NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
La Chine, premier consommateur d'énergie au monde : une croissance sous haute tension !

Article publié le 23 août 2010

La Chine a consommé plus d'énergie que les Etats-Unis en 2009. 70% de l'énergie chinoise est produite avec du charbon, dans ce pays leader mondial des rejets de gaz à effet de serre. Pour poursuivre sa croissance, la Chine devra produire 1000 gigawatts de plus d'ici 2025. Un objectif difficile à atteindre avec le nucléaire ou les énergies renouvelables. Le tout dans un contexte de risques environnementaux croissants.
 
 

 

 
 
image

En 2009, la Chine a consommé 2.252 millions de tonnes équivalent pétrole (tep), d'après l'AIE (Agence internationale de l'énergie). Soit 4 % de plus que les Etats-Unis (2.170 millions de tep). Le Gouvernement chinois minimise cette consommation à 2 132 millions TEP. Ce nouveau record résulte non seulement de la croissance chinoise (8,7% en 2009), mais aussi de la médiocrité du rendement énergétique en Chine, qui s'est amélioré de 1,7% en 10 ans, contre 2,5% aux Etats-Unis.
 
 
Un Américain consomme toujours cinq fois plus d'énergie qu'un Chinois, et reste le plus gros consommateur de pétrole de la planète. Ce qui n'a pas empêché la Chine de dépasser les Etats-Unis en 2007 en termes d'émissions de gaz à effet de serre.
 
L'insatiable demande en énergie de la Chine
 
Et ce n'est pas fini ! D'ici 2025, les Chinois devront augmenter leur production d'électricité de 1000 Gigawatts. Ce qui correspond à la capacité de 625 réacteurs nucléaires de type EPR ! A 5 milliards d'euros pièce. Pour l'instant, la Chine en a commandé deux. Ils devraient entrer en service en 2013 et 2014 (si cela se passe mieux que pour leurs équivalents français et finlandais). L'exploitation pétrolière et gazière se développe dans la région du Xinjiang. En septembre 2009, le gouvernement chinois a annoncé sa volonté de doubler la capacité de production d'énergie hydroélectrique du pays, en particulier par de nouveaux barrages sur le Yangtsé, un fleuve déjà mis à mal par les précédents. La production d'origine éolienne représentait 20 gigawatts, la 3ème mondiale, fin 2009. Mais 70% de la production d'électricité chinoise repose encore sur le charbon. Les importations de charbon ont donc bondi de 212 % en 2009, atteignant 125,8 millions de tonnes.

Le modèle chinois est-il viable à long terme ?
 
Cette croissance à marche forcée repose sur un prélèvement croissant des ressources mondiales en minerais, gaz, pétrole et charbon (l'Afrique fournit désormais un tiers du pétrole importé par Pékin). Ce développement a un lourd coût environnemental et humain. Selon le premier recensement national des sources de pollution en Chine publié en février 2010, plus de 63 700 milliards de mètres cubes de gaz ont été déversées dans l'air en 2007, et 209 milliards de tonnes d'eau usées rejetées. 6 millions de sources de nuisance agricole, industrielle et résidentielle ont été répertoriées. Le recensement aura duré deux ans et mobilisé plus de 570 000 employés. Cette prise de conscience naissante sera-t-elle suffisante ? Selon Zhang Lijun, vice-ministre chinois à la Protection de l’environnement, « la Chine devrait battre les records de pollution et voir une nette amélioration lorsque le revenu par habitant avoisinera les 3 000 dollars”. 
 
Une course entre développement, environnement et « durabilité » à l'issue incertaine. En décalage avec une Europe qui délocalise, se désindustrialise, tout en durcissant ses mesures de protection de l'air, du climat et de l'environnement. Et en spéculant sur les marchés à terme du blé, du charbon, des métaux et ainsi de suite... A défaut d'autre chose, il y a comme de la contradiction dans l'air !


Visuel  : shahinshah.com
Thèmes

Gaz à effet de serre Consommation Energies fossiles

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par Ninive (IP:xxx.xx5.143.85) le 25 août 2010 à 09H25

Merci de nous présenter cette très belle chorégraphie qui illustre si bien ce que peuvent réaliser nos grands amis.

Si j’ai réussi à comprendre, nous leur avons imposé, et de bien différentes façons, une obligation d’industrialisation appelée par nos responsables politiques ’modernisation’ dans les années 1970-1980.

Leur responsable s’est déplacé pour nous affirmer qu’ils ont un Principe de Direction et deux systèmes de fonctionnement dont un capitaliste actuellement.

Les observations signalées sont en conformité avec avec ce que nos technocrates et énarques nous ont écrit dans les années 1990 malgré les doutes causés par ’la’ méthode ’toute champêtre’ de remise au travail de leurs élites. La réussite financière est au rendez-vous. Il nous reste donc à réfléchir sur nos honteuses erreurs intellectuelles et à en tirer les conclusions. En effet,encore une fois,c’est le peuple qui va devoir supporter les conséquences que vous laissez entrevoir. Il ne fallait vraiment pas légaliser nos trente cinq heures, nos congés payés par les autres et encore moins cette horreur de retraite obligatoire surtout à ce moment là. Un tel manque de ’Fraternité’ est et sera difficile à oublier. Or, vous annoncez : "Une course entre développement, environnement et « durabilité » à l’issue incertaine" ce qui indique une réelle difficulté pour eux et donc un très gros effort dans une seule direction pour eux et donc un risque de manque d’attention pour ce qui est à coté s’ils réfléchissent égoïstement comme nous...Voilà alors une façon de découvrir qui sont vraiment nos amis et de retenir pour encore très longtemps la leçon et surtout ses conséquences. Dans les conséquences, j’inclus les critères de choix de nos élites politiques et administratifs. Devons-nous continuer de faire confiance au mental concret et donc devons-nous continuer de prendre comme critère ce mental concret ou bien devons-nous choisir d’autres facultés intellectuelles et donc abandonner le ’" à moi, pour moi, rien que pour moi"’ qui leur semble si cher ?

votez :
par Pierrot (IP:xxx.xx6.39.77) le 28 août 2010 à 10H47

N’oublions pas que la Chine est devenue la deuxième puissance du monde en terme d’économie (à égalité avec le Japon). Certains prétendent que la Chine sera la première puissance mondiale vers 2030.

Il n’est donc pas surprenant de trouver des valeurs considérables en terme d’énergie, de déchets, d’effluents et d’émissions.

Mais cela semble proche des valeurs des USA.

La Chine semble cependant faire de gros efforts financiers dans le domaine écologique (énergie n’émettant mieux de gaz à effet de serre, lutte contre les pollutions) même si l’effort devra être considérable à faire du fait de la situation actuelle très médiocre.

votez :
par Ninive (IP:xxx.xx5.136.191) le 28 août 2010 à 19H04

@Pierrot : Vous écrivez : "N’oublions pas que la Chine est devenue la deuxième puissance du monde en terme d’économie " mais c’est le monde occidental qui est allé chez eux imposer ’notre’ façon de faire. Voilà notre grande erreur. Nous les avons trompé lourdement puisque nos cours enseignés par des Êtres qui se qualifiaient "d’intelligence supérieure" dans les années 1970 étaient...étaient entachés d’erreurs. Nos amis viennent donc nous dire cela actuellement. "Nous vivons dans le même bocal et vous ne nous avez pas prévenu ". Je pense donc qu’il nous faudrait trouver d’autres critères de choix pour sélectionner les Êtres qui sont aux rouages importants de notre société puisque le mental concret semble amener le peuple dans la misère. A part augmenter les dettes des pays que savent-ils faire d’autre ?

votez :
par Thierry Follain (IP:xxx.xx2.87.188) le 31 août 2010 à 00H12

La Chine a choisi toute seule de développer un capitalisme sans frein sous couleur d’un régime communiste. Elle est maintenant "l’usine du monde", le 1er créancier des Etats-Unis, et vise bien plus. Les Chinois n’ont nul besoin de "guides" venus de l’extérieur (sauf pournous piqu... adopter nos technologies) !

votez :
par Thierry Follain (IP:xxx.xx2.87.188) le 31 août 2010 à 00H14

Par ailleurs, le pouvoir chinois s’inquiète enfin des effets des atteintes colossales à l’environnement, au milieu de vie, parce qu’elles menacent à terme expansion et stabilité politique et sociale.

votez :
(IP:xxx.xx5.10.93) le 31 août 2010 à 10H56

@Thierry Follain (IP:xxx.xx2.87.188) le 31 août 2010 à 00H12, Vous semblez oublier ""les cris"" de nos ’nouveaux’ politiciens des années 1975, ainsi qu’il existe deux systèmes de fonctionnement mais UN SEUL PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT chez nos amis. Donc, peu importe ce que pense et fait un système puisqu’il sera repris par le ’Principe de Fonctionnement’ ultérieurement. Je suis resté avec ce discours de ce grand dirigeant et n’ai pas encore réussi à savoir s’il émanait d’un Grand de ce Monde comme je le crois à ce jour ou d’un énarque qui se vantait. Un peu comme nos responsables du reste puisque le discours n’a reçu aucun commentaire afin d’essayer d’en analyser toutes les possibilités de signification. Cela parait donc un peu comme s’il était venu,en 2003, nous parler ’Chinois’ pour eux !

Les responsables de ce beau Pays qui s’endormaient à leur poste ont été remis au pas. Le matin, un long sillon était creusé dans la belle campagne et le soir, il devait être comblé à la main par un mélange harmonieux d’engrais humain et de terre. C’est ainsi que le peuple qui n’avait pas un bol de riz tous les trois jours a su parler à ses responsables. La situation matérielle s’améliore et votre réponse semble indiquer une crainte de concurrence. Mais ""rien n’est jamais acquis"" nous enseignaient nos parents et grands parents qui ont su se sacrifier pour nous et une belle et grande HARMONIE dans notre Humanité peut enfin émerger avec le mérite comme dénominateur commun. Il ne pouvait plus être acceptable de voir, des gens méritants, affamés. Pour notre société, je pense que cela va remettre en place nos zupiens que nos technocrates semblent vouloir actuellement maintenir dans les tours comme si la moitié d’une population pouvait être maintenue écartée de toute prise de décision !

Mais surtout, la place du mental concret nommé parfois ’intelligence’ devrait être remise en cause. Nos amis semblent nous avoir indiqué qu’une valeur intellectuelle plus importante existe et devrait être découverte pour certains et surtout utilisée au plus haut niveau de notre administration et de notre état . A nous de travailler pour rester en concurrence loyale et en Harmonieux état de paix avec ce peuple afin de suggérer une possibilité de progression pour les autres peuples.

votez :
par Thierry Follain (IP:xxx.xx2.87.188) le 31 août 2010 à 12H08

Vous êtes en train de squatter cet article (et d’autres) avec vos longs développements ésotériques. Pas très porteur d’harmonie, tout cela !

votez :
(IP:xxx.xx5.10.93) le 31 août 2010 à 14H43

@Thierry Follain (IP:xxx.xx2.87.188) le 31 août 2010 à 12H08 Si c’est tout ce que cela vous fait ré-fléchir, alors ...

votez :
par maxou567 (IP:xxx.xx7.15.208) le 12 septembre 2010 à 23H33

Le problème ce n’est pas la Chine mais le mode de vie "occidentale" qui n’est pas compatible avec la préservation de notre planète !

Plus d’un tiers de la consommation d’énergie chinoise sert a produire nos importations !

Un occidental pollue en moyenne 12 fois plus qu’un non occidental, sans notre façon de surconsommer la planète ne serait pas en danger !

Nous devons rapidement diminuer de moitié notre niveau de vie, revenir a celui du début des années 90 !

votez :
(IP:xxx.xx5.6.163) le 29 septembre 2010 à 09H06

@maxou567 (IP:xxx.xx7.15.208) le 12 septembre 2010 à 23H33 : Bravo TOUT est dit et bien dit. Bravo et puissent de nombreux lecteurs réfléchir sur votre message.

MERCI.

votez :
par Choco (IP:xxx.xx0.94.209) le 12 octobre 2010 à 12H27

Comparer la consommation d’energie par habitant des Chinois avec celle des Occidentaux me semblent relativement biaisee dans la mesure ou la Chine est devenue l’usine a produire du monde. Il est donc normal que leur consommation par habitant explose, il s’agit en fait plus d’un transfert de consommation des pays riches et importateurs vers la Chine qu’une reelle explosion de la consommation energetique des citoyens chinois eux meme.

votez :
(IP:xxx.xx5.138.37) le 29 octobre 2010 à 22H47

Il nous reste donc à réfléchir sur nos nombreuses erreurs que leur dirigeant est venu nous indiquer en son temps.

Le "premier" ordinateur est Chinois aujourd’hui puisse-t-il les aider à guider les peuples occidentaux dans l’établissement d’une plus juste organisation entre les individus.

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles