Konjac : mon avis sur ce coupe faim naturel

0

Le konjac est une plante vivace bourrée de qualités apparue au cours du XVIIIe siècle au Japon et utilisée depuis très longtemps pour ses avantages sur la santé. En effet, le konjac est un aliment coupe-faim, detox et équilibrant qui permet de perdre du poids rapidement et sans se sentir frustré. En quelques mots, le konjac est un vrai allié minceur !

Dans cet article, je vous livre tous les secrets du konjac : efficacité, bienfaits, précautions et les diverses utilisations. Après lecture, vous connaîtrez tous les effets de cette plante et comment celle-ci peut vous aider à perdre vos kilos en trop en toute simplicité. Mon avis sur le konjac vous sera aussi livré afin que vous vous fassiez une idée plus précise sur ce superaliment !

Konjac : origines et présentation

Aussi nommé l’amorphophalus konjac, le konjac est une plante vivace qui appartient à la famille des Araceae et qui se cultive principalement en Chine, au Vietnam, au Japon ou encore en Corée. Pendant de nombreuses années, cette plante était utilisée comme un aliment thérapeutique et médicamenteux pour soulager la toux, les troubles intestinaux ou encore les brûlures.

konjac avis

Lorsqu’il est combiné à un régime adapté, le konjac a également d’autres vertus et permet de :

  • Couper la faim.
  • Détoxifier son corps.
  • Stabiliser son taux de cholestérol et de glycémie.

Au Japon, cette plante était également utilisée pour lutter contre le cancer, même si pour le moment aucune étude n’a démontré l’efficacité du konjac sur cette maladie.

Comment reconnaître le konjac ?

Le konjac se cultive grâce à un rhizome tubéreux sphérique pouvant mesurer 25 cm de diamètre et peser jusqu’à 4 kg. Dans ce rhizome, se trouve le glucomannane, une fibre alimentaire reconnue pour son action coupe-faim.

L’unique feuille du konjac se divise quant à elle en folioles et peut atteindre 1.3 mètre.

Quelle est sa composition ?

Le konjac renferme du glucomannane et de la vitamine B6. Il se compose aussi de rhizome et d’amidon.

En moyenne, 100 g de konjac contient 3 calories.

Comment se présente le konjac ?

Avant d’être cuisiné, le konjac peut être présenté sous différentes formes comme en gelée préparée avec de l’eau, de l’eau de chaux et de la farine. Le tout est bouilli et dès la gelée solidifiée, celle-ci est découpée avant d’être cuisinée.

Le konjac se présente aussi en vermicelles, poudre et gélules.

Côté goût, celui-ci est neutre, mais la texture est un peu élastique et ferme.

A noter : le konjac supporte très bien la chaleur et peut donc être intégré dans plusieurs préparations à cuire.

Les avantages du konjac sur la santé

Le konjac est donc un aliment utilisé depuis longtemps au Japon. Son principal avantage ? Il est un vrai allié dans le cadre d’un régime minceur ! Ceci est dû au glucomannane qui a la capacité d’absorber jusqu’à 100 fois son poids en eau ! Dès ingérée, cette fibre gonfle dans l’estomac réduisant ainsi la sensation de faim et diminuant automatiquement les quantités de nourriture avalées.

Autre atout du konjac : il a le pouvoir de détoxifier l’organisme et le système digestif. En effet, grâce à sa forte teneur en fibres, les mauvaises toxines présentes dans le corps sont évacuées par les voies naturelles et le transit est amélioré.

Le konjac soulage également si vous avez l’estomac fragile et des ballonnements. D’ailleurs en remédiant à ce dernier problème, votre ventre ne pourra qu’être plat !

Riche en vitamine B6, le konjac est aussi un aliment énergisant ; un point intéressant, en particulier pendant l’activité physique.

les bienfaits du konjac

Enfin, cette plante réduit le taux de mauvais cholestérol et prévient l’apparition de diabète.

Voici tous les avantages du konjac plus en détail.

Un coupe-faim efficace

Comme indiqué à plusieurs reprises, le konjac est un vrai allié dans le cadre d’un régime minceur. En effet,  une fois ingéré, le glucomannane gonfle dans l’estomac réduisant de ce fait la sensation de faim et l’appétit. Grâce à cette action, vous mangerez donc moins sans pour autant avoir la sensation de vous priver.

A noter : si le konjac permet de moins manger, il n’a cependant aucune action sur les envies de sel, sucre ou gras. Il n’agit pas non plus sur les pulsions alimentaires.

L’effet coupe-faim est le principal avantage du konjac et c’est d’ailleurs cette action qui l’a rendu si célèbre. Cette plante aide donc à perdre du poids de manière naturelle sans privation ni frustration. En plus de réduire la faim, le konjac est également peu calorique. Vous pouvez donc en consommer sans avoir peur de prendre du poids.

Du fait de sa composition naturelle et végétale, le konjac n’a pas beaucoup d’effets indésirables et secondaires. Ces derniers sont ressentis en cas de surdosage. Ne cherchez donc pas à augmenter les doses pour accentuer davantage l’effet coupe-faim !

Une digestion moins rapide

En plus d’avoir une action sur la sensation de faim, le konjac agit aussi sur la digestion. En outre, il réduit la vitesse à laquelle les aliments sont ingérés par l’organisme, un phénomène qui diminue aussi l’appétit. Ainsi, les envies de grignotages entre les repas disparaîtront et les aliments trop gras et sucrés ne vous tenteront pas.

Un effet detox intéressant sur le corps

Au Japon, le konjac est consommé pour « nettoyer l’intestin« . En outre, dès qu’elle est avalée, cette plante capte les mauvaises toxines et participe à leur élimination (par les voies naturelles). Si vous avez le transit en dysfonctionnement, le konjac peut également remédier à ce problème en le régulant.

Une action équilibrante puissante

Outre ses qualités minceur, le konjac participe aussi à la stabilisation du taux de glycémie et de cholestérol. En revanche, si vous prenez un médicament pour traiter le diabète, n’oubliez pas de consulter votre médecin avant de prendre du konjac, car ce dernier peut interagir avec certains médicaments.

Les autres bienfaits du konjac sur la santé

Le konjac a un effet brûle-graisses : les graisses sont brûlées, mais la masse musculaire favorisée. Cette dernière se développe et la vitamine B6 présente dans la plante permet au métabolisme de bien fonctionner. Aussi, en consommant du konjac durant un régime hypocalorique, vous resterez en forme.

Enfin, cet aliment permet de réduire le risque de maladies cardio-vasculaires s’il est consommé en parallèle d’une alimentation saine et de la pratique d’un sport.

Quels sont les effets secondaires de cette plante ?

opinion sur le konjacMalgré ses nombreuses qualités, le konjac n’est pas dépourvu d’effets secondaires. Ces derniers sont rares et sont visibles surtout en cas de surdosage. C’est pourquoi il est important de faire attention et de respecter les doses. En effet, si vous prenez trop de konjac, des flatulences, une obstruction gastro-intestinale et de l’œsophage ainsi que des douleurs abdominales et à l’estomac peuvent être ressenties.

Et les contre-indications ?

La principale contre-indication concerne les personnes atteintes d’occlusion au niveau du tube digestif. En ce qui concerne les interactions avec des médicaments, il est important de les vérifier au préalable et de demander à votre médecin ou à un professionnel de la santé son avis. Ce dernier vous indiquera si le konjac est recommandé dans votre situation et si des interactions peuvent avoir lieu si vous prenez un traitement.

Le konjac : un aliment non dangereux ?

Le konjac est un aliment non dangereux, mais sur la boîte, les conditions de consommation sont à prendre en compte. Avant de commencer votre cure, n’oubliez donc pas de les lire ! Pourquoi ? Car malgré son côté naturel et coupe-faim, le konjac peut provoquer un étouffement s’il n’est pas pris avec beaucoup de liquide (voir les conditions de consommation ci-dessous). En effet, le glucommanane peut bloquer l’intestin, la gorge ou encore l’œsophage.

En revanche, si vous prenez en compte les conditions, le konjac ne sera pas dangereux.

Konjac : pour qui ?

Le konjac peut être consommé par toutes les personnes en bonne santé de plus de 15 ans suivant un programme d’amincissement et souhaitant perdre du poids. Les femmes enceintes et qui allaitent leur enfant ne doivent pas prendre de cette plante.

Les personnes suivant un traitement ou ayant un problème de santé ne doivent pas consommer de konjac sans avoir consulté leur médecin et celles allergiques à l’un des composants de cet aliment ne doivent pas non plus en prendre.

Comment manger le konjac ?

Aujourd’hui, vous pouvez consommer le konjac sous plusieurs formes. Vous pouvez donc facilement l’intégrer dans votre alimentation. Voici les différentes façons de le manger selon vos envies.

En vermicelles

Vous aimez les pâtes ? Optez pour le konjac en vermicelles, aussi connu sous le nom de shiratakis ! Cette version est idéale pour remplacer une assiette de pâtes à la sauce tomate, par exemple. Pour le moment, trouver du konjac en vermicelles est assez difficile en grande surface, mais vous pourrez malgré tout en trouver dans des magasins spécialisés. Et si les vermicelles ne vous tentent pas, essayez les nouilles de konjac ! Comme les pâtes classiques, les nouilles peuvent être préparées de maintes façons selon vos goûts : à la sauce allégée ou avec de la viande.

Conseil cuisson : pour préparer des vermicelles de konjac, il faut les rincer et les mettre dans l’eau bouillante une minute avant de les rincer une nouvelle fois.

vermicelles de konjac

En gélules

Si vous préférez prendre le konjac en gélules, cela est également possible et cette version est intéressante pour les personnes souhaitant profiter de l’action coupe-faim. Pratiques, les gélules ne demandent aucune préparation et doivent être avalées avec un verre d’eau 15 à 20 minutes avant de manger. La dose à respecter est 3 g maximum par jour, autrement dit 6 capsules tous les jours (2 à chaque repas).

Bon à savoir : si vous ne souhaitez pas avaler la gélule toute entière, vous pouvez l’ouvrir pour diluer dans un verre d’eau la poudre contenue à l’intérieur. Vous pouvez aussi la mettre directement sur votre langue.

En poudre

La poudre de konjac est à prendre 15 minutes avant de passer à table. Pour préparer votre boisson, vous devez mélanger 1 ou 2 cuillères à café de poudre dans un verre d’eau. Dès son contact avec l’eau, le glucomannane va gonfler et une fois ingéré, cette fibre va entraîner une sensation de satiété.

Les autres versions du konjac

La gelée de konjac est un autre moyen de consommer cette plante. Cependant, la gelée ne se mange pas telle quelle et doit être intégrée dans des préparations culinaires.

Sinon, saviez-vous que des bonbons aux fruits et contenant de la gelée de konjac sont disponibles au Japon ? Ces douceurs renferment peu de calories, mais ne peuvent être achetées en France. La raison ? Ces bonbons ont été interdits à la suite d’étouffements. En effet, ces confiseries doivent être mastiquées pendant un certain temps et pour les enfants et personnes âgées, ces bonbons sont déconseillés.

Conseils supplémentaires pour bien prendre le konjac

Comme expliqué à plusieurs reprises, il est essentiel de respecter la dose de konjac. En parallèle de votre cure, votre alimentation devra également être équilibrée et votre apport de protéines, vitamines et autre minéraux et oligo-éléments devra être assuré.

Une pratique sportive devra aussi être mise en place et les aliments gras et sucrés devront être évités.

Il est donc important de suivre un mode de vie sain alliant alimentation équilibrée et sport régulier. Une bonne hygiène de vie ne pourra qu’accentuer votre perte de poids, ne l’oubliez pas !

Autre point important : durant votre cure, il faut bien penser à vous hydrater : minimum 1.5 litre et maximum 3 litres d’eau par jour.

Où acheter du konjac ?

Vous pouvez trouver du konjac dans les épiceries asiatiques, dans des magasins bios et directement sur internet. En revanche, avant d’acheter votre konjac, faites attention à sa composition. En effet, pour une meilleure efficacité, il est important de choisir un produit contenant 80% minimum de glucomannane.

Autre conseil avant d’acheter : consulter les différents avis sur internet. Vous saurez ainsi si cette plante a été efficace et si la majorité des consommateurs en sont satisfaits ou non.

Konjac avis : un coupe-faim vraiment efficace ?

Le konjac est-il un coupe-faim puissant ? Voici quelques éléments de réponse.

Ventre plat

Les fibres contenues dans le konjac élimineront les ballonnements et constipations. Grâce à cette action, vous obtiendrez un effet ventre plat. Cependant, vous ne pouvez pas miser uniquement sur le glucomannane de cette plante. Une bonne alimentation devra également être adoptée pour obtenir une jolie silhouette.

Perte de poids et des graisses

Grâce à son action coupe-faim, vous mangerez moins et vous perdrez automatiquement du poids et de la graisse. Ceci est dû au glucomannane qui a un effet sur l’oxydation des graisses et sur la perte de poids.

Là aussi, une hygiène de vie adaptée est également nécessaire pour perdre du poids.

Baisse de la sensation de faim

Manger des fibres est primordial pour la santé ! Il est d’ailleurs conseillé de consommer 30 g de fibres/jour. Les fibres provoquent un sentiment de satiété et d’après une étude, manger des fibres diminuerait aussi de 30% le risque de maladies cardio-vasculaires et de 22% les risques de mortalité.

Diminution du taux de cholestérol

Selon des études, manger du glucomannane diminue le taux de mauvais cholestérol et de triglycérides. Le konjac est donc efficace pour faire baisser ces taux et pour réduire l’hypertension artérielle et les risques de maladies cardio-vasculaires.

efficacité du konjac

Konjac avis : quel est mon ressenti sur cette plante ?

Le konjac est un coupe-faim efficace, puissant et aux avantages intéressants ! En plus de réduire votre appétit, cette plante peut également vous aider à obtenir un ventre plat, réduire votre appétit, baisser votre taux de mauvais cholestérol et de glycémie si vous en avez. Le konjac représente donc une véritable aide pour les personnes souhaitant perdre du poids grâce à un produit naturel.

Après avoir analysé les différents atouts du konjac, je peux affirmer que cette plante est intéressante pour soulager certains maux. Elle n’a pas non plus d’effets secondaires, à condition de respecter sa dose. En effet, si vous en prenez trop, vous pourrez ressentir des flatulences ou un autre trouble désagréable.

Aussi, dans le cadre d’un régime minceur, il est parfois difficile de ne pas céder face à un aliment gras ou sucré. En prenant un coupe-faim de type konjac, vous aurez peu de chances de craquer sans pour autant vous sentir frustré. Lorsque vous prendrez du konjac avant de manger, le glucomannane gonflera dans votre estomac et votre envie de manger diminuera automatiquement. Vous mangerez donc moins et vos apports caloriques baisseront également. Avec le konjac, les quantités d’aliments diminueront aussi sans grand effort et votre corps ira puiser dans les réserves disponibles pour satisfaire ses besoins énergétiques.

Selon vos envies et préférences, le konjac peut être consommé sous plusieurs formes : en gélule, poudre en en vermicelles. Quelle que soit la version choisie, il est important de respecter la dose.

Enfin, malgré ses nombreux avantages, gardez en tête que le konjac ne peut agir seul. Pour qu’il soit efficace, il est essentiel de suivre un régime adapté. En outre, cette plante représente seulement un soutien ou une épaule dans votre lutte contre les kilos en trop.

Vous connaissez maintenant tous les secrets du konjac. En termes de résultats, ces derniers seront rapidement visibles : votre balance affichera quelques kilos en moins assez vite ! Pour la durée de votre cure (pour la version gélule ou poudre), celle-ci dépendra du nombre de kilos que vous souhaitez perdre.

Maintenant, vous avez toutes les informations pour bien commencer votre cure de konjac !

Partager

Commenter