NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Verres réutilisables, telle est la consigne !

Article publié le 15 mars 2011

Verres réutilisables, telle est la consigne !

Le verre, ou gobelet réutilisable, est devenu un argument de poids pour nombre de festivals qui se revendiquent de la nouvelle tendance verte. Il est même routinier de le voir dans les salles de concerts et il fait maintenant son apparition dans certains bars. Pourtant des contestations s’élèvent, des questions se posent : étant donné sa rigidité, ne consomme-t-il pas plus de matière première ? Utiliser autant d’eau pour le laver, n’est-ce pas du gaspillage ? Alors : Est-ce vraiment écologique ?

 

Un choix réfléchi

Il est à noter qu’au-delà une volonté écologique ou autre préoccupation environnementale c’est avant tout un problème concret qui a mené à l’invention du gobelet réutilisable et à son adoption par nombre d’organisations.

Trop importantes étaient les quantités de déchets laissés par les usagers après une manifestation. Ces derniers jonchaient le sol dans l’attente d’être ramassés par une équipe de bénévoles dévoués ou encore par les services municipaux… sans avoir l’assurance d’être recyclés. Aujourd’hui, le problème est en partie résolu puisque les gobelets sont non seulement réutilisables mais en plus consignés. L’usager peut donc obtenir un gobelet en échange d’une caution, le garder tout au long de la manifestation puis le rendre en échange de sa consigne ou encore le garder en souvenir. Cette dernière possibilité est de plus en plus courante puisque désormais les gobelets sont personnalisables. Ainsi les différentes manifestations en profitent pour y faire apposer leur logo ou autre illustration rendant ainsi le gobelet « collector ».

 

Une empreinte écologique plus faible

Ce gobelet, comme le verre jetable, est en plastique (qui est lui-même un dérivé de pétrole). Alors étant donné sa rigidité, une question se pose : ne consomme-t-il pas plus de matière première ? Effectivement la quantité de matière première consommée est directement liée à la masse finale du verre et le gobelet réutilisable pèse six fois plus que le verre jetable. Mais sa plus longue durée de vie et son taux de réutilisation permettent au final de consommer six fois moins de matière première pour un même nombre de boissons consommées.

Cependant, reste le lavage des verres. N’y a-t-il pas une consommation plus importante d’eau ? Même s’il est toujours possible de trouver un bénévole consciencieux muni de liquide vaisselle végétal, la préférence est donnée aux machines industrielles. Tout comme le lave-vaisselle, elles consomment moins qu’un lavage à la main traditionnel.

 

Quand écologie rime avec économie

On peut s’interroger sur le coût de ces prestations. Il est évident que ce système de gobelets réutilisables engendre un surcoût par rapport aux gobelets jetables traditionnellement fournis par le distributeur de boisson. A cela, il faut ajouter la location des machines de lavage industrielles. Qu’on se rassure, si à l’origine il était rare et difficile de se procurer l’un et l’autre, aujourd’hui on assiste à une véritable démocratisation du marché. Les entreprises de location se multiplient et permettent une nouvelle accessibilité à ce service.

Alors : acceptons la consigne !

Source image : http://a31.idata.over-blog.com

Thèmes

Développement durable Recyclage Empreinte écologique

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx5.153.99) le 15 mars 2011 à 18H37

Et bien, il est très remarquable de constater que TOUS LES PARTICIPANTS des festivals de Bretagne ont accepté sans difficultés ce procédé qui j’espère apporte un plus.

Ceci me semble être la preuve que beaucoup sont prêts à des changements importants de leur comportement...Si nos responsables administratifs avaient une compétence...qu’elle bien belle société pourrions-nous faire !

A propos de festival, voici un complément :

<< Enorme_a_diffuser_en_masse.wmv >>

à mettre dans ’recherche’. Ce procédé, ça marche ! Cet apport de vapeur d’eau permet d’allonger la durée de vie des moteurs et de diminuer la pollution et la consommation MAIS,...C’est gratuit ! Rien à payer à personne, vraiment à personne...Alors,...

votez :
(IP:xxx.xx3.65.100) le 18 mars 2011 à 19H28

Vous m’avez l’air partis pour écrire une équation différentielle permettant d’optimiser le lavage des verres. Il y a plus simple. Boire à la bouteille. La garder quand elle est vide. Et pisser dedans lorsqu’on en a envie. Deux usages pour le même contenant. Qui dit mieux.

votez :
par dietottane1981 (IP:xxx.xx6.56.45) le 21 août 2013 à 05H18

Condemn management is grouping, collecting, treating and disposing behoove waste. Everywhere laymen contrivance run daunt for condemn is organised profit given on no account techniques ramble fortitude hole hostingelite.pl - hosting

Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles