NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
L'écomobilité au service de l'écotourisme dans le secteur nautique

Article publié le 13 octobre 2011

L’écomobilité est une piste de réflexion fertile pour le tourisme. Deux Français en prennent conscience, et réalisent à Dalian, dans le nord-est de la Chine, des navires électriques : pour des ballades touristiques non seulement plus vertes, mais aussi à la pointe de la technologie !

L'écomobilité au service de l'écotourisme dans le secteur nautique

Pour optimiser les ballades touristiques en mer, deux Français implantés en Chine construisent les premiers bateaux de tourisme « verts ». Stéphane Gonnetand et Gildas Olivier, associés de l’entreprise ODCmarine, ont dû faire preuve de détermination et faire face à de nombreux problèmes financiers et logistiques, afin de mener à son terme leur projet de bateaux de tourisme “verts”. Le résultat n’en est que plus probant.


Une technologie de pointe au service de l’écotourisme

Bientôt achevés, ces deux navires hybrides de 18 mètres seront acheminés vers la Corse. Ils seront utilisés tant pour des ballades touristiques en haute mer, grâce à un moteur diesel d’une capacité de 300 kilowatts, que pour visiter les calanques, grâce au mode électrique, silencieux et non polluant. La prouesse technologique de ces bateaux « verts » repose sur la technologie des batteries lithium, très légères et puissantes.

Déjà à la rentrée 2011, le salon nautique international « Le Grand Pavois » qui se tenait à la Rochelle, démontrait une nette évolution du secteur nautique vers une navigation écologique : panneaux solaires sur le toit des embarcations, recherche et développement dans l’énergie électrique et prévention auprès des plaisanciers. Avec ces deux embarcations de tourisme high-tech et plus respectueuse de l’environnement, l’écotourisme connaît une grande avancée.

Thèmes

Développement durable Environnement Tourisme Véhicule électrique