NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
600 000 emplois verts d'ici à 2020 : posons les bonnes questions !

Article publié le 20 août 2009

600 000 emplois verts d'ici à 2020 : posons les bonnes questions !

Je vous recommande vivement la lecture de l’article de Marie-Béatrice Baudet qui a fait la UNE du Monde d’aujourd’hui (600000 emplois verts, faut-il y croire ?), au sujet des 600 000 emplois verts annoncés par le Boston Consulting Group en juin dernier… La journaliste remet en cause la capacité de création d’emplois liée à la protection de l’environnement et au Grenelle. Arguments donnés par des partisans du vieux monde à l’appui.

S’il est en effet surprenant que le cabinet de conseil ait travaillé rapidement sans possibilité de recouper et vérifier ses sources, et, qu’il est étonnant, comme le précise la journaliste, qu’”alors que les 440 milliards d’euros engagés pour le Grenelle concernent pour 205 milliards d’euros le bâtiment (rénovation technique, mise aux normes basse consommation, etc.) et pour 97 milliards les infrastructures de transport (lignes ferroviaires, autoroutes, etc.) - le reste allant majoritairement aux énergies renouvelables -, aucun contact n’a été pris avec les professionnels des secteurs concernés, comme on le confirme à la Fédération française du bâtiment (FFB) ou à la Fédération nationale des travaux publics (FNTP)“…

il me semble que l’analyse est un peu légère ici, et que détricoter ainsi les efforts du Grenelle est le propre même de ceux qui n’ont pas compris les enjeux…

Entre un Michel Didier (président de l’institut de conjoncture COE-Rexecode) qui estime qu‘”il manque cruellement aujourd’hui d’une étude sérieuse des effets économiques des projets relatifs à l’environnement” et la non prise en compte de la baisse du pouvoir d’achat due à la crise qui, par conséquent (et comme le rappelle Rémy Prud’homme, économiste, professeur émérite à l’université de Paris-XII), “se traduira par des emplois en moins dans certains secteurs”, plusieurs éléments manquent à l’analyse :

  • Quid des prévisions faites dans d’autres pays (Etats-Unis, Allemagne) sur la progression des col-verts ? Sachant qu’Obama s’est même entouré d’un spécialiste des cols verts !!
  • Quid des nouvelles attentes des consommateurs (les derniers chiffres le montre, malgré la crise, l’achat de bio progresse) ? Et si leur attrait pour les énergies vertes dépend du prix du baril, pourquoi ne conteste-t-on pas les centrales nucléaires et le nouvel EPR, qui contrairement aux énergies renouvelables, ne crééent pas d’emplois ?
  • Comme le souligne l’article, “les entreprises du bâtiment auront besoin dans les dix ans qui viennent de 90 000 personnes environ par an” et que “tout reste à faire”, mais alors pourquoi les jeunes qui sortent aujourd’hui des écoles d’ingénieurs en bâtiment ne sont pas formés aux techniques d’éco-construction ? Pourquoi le développement durable reste-t-il une option dans les écoles d’architecture ? Pourquoi l’enseignement n’est-il pas entièrement revu à la lumière des vrais enjeux ?

Je crois que le pompom, c’est l’avant dernier paragraphe de l’article :

A la FNTP, même si on pense que l’idée de développement durable fait son chemin, on s’inquiète des finances des collectivités locales, fortement mises à contribution dans le Grenelle  : ” Avec la crise, les dépenses liées à l’aide sociale sont très importantes. Les villes ne pourront pas tout faire”. Autant d’éléments qui interrogent les chiffres avancés par le BCG. M. Nazarenko convient d’ailleurs de lui-même ” que, finalement, les 600 000 emplois évoqués seront créés… ou maintenus “. Une première nuance. Peut-être y en aura-t-il d’autres.

Mais alors ma petite dame, on fait comment hein ??? On reste dans le vieux monde et on fait des plans de relance d’un système à bout de souffle ? Ou on saute à pieds joints dans la vraie économie verte ?? La crise est un symptôme, le monde de demain fait peur, mais ce n’est pas en écoutant les sirènes frileuses de l’ancien monde que l’on arrivera à se confronter aux vrais enjeux d’aujourd’hui !

Encore un article qui me fait penser que nous sommes bien loin d’y arriver tient…

Thèmes

Emploi

Bookmark and Share
11 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx4.5.168) le 29 août 2009 à 18H19

"600 000 emplois verts d’ici à 2020 "

Et demain on rase gratis ??

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles