Comment calculer son IMC ?

0

Lorsque l’on souhaite atteindre un objectif minceur, le calcul de l’IMC est important. Cet Indice de Masse Corporelle est un indicateur fiable qui permet d’évaluer votre corpulence. L’IMC tient compte de deux variantes : votre poids et votre taille. Alors que vous soyez un homme ou une femme entre 18 et 65 ans, et que vous souhaitez savoir comment calculer son IMC, voici la méthode. Vous pourrez également découvrir son interprétation grâce au classement effectué par l’OMS !

Calculer votre IMC en deux clics

Les origines de l’IMC

L’indice de Masse Corporelle, aussi connu sous le nom de indice de Quetelet a été mis en place par Adolphe Quetelet, un statisticien belge.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) utilise l’IMC depuis 1997 et cet organisme a pu établir une classification standard de chaque IMC. Aujourd’hui, cette interprétation est devenue la référence et celle-ci peut être utilisée à l’échelle internationale.

Comment calculer son IMC ?

Si vous vous demandez comment calculer son IMC, sachez que la méthode de calcul est très simple. Il suffit simplement de diviser votre poids par votre taille au carré.

Pourquoi calculer son IMC ?

Comme indiqué auparavant, l’IMC permet de connaître votre corpulence, mais pas seulement. Il permet aussi d’évaluer les risques liés à la maigreur ou au surpoids. L’Indice de Masse Corporelle est également intéressant pour connaître son évolution en termes de poids et l’interprétation de celle-ci en fonction de la classification faite par l’OMS.

comment calculer son imc

Quelle est l’interprétation de l’IMC ?

Voici la classification de l’OMS l’IMC :

IMC (kg/m²)
Interprétation de l'OMS
<16.5
Maigreur ou dénutrition
16.5 à 18.5
Maigreur
18.5 à 25
Normal
25 à 30
Surpoids
30 à 35
Obésité modérée
35 à 40
Obésité élevée
>40
Obésité morbide

IMC faible (<18.5)

Si votre IMC est inférieur à 18.5, vous êtes en situation de maigreur. Si tel est le cas, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un médecin afin qu’il vous donne quelques conseils sur la marche à suivre.

IMC normal

Si vous avez un IMC normal, cela signifie simplement que vous n’êtes ni maigre ni en surpoids. Afin de garder cet IMC, il est important de maintenir un rythme de vie sain rythmé par une alimentation saine et équilibrée. N’oubliez pas non plus qu’il est important de vous faire plaisir de temps à autre.

IMC élevé (>25)

En cas d’IMC supérieur à 25, cela signifie que vous êtes en surpoids. Si tel est le cas, il est conseillé de consulter son médecin afin qu’il vous donne quelques conseils pour retrouver un IMC normal.

IMC très élevé (>30)

Si votre IMC est supérieur à 30, cela signifie que votre poids est important par rapport à votre taille. Dans ce cas, vous souffrez d’obésité.  Ceci correspond à un excès de masse graisseuse pouvant avoir de graves conséquences sur la santé. Des maladies cardiaques, vasculaires, articulaires, respiratoires peuvent subvenir. Il est donc important de consulter votre médecin avant de commencer un éventuel régime minceur.

Quel que soit votre IMC, il est essentiel de pratiquer une activité physique régulière pour garder la forme.

Indice de Masse Corporelle : un indice intéressant

Comme indiqué auparavant, un Indice de Masse Corporelle élevé peut avoir de graves conséquences sur la santé. Ceci augmente notamment le risque de maladies cardiovasculaires et pulmonaires. Des problèmes au niveau des articulations peuvent également subvenir.

En revanche, gardez bien en tête que l’IMC est seulement un indicateur pour vous aider à déterminer votre surcharge pondérale. En fonction de celle-ci, vous pourrez soit prendre ou non rendez-vous chez votre médecin.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’IMC ?

L’Indice de Masse Corporel est un indicateur qui présente des points forts et faibles qu’il est important de prendre en compte. Voici un petit tour d’horizon sur ces derniers.

calcul imc

Ses avantages

Voici les avantages de l’IMC :

  • Le calcul est très facile et celui-ci nécessite deux éléments seulement : le poids et la taille. Grâce à cet indicateur, vous pourrez donc facilement savoir si vous êtes en situation de surpoids, maigreur ou normal.
  • L’IMC est une méthode fiable pour connaître sa surcharge pondérale.
  • Cet indicateur est reconnu à l’échelle internationale.

Ses inconvénients

Même si l’IMC est très facile à calculer, celui-ci présente malgré tout quelques inconvénients à ne pas négliger. Les voici :

  • L’ndice de Masse Corporel ne prend pas en compte certains éléments comme la masse osseuse, le gras et le muscle. Il représente seulement un ratio entre le poids et la taille.
  • Les hommes et les femmes n’ont pas la même corpulence. Les femmes ont tendance à avoir plus de graisses corporelles que les hommes et l’IMC ne fait pas la distinction entre les deux sexes.
  • Les modes de vie ne sont pas non plus pris en compte. En effet, une personne avec un IMC normal, mais fumeuse ou avec une mauvaise hygiène alimentaire peut également développer des maladies comme le diabète ou encore le cholestérol.

Les limites du calcul de l’IMC

Après avoir découvert comment calculer son IMC, sachez que cet indicateur ne peut être utilisé dans certains cas. En effet, le calcul de l’IMC ne convient pas à certaines catégories de personnes comme :

  • Les femmes enceintes ou allaitantes.
  • Les personnes âgées de 65 ans et plus.
  • Les athlètes qui ont une masse musculaire élevée peuvent avoir un IMC supérieur à 25.

Grâce à ce petit guide, vous savez désormais comment calculer son IMC, non ? Très facile à déterminer, cet indicateur reconnu mondialement, vous permettra de connaître votre surcharge pondérale et ainsi savoir si vous êtes en situation de maigreur, normale, de surpoids ou d’obésité. Quoi qu’il en soit, il est important de suivre un rythme de vie sain et de faire du sport. Cependant, malgré sa fiabilité, l’IMC ne prend pas en compte certains éléments. Il est donc conseillé de demander l’avis de son médecin avant de commencer un régime, par exemple.



Partager.

Leave a Reply