Comment calculer l’IMC chez un enfant ?

0

L’IMC (ou Indice de Masse Corporelle) permet de déterminer la corpulence selon le poids et la taille de l’individu. Chez un enfant, l’IMC se calcule de la même manière que chez un adulte, mais son interprétation diffère. En effet, n’ayant atteint ni sa taille ni son poids définitif, l’IMC ne peut pas être classé dans une catégorie précise comme chez l’adulte. Chez un enfant, l’IMC est inscrit sur une courbe de corpulence. Voici le calcul de l’IMC chez un bambin.

Informations essentielles sur le calcul de l’IMC chez un enfant

Pour les enfants âgés de 0 à 18 ans, le calcul de l’IMC prend en compte quatre variables : le poids (en kg), la taille (en cm), l’âge (en an et mois) et le sexe. L’IMC se calcule en divisant le poids par la taille au carré.

Selon les autorités, le calcul de l’IMC chez un enfant doit avoir lieu une fois par an.

Comment interpréter les résultats de l’IMC ?

Pour cela, il est nécessaire de se référer aux courbes de corpulence présentes dans le carnet de santé de votre enfant (à choisir selon le sexe (rose pour les filles et bleu pour les garçons)).

A noter que pour les adultes, le sexe n’est pas pris en compte dans le calcul de l’IMC.

Une fois l’IMC calculé, il vous suffira de reporter la valeur obtenue dans le tableau correspond au sexe de votre enfant : l’axe des abscisses (en bas) correspond à l’âge et l’axe des ordonnées (sur la gauche) à la valeur de l’IMC obtenu grâce au calcul.

Bon à savoir : les courbes ont été actualisées en 2018. Ces dernières correspondent davantage aux enfants d’aujourd’hui plus grands que ceux d’hier.

Après avoir reporté le résultat obtenu sur la courbe, il suffira d’analyser le résultat : entre le 3ème et 97ème percentile, votre enfant est en situation normale. En revanche, s’il se situe en dessous de la partie la plus colorée en bleu ou rose, alors il est en insuffisance pondérale. Ceci signifie que son poids est faible par rapport à sa taille.

Au contraire, si le résultat est au-dessus de la partie la plus colorée en bleu ou rose (97ème percentile), ceci signifie que votre enfant est en situation de surpoids en fonction de deux degrés (1 ou 2). Si le degré 2 est atteint, l’enfant n’est plus en surpoids, mais en situation d’obésité.

En cas d’obésité, il faudra aider votre enfant à ne pas prendre davantage de poids (mise en place d’une activité physique et d’une alimentation équilibrée). N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin ou pédiatre ! Idem si votre enfant soufre de surpoids, il est important d’en parler à un professionnel qui établira un bilan de santé et un suivi afin de stopper sa prise de poids.

Quoi qu’il en soit, n’imposez pas un régime restrictif sans avoir demandé l’avis à votre médecin.

Bon à savoir : au fil des années, les points de l’IMC forment une courbe que le médecin pourra interpréter. Si vous souhaitez remplir une courbe de corpulence de votre côté, vous pouvez en télécharger et imprimer une sur le site de l’INPES ou du ministère de la Santé.

Le rebond d’adiposité

Selon le stade de croissance, la corpulence d’un enfant change. La plupart du temps, celle-ci augmente avant un an avant de diminuer jusqu’à l’âge de 6 ans et de remonter jusqu’à la fin de la période de croissance. Cette remontée est le rebond d’adiposité. Plus ce dernier a lieu tôt (avant 5-6 ans), plus les risques d’obésité sont importants.

A lire aussi : comment calculer son IMG ?

Courbes de corpulence : lecture et importance

Pour mieux vous aider à lire la courbe de corpulence de votre enfant, voici quelques pistes :

  • Repérer les deux axes : l’âge de votre enfant en abscisse et son IMC en ordonnée.calculer IMC d'un enfant
  • Tracez une croix ou un point à la rencontre de ces deux données. Au fil du temps, il faudra relier les points ou croix entre eux afin de former une courbe.

Chez les enfants, les courbes de corpulences ont un but précis : identifier les risques de surpoids et d’obésité ; deux situations responsables de nombreuses maladies à l’âge adulte. Si l’IMC de votre enfant se situe au-dessus de la zone la plus colorée, ceci doit vous alerter. Mais attention ! Comme expliqué, ne mettez pas votre enfant au régime sans en avoir parlé à votre médecin auparavant.

Calcul IMC enfant : une étape à ne pas négliger !

Lors d’une consultation médicale, la courbe de corpulence n’est pas toutes les fois tracée. Pourtant, celle-ci est importante ! En effet, le suivi de l’IMC chez un enfant est une étape essentielle afin d’identifier les enfants présentant un risque de surpoids ou d’obésité. En les dépistant, ceci permettra de les prendre en charge le plus rapidement possible.

Il est donc important pour les parents de rester attentifs quant au poids de leur enfant et de demander conseil au médecin.

Le calcul de l’IMC de votre enfant est une étape importante ni à omettre ni à négliger ! Essentielle pour suivre l’évolution de la corpulence de votre petit, la courbe de corpulence permettra au médecin et à vous-même d’analyser la situation de votre enfant et de déterminer si celui-ci est en situation normale, en insuffisance pondérale, en surpoids ou au stade d’obésité. Pour les trois dernières situations, le médecin pourra vous conseiller et vous orienter vers la marche à suivre afin que votre enfant se sente mieux.

Commenter