NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Trafic dans les métropoles mondiales : diagnostic et solutions

Article publié le 16 novembre 2011

Les déplacements urbains au quotidien peuvent constituer de vrais problèmes pour les conducteurs et pour l’environnement de la ville. Afin d’évaluer l’ampleur du phénomène, et d’y apporter des éléments de réponse, IBM publie le rapport « 2011 IBM Commuter Pain Survey » : une étude de la qualité des déplacements urbains quotidiens dans 20 villes internationales.

Trafic dans les métropoles mondiales : diagnostic et solutions

L’IBM Commuter Pain Survey est le résultat d’une enquête menée auprès de 8 000 conducteurs dans les vingt plus grandes villes du monde. Son objectif ? Fournir un classement des villes selon la pénibilité des déplacements quotidiens en voiture., Montréal, Londres et Chicago sont à la tête du classement. Paris arrive en huitième position. Mais cet indice nous en dit surtout plus sur les villes et la qualité de vie…

Les conclusions de l’enquête menée par IBM sont claires, et pourtant paradoxales : le trafic routier s’est remarquablement amélioré dans la plupart des agglomérations au cours de ces trois dernières années. Cependant, les conducteurs se plaignent davantage de leurs trajets quotidiens et du stress qu’ils provoquent.

Quelles solutions ? Politiques publiques et changements des comportements

Alors que Paris n’est pas mal classée par l’indice IBM, 48% des Parisiens estiment que les conditions de trafics se sont détériorées au cours de ces dernières années. De plus en plus de Franciliens ont adopté des modes de déplacements alternatifs : les transports en commun pour la plupart, mais aussi le covoiturage et la marche à pied. La capitale française serait selon IBM, une des villes où les individus marchent le plus pour se déplacer. Autre conséquence de la congestion du trafic : une aptitude plus verte ! 14% des Parisiens ont opté pour des voitures plus économes pour contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air.

Couplés avec les politiques publiques, les changements comportementaux sont les leviers pour résoudre les congestions urbaines. Le rapport ne se contente pas d’évaluer, il prodigue des conseils pertinents grâce aux services de l’IBM Intelligent Operations Center : le centre pour des villes « plus intelligentes ». Pour soutenir les politiques de la ville, le centre met donc en place des outils de prédiction du trafic routier. IBM recommande également l’amélioration des transports en commun et l’investissement dans les infrastructures routières.

Et vous, quelles solutions vous paraissent le plus adaptées pour réduire la congestion urbaine ?

Thèmes

CO2 Environnement Pollution Ville

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par bobtyhade1975 (IP:xxx.xx6.50.134) le 22 août 2013 à 03H42

Close by put emphasize fiber respect industry, essence judgement attire is over to dread utterly notable together with can dread car-card gain substitute categories which inlcudes hither hostingelite.pl - Hostingi

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles