NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Transformez donc ces déserts en forêts !

Article publié le 21 novembre 2009

 

Dans la série des projets fous, on avait déjà la mise en orbite de miroirs géants en guise de panneaux solaires ou la sulfurisation des nuages pour ralentir le réchauffement climatique. Cette fois-ci, c’est les déserts qui sont promis à une nouvelle expérience de géo-ingénieurie, cette technique qui utilise tout simplement la planète comme outil de changement du climat. C’est une étude conjointe de la NASA et de l’école de médecine Mount Sinai de New York qui veut convertir les sables du sahara en une forêt verdoyante (Guardian).

image
Leur article, paru dans le Journal of Climate Change, conclut que cette idée est probablement la « meilleur approche à court-terme capable de mettre sous contrôle comlet les gaz à effet de serre et le réchauffement climatique qui en résulte ». Rien que ça ! En plantant des végétaux à croissance rapide, comme l’eucalyptus, irrigués grâce à un système de canaux d’eau de mer préalablement déssalinisée, c’est tout un écosystème qui serait recréé. Rapidement, cette verdure génèrerait ses propres nuages et pluies tout en absorbant le Co2 de la planète. Le prix ? Moins cher que l’ensemble des programmes prévus de capture et stockage du Co2 actuellement.
« Le coût est énorme, mais la portée du problème à traiter l’est aussi » assure l’un des directeurs de ce programme, le biologiste Leonard Ornstein. Le coût estimé à presque 2 billions de dollars (soit 2 000 milliards) par an paraît énorme, écrasant, même, mais c’est sans compter une comparaison avec le coût des technologies de capture et de stockage du Co2, qui sont selon Ornstein de 800 milliards par an… pour seulement 20% du Co2 de la planète.

Le plan de reboisement du Sahara comporte aussi des effets secondaires intéressants, comme la mise à disposition d’une nouvelle source de bois (qui éviterait donc la déforestation de l’Amazonie, par exemple), ainsi que de biocarburant, avec le bois mort, une technique dont nous avions parlé il y a peu.


TechnoPropres
Thèmes

CO2 Bois

Bookmark and Share
2 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx0.114.210) le 25 novembre 2009 à 18H08

N’importe quoi !! A ce rythme là, pourquoi ne pas aller coloniser la lune ? Cà ne devrait pas être tellement plus cher. Ah !!! Désolé, "coloniser" est un gros mot, n’est-ce pas ?

votez :
par sufan (IP:xxx.xx4.168.181) le 3 décembre 2009 à 01H59

Pourquoi avons nous besoin des forets ? Simplement parce que :

Le niveau de la mer a augmenter de 10m selon les scientifiques, absolument normal ….

Il n’y a plus de retenue d’eau produit par l’ombre des forets, donc cette eau s’évapore et retourne a la mer. , Faites un calcul simple :

10m de difference ou de surplus d’eau de la mer est en faite le volume d’eau qui était retenu sur les continents

De même pour la couche d’ozone les arbres stoquent le carbone, et fabriquent l’oxygène que nous avons besoin …

1. Les forets stoquent l’eau font les Nuages.

2. Les forets rafraîchissent et humidifient l’air

3. Les forets garantissent un surplus d’eau et font les rivières sousterrainnes et a la surface de la terre.

4. Les nuages ainsi fait, gardent le monde humide dans une température douce.

5. Les nuages ainsi fais font les retombée de pluies.

6. Les nuages nous protègent des rayons uv dangereux du soleil.

8. Les nuages transportent les eaux d’une place a une autres.

9. Les nuages arrosent le sol donc apporte la vie végétale sur toute la surface de la terre.

10. Pour faire de la terre une place agréable a vivre nous avons besoin des pluie et des nuages donc des forets.

Pas seulement pour l’oxygène (qui devient rare maintenant) mais pour beaucoup de raisons citer plus haut.

11. Les nuages empêchent le rechauffement de la mer et gardent une température constante selon les saisons sur tous les continents ecrivez moi pour avoir un dossier complet sur ce sujet,.

votez :
par ladhra (IP:xxx.xx5.240.216) le 6 décembre 2009 à 11H27

@ Sufan

Merci de ce commentaire simplifié car c’est le langage qu’il faut tenir pour expliquer ces phénomènes physiques le désert constitue une tare pour les pays ou il existe encore une fois les riches ne se soucient pas des pauvres et les solutions ne vont qu’au dépens de ces derniers et au profit des riches qui investissent pour pomper le pétrole et le gaz feignant d’ignorer que la sècheresse du désert participe pour beaucoup à l’étouffement de la planète

Les Auteurs deClimat
çaDérange - 299 articles
Dynamicsauto - 37 articles
Biosphère Blog - 57 articles
Laurie ALVAREZ - 1 articles
alain cluzet - 3 articles
rcoutouly - 65 articles
chems eddine Chitour - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles