Chrononutrition : à quoi ressemble une journée type ?

0

Vous en avez marre des régimes ? Vous ne savez pas comment faire pour perdre vos quelques kilos en trop ? Pourquoi ne pas essayer la chrononutrition ? Plus qu’un régime, la chrononutrition est en réalité une réorganisation de son alimentation qui consiste à se nourrir en fonction de son horloge biologique. Autrement dit, la chrononutrition signifie manger le bon aliment au bon moment et en bonne quantité. Mais à quoi ressemble une journée type en chrononutrition ? De combien de repas se compose une journée ? Quels aliments sont autorisés ? Voici une explication sur la journée type en chrononutrition !

Explication de la chrononutrition

La chrononutrition a été mise en place en 1986 par le docteur Delabos. Cette méthode consiste à se nourrir selon son rythme biologique. Avec la chrononutrition, la privation n’est donc pas au rendez-vous. En revanche, vous devez apprendre à écouter les besoins de votre corps et organisme pour réussir à perdre du poids.

chrononutrition

En résumé, grâce à la chrononutrition vous pouvez manger les aliments qui vous font plaisir, à condition de les consommer au bon moment. Avec cette méthode, vous pourrez donc éliminer vos kilos superflus sans vous priver et sans être frustrée.

Chrononutrition : 4 repas par jour sont au programme

Avec la chrononutrition, 4 repas par jour sont à consommer. En effet, le corps sécrète des hormones toutes les 4 heures environ. Lorsque notre organisme a besoin de manger, il est donc important de lui apporter des aliments adéquats, et ce, au bon moment de la journée.

Le matin, il est donc recommandé de manger des aliments gras et sucrés. Le midi, votre déjeuner doit être copieux, le goûter sucré et le dîner léger. Dans le cadre de la chrononutrition, les repas (dont le goûter) doivent être pris à heure régulière et toutes les 4 heures environ. Pourquoi toutes les 4 heures ? Tout simplement pour éviter au corps de stocker les graisses et pour faciliter la digestion.

Chrononutrition journée type : les menus à adopter

Avec la chrononutrition, l’expression « petit déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de pauvre » est mise à l’honneur. Voici une idée sur les menus à privilégier.

Le matin

Le matin, optez pour un petit déjeuner copieux et gras. Oubliez donc les sucres rapides contenus dans le lait, les céréales ou encore les jus de fruits, mais privilégiez le beurre, le fromage, le pain, les fruits et tous les aliments riches en protéines comme le jambon, le bacon ou encore les œufs. Vous pouvez également boire du thé, de la tisane ou du café, mais sans sucre. Mais pourquoi est-il important de bien manger le matin ? Tout simplement, car le corps brûle de l’énergie dans la nuit. Il est donc essentiel de lui redonner du peps le matin en vous réveillant. Si vous êtes sceptique quant à ce petit déjeuner très riche, soyez rassuré ! Vous aurez toute la journée pour brûler les calories avalées ! De plus, en mangeant bien le matin, vous éviterez aussi de grignoter durant la matinée.

Le déjeuner

Quatre heures après le petit déjeuner, on passe de nouveau à table pour le déjeuner. Le midi, il est important de manger un plat unique, complet et composé de féculents et de protéines (surtout animales). Bien manger le midi vous permettra également de rester en forme toute la journée. En revanche, faites attention à ne pas trop manger afin d’éviter les sensations de lourdeur et les fameux coups de barre dus à la digestion. Le midi, veillez aussi à ne pas trop consommer de lipides et de sucres lents. Côté dessert, il est conseillé de ne pas en manger. En revanche, si vous en souhaitez un, préférez un dessert léger comme le fromage blanc. Le vin et l’entrée sont quant à eux à bannir. Eh oui, n’oubliez pas ! Avec la chrononutrition, c’est le plat unique qui est à l’honneur !

chrononutrition journée type

Le goûter

Avec la chrononutrition, on n’oublie pas le goûter ! Quatre heures après le déjeuner, vous pouvez donc vous faire plaisir en dégustant un goûter sucré. Celui-ci a pour objectif de provoquer un effet coupe-faim pour ainsi moins manger au dîner. En guise de collation, n’hésitez donc pas à manger des protéines végétales, des fibres, mais aussi des produits sucrés. Évitez cependant de consommer des produits laitiers et allégés. Vous pouvez aussi grignoter des fruits, des fruits secs (raisins, noix…) ou encore du chocolat noir.

Le dîner

A la différence des autres repas, le dîner doit quant à lui être léger. Pour le repas, préférez donc des aliments facilement assimilables par l’organisme tels que le poisson, la viande maigre, les légumes verts. Évitez cependant de consommer des lipides et des glucides. Si vous n’avez pas faim, le repas du soir peut être sauté.

Dans le cadre de la chrononutrition, sachez que vous avez le droit à 2 repas « joker » par semaine durant lesquels vous pourrez vous faire plaisir.

Quelques idées de menus adaptés à la chrononutrition

Pour vous aider à choisir les bons aliments, voici quelques idées de menus.

Menu 1

Petit déjeuner : 60 g de tomme + 70 g de pain de campagne avec un peu de beurre par dessus + une boisson chaude sans sucre.

Déjeuner : côte de veau + pâtes au basilic.

Goûter : une tisane + 1 poignée d’amandes + un kiwi.

Dîner : un filet de saumon grillé + une salade verte.

Menu 2

Petit déjeuner : 100 g de fromage de chèvre + 70 g de pain de campagne avec un peu de beurre + une boisson chaude sans sucre.

Déjeuner : 2 côtes d’agneau grillées + du riz pilaf.

Goûter : une tisane + 1 poignée de noisettes + 5 dattes.

Dîner : un filet de poulet grillé + des haricots verts cuits à la vapeur.

Menu 3

Petit déjeuner : 2 tranches de bacon + 4 tartines de pain au levain + une boisson chaude non sucrée.

Déjeuner : poulet fermier aux champignons accompagné de pommes de terre sautées.

Goûter : une tisane + 1 compote de pommes + 1 poignée de mélange de fruits secs.

Dîner : repas « joker ».

La chrononutrition nécessite donc une nouvelle réorganisation de ses habitudes alimentaires. Idéale pour les personnes ne souhaitant pas se priver, cette méthode est efficace, à condition de respecter son principe et d’écouter son corps. SI vous décidez de tenter la chrononutrition, veillez à boire régulièrement de l’eau et à respecter les heures des repas. N’oubliez pas non plus de manger 4 repas par jour.

 

 

 

 

Partager

Commenter