Signaler un abus
par krolik

Mais dans cette affaire, Tepco n’a tout de même pas "les fesses propres". Une leçon tirée de TMI a été qu’il fallait implanter des recombineurs d’hydrogène dans les bâtiments et enceintes de confinement en France. AREVA dans ce but a développé, qualifié des appareils permettant sans apport d’énergie de faire réagir calmement l’hydrogène sur l’oxygène et de fabriquer un peu d’eau. Rien que sur la centrale de Golfech à titre d’exemple il doit y avoir quelques 180 recombineurs d’hydrogène fonctionnant par catalyse en obligeant à une circulation naturelle dans les recombineurs.

Il a été proposé de vendre ces appareils à TEPCO il y a quelques années. TEPCO a décliné l’offre : - Nous ne sommes pas intéressés.. Et parallèlement ils n’ont rien développé eux mêmes.

Et l’hydrogène n’aurait pas explosé dans les bâtiments que cela aurait changé pas mal la configuration du problème en vue de son règlement.

@+

L'abus est en cours de traitement