Les dangers de la Spiruline et ses effets secondaires

0

Si la spiruline a des vertus intéressantes sur la santé, cette algue a t-elle des effets néfastes pour ses utilisateurs ? Si oui, quels sont-ils ? Dans cet article, découvrez les éventuels effets secondaires et contre-indications que peut provoquer cette fameuse algue.

Après lecture, vous saurez si la spiruline est dangereuse ou non pour la santé et si tout le monde peut la consommer.

Spiruline contre indication : tout le monde peut-il consommer cette algue ?

La spiruline est une algue qui ne présente pas de risques si elle est consommée en quantité raisonnable. Ces différents éléments nutritifs sont également bien assimilés par l’organisme, mais à cause de sa forte teneur en minéraux, la spiruline n’est pas adaptée à tout le monde comme vous pouvez le voir ci-dessous.

spiruline contre indication

Pour les personnes souffrant d’hémochromatose

La spiruline est une algue riche d’un point de vue nutritionnel : elle renferme notamment des protéines et du fer, deux nutriments bons à la santé, mais qui peuvent entraîner des effets secondaires. En effet, pour les personnes atteintes d’hémochromatose, la consommation de spiruline peut représenter un danger important et entraîner des effets secondaires majeurs.

Mais qu’est-ce que l’hémochromatose ? C’est une maladie causée par un excès de fer dans le sang. En consommant de la spiruline, les individus souffrant de cette maladie risquent de développer des problèmes importants au niveau du pancréas, foie ou des articulations. Si vous souffrez de cette pathologie la prise de spiruline est donc contre-indiquée.

Pour les individus atteints de phénylcétonurie

La phénylcétonurie est une maladie qui se caractérise par la non assimilation de la phénylalanine, un acide aminé jouant un rôle majeur dans le système nerveux. La phénylalanine est également un composant des aliments riches en protéines d’origine végétale et animale. Mais pourquoi la spiruline est-elle contre-indiquée dans ce cas ? Tout simplement, car cette algue renferme aussi de la phénylalanine et une surconsommation de cet acide aminé peut devenir toxique pour les individus.

En cas d’insuffisance rénale

Pour les personnes souffrant d’insuffisance rénale, la consommation de spiruline est également déconseillée, car cette algue peut provoquer une fatigue des reins. En effet, en métabolisant une quantité élevée de protéines, l’organisme va générer dans le sang une grande quantité de déchets et toxines. Or le rôle des reins est de nettoyer le corps de tous ses déchets. En prenant de la spiruline, vos reins devront donc fournir beaucoup plus d’efforts pour « laver » votre organisme, ce qui peut devenir fatiguant pour eux.

Les autres contre-indications de la spiruline

Les individus atteints de sclérose en plaques, d’une maladie auto-immune, de polyarthrite rhumatoïde ou sujets aux crises de gouttes doivent également éviter de prendre de la spiruline au risque de développer des problèmes de santé graves.

Si vous êtes allergique aux algues, la prise de spiruline est également contre-indiquée.

Pour toutes les maladies citées ci-dessus, la consommation de spiruline peut entraîner des effets secondaires majeurs et aggraver des symptômes déjà existants (dus à une maladie). C’est pourquoi il est important de ne pas prendre de spiruline sur un coup de tête et au hasard ! Il faut absolument en parler à votre médecin !

La spiruline peut-elle interagir avec des médicaments ou plantes ?

La spiruline peut interagir avec certains médicaments ; si vous prenez un traitement médical, il est donc important de consulter votre médecin afin qu’il évalue la compatibilité de la spiruline avec votre traitement.

Pour ce qui est des interactions avec des plantes, il n’en existe pas de particulières. D’ailleurs, il est intéressant d’utiliser cette algue en complément d’autres plantes comme la chlorella pour profiter d’un effet détox ou avec la badiane, le ginseng, les baies de Goji ou le curcuma pour diminuer la sensation de fatigue. L’associer avec l’Acérola est également efficace pour protéger le système immunitaire et la combiner avec la prise de konjac est intéressant pour perdre du poids.

Spiruline effets secondaires et indésirables : quels sont-ils ?

spiruline effets secondaires : quels sont-ils ?Si la spiruline est prise correctement et que ses doses sont respectées, celle-ci n’entraînera pas d’effets secondaires majeurs. En plus de respecter ses dosages, si sa cure est progressive (consommation en petites quantités au début, puis augmentation graduelle au fil des semaines), les effets secondaires de la spiruline seront également rares.

Mais en cas de non respect de ces deux conditions, la spiruline peut provoquer des effets indésirables plus ou moins importants. Voici un aperçu sur ceux pouvant être ressentis.

Des problèmes digestifs

Du fait de son action détoxifiante, la spiruline peut provoquer des troubles digestifs pouvant se traduire par une constipation ou des diarrhées selon les personnes. Des douleurs légères au niveau du ventre et des symptômes gastro-intestinaux peuvent également apparaître ainsi qu’un changement de couleur des selles. Ce changement est aussi dû à l’effet détox de la spiruline qui élimine les toxines présentes dans le côlon.

Des migraines et de la fièvre

Pour certaines personnes, la consommation de spiruline peut entraîner des migraines et de la fièvre. Ceci s’explique par la forte teneur en protéines de l’algue, mais aussi par la présence d’autres nutriments qui ont une action « accélératrice » sur l’organisme. Ce processus provoque une augmentation de la température du corps et donc de la fièvre.

Des problèmes aux reins et au foie

Les effets secondaires de la spiruline peuvent aussi se manifester au niveau du foie et des reins. En effet, cette algue renferme de l’acide urique, qui en cas de forte consommation peut entraîner des problèmes rénaux.

Le foie peut également être affaibli à cause de la forte teneur en vitamines et autres minéraux de la spiruline.

Des éruptions cutanées

Cet effet secondaire est assez rare, mais pas impossible. La spiruline peut entraîner des éruptions cutanées se traduisant par des points rouges sur la peau ou par des irritations.

Les autres effets secondaires pouvant apparaître durant la cure

Outre les effets secondaires mentionnés précédemment, la prise de spiruline peut également entraîner :

  • Des ballonnements du à l’effet detox de cette algue et à sa capacité à stimuler le transit.
  • La hausse de la température corporelle peut augmenter la transpiration. Dans ce cas, une bonne hydratation est primordiale : la sudation peut causer une déshydratation et une hausse de la sensation de soif. Il est donc important de boire durant sa cure !
  • L’affaiblissement du foie peut s’accompagner d’un sentiment de fatigue.
  • Selon les individus, la spiruline peut aussi entraîner des vertiges et des nausées auxquels s’ajoutent des douleurs musculaires.

Ces différents effets secondaires peuvent être facilement évités en augmentant votre consommation de spiruline petit à petit jusqu’à ce que votre organisme s’adapte aux diverses actions de cette algue. Après cette adaptation, vous pourrez profiter des différents bienfaits de la spiruline sans aucun effet secondaire !

Notez également que ces troubles varient d’un individu à un autre et en général, ils ne durent pas longtemps (le temps que votre corps s’habitue à cette algue). En revanche, si un ou plusieurs symptômes persistent pendant plusieurs semaines, ne laissez pas traîner, mais consultez votre médecin afin qu’il vous dise quoi faire.

Spiruline et grossesse : une bonne association ?

Chez une femme, la grossesse est un événement important et pour qu’elle se déroule dans les meilleures conditions possibles, il est essentiel de prendre en compte toutes les précautions en ce qui concerne la prise de spiruline.

Alors la spiruline est-elle contre-indiquée durant la grossesse ? La réponse est non, sa consommation n’est pas dangereuse et est même conseillée ! En effet, il n’est pas rare que certaines femmes soient sujettes à une carence en fer durant leur grossesse ; en prenant de la spiruline, elles pourront ainsi combler ce manque.

En consommant de la spiruline, les femmes enceintes pourront donc bénéficier d’une forte teneur en fer, bonne pour elles comme pour leur bébé. La spiruline les aidera également à lutter contre la fatigue et l’anémie.

Outre le fer, la spiruline leur apportera aussi des protéines et vitamines comme de la vitamine A permettant d’améliorer les défenses immunitaires.

Enfin, la spiruline aidera leur organisme à se débarrasser de ses déchets et toxines qui pourraient infecter le fœtus.

Mais attention ! Faites preuve de prudence ; avant de commencer votre cure, n’oubliez pas de consulter votre médecin afin qu’il vous confirme que la prise de spiruline ne présente aucun danger pour vous et votre bébé.

A noter : la spiruline peut également être consommée par les enfants et sportifs.

Spiruline danger : comment limiter les effets secondaires de la spiruline ?

En général, les effets secondaires de la spiruline sont dus à une non adaptation de votre organisme à cette algue. C’est pourquoi il est important de suivre votre cure de manière progressive afin de laisser le temps à votre organisme de s’habituer à ses effets. En ingérant la spiruline progressivement, votre corps pourra ainsi « mieux l’accepter » et les effets secondaires causés par celle-ci seront minimes.

spiruline danger : les explications

La qualité de la spiruline peut également être à l’origine des effets secondaires. Il est donc important de choisir une algue de qualité et de vérifier sa provenance ; des critères qui peuvent aussi avoir un impact sur l’efficacité de la spiruline. Pour choisir un produit de bonne qualité, il est donc conseillé de vérifier l’environnement dans lequel il a été produit. En effet, la spiruline est une algue qui absorbe une grande quantité de métaux lourds : si elle est produite dans un environnement pollué, elle va tout absorber ; une action qui la rend dangereuse pour la santé (voir conseils d’achat).

Enfin, pour minimiser les effets secondaires de la spiruline, il est important de respecter sa dose : entre 3 et 5 grammes par jour. Mais comme expliqué au préalable, commencez doucement avec 1 gramme par jour, puis augmentez au fur et à mesure cette dose.

La spiruline : dangereuse ou non pour la santé ?

Après avoir analysé les divers effets secondaires et les contre-indications de la spiruline, nous pouvons affirmer que celle-ci n’est pas dangereuse pour la santé. En effet, si ses doses sont respectées, la spiruline ne présente pas de risques pour ses utilisateurs. Cependant, la consommation de spiruline peut entraîner des effets secondaires comme des maux de tête ou encore de la fièvre. Des éruptions cutanées peuvent également faire leur apparition.

En début de cure, des troubles digestifs peuvent aussi être ressentis. En effet, votre corps n’est pas habitué à la spiruline, il faut donc qu’il se fasse à cette algue. Face à ces changements, votre organisme pourra réagir et des effets secondaires comme des ballonnements ou des diarrhées pourront apparaître. Par conséquent, si vous ressentez un ou plusieurs symptômes liés à la consommation de spiruline, c’est le signe que votre organisme ne s’est pas encore habitué à cette algue ou qu’il a du mal à s’y adapter. Mais rassurez-vous, ce n’est pas grave ; il faut lui laisser le temps de s’y habituer.

Enfin, au niveau des contre-indications, même si la spiruline est bien assimilé par les organismes, cette algue ne peut être consommée par tout le monde en raison de sa forte teneur en minéraux. Il faut donc faire preuve de prudence au risque de voir apparaître des effets secondaires plus ou moins importants. Idem si vous suivez un traitement médical, la prise de spiruline doit être précédée d’une consultation chez le médecin pour éviter une quelconque interaction.

En conclusion

Comme vous avez pu le voir, la spiruline ne présente pas de dangers pour la santé, mais des effets secondaires peuvent faire leur apparition. Ces derniers ne durent normalement pas longtemps et sont souvent dus au fait que votre organisme ne se soit pas encore habitué à la consommation de cette algue. Après adaptation, ces effets disparaîtront (mais s’ils persistent, pensez à consulter votre médecin). N’oubliez pas non plus de respecter le bon dosage et de suivre une cure progressive pour éviter de rencontrer des effets indésirables comme des diarrhées.

Enfin, hormis les personnes atteintes d’insuffisance rénale, d’hémochromatose ou d’une autre maladie mentionnée dans les contre-indications, cette algue peut être consommée par les grands comme les petits, mais également par les femmes enceintes qui pourront profiter d’une quantité de fer intéressante bénéfique pour elles comme pour leur fœtus. Mais avant de prendre de la spiruline durant votre grossesse, il est important d’en parler à votre médecin pour lever les doutes ; idem si vous souffrez d’une pathologie ou si vous prenez un traitement, son avis est également requis.

Commenter