NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Des villes de plus en plus vertes

Article publié le 15 décembre 2011

Concept innovant, nouveaux espaces : tout autour du monde, les villes se font de plus en plus durables. Les véhicules électriques et l’énergie solaire sont aussi au rendez-vous cette semaine.

Des villes de plus en plus vertes

Crée et théorisé par Rob Hopkins en 2006, le concept de « transition » urbaine est à la une cette semaine. En quoi consiste-t-il ? Tout simplement à préparer les villes au futur changement climatique et à une plus grande responsabilité énergétique. L’originalité réside ici dans l’application officielle par certaines villes de ces principes : elles se déclarent ainsi « en transition ». Une manière très concrète de passer à l’action pour des villes telles que Chambéry, Montpellier ou encore Orléans. Plus de détails sur le site Slate.

Ecologie et grandes villes mondiales : c’était aussi le thème majeur du Green Intelligence Forum qui s’est déroulé les 16 et 17 novembre derniers. La quatrième édition de cet événement organisé par le magazine The Pacific a mis en lumière la complexité mais surtout la nécessité pour les villes d’appliquer les grands principes propres au développement durable. Cinq grandes propositions sont ressorties de cet événement pour des villes plus saines et écologiques.

Côté français, le site lemoniteur nous rapporte les résultats finaux du programme de coopération franco-chinoise « Écovilles ». Débuté en 2007 et tout juste achevé, l’objectif était de créer des synergies entre les entreprises du bâtiment et les services urbains français pour proposer à la Chine une offre globale de bâtiments durables. Réalisation phare du programme : « Ecohome », prototype de la maison du futur et à découvrir d’urgence.

On retient aussi la belle initiative de la SNCF : des espaces de travail en plein cœur des gares. Issu d’un partenariat avec la société Regus, l’objectif est d’offrir aux travailleurs nomades un confortable espace professionnel. Mais aussi pour les gares de créer une réelle et directe concurrence avec les aéroports. Six lieux de ce type devraient ainsi voir le jour d’ici deux ans.



Mobilité électrique : rouler mieux demain


On a découvert le mardi 29 novembre dans les kiosques un véritable cadeau : « Voiture Ecologique », le premier magazine d'informations et de réflexions sur les nouvelles formes de mobilités. Son premier numéro aborde des sujets aussi divers les nouveaux véhicules hybrides et la pollution urbaine. Retrouvez l’intégralité du communiqué sur le site lelezard.

On retrouvera très sûrement dans ce premier numéro de « Voiture Ecologique » le palmarès des villes les plus engagées pour la mobilité électrique. Publié par l’AVERE (Association pour le développement de la mobilité électrique), ce dernier dresse un classement des collectivités les plus électro-mobiles de France. Un état des lieux bienvenu et qui réserve des surprises, telle que la présence de la principauté de Monaco qui s’est même vu remettre un trophée pour son implication pionnière depuis des années.

On le constate de semaine en semaine : les acteurs majeurs l’électro-mobilité ont parfaitement intégré le problème des bornes de recharge électriques. De nombreuses études démontrent en effet que c’est ce point précis qui freine les consommateurs. Cette fois c’est Londres qui agit avec la fabrication de la première station de recharge sans fil pour véhicules électriques, comme nous le rapporte le site caradisiac. Son fonctionnement simple et intuitif a même séduit le Premier Ministre britannique David Cameron qui se déclare « très heureux que les entreprises londoniennes soient les premières à bénéficier d'un tel service ».

A noter enfin, l’ouverture d’un nouvel espace parisien dédié à la mobilité électrique. Situé dans le 18ème arrondissement, il est l’œuvre de l’association Espace Mobilités Electriques qui espère que sa nouvelle localisation lui assurera une meilleure visibilité. L’espace se veut un lieu d'information et de conseil, mais aussi de test des nouveaux véhicules.


Du solaire pour Noël

Ceux qui suivent assidûment notre compte Twitter le savent déjà : cette année les Champs-Elysées seront illuminés avec de l’énergie solaire ! Les quelques 200 arbres de la plus belle avenue du monde arboreront ainsi des anneaux de lumières faits d'un assemblage de LED. Plus d’informations sur ce projet esthétique et innovant sur le site MarcelGreen.

Alimenter l'Europe grâce à de l’électricité solaire produite dans les déserts de l’Afrique et du Moyen-Orient : un projet colossal qui a franchi un nouveau cap jeudi dernier. Deux consortiums privés se sont en effet mis d’accord et comptent bien mettre en œuvre ce programme majeur de l’Union pour la Méditerranée. Un programme décisif pour permettre à l’Europe de réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Toujours à propos du « vieux continent », une information importante que nous relate le site enviro2b : la France rappelée à l’ordre par la Commission Européenne. La France doit en effet d’ici à 2020 porter à 20 % sa part d'énergies renouvelables dans sa consommation d'énergie totale, une ambitieux dont on ne peut pas dire qu’elle soit exactement en bonne voie. Bruxelles a donc adressé le 29 novembre à la France un avis lui demandant de se conformer avec les règles communes adoptées par l’Union Européenne. Si la France ne remplit pas ses obligations légales dans les deux mois, la Commission pourra saisir la Cour de justice de l’Union européenne.

Actualité politique toujours avec cet arrêté interministériel précisant les critères de durabilité des biocarburants. Paru le 24 novembre dernier, cet article indique notamment qu’un biocarburant durable doit permettre une réduction d'au moins 35 % (50 % à partir de 2017) des émissions de gaz à effet de serre. Seuls les biocarburants respectant les critères définis par ces textes pourront être pris en compte pour l'atteinte des objectifs de développement des énergies renouvelables.

Thèmes

Energie Développement durable Solaire Ville Urbanisme

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par helios (IP:xxx.xx4.8.244) le 15 décembre 2011 à 15H29

.... est-ce que les futur utilisateurs de vehicules electriques savent que "par construction" tous ces vehicules electriques sont (et seront) bloqués a 130kM/H ???

Cela a peu d’importance en ville, mais cela demontre bien que pour developper ce nouveau moyen de transport il faut bien cacher une grande partie des contraintes... et ce n’est pas la seule !

Que les autophobes ne se rejouissent pas trop vite, ils ne vont pas tarder à apprendre ou à comprendre ce que cela veut dire.

Bonne journée à tous.

votez :
par Raymond SAMUEL (IP:xxx.xx3.50.55) le 16 décembre 2011 à 18H38

La consigne occulte est respectée : le sujet des energies renouvelables masque le principal problème qui est que, renouvelable ou non, l’énergie et tout le reste des produits ou services consommables resteront fort coûteux. Un bon exemple est l’énergie pour l’Europe que l’on irait chercher en Afrique ou au moyen orient. Déjà aujourd’hui les chômeurs en fin de droits et demain les 20, 30, 40, 50 % et plus de chômeurs ne seront pas en mesure de payer, puisque ’Etat n’est pas en mesure d’indemniser la moitié de la population. Ainsi, le problème qu’il ne faudrait pas occulter c’est la mutation à réaliser dans la répartition géographique des personnes en âge de travailler. Il me semble urgent d’inciter les chômeurs et futurs chômeurs à quitter les lieux où les offres d’emploi ont disparu sans espoir de retour et à les aider à s’installer modestement sur les terres actuellement abandonnées ou insuffisamment exploitées. Ces chômeurs pourraient ainsi retrouver leur dignité d’adultes reponsables d’eux-mêmes en devenant autonomes et assurés de se nourrir grâce à leur travail. Vaste programme à mettre en œuvre de toute urgence.

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles