NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
L'éco-mobilité au soleil

Article publié le 3 juin 2011

Zoom sur les différents projets ensoleillés autour de la mobilité durable

L'éco-mobilité au soleil

 

La société Niçoise Advansolar vient d'annoncer la commercialisation de SunPod, un nouveau type d'abri pour véhicules. En plus de les protéger contre le mauvais temps, ces ombrières servent également de borne de recharge pour tout type de locomotion électrique, grâce à ses panneaux photovoltaïques fixés sur le toit. Le surplus de courant peut même être récupéré pour alimenter le bâtiment le plus proche.

 

L'Avem précise que le SunPod peut-être décliné en deux modèles, l’un pour les voitures, l’autre à destination des deux-roues. Le premier peut accueillir jusqu’à 4 voitures électriques, ce qui représente une économie de 8.1 tonnes de CO2 par an, tandis que le second abrite jusqu'à 7 vélos électriques (soit des économies de 2.4 tonnes de CO2 par an).

 

Sur le parking du Zenith de Pau (Sud-Ouest de la France), 105 abris similaires seront mis en place pour septembre 2011. Financés par Neoen (une filiale de Direct Energie), ce chantier a pour objectif de devenir la plus grande centrale photovoltaïque sur ombrières de parking en France métropolitaine. Selon la République des Pyrénées, avec ses 22 800 m2 de panneaux photovoltaïques, ce parking produira plus de 3 270 MWh/an d'électricité, soit la consommation annuelle de 2 500 personnes.

 

La commune de Venelles (Bouches-du-Rhône) a quant à elle opté pour « SunTree », les ombrières photovoltaïques et design de SolarQuest. Ces abris peuvent accueillir jusqu'à six véhicules et produire l’énergie permettant 30 000 kilomètres par an et par voiture.

 

Innov in the city rappelle que SunTree a des fonctionnalités multiples : éclairage public, point de repérage et de géolocalisation et même redistribution du surplus de production vers les réseaux électriques !

 

Aux Pays-Bas, TNO, une société spécialisée dans l’innovation, mise sur un projet pilote unique : le SolaRoad, une nouvelle génération de route, composée de béton et de capteurs solaires, protégés par une couche de verre trempé. D'après Clean Technica, son potentiel énergétique est évalué à 50 kWh/mètre carré par an, ce qui lui permettrait de faire fonctionner le mobilier urbain de façon autonome (lampadaires, feux rouges, …).

Les transports en commun se tournent vers l’hybride
 

En Suède, la ville d'Umeå expérimente jusqu'à la fin de l'été, Arctic Whisper, un prototype de bus hybride d'Opbrid. Gas 2.0 salue ses performances : il peut fonctionner en mode électrique pendant 18 heures ! C’est ensuite un prolongateur d'autonomie thermique diesel qui prend le relais.

Au terminus, une station de recharge rapide a été installée : des câbles se connectent automatiquement au bus et alimentent ses batteries en moins de 10 minutes. Une véritable prouesse technologique qui permet à ce bus hybride d'avoir un recours minimum au diesel pour pouvoir fonctionner.

 

Dans le cadre de son projet Mettis, la ville de Metz s'est équipée de 27 bus hybrides du constructeur Belge Van Hool. D'une longueur de 24 mètres de long, sa capacité d'accueil est de 140 passagers. Tout Metz souligne que cette technologie hybride de série permet de réaliser un gain de carburant de 15 à 20% par rapport à une motorisation classique.

 

Enfin, on reconnaîtra la belle initiative de certains États d’Amérique du Nord qui, à l’occasion de la journée de la Terre, ont mis en place une campagne de sensibilisation à la mobilité durable. The City Fix rapporte ainsi que la Pennsylvanie (USA), l'Iowa (USA) et le Québec (Canada) ont offert des voyages gratuits afin d'encourager les automobilistes à ne pas utiliser leurs voitures pour diminuer leur empreinte carbone.

Les championnats de courses de voitures sont amenés à s'électrifier
 

La Commission européenne a demandé à Jean Todt, président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) de réfléchir à l'évolution de ses championnats, en développant notamment des voitures électriques.

Cette demande a été plutôt bien accueillie puisqu'il a mis en place une commission avec à sa tête, Burkhard Goeschel, ancien directeur de BMW. Néanmoins, Autocar rapporte que le président de la FIA manifeste quelques doutes sur le sujet. Selon lui, ces recherches technologiques vont demander beaucoup d'argent et si elles n'aboutissent pas à une amélioration des compétences actuelles, il y a très peu de chances de voir des véhicules électriques aux championnats.

 

The Independent annonce cependant que ce sentiment n'est pas partagé car un véhicule électrique fera son apparition pour le rallye Dakar 2012. La voiture OSCar a été conçue par un constructeur automobile de Lettonie, spécialisé dans les voitures tous terrains.

Les passionnés du Dakar attendent avec impatience le départ de cette course en Amérique du Sud (prévu pour le 1er janvier 2012) pour constater les performances de ce bolide électrique face à ses adversaires.

 

En attendant l'arrivée de ces championnats, Kartcom propose d'assister au dixième festival e-Kart, du 26 au 28 mai 2011, organisé par l'association e-Kart et ASTECH. Sur le parking du Parc des Expositions de Vierzon (région Centre, France), les étudiants et enseignants pourront tester les bolides électriques conçus durant l'année grâce à un circuit spécialement aménagé pour l'occasion.

 

Cette rencontre amicale s'inscrit dans le cadre du Carrefour de la Technologie et de l'Innovation CarTech Inno 2011, en parallèle du Festival de la Robotique des IUT GEII.

Thèmes

Transports Carburants Photovoltaique Véhicule électrique

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles