NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Grenelle de la mer - Une stratégie maritime durable

Article publié le 17 juillet 2009

Le "Grenelle" de la mer s’est terminé mercredi par une dernière table ronde sur la relation entre Terre et Mer. Au final le Grenelle marin, salué par toutes les organisations environnementales, a déclaré la guerre dans les eaux françaises aux déchets, pollutions et salissures qui dégradent le milieu marin.

Grenelle de la mer - Une stratégie maritime durable
"Il faut faire prendre conscience que les rejets principaux prennent leur origine très en amont : ce qu’on retrouve en haute mer a souvent pris naissance à 500 km à l’intérieur des terres", a précisé Jean-Louis Borloo en présentant les principales mesures arrêtées.
Voici les principales mesures qui ressortent des différents groupes de travail :

> Les énergies marines

L’Etat devrait lancer un plan "Energies Bleues" de développement des énergies marines avec pour objectif d’arriver avant 2020 à une capacité de production de 6.000 MW d’énergies utilisant la houle, les marées, les courants, les différences de température entre la surface et le fond.

> Transport maritime

Il est prévu la création d’une filière française de démantèlement et de déconstruction des navires civils ou militaires en fin de vie. 

Une étude va être lancée concernant le concept de port offshore pour 2015 afin d’éviter les dragages trop importants pour l’accès de gros navires au littoral.

> Ressources 

La France proposera le classement du thon rouge parmi les espèces protégées de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

Fin de la pêche au requin taupe par le non renouvellement des licences des pêche.

Interdiction du "finning" qui consiste à découper les ailerons des requins vivants qui sont ensuite rejetés à la mer.

Une mission d’étude est confiée à l’ancien ministre de la Mer Louis Le Pensec, concernant la pêche au chalutage des espèces en eau profonde, une technique qui dilapide la diversité de la vie sous marine, selon les défenseurs de l’environnement.

Extension des aires marines protégées, notamment en Polynésie française, qui devront représenter 20% des zones économiques exclusives (200 milles au delà des côtes) d’ici 2020 (contre moins de 2% actuellement).

Pollutions et déchets

Réduction des sources de pollution d’origine terrestre : moins 40% d’ici 2012/2014 sur les nitrates et phosphates, qui favorisent les algues vertes et phytoplanctons toxiques ; L’ objectif "Zéro rejet urbain non traité en 2030" à été retenu.

La situation est particulièrement alarmante Outre-mer, où 30% en moyenne des eaux usées filent dans les vagues sans traitement, assure l’expert marin Christian Buchet, représentant de la Fondation Nicolas Hulot. Elle est carrément dramatique à Mayotte, où résident 200.000 personnes, sans une seule station d’épuration. "Le lagon est en situation de très grand danger", insiste M. Borloo, qui évalue à près de 500 millions d’euros le coût pour remédier à la situation.

Proposition d’ un objectif mondial de réduction des gaz à effet de serre du transport maritime

Contre les dégazages, le marquage des hydrocarbures, notamment par ADN, sera testé en 2009 par le Centre de documentation, de recherche et d’expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux (Cedre) pour des résultats attendus en 2010.
Une stratégie maritime, qui sera formalisée dans un "livre bleu" et validée par un comité interministériel de la mer d’ici à la fin de l’année... En attendant, cet été si vous partez en bord de mer... pensez-y !

En savoir + sur le Grenelle de la mer

GC.
@TheGreenPostBox.com
Thèmes

Mer Grenelle

Bookmark and Share
13 votes

commentaires
Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles