NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Miviludes cible Kokopelli, les salons bio et les médecines non agressives

Article publié le 18 mars 2011

En France, les semenciers libres subissent des atteintes à la liberté par les visites réitérées des agents de la Répression des Fraudes, qui, sans doute sans le savoir, sont les complices des « saigneurs de la Terre », dénoncés en 1997 par Camille Guillou.

Miviludes cible Kokopelli, les salons bio et les médecines non agressives

Ainsi, depuis le début de l’année 2004, l’association Kokopelli, qui œuvre dans le sens de la directive de la Communauté Européenne portant sur la conservation de la biodiversité in situ, est harcelée par les agents de la Répression parce qu'une grande partie des semences de plantes potagères qu’elle distribue sont des semences de variétés anciennes, non-inscrites dans le catalogue officiel.

Il est scandaleux de constater la pression exercée sur les petits semenciers biologiques qui préservent la biodiversité de notre planète et les plantes qui sont un bien commun, alors que les pollueurs et pilleurs de tout genre continuent à détruire impunément notre environnement, grâce à la complicité des États qui leur distribuent nos deniers sous forme de très fortes subventions, tout en prônant officiellement la « biodiversité ».
 
dominique-guillet.jpg
 
Dominique Guillet, Président de l’Association Kokopelli, pose la bonne question : « Le catalogue officiel aurait-il été érigé non point pour la protection des jardiniers, mais pour la protection des intérêts financiers des grands groupes et multinationales qui ont racheté la quasi-totalité du secteur semencier depuis 40 années ? » Il est certain qu’il connaît la réponse à cette question. Il rêve d’une planète « avec des semences libres cultivées dans le respect de l'environnement, avec des enfants qui ne meurent plus de faim, avec des jardins et des champs, source de vie et de diversité. » Il conseille à ceux qui possèdent un jardin et aux petits cultivateurs indépendants de semer impérativement de plus en plus de semences interdites, de les donner, les échanger, et produire de jeunes plants de variétés interdites afin de les distribuer autour d’eux et aux pays les plus pauvres, sinon, dans quelques années, il n’y aura plus de semences libres, mais seulement des organismes génétiquement modifiés et des hybrides F1. « Résistons fertilement sinon, dans une dizaine d’années, le jardinage familial sera interdit pour cause d’homogénéisation : il sera devenu une activité à hauts risques bactérien et sociologique. » Espérons qu’ils seront nombreux à l’écouter et que la distribution des variétés interdites évitera leur disparition.

Cela fait plus de dix ans que l'Association Kokopelli est victime de la mafia semencière et des tracasseries émanant des « tutelles » du Ministère de l'Agriculture. Elle fait peur aux pouvoirs en place non parce qu’elle vend des graines de tomates ou autres légumes, mais parce qu’elle prône l'autonomie, le jardinage familial, la véritable agro écologie, la production autonome de semences, la résistance des paysans du Tiers-Monde. Elle s’oppose à l'agriculture chimique, mortifère et cancérigène et le contrôle des peuples par les multinationales de l'agrochimie et de la semence avec la complicité des dirigeants des nations qui ne sont que des pantins dans les mains de ces prédateurs.

3511724-ogm--la-nourriture-g-n-tiquement-modifi-s-concept-d.jpgParmi eux, le Momagri (Mouvement pour une Organisation Mondiale de l'Agriculture), un lobby international soutenant les OGM et prônant une gestion globale de l'agriculture sur terre. Sous couvert de défense des agriculteurs, ce groupe d'intérêts privés fait pression sur les gouvernements et les instances démocratiques afin d'obtenir des législations favorables aux membres du Momagri. Or, parmi les fondateurs du lobby, on trouve Pierre Pagesse, président de Limagrain, leader français des OGM, et Georges Fenech, apôtre de la tolérance zéro, Président actuel de la Miviludes, et payé par notre gouvernement pour être le délateur des risques sectaires qui menacent la santé des consommateurs de nourriture et médecine naturelles. Pourquoi ces privilèges dans un pays qui les a, théoriquement, abolis depuis plus de 200 ans ?

C’est lui qui clamait dans les médias que « 60 000 enfants étaient en danger » en France à cause des pratiques de leurs parents, 
alors que le directeur central des Renseignements Généraux Joël Bouchité estimait, quant à lui, que leur nombre s’élevait « tout au plus à quelques dizaines ». Personne n’en a voulu à cet individu d’exagérer à ce point afin de justifier l’existence et les dépenses de la Miviludes. 


En effet, le dernier rapport de la cour des Comptes a épinglé la voiture de fonction avec chauffeur mise à la disposition de Georges Fenech par le ministère de l’Intérieur, dépense évaluée à plus de 80 000 euros par an, sans compter ses voyages en Guadeloupe, Polynésie, et Nouvelle-Calédonie, afin de traquer le sectarisme avec l’aide de sa conseillère technique, alors que notre gouvernement prône l’austérité. 
Il faut ajouter ces dépenses les frais d’une équipe permanente d’une dizaine de personnes.

Curieusement, depuis les révélations faites dans la presse internet sur l'appartenance pour le moins étonnante de Georges Fenech au Momagri, le nom de Georges Fenech a disparu du site de la Société.

A présent, cette secte prétendue « antisecte » s’attaque aux salons bios, concurrents affichés de Momagri, fidèle zélateur des OGM. En effet, lors du salon Bien-être, Médecine douce et Thalasso, qui regroupait 310 stands du 3 au 7 février 2011 à Paris, les organisateurs ont cru bon de diffuser un message de mise en garde à leurs exposants. Ce message les informait que la Miviludes tenait à ce qu’ils soient conscients des possibilités de dérives et les exhortait à rester vigilants, tous diagnostics et allégations thérapeutiques étant à proscrire. Dans ce tract, les organisateurs prévenaient également que la Miviludes se rendrait sur le salon pour observer les stands (produits, documentations) et entendre les discours tenus (stands et conférences). En outre, afin de bien enfoncer le clou, une affiche précisait : « Les pratiques de soins ou de bien-être non réglementées ou non validées scientifiquement peuvent conduire à des dérives, voire à la commission d'infractions pénales. Soyez vigilants si l'on vous conseille de rompre avec votre famille, votre médecin, votre entourage ou votre traitement médical. »

mediator

Autrement dit, lorsque les pratiques de soins sont « validées scientifiquement », comme la consommation de Médiator® et autres poisons mortels, vous ne risquez rien de pénal, mais ceux qui ont conseillé de « rompre » avec ces médicaments, tels les lanceurs d’alerte, risqueraient, d’après cette organisation, de comparaitre devant une « commission d'infractions pénales » ! 

Il est surprenant de constater la peur des organisateurs de ce salon, devant les menaces d’une entreprise tellement déconsidérée et de Monsieur Fenech, dont le cheval de bataille est la défense de la médecine conventionnelle, alors que cette médecine est au centre d’une cascade de scandales et que plus de la moitié de la population se soigne par les méthodes dites douces ou complémentaires qui n’ont jamais d’effets secondaires et n’ont jamais déclenché de scandales tels que celui du Médiator, du Vioxx, de la Thalidomide et quelques centaines d’autres qui n’ont pas encore fait couler assez d’encre pour les dénoncer.

En outre, Georges Fenech, ancien substitut général à la Cour d’appel de Lyon, Président de la Miviludes, que certains appellent monsieur Téfal, tellement il traîne de « casseroles » derrière lui, a été reconnu coupable d’« injures publiques raciales », mais sans condamnation (en France les politiques sont parfois coupables mais jamais condamnables). Cependant, sa conduite l’a obligé à prononcer la dissolution de l’Association Professionnelle des magistrats qu’il présidait et, en décembre 1998, il a dû renoncer à sa nomination au poste de premier juge d’instruction à Paris pour lequel il était pressenti.

En 2001, ce personnage a été mis en examen dans le cadre de l'affaire de l’Angola Gate, pour avoir reçu un soutien financier significatif du trafiquant d'armes Pierre Falcone, pour sa revue de l’APM. Il s’est alors défendu en prétextant qu’il ignorait l’origine de cet argent.

267591.jpg

Enfin, en mars 2008, le Conseil constitutionnel a annoncé l'annulation de l'élection du député UMP du Rhône Georges Fenech, son compte de campagne ayant été rejeté par les Sages. Il a été déclaré « démissionnaire d'office » et « inéligible pour une durée d'un an à compter du 27 mars 2008 ». Tout cela représente beaucoup de dérapages pour un émule de Saint-Just qui s’est baptisé lui-même « Monsieur tolérance zéro ».

Aussi, est-il surprenant que les dirigeants d’un salon qui intéresse particulièrement ceux qui pensent autrement que le reste du troupeau, qui mangent bio et se soignent par des médecines naturelles acceptent non seulement les critiques d’individus aussi peu qualifiés pour juger de la santé publique, mais deviennent ses supporters.

uewb_07_img0472.jpg

La Miviludes cherche-t-elle à imiter le sénateur Joseph McCarthy qui voyait des communistes partout comme lui voit des sectes partout , ou le gouvernement du troisième Reich dirigé par Adolf Hitler, qui établissait en 1933 une liste de sectes interdites au nom de « la protection du peuple et de l’état » ? Le sieur Fenech cherche-t-il à rédiger une « liste noire » sur laquelle figureraient les résistants à la « pensée unique », ceux qui veulent vivre plus sainement, se soigner autrement que par une médecine chimique qui a montré ces derniers temps, non seulement son incompétence mais aussi ses effets dangereux ? Il est significatif que l’idée de ces listes noires ait germé dans l’esprit de deux malades mentaux dangereux, et soient actuellement reprises par un état qui se prétend défenseur des libertés.

Pour en terminer avec ce triste personnage, il faut ajouter qu’il a essayé, en vain heureusement, de faire interdire le documentaire Lumière du réalisateur autrichien Peter Arthur Straubinger sur la « nourriture de lumière », sujet bien connu en Asie et qui devrait intéresser tout scientifique curieux de trouver une explication à ces phénomènes, si peu familiers dans notre culture.

Moulin_des_vallees.jpg

Et n’oublions pas, non plus, les nombreuses perquisitions et descentes de police initiées par la Miviludes, comme en octobre 2009 dans le paisible monastère œcuménique du « Moulin des Vallées » en Ille-et-Vilaine, ou en janvier 2010 au centre de Chardenoux en Saône-et-Loire, siège de « Terre du Ciel », ou en février 2011 à Nyons, dans la Drôme, au « Centre d’enseignement de biodynamisme » avec la participation de 70 gendarmes, car : « Selon les éléments recueillis en 2009, la créatrice du centre semblait exercer une emprise mentale sur les stagiaires, avec rupture familiale et professionnelle », alors que les voisins qualifiaient les membres de ce Centre de « gens calmes et discrets ». Le CICNS (Centre d'Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités) conclue : « Bilan des faits : zéro. Une nouvelle fois, des gens “calmes et discrets” autour desquels planent des rumeurs ineptes concoctées par la Miviludes subissent l’assaut violent de dizaines de gendarmes débarquant chez eux pour les arrêter. Il faut dire que la Miviludes nous avait déjà habitués à d'autres dérives comme cette descente musclée. Pourquoi de telles opérations disproportionnées ? Déploie-t-on de tels moyens militaires pour faire échec aux dealers des banlieues ou aux ultra fanatiques supposés religieux ? »

Il est temps que notre gouvernement corrige son tir et se consacre à poursuivre une véritable « Mafia » pharmaceutique qui lui coûte des milliards et des vies humaines, comme nous le constatons chaque jour davantage, plutôt que de payer des incapables frustrés qui condamnent aveuglément des méthodes qui maintiennent les citoyens en bonne santé et ne participent pas au gâchis constant de notre « chère » Sécurité Sociale.

Source image : http://www.legrandsoir.info

Thèmes

Biodiversité Plantes Bien-être Environnement Médecine alternative Agro-alimentaire Europe OGM Agriculture biologique

Bookmark and Share
9 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx4.176.152) le 18 mars 2011 à 12H57

et que penser de ce qui ce passe pour le purin d’orties, lire...

http://2ccr.unblog.fr/2010/11/27/a-...

votez :
(IP:xxx.xx7.81.197) le 18 mars 2011 à 14H13

"Il est temps que notre gouvernement corrige son tir et se consacre à poursuivre une véritable « Mafia » pharmaceutique..." çà ne risque pas : le gouvernement est complice de cette mafia. Le prochain gouvernement de 2012 le sera aussi. Les financiers sont plus forts que tout, et sans scrupule.

votez :
par Lisa SION (IP:xxx.xx8.132.170) le 18 mars 2011 à 14H51

Bonjour, excellent article qui lève le voile sur un autre des voyous aux basques de notre État nous sommes dans de beaux draps avec tous ces prohibiteurs et autres privatiseurs aux antipodes de l’intérêt public

HIER SOIR CHEZ Taddéi,un journaliste écrivain défenseur de la légalisation sous prétexte d’absence totale de résultat et Isabelle Sapporta avec son livre " le livre noir de l’agriculture" sur fr3.

votez :
par Anonymous (IP:xxx.xx1.236.83) le 18 mars 2011 à 15H28

Merci pour cet article pertinent et de grande qualité !

Je vous conseille de faire comme moi et d’écrire à vos élus sur cette question ainsi qu’à la Miviludes : 13, rue Vaneau Paris 75007 01 42 75 76 08 Courriel : miviludes@pm.gouv.fr

En restant polis & sérieux bien sûr ^^

Et de voir également ce lien : http://www.defensemedecinenaturelle.eu

L’union fait la force !

votez :
(IP:xxx.xx1.242.21) le 18 mars 2011 à 17H15

Bravo pour cet article . Pour ma part, je suis maintenant certain que l’origine du problème de notre civilisation vient de notre éducation Nationale qui n’éduque personne MAIS sélectionne et forme des êtres au mental hyper-développés. Le mental concret hyperdéveloppé ne peut penser qu’à se servir, même asservir et jamais à servir en premier ses semblables. Pourquoi alors mettre les individus au mental hyperdéveloppé aux commandes des postes de responsabilité ? Ces êtres ne vont travailler que pour eux comme les tristes résultats de situation dans les pays occidentaux l’indiquent. Depuis 1974, la France va de plus en plus mal. Pourtant des super- hyper-diplômés ont accaparés tous les postes de commande.

A l’origine, les technocrates et énarques étaient faits et prévus pour obéir et non pour commander. Jamais un administratif ne devrait pouvoir prendre en charge des postes de commandement.

votez :
par Tanguy (IP:xxx.xx1.113.168) le 18 mars 2011 à 20H39

Le sieur Fenech cherche-t-il à rédiger une « liste noire » sur laquelle figureraient les résistants à la « pensée unique »

Vous ne pensez tout de même pas que nous ne sommes pas encore fichés ?!?

votez :
par phillyon (IP:xxx.xx1.247.23) le 18 mars 2011 à 22H00

autant je suis tout a fait d’accord sur l’aspect conservation des semences anciennes, autant je ne vois pas le lien entre miviludes et repression des fraudes.... Et je ne peux etre d’accord avec un enterrement pur et simple de toute l’action de la miviludes, en vrac ! trop simpliste. Cet article prend 20% a defendre les acteurs ecologiques et 80% a dezinguer la miviludes et son president : ca me laisse un gros doute sur le but réel.

votez :
par Yann Patin de Saulcourt (IP:xxx.xx1.155.35) le 18 mars 2011 à 22H04

La MIVILUDES est un organisme coercitif et répressif destiné à l’intoxication de l’opinion publique et à la désinformation.Une sorte de nouvelle "Stasi" à la Française. La pratique institutionnelle à ceci de sectaire, qu’elle exploite abusivement la peur de l’autre, de la différence, du voisin, du proche, en l’entretenant. Créer un climat de méfiance, de défiance, de suspicion, de délation et de division dans le peuple, voilà les politiques fascisantes, relatives à la corruption institutionnalisée qui nuit gravement à la démocratie et au libertés fondamentales. Il est grand temps que cesse la supercherie, et que les citoyens reprennent la souveraineté démocratique,en éradiquant ces charlatans du pouvoir. De ce point de vue l’UMP n’a absolument rien à envier au Front National, c’est même pire, parce que bien plus hypocrite, lâche, vicieux, sournois, pervers et perfide. Sarko et la dictature en marche, ce n’est pas un fantasme. Merci de tout cœur pour cet article authentique et courageux !

votez :
par La Maman des Poissons (IP:xxx.xx6.6.81) le 19 mars 2011 à 00H24

le respirianisme ? Grotesque :

http://www.sciencesetavenir.fr/actu...

votez :
par saturneV (IP:xxx.xx4.189.9) le 19 mars 2011 à 08H42

Que les services dits de "contrôle" s’occupent avant tout des Quick, kebab et autres ...

votez :
(IP:xxx.xx7.211.65) le 19 mars 2011 à 09H15

Ne mélangez pas tout SVP. Effectivement, Fenech n’est pas un parangon de vertu républicaine. Effectivement, le harcèlement contre Kokopelli est inadmissible. Il n’en reste pas moins que, moi même sympathisant et client de l’association, je suis allé à un salon du bien-être et j’ai été stupéfait du nombre de doux-dingues et d’allumés foireux qui exposaient. Il est normal qu’une telle concentration de zozos en tout genre fassent l’objet de contrôle sanitaires et de l’attention d’un orgnaismr anti-secte qui ne se résume pas au seul Fenech. Dans ce salon, j’ai moi même reconnu une importatrice et vendeuse de compléments alimentaires foireux qui, dans un deuxième temps, organise, en douce, des "stages de purification" pour cancéreux. Dont acte.

votez :
par zelectron (IP:xxx.xx3.153.88) le 19 mars 2011 à 09H20

Les agents de la Répression des Fraudes/miviludes n’ont-ils rien d’autre à faire de plus sérieux, de grave, que de pourchasser des gens qui font œuvre utile au prétexte que qu’une certaine interprétation de la loi leur permet d’exécuter les basses besognes des lobbies semenciers et autres OGM, sans oublier les chimistes (80% de poisons, 20% de produits disons tolérables) ? Qu’ils chassent les arrières cours des restaurants, les "nosocomiales" hospitalières, les pollueurs de tous acabits sans oublier les escrocs, fraudeurs et autres arnaqueurs

votez :
(IP:xxx.xx8.235.162) le 19 mars 2011 à 09H33

Bonjour et merci pour votre article.

Tout d’abord un petit témoignage : cette année j’ai fait première commande kokopelli, j’ai été livré rapidement de toutes les graines avec deux sachets supplémentaires offerts, j’ai déjà préparé mes plants avec un taux de réussite de germination de près de 100%, du jamais vu chez moi avec les autres graines des grands semenciers.

Ensuite : petits malins que sont les semenciers, je suis persuadé qu’ils vont cachés de plus en plus l’hybridation de leurs graines, soyons vigilants !

enfin, j’aimerai rectifier (gentiment) la phrase suivante : "Il est temps que notre gouvernement corrige son tir et se consacre à poursuivre une véritable « Mafia » pharmaceutique qui lui coûte des milliards et des vies humaines" en remplaçant "lui" par "nous" !

je vous souhaite à tous une excellente journée. Pascal

votez :
par Ray Volté (IP:xxx.xx4.55.172) le 19 mars 2011 à 10H04

L’Union pour la Magouille Politicienne soutiendra toujours ceux qui sont contre une vie saine. En empoisonnant le peuple, on creuse les déficit de la sécurité sociale. Il sera facile ensuite de la démolir pour donner le pactole au privé. Démolir l’Hôpital pour le profit des cliniques dont le but est de rapporter aux financier, guérir c’est secondaire. Il devient révoltant de vivre dans cette société pourrie. Ceux qui comme moi ont connu le début des trente glorieuses, les privations de l’immédiat après guerre, ne se reconnaissent plus dans notre société. Souvent je compare nos assemblées aux décharges publiques, beaucoup d’ordures, et dans le tas quelques objets de valeur arrivés accidentellement au hasard de la collecte.

votez :
par sisyphe (IP:xxx.xx7.242.90) le 19 mars 2011 à 10H14

Où est-il possible de signer des pétitions pour défendre kokopelli, contre la mafia des semenciers industriels, et leur lobby auprès de la Miviludes ?

Merci du lien.

votez :
par jerome (IP:xxx.xx3.172.59) le 19 mars 2011 à 10H44

Il me semble bien que le Sieur Fenech est membre de la Franc-Maçonnerie, ce qu’il n ’avouera jamais, je pense ... Et la FM n’est pas une secte peut être ? Ce salopard inféodé aux groupes multinationaux ferait mieux de la fermer. Quand aux salons ou de doux dingues vendent leur soupe new age, foutons la paix au gens, nom d ’une pipe ! Que chacun soit responsable de ses actes, sans toujours demander à M.Fenech " je peux, j’ ai droit ? "

Marre, mais marre de ce big brother omniprésent qui veut m’ empêcher de manger les poireaux du jardin de mon voisin ... sous prétexte - idiot - qu’ils vont m’empoisonner ! Virons tous ces profiteurs du système, que NOUS payons grassement avec NOS sous . Dehors , dehors, dehors !

votez :
(IP:xxx.xx9.128.177) le 21 mars 2011 à 11H43

http://www.agriculture-environnemen...

Bio

DOUBLE CONDAMNATION POUR L’ASSOCIATION KOKOPELLI

1er février 2008

L’association de Dominique Guillet, Kokopelli, a beau se parer des atours de gardien de semences et de bienfaiteur du tiers-monde, elle n’a pas convaincu les magistrats du Tribunal de grande instance de Nancy du fait que la vente de ses semences constituait une bonne œuvre pour l’humanité. La cour a plutôt estimé que le « militantisme » de Kokopelli servait de prétexte pour organiser « des actes de concurrence déloyale tendant à la désorganisation du marché des graines de semences potagères anciennes ».

Elle a ainsi conforté un précédent jugement : celui de la cour d’appel du tribunal de Nîmes, qui avait condamné l’association le 22 décembre 2006 pour mise sur le marché de « semences de variétés non conformes ».

Etc...Etc....

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles