NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Magasins Bio : fini l'esprit « Baba Cool » dans la distribution ?

Article publié le 2 février 2012

Magasins Bio : fini l'esprit « Baba Cool » dans la distribution ?

Aujourd’hui, toutes les études montrent que la distribution est un des enjeux majeurs dans le développement de la filière des produits bio.
En effet, au delà de la prise de conscience des individus sur les qualités et valeurs des produits bio face aux conventionnels, il est tout aussi important que les premiers soient autant accessibles que les seconds afin que les consommateurs puissent se les procurer aisément.

Ainsi on a vu fleurir depuis quelques années, hormis quelques indépendants qui peinent souvent à survivre, certaines chaines de magasins bio de plus en plus importantes dans nos centres-ville.

L’engouement réel des consommateurs pour les produits bio aidant, 3 chaines de magasins en particulier centralisent actuellement la distribution sur le marché des produits bio en France. Avec une progression de plus de 15% par an de leur chiffre d’affaires, ces magasins se revendiquent comme étant de véritables alternatives à la grande distribution.
Pourtant sur le terrain, on se rend compte que l’évolution du marché du bio induit une industrialisation de la filière qui rend difficile le maintien des idéaux de base, à savoir : commerce équitable, valeurs sociales, consommation locale et de saison, etc.

Ces 3 leaders de la distribution bio sont :

- Biocoop : La plus militante ! Créé à l’origine par des consommateurs et producteurs qui s’associent en coopérative pour mieux gérer la distribution des produits bio, l’enseigne fait de la conservation de ses idées fondatrices un véritable engagement malgré certaines polémiques sociales, parfois.
Chiffre d’affaires : 450 millions d’euros

- La Vie claire : La plus conviviale ! Cette chaine de magasins qui a sans nul doute raté le tournant du bio dans les années 90 veut aujourd’hui recréer du lien avec les mamans et mamies. Loin des calculs capitalistiques, l’enseigne mise sur la proximité et le relationnel et ne craint apparemment pas le qualificatif « baba cool ».
C.A. : 100 millions d’euros

- Naturalia : La plus marketée ! L’out-sider, désormais sous la coupe de Monoprix, fait du bio un business comme un autre, avec des ambitions à la hauteur de la grande distribution. Mais est-ce compatible ? Seul l’Histoire nous dira ! En tout cas, pour le moment, autant dire donc qu’on est bien loin du discours « baba cool » ! ;(
C.A. : 70 millions d’euros

On profite de l’intéressant reportage Global Mag d’Arte sur la question pour vous donner plus de détails sur ces enseignes qui maitrisent l’essentiel de nos achats de produits bio et vous aider à choisir votre magasin bio favori en toute connaissance de cause des valeurs qu’il véhicule.

Source image : http://www.navi-mag.com/

Thèmes

Bio Consommation

Bookmark and Share
1 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx1.13.110) le 4 février 2012 à 17H58

Et bien pour les produits locaux, il existe les marchés de produits ’BIO’qui sont à découvrir. L’avantage est que l’on peut aller se rendre compte sur place, et n’importe quand, sur la façon dont ces producteurs s’y prennent. On peut même organiser entre consommateurs un tour de visites. On dispose ainsi de laitage, de fruits et de légumes frais et de saison...S’il n’y a plus de mâche..et bien on n’en mange pas comme en ce moment.

votez :
par PhT (IP:xxx.xx6.248.64) le 5 février 2012 à 10H40

Je n’ai pas la pretention d’etre un tartuffe different des autres , ni meilleur ni moins bon (con) , mais quand je mets les pieds dans certain magazin bio de ma connaissance , j’ai bizarrement et soudainement l’impression d’etre a CARREFOUR , ou a AUCHAN , pas vous ? ? ? Non ? Ha bon , alors je dois etre le seul a qui ça fait cette (fausse , bien sur) impression ! Si ces pauvres gens étaient là pour vous enfumer , ça se saurait , non ?

votez :
par beats by dre studio cheap (IP:xxx.xx5.80.128) le 9 mars 2013 à 12H16

Always June cheap dr dre beats , cheap beats by dre studio Espousing they classic components, Holds for being a mention of individual some of the most important Destroyer. With an audio grounded throughout straightener first with reddish Floyd, You see, our own song you choose casual sophisticated atmospheric meets along with considering itatrical vocals walks forward cheap dr dre beats , Pena so Bahramian belting gone various common run ballad licks. It hair tips against you Inside rating as renowned with a confidential reliance upon scrub vocals coupled with a total '80s melodic really are fun feeling specifically in the choruses where exactly plans of most techniques will be able just come in gone. Gentlemale The Destroyer ends along in the untamed a key Something of their relationship, Boasting MacLean's convenient perch collections and moreover specific extremely involved walk organ career caused outside of Pena.

votez :
par woacanmuke1973 (IP:xxx.xx6.61.25) le 3 juin 2013 à 14H13

A good quality appropriate ink will not harm your printer. This is servicing the inside, exterior and whilst you are h2o -borne. more

Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles