Le regime californien : une diète idéale pour maigrir sans contrainte !

0

Voici un régime qui devrait plaire à toutes celles souhaitant perdre du poids sans contraintes : le régime californien. Né à Sonoma en Californie, le principe de cette diète est simple : ne pas compter les calories, mais mesurer ce que l’on a dans son assiette. Avec le régime californien, fini le temps où l’on parlait de lipides, glucides, d’acides gras ou de fibres ! Cette diète consiste à bien diviser son assiette entre légumes, céréales et protéines. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le régime californien, une diète savoureuse et qui a fait ses preuves !

Présentation et bases du régime californien

Le régime californien ou régime Sonoma s’inspire de la cuisine méditerranéenne. Il consiste à intégrer dans son alimentation des légumes, fruits et céréales et à bannir les aliments préparés et industriels. Avec le régime californien, la sensation de faim n’est donc au rendez-vous du fait de la présence de céréales et le sentiment de restriction n’est pas non plus ressenti, car les quantités d’aliments sont bien réparties dans l’assiette : 1/3 de légumes, 1/3 de protéines et 1/3 de céréales, par exemple.

Autre point essentiel du régime californien : la taille de l’assiette est importante, car c’est elle qui dicte les quantités des repas. Pour le petit-déjeuner, l’assiette doit faire 18 cm de diamètre (ou un bol de 50 cl) et pour les deux autres repas, le diamètre doit être de 23 cm.

les principes du regime californien

Le régime californien repose aussi sur les trois phases expliquées ci-dessous.

La phase d’amincissement

Cette phase dure 10 jours. Elle consiste à désintoxiquer votre organisme et à dire stop à toutes vos mauvaises habitudes alimentaires. Durant cette période, le pain blanc, les fruits, le sucre et les édulcorants doivent être mis de côté au profit des céréales complètes et des aliments plus sains.

Journée type de cette phase d’amincissement :

  • Petit déjeuner : 75% de protéines (jambon, œuf…) et 25% de céréales complètes (avoine, orge…) ou 50% de laitages (produits maigres ou yaourt) et 50% de céréales.
  • Déjeuner : 60% de légumes (tous sauf les sucrés (carottes, patate douce…)) et 40% de protéines (poisson, viande maigre, œuf…).
  • Dîner : 20% de céréales (pâtes complètes, pain complet…), 30% de protéines (poisson, viande maigre, œuf…) et 50% de légumes (tous sauf les sucrés).

Idée menus :

  • Matin : une tranche de pain complet + 2 œufs brouillés.
  • Midi : des crevettes grillées + une salade grecque + la moitié d’un pain pita.
  • Soir : des légumes avec du poulet cuisiné en papillote.

La phase de maintien

Cette phase doit durer jusqu’à l’atteinte de votre poids idéal. Durant cette période, la perte de poids est moins rapide que la première phase, mais plus régulière. Du côté de votre assiette, les quantités sont divisées en quatre parts égales et les fruits peuvent être réintroduits.

Journée type de cette phase de maintien :

  • Petit-déjeuner : idem que celui de la phase 1.
  • Déjeuner et dîner : 25% de céréales complètes, 25% de protéines (poisson, viande maigre, œuf…), 25% de légumes (tous sont permis) et 25% de fruits (tous sont aussi autorisés).

Idée menu :

  • Matin : une tranche de pain complet + 2 œufs brouillés.
  • Midi : des haricots verts avec un blanc de poulet + la moitié d’un pain pita + des fruits rouges.

La phase d’entretien

Cette phase n’est plus un régime, mais un style de vie. Les nouvelles habitudes ne sont aussi plus une contrainte, mais une vraie hygiène alimentaire. Bien entendu, vous pourrez vous autoriser quelques écarts de temps en temps, mais si vous voyez que vous reprenez du poids, suivez de nouveau les recommandations de la phase 2 !

Journée type de cette phase d’entretien : la même qu’en phase 2.

Attention : pour toutes les phases, veillez à respecter les quantités propres à la période dans laquelle vous vous trouvez !

Les aliments autorisés durant ce régime

le régime californienComme vous avez pu le voir, c’est principalement durant la phase 1 que certains aliments sont à privilégier et d’autres à bannir de votre alimentation. Parmi les aliments autorisés dans le cadre du régime californien, vous pouvez retrouver :

  • Les fruits : cerises, abricots, citron vert, pomme, raisin, kiwi, orange. Ces fruits sont permis à hauteur d’une portion par jour, soit une-demi tasse.
  • Les légumes : carottes cuites, artichaut, céleri, maïs, topinambour, potiron, salade, tomates, aubergines, concombre, asperges, brocolis, épinards, haricots verts, choux de Bruxelles, chou-fleur, courgettes. La portion est la même que celle des fruits.
  • Poissons et fruits de mer : thon, crevette.
  • Boissons : eau, café, thé, eau pétillante, lait écrémé et 20 cl de vin rouge ou blanc par jour.
  • Produits d’épicerie : huile d’olive, œufs, champignons, amandes, quinoa, céréales complètes, semoule, pâtes complètes, vinaigre.
  • Boulangerie : pain complet, pain pita.

Quelques clés pour bien suivre son régime

Le premier conseil que je pourrais vous donner est de faire vos courses régulièrement pour que les produits choisis (en particulier les fruits et légumes) soient bien pourvus en minéraux et vitamines.

Il est également important de bien s’hydrater : buvez de l’eau de source ou du robinet, car les eaux riches en minéraux ne sont pas conseillées dans le processus d’élimination.

Regime californien : quels sont ses avantages et inconvénients ?

Ses avantages

Le premier atout du régime californien est qu’il n’y a aucune calorie à compter : il suffit de connaître les groupes d’aliments et de les ajouter dans votre assiette en fonction des quantités propres à la phase dans laquelle vous êtes.

Avec le régime californien, il n’y a pas non plus de privations ! A la différence d’autres régimes, les féculents sont autorisés. Durant votre diète, vous ne serez donc pas frustrée et vous n’aurez pas de carences nutritionnelles ! De plus, grâce aux protéines, céréales complètes et fibres, ce régime est rassasiant. Vous n’aurez donc pas faim et vous serez en pleine forme !

Avec ce régime, vous allez adopter une hygiène de vie saine et durable qui n’aura que des bénéfices sur votre organisme. Et l’effet yo-yo ? Vous n’avez rien à craindre !

Ses inconvénients

Contrairement aux autres régimes minceur (cf. notre top 5 des plus efficaces), le régime californien présente peu d’inconvénients. Le premier est l’absence de produits sucrés pendant la première phase. Ne pas consommer de sucre pendant 10 jours peut être difficile, surtout pour les personnes gourmandes. Il faut donc être motivé pour arriver à la deuxième phase de son régime ! Sinon, le prix des produits frais peut aussi représenter un coût pour certaines bourses.

Mon avis sur cette diète : est-elle vraiment intéressante pour perdre du poids ?

Ma réponse est sans appel : oui ! En effet, le régime californien est une diète très intéressante qui permet de perdre du poids sans se priver et sans aucune frustration. A la différence de régimes drastiques, celui-ci n’impose ni restrictions ni privations. Vous pouvez manger aussi bien des légumes que des féculents, à condition de respecter les quantités évoquées dans les trois phases de ce régime. Mais en les suivant à la lettre, le régime californien sera très efficace et vous permettra de maigrir sainement et durablement.

régime minceur

Plus qu’un régime, le régime californien est également un programme amincissant idéal pour apprendre à bien manger et à suivre de bonnes habitudes alimentaires. En effet, à la fin de votre deuxième phase, vous entrerez dans une période dite d’entretien qui peut être suivie à vie si vous le souhaitez. En la respectant, vous serez sûr de bien manger et vous ne reprendrez pas vos kilos perdus.

Avec le régime californien, dîtes aussi adieu à l’effet yo-yo et autre avantage de taille : cette diète n’est pas dangereuse pour la santé et ne présente pas d’effets secondaires contrairement à d’autres régimes plus restrictifs.

Donc, si vous souhaitez perdre du poids, je ne peux que vous conseiller d’adopter le régime californien !

 A découvrir aussi : le régime Cohen.

Partager

Commenter