activité à militer contre la désinformation en matière de santé et d’écologie, sujets de brûlante actualité. Elle a déjà publié plusieurs essais sur des scandales (sang contaminé, vaches folles, amiante, hormones de croissance, vaccins, etc.). Depuis son plus jeune âge, Sylvie Simon a compris qu’elle possédait des dons de télépathie, de voyance et de guérison, dons qui lui confirment chaque jour qu’il existe « autre chose » se situant au-delà des perceptions habituelles. Elle a eu également la chance de côtoyer des scientifiques ouverts à la spiritualité qui lui ont permis d’élargir le champ de ses investigations dans le domaine paranormal.

Bibliographie

· Vaccins, mensonges et propagande, 2009 · Autisme et vaccination : Responsable mais non coupable, 2007 · Ce qu’on nous cache sur les vaccins, 2006 · Les 10 plus gros mensonges sur… les vaccins, 2005 · Déjà vacciné ? Comment s’en sortir ?, 2003 · Vaccin anti-hépatite B : Les coulisses d’un scandale, 1997 · Vaccination : L’overdose 1997 · 2012, le rendez-vous : De la crise à l’avènement d’un nouveau monde, 2009 · L’aspartame : Sucre ou poison ?, 2008

· Réincarnation : Quand les expériences rencontrent la science, 2008

· Les 10 plus gros mensonges sur… les médicaments, 2007 · Enfants indigo : Une nouvelle conscience planétaire, 2006

· La Mémoire de l’au-delà, 2006

· Le guide des tarots, 2004

· Le réveil de la conscience : Dialogues sur une nouvelle vision du monde, 2003

· Le Tarot pratique, 2003

· Voyances remarquables : Les plus grandes prédictions d’hier et d’aujourd’hui, 2003

· Arts divinatoires des 5 continents, 1998

· Exercice illégal de la guérison, 1998

· Au seuil de l’étrange, 1997

· La nouvelle dictature médico-scientifique : L’emprise des lobbies sur notre santé, 1997

· Phénomènes étranges du surnaturel, 1997

· Enquête sur le don de guérir, 1996

· Mathilde, 1993 · Le Couloir, 1991 · Isabella, 1983

· Les arts divinatoires, 1983

votez :
(IP:xxx.xx0.231.86) le 1er juin 2011 à 21H49

"C’est beau les écrivains journaleux hyper omni spécialistes redresseurs de torts chasseurs/faiseurs de scandales persuadés de détenir la Vérité et le bon droit."

Un peu (beaucoup) comme vous donc, en somme...

votez :
(IP:xxx.xx4.241.93) le 6 mai 2011 à 12H39

Merci pour ces adresses de scientifiques oubliés mais ceux qui ont été emmené par des civils en imperméable sans aucun pli avec ceinture fermés et de même couleur disons beige clair ?

Que peuvent en penser des étudiants sur le moment ? Quarante ans après, ils regrettent bien mais ...le gros problème est qu’un étudiant n’a pas les connaissances d’un Professeur et qu’il pense que les théories des plus nombreux doivent être vraies...Quarante ans après, enfin il devient évident que c’était la personne emmenée à 80 ans environ qui disait vrai et que ses travaux étaient valables.

Pendant quarante ans, des êtres ’cartésiens et rationnels’ se sont repus des erreurs et ont été jusqu’à induire la Justice du Pays en erreur par leurs mensonges. Il en est même qui ont enseigné ces erreurs et mensonges sans que cela leur pose problème. Maintenant, c’est la Justice supérieure du Pays qui doit intervenir dans les théories enseignées par les Professeurs de médecine spécialistes pour faire cesser les mensonges.

La vraie question serait de savoir combien de ces esprits cartésiens et rationnels ont détecté les mensonges en apprenant leurs cours ?

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 6 mai 2011 à 15H14

"..... ont ainsi constaté que les enfants non vaccinés se portent beaucoup mieux que les autres, ont moitié moins d’allergies neurologiques, moins de scolioses, moins de problèmes de langage et de vue...."

- Eh !Bien voilà au moins un mystère qui a trouvé sa solution ! Depuis le temps que l’on cherchait à savoir ce qui pouvoit bien être à l’origine des scolioses chez les gamins. Eh bien mais bon sang mais c’est bien sûr, mais ce sont les vaccins ! Maintenant que l’on sait, c’est bien plus clair.

Au passage il serait intéressant de savoir ce qu’il faut entendre par "allergie neurologique"....

"Il est certain que cette étude, indéniablement scientifique, démentait les propos des partisans des vaccins, elle a donc été censurée."

6 Et pourquoi serait-elle "indéniablement scientifique" ? Parce qu’elle porte sur un grand nombre de sujets observés ? Cà ne paraît pas être un critère suffisant, même s’il est nécessaire. On peut appliquer une méthodologie erronée sur un grand nombre de sujets. Le mieux serait que vous donniez les références de l’étude en question (article publié) afin que l’on puisse se faire une opinion personnelle de sa validité méthodologqiue et des résultats eux-mêmes. Est-ce possible ?

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 6 mai 2011 à 16H25

WIKIPEDIA

Avant l’arrivée de la vaccination au début des années 1960, la rougeole était la première cause mondiale de mortalité par infection (135 millions de cas annuels entraînant 6 millions de décès)[14]. La mortalité en a été divisée par 3 à la fin des années 80, près de 10 ans après une politique de vaccination de masse [15]. Il reste cependant encore de très nombreux cas de rougeole en raison d’une couverture vaccinale non optimale mais aussi en raison de l’absence d’immunité acquise après une seule dose dans 5 à 10 % des cas, voire après deux doses dans quelques rares cas (< 2%)[16].

En Amérique, des campagnes de vacination ont permis d’interrompre la transmission de la maladie sur tout le continent, le dernier cas endémique au continent étant en 2002[17]. Depuis, quelques cas isolés de rougeole sont rapportés chaque année, importés par des voyageurs infectés à l’étranger, y compris depuis l’Europe où la transmission reste active.

En Europe des épidémies sévirent en effet en 1840, 1860 et 1880. En 1998, l’Organisation mondiale de la santé a fixé pour objectif pour 2007 l’élimination de la rougeole en Europe. En effet, l’incidence de la rougeole en France était encore de 18 000 cas en 1998 due probablement à l’insuffisance du taux de couverture vaccinale. La surveillance de l’évolution de l’incidence en France est effectuée par le réseau Sentinelles de l’Inserm. Elle est faite, en Europe, par Euvac.net[18]. Cet organisme a comptabilisé plus de 12 000 cas de rougeoles en 2006-2007, près de 85 % d’entre eux concernant seulement cinq pays (Roumanie, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Suisse)[19].

En France selon les données de l’Institut de veille sanitaire, il y a eu 5 000 cas déclarés en 2010 (probablement davantage de cas non déclarés), parmi lesquels 1 500 ont abouti à une hospitalisation, 9 ont été compliqués d’encéphalite infectieuse et 273 ont été compliqués de pneumopathie. Deux décès sont survenus à la suite d’une complication de la rougeole au cours de l’année 2010, l’un par encéphalite, l’autre par pneumopathie. Les données montrent que les taux d’incidence en 2010 ont plus que triplé chez les moins de 1 an et ont augmenté de près de 5 fois chez les adultes de 20 ans et plus par rapport à 2009. La tendance semble encore s’aggraver au début de l’année 2011[20].

votez :
(IP:xxx.xx4.241.93) le 6 mai 2011 à 21H37

@(IP:xxx.xx9.131.148) le 6 mai 2011 à 16H25 : Mais qui dit quoi et combien sont-ils payés et par qui ?

Comment voulez-vous que l’on croit qui que ce soit quand le mensonge est partout. De tout temps, les médecins nous ont dit que la rougeole n’était pas grave et qu’ils passeraient s’il y avait un problème et maintenant qu’il existe un vaccin, un autre baratin arrive...Si la maladie était mortelle pourquoi les médecins disaient l’inverse ? Ils faisaient les papiers pour l’école et ne donnaient rien du tout d’autre que l’autorisation de jouer et devant les parents encore....et à la campagne quand on joue, on est très vite dehors ! Alors, en plus des agences et autorités et ministère il existe un institut de veille dont les membres travaillent pour qui en plus ? Ce n’est plus un président de la République qu’il va nous falloir mais un ordinateur pour retenir toutes ces entités . Alors, comment la France va rembourser ses dettes avec tout ce monde et les industries qui sont parties ainsi que les riches suite à l’impôt sur la fortune ?

Au fait, l’institut de veille n’a pas beaucoup veillé aux gros problèmes qui ont amené des scandales de santé ; même que le Conseil d’État a du intervenir pour notre santé.

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 7 mai 2011 à 10H29

"De tout temps, les médecins nous ont dit que la rougeole n’était pas grave"

- D’où sortez-vous cette connerie ?

"Avant l’arrivée de la vaccination au début des années 1960, la rougeole était la première cause mondiale de mortalité par infection (135 millions de cas annuels entraînant 6 millions de décès)"

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 7 mai 2011 à 10H37

"....espérant apporter une contradiction à l’affirmation générale que la rougeole est une maladie mortelle."

- Effectivement, 6 millions de cas de mortalité par an dans le monde au début des années ’60, c’est une bricole ! Cà montre très bien que la rougeole n’est pas une maladie mortelle ! Evidemment en comparaison des 2000 (au grand maximum) cas de mortalité attribués au Mediator en 33 ans (soit 60 cas/an), il n’y a pas photo ! Le grand scandale est du côté du lobby pharmaceutique ! Boujour l’impartialité, l’objectivité, la rigueur, l’honnêteté intellectuelle et la crédibilité journalistiques. Il n’est pas question de défendre ni le Médiator, ni le laboratoire, ni l’agence, etc.... Il est question de remettre un peu les choses dans une perspective correcte.

votez :
(IP:xxx.xx5.27.93) le 8 mai 2011 à 19H05

@(IP:xxx.xx9.131.148) le 7 mai 2011 à 10H37 :"Il est question de remettre un peu les choses dans une perspective correcte."

Alors, le mensonge aurait envahi notre société. On serait d’accord ? Qui écrivait ? Qui contrôlait ? Qui recopiait ? Qui donnait les ordres ? Comment étaient recopiés les résultats....etc....

C’est qu’on arrive vite au fait qu’il ne faut surtout pas faire maigrir certaines personnes puisque c’est l’hormone secrétée par les cellules graisseuses qui gérerait leurs glucides et donc il faut encore moins leur donner des médicaments pour les faire maigrir ou simplement des produits qui font maigrir.

Pourquoi jamais personne ne répond au fait que les médicaments ne verraient jamais leur résultat en double aveugle supérieur à 40% ?

votez :
par NINIVE (IP:xxx.xx5.27.93) le 9 mai 2011 à 09H44

A Madame Simon : Je n’ai pas de télévision mais j’essaie de vous lire et de vous comprendre. Pourquoi vouloir la Liberté de la Presse quand Monsieur le Ministre de la Santé lui -même aurait dit, selon ""latribune.fr, Le dimanche 8 mai 2011, à 18h 47"" Mettre sur un même plan le laboratoire Servier et les médecins, c’est n’importe quoi, c’est ahurissant, a insisté Xavier Bertrand.

Quel journaliste oserait cette phrase si elle a bien été prononcée ?

Vous semblez disposer de dons puisque l’on écrit sur vous :" Depuis son plus jeune âge, Sylvie Simon a compris qu’elle possédait des dons de télépathie, de voyance et de guérison, dons qui lui confirment chaque jour qu’il existe « autre chose » se situant au-delà des perceptions habituelles." Alors, vous devez savoir que les cerveaux rationnels ne peuvent fonctionner correctement qu’en absence de mensonges puisque selon eux, tout ce qui est accepté doit servir de base pour poursuivre leur raisonnement et déductions ’rationnelles et cartésiennes’ ! Un seul mensonge et la suite est erronée dans ce genre de raisonnement. La science physique elle même qui devait nous prouver la très grande valeur pour l’Humanité du raisonnement cartésien a constaté sa très grande fragilité et même sa grande valeur néfaste dans une science. Il en ira de même dans une société envahie par le mensonge. Courageusement, certains grands et valeureux scientifiques recommencent à chercher les bonnes théories mais, leur chemin est recouvert de mensonges et d’erreurs. Peut être dans le domaine que vous désignez en va -t-il de même. Comment savoir si les vaccins sont bénéfiques ou destructeurs pour notre société. La Justice, dans le domaine médical,jusque maintenant, s’était aliénée LOGIQUEMENT aux décisions des Professeurs en médecines et spécialistes reconnus par les médecins eux mêmes. Elle vient de reconnaitre que des spécialistes ne sont pas dignes d’être dans ces conseils ou du moins d’être en position de conseiller des pratiques de soins médicaux. A ma petite place, j’en conclus qu’il y a des possibilités honteuses de bidouillage dans un domaine médical et donc peut être pour les autres domaines de la médecine. Je crois que les nouvelles découvertes médicales étant absentes depuis plus de dix ans constituent une preuve et qu’ il va falloir revoir les théories ou bien ’TOUT’ va logiquement s’écrouler si le mensonge est vraiment dans l’existant.

Ainsi, je pense venir vous démontrer que la presse ne peut plus accéder au niveau de nous indiquer la vérité dans les articles si le mensonge est au niveau même de ce qu’ils veulent nous informer. Le sentiment de perte de liberté de la presse peut donc vous venir mais il est très logique de penser qu’ils aient la conviction de bien informer les téléspectateurs. Un autre article de vous me vient en mémoire et donc, même raisonnement, si la base est erronée dans un monde cartésien et rationnel, la Justice qui prend ses sources dans ce monde sera obligatoirement mais honteusement flouée , sauf si elle réussit à appréhender les possibilités de mensonges . La logique peut réussir à détruire un pan entier de mensonges.

votez :
(IP:xxx.xx3.88.183) le 16 mai 2011 à 18H31

La rougeole n’est pas une maladie mortelle

La rougeole n’est pas une maladie mortelle

La rougeole n’est pas une maladie mortelle

La rougeole n’est pas une maladie mortelle

La rougeole n’est pas une maladie mortelle

La rougeole n’est pas une maladie mortelle

La rougeole n’est pas une maladie mortelle

La rougeole n’est pas une maladie mortelle

http://news.doctissimo.fr/rougeole-...

Rougeole : mortalité en chute de 74% dans le monde

Mardi 09 décembre 2008

De 2000 à 2007, le nombre de décès dus à la rougeole dans le monde a été ramené selon les estimations de 750 000 à 197 000, soit une baisse de 74 %.

En outre, la Région de la Méditerranée orientale a ramené le nombre estimé de ces décès de 96 000 à 10 000 au cours de la même période, une diminution remarquable de 90 %.

La baisse sensible de la mortalité rougeoleuse dans la Région de la Méditerranée orientale est le fruit des campagnes de vaccination intensifiées menées par plusieurs pays dans des zones difficiles d’accès.

En 2007, ces campagnes ont permis de vacciner un nombre deux fois plus important d’enfants dans la Région qu’en 2006. Le Directeur général de l’OMS, le Dr Margaret Chan a déclaré, "il faut rendre hommage au travail considérable et à l’engagement énergique des pays de la Région de la Méditerranée orientale contre la maladie ; nous sommes à deux ans à peine de la date butoir de 2010 et j’invite donc instamment l’ensemble des pays touchés par la rougeole à intensifier leurs efforts pour vacciner tous les enfants". C’est la Région africaine qui a contribué le plus largement à cette baisse mondiale de la mortalité rougeoleuse, 63 % de la réduction du nombre des décès mondiaux observés en 8 ans sont le fait de cette Région. En 2007, des flambées de rougeole ont touché un certain nombre de pays africains en raison de lacunes dans la couverture vaccinale, ce qui illustre bien combien il est important de maintenir le soutien à la vaccination. Les progrès accomplis en Asie du Sud-Est ont été limités - la mortalité rougeoleuse n’ayant diminué que de 42 % - en raison de l’application tardive des campagnes de vaccination à grande échelle en Inde, un pays qui regroupe actuellement les deux tiers des décès mondiaux par rougeole. L’engagement politique de l’Inde est indispensable pour atteindre l’objectif mondial fixé pour 2010. Pour Ann M. Veneman, Directrice générale de l’UNICEF, "les progrès accomplis montrent le rôle considérable joué par les campagnes de vaccination antirougeoleuse, mais il reste encore beaucoup à faire. La tragédie de la rougeole provoque encore plus de 500 décès d’enfants par jour alors que nous disposons d’un vaccin sûr, efficace et peu coûteux pour éviter la maladie". Afin de parvenir au but fixé pour 2010, il faut veiller à ce que tous les enfants reçoivent deux doses du vaccin antirougeoleux dont une avant leur premier anniversaire, renforcer les systèmes de surveillance de la maladie et offrir un traitement efficace contre la rougeole.

Source : Communiqué de presse commun OMS/UNICEF/Croix-Rouge américaine/CDC/ Fondation des Nations Unies OMS/47, 4 décembre 2008

votez :
(IP:xxx.xx1.151.218) le 7 juin 2011 à 13H06

Bonjour Madame, Ce midi, je pense à vos articles et surtout à vos avertissements. Je me permets de vous faire un copier-coller qui en dit long sur l’importance que j’apporte maintenant à la liberté de la presse et aux informations qu’elle doit nous fournir.

"""Des retraités japonais prêts à intervenir à Fukushima

""Je serai mort avant d’avoir un cancer !"," s’exclame Yasuteru Yamada qui, à 72 ans, a levé une armée de 270 bénévoles retraités pour nettoyer le site nucléaire de Fukushima-Daichii, dévasté par le séisme et le tsunami du 11 mars dans le nord-est du Japon."""

Qui avait prévu ce cout des centrales nucléaires ? A combien le KWatt/heure ? Alors, nos cerveaux cartésiens et rationnels ne savent pas faire une règle de trois selon les informations de ce matin (22+1/2 = 33) mais surtout se trompent encore une fois très lourdement dans le cout qu’ils nous promettaient pour un kWatt/heure !

Vous savez, je crois que ce que vous n’avez pas pu dire à la télé et bien nous faisons beaucoup mieux que de vous entendre, nous vous comprenons.

Ainsi, le rôle des vaccins va être revu par les instances mondiales bien plus compétentes que celles de ces cerveaux cartésiens et rationnels de la médecine occidentale et de ses administratifs.

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles