Quels sont les risques du gingembre ? Dangers et effets indésirables de cette racine

0

Connu dans le monde entier pour ses propriétés culinaires et ses vertus thérapeutiques, le gingembre est une épice très utilisée et dont la saveur prononcée est idéale pour relever ses plats. Mais attention ! Le gingembre n’est pas sans risque. Quel est le danger du gingembre ? Quels sont ses effets secondaires ? On fait le point sur ses conséquences, mais également sur ses propriétés et bienfaits.

Lisez aussi les bienfaits et les dangers du curcuma, une autre épice reconnue pour ses qualités culinaires et vertus santé.

Description, composition et propriétés du gingembre

les propriétés du gingembreLe gingembre se compose de deux parties : le rhizome (la partie souterraine) et la partie aérienne incluant la tige et les feuilles. En phytothérapie, la partie utilisée est le rhizome. Ce dernier renferme de l’oléorésine composée de gingérol et de shogaol, ayant tous deux des effets anti-inflammatoires et antiémétiques (qui limite les nausées et vomissements). Nous retrouvons également des vitamines, minéraux (magnésium, phosphore, calcium, manganèse, fer, sodium) et de l’huile essentielle.

Le gingembre peut se trouver sous diverses formes : frais ou moulu, en poudre ou encore en huile. Il y a également le sirop de gingembre, le gingembre mariné ou encore la liqueur de gingembre.

Côté utilisations, le gingembre peut s’ajouter dans des plats pour les relever. Du thé et des infusions peuvent aussi être préparés avec. En en consommant, vous pourrez profiter de ses différents bienfaits.

Les vertus santé du gingembre

Facilite la digestion

Le gingérol présent dans le gingembre est connu pour ses propriétés digestives. Il stimule notamment la production de la bile et d’enzymes digestives.

Apaise les nausées

Contre les nausées et vomissements, le gingembre est très efficace ! Vous pouvez l’utiliser en cas de mal des transports, de nausées dues à une chimiothérapie ou encore de nausées matinales.

Soulage les douleurs

Chez les sportifs, les douleurs musculaires peuvent être atténuées grâce au gingembre. Une étude publiée dans le Journal of Pain, démontre que la prise de 2 grammes de gingembre pendant 11 jours a permis de réduire de 25% les douleurs liées à une activité physique (source).

Pour les personnes souffrant d’arthrose, les douleurs peuvent aussi être diminuées. Et en cas de douleurs menstruelles, le gingembre peut aussi être utilisé pour vous soulager.

Atténue l’inflammation

Cet effet est dû aux propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes du gingérol, bénéfiques pour atténuer une inflammation.

danger du gingembre

Prévient le cancer du côlon

Du fait de son action anti-inflammatoire, le gingérol a un effet préventif face au cancer du côlon. D’après une étude américaine parue dans la revue Cancer Prevention Research, les compléments de gingembre aideraient à diminuer l’inflammation du côlon, réduisant de ce fait les risques de cancer du côlon (source).

Favorise la perte de poids

Après un repas, le gingembre prolonge le sentiment de satiété. Une satiété plus durable diminue les envies de grignoter entre les repas, favorisant ainsi la perte de poids.

Combat la fièvre, les états grippaux et les allergies

Le gingérol et shoagaol présent dans l’oléorésine sont des anti-inflammatoires efficaces pour lutter contre ces trois désagréments. Le côté anti-inflammatoire du gingembre permet aussi de traiter les inflammations de la gorge et les infections.

Bon pour la libido

Le gingembre est réputé pour son côté aphrodisiaque. Il redonne de la force, de la vitalité et de l’énergie. Une fois consommé, il crée également un afflux de sang dans le corps entraînant des bouffées de chaleur et une hausse de l’excitation sexuelle.

Le gingembre a donc de nombreux bienfaits. Selon le mal à soulager, il peut être utilisé en interne ou en externe.

Usage interne pour :

  • Soulager une fièvre, un état grippal et des allergies
  • Atténuer les douleurs menstruelles et troubles gastriques
  • Prévenir les nausées et vomissements
  • Booster le système immunitaire
  • Profiter de ses vertus anti-oxydantes

Son utilisation externe convient pour soulager les douleurs musculaires et articulaires.

Danger du gingembre : les contre-indications, risques et effets indésirables de cette plante

Après les bienfaits, place au danger du gingembre !

Les effets indésirables

Si le gingembre peut être consommé par tous et à tout moment de la journée, celui-ci n’est pas sans risque. En cas de non-respect de ses dosages, il peut notamment entraîner des effets secondaires. Ainsi, si l’huile essentielle est utilisée à haute dose, des allergies et irritations au niveau de la peau peuvent apparaître.

les risques du gingembre

Si le gingembre est consommé en trop grande quantité, il peut provoquer des maux de ventre, brûlures d’estomac, nausées, ballonnements ou encore diarrhées. Si vous souffrez de l’un ou de plusieurs de ces symptômes, il faudra alors réduire les doses.

Les contre-indications

La prise de gingembre est déconseillée si vous :

  • Avez des problèmes de coagulation : du fait de ses propriétés anticoagulantes, le gingembre peut amplifier votre problème et avoir plusieurs conséquences : hémorragies sérieuses, petits saignements…
  • Devez vous faire opérer : cette contre-indication est aussi due aux propriétés anticoagulantes du gingembre. Evitez donc sa consommation pour éviter des saignements excessifs.
  • Souffrez d’ulcères, car le gingembre frais non mâché peut provoquer une occlusion intestinale.
  • Avez des calculs biliaires : le gingembre peut accentuer vos douleurs, car il entraîne une plus grande production de la bile.

Si vous souffrez de l’un de ces problèmes, il est important de consulter votre médecin avant toute prise de gingembre !

Danger du gingembre : les interactions médicamenteuses

Si le gingembre peut être utilisé comme remède naturel pour soulager certains troubles, ses effets peuvent amplifier ceux de votre traitement. Pour les personnes suivant un traitement médical, il est donc important de demander l’avis à votre médecin avant de consommer du gingembre. En attendant, voici les médicaments avec lesquels cette plante peut interagir.

Les traitements anticoagulants

Le gingembre peut fluidifier le sang. En cas de prise de médicaments anticoagulants, il est donc déconseillé d’utiliser cette plante, car elle peut décupler les effets du traitement et ainsi entraîner des saignements et ecchymoses.

Médicament contre l’hypertension artérielle

Le gingembre peut diminuer la pression artérielle comme certains médicaments. L’associer à votre les utilisations du gingembretraitement est donc déconseillé.

Rappel : si vous suivez l’un de ces traitements ou si vous prenez un médicament pour traiter votre diabète, une maladie cardiaque ou autre, demandez conseil à votre médecin avant d’utiliser du gingembre.  

Interactions avec des plantes

Certaines propriétés du gingembre peuvent décupler ou annuler les actions de certaines plantes. Il est donc important de demander conseil à un professionnel avant toute utilisation.

Les différents dosages du gingembre

Le gingembre peut être utilisé frais, en tisane, en teinture… Selon la version, le dosage diffère :

  • En teinture : 10 à 20 gouttes avant les repas
  • Gingembre frais râpé ou en tranches : 10 grammes de gingembre frais équivalent à 1 à 2 grammes de gingembre séché.
  • En infusion : 1 gramme de gingembre pour 150 ml d’eau chaude (à consommer trois fois par jour).
  • En poudre : entre 500 et 1000 mg par jour.

Pour les femmes enceintes, il est conseillé de ne pas dépasser 1 gramme d’extrait de gingembre par jour.

Un surdosage est évoqué lorsque la prise de gingembre dépasse 2 grammes par kilo de poids corporel.

Si vous souhaitez utiliser le gingembre en externe, vous pouvez appliquer sur la partie du corps à traiter de l’huile essentielle de gingembre ou de la teinture mère. Une cuillère à café de teinture diluée dans de l’eau tiède est également efficace pour vous gargariser en cas de maux de gorge.

Avis sur le gingembre : des bienfaits reconnus, mais des dangers bien réels

Le gingembre est une plante polyvalente reconnue pour ses qualités culinaires et thérapeutiques. En effet, en plus de relever des plats, ses diverses propriétés permettent de soulager quelques troubles pour ainsi se sentir mieux : contre les nausées et vomissements, pour atténuer les douleurs, pour faciliter la digestion… Le gingembre agit à plusieurs niveaux !

En revanche, il ne peut pas s’utiliser à volonté. Quelle que soit sa forme, un dosage est à respecter au risque de subir des effets secondaires désagréables. Son utilisation est également contre-indiquée dans certains cas. Le danger du gingembre est donc bien réel !

Pour un maximum de prudence, demandez bien l’avis à votre médecin avant toute utilisation.

Commenter