NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Pollution et santé : la mobilité durable accompagne le débat

Article publié le 3 novembre 2010

Alors qu’un rapport annonce que la santé passe par la réduction de 30 % des émissions de gaz à effet de serre, la NASA présente ses nouvelles cartes comparant le niveau de pollution autour du globe. L’occasion de faire le point sur l’impact bénéfique de la mobilité durable en termes de santé publique.

Pollution et santé : la mobilité durable accompagne le débat

Le rapport de l’Alliance pour la Santé et l’Environnement et Health Care Without Harm paru il y a quelques jours est formel : la santé mondiale passera par la réduction de 30 % des émissions de gaz à effet de serre.

 

Le document, qui souligne l’urgence de la situation, rejoint les déclarations de mai dernier de la Commission Européenne sur la nécessité de réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre.

D’après ce rapport, ce passage de 20 à 30% permettrait d’économiser jusqu’à 30,5 milliards d’euros par an d’ici 2020 en dépenses de santé !

 

La nécessité d’organiser une politique climatique et énergétique efficace est aujourd’hui reconnue par tous. Il s’agit non seulement d’agir pour la protection de l’environnement mais aussi pour la santé publique.

 

Par ailleurs, la NASA livrait la semaine dernière de nouvelles cartes indiquant les niveaux de pollution de l'air à travers le monde. Plus que des clichés satellites, les cartes sont basées sur des modèles informatiques déterminant la quantité de particules dangereuses dans l'air. Ces particules, une fois dans les poumons, causent asthme, maladies cardio-vasculaires et bronchites.

La pollution atmosphérique touche directement les populations les plus vulnérables. Elle a un coût de plus en plus lourd à supporter, et ce n’est pas à Hong Kong que l’on dira le contraire. Sur les cinq dernières années la mauvaise qualité de l’air a coûté à la ville quelques 1,4 milliards en termes de santé publique et perte de productivité, selon l’index environnemental Hedley, qui mesure les coûts économiques de la pollution à l’international.

Au cœur des villes les plus polluées, il s’agit donc d’organiser les transports afin d’éviter la congestion du trafic. La mobilité durable urbaine est partie intégrante de l’objectif des 30 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre. La politique climatique doit donc prendre en compte et encourager l’usage de transports zéro émission et promouvoir la marche ou le vélo.

 

La mobilité durable, ce n’est pas seulement bouger autrement : c’est aussi plus que jamais un enjeu de santé publique.

 

Plus d'infos sur www.mobilite-durable.org

Source image : http://asthme.droits.des.personnes.asthmatiques.pagesperso-orange.fr

Thèmes

Santé Pollution Mobilité durable

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par safergemin1976 (IP:xxx.xx6.56.45) le 21 août 2013 à 12H43

All in all rest slant downwards hire bed basically view with horror incomparably stressful, pre-eminently though you are on tap well-organized reduction essentially swing hither begin. Supposing you summons back devour weight, you’ve derive irritate seemly article. Without delay http://hostingelite.pl

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles