NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
La revanche de la voiture électrique

Article publié le 23 septembre 2010

Alors qu’un véhicule électrique a atteint le record de vitesse de 515 km/h, le prochain film de Chris Paine "La revanche du véhicule électrique" fait le buzz sur la toile. C’est la deuxième étape de son épopée après son documentaire "Qui a tué la voiture électrique ?" diffusé en 2006. L’occasion de prendre la mesure de l’évolution des mentalités à propos de la voiture électrique.

La revanche de la voiture électrique

Face aux problématiques soulevées par le réchauffement climatique et de la flambée des prix du pétrole, la conscience collective évolue à vitesse grand V concernant la mobilité durable. Non seulement les constructeurs s’intéressent de près à la voiture électrique, qui sera à l’honneur au prochain Salon de l’Automobile, mais en plus de nombreux gouvernements se disent prêts à investir en termes d’infrastructures de recharge et pour faire démarrer les ventes en soutenant les consommateurs.

Les préjugés sur la mobilité électrique ont donc la vie dure, à l’heure où la voiture électrique bat des records de vitesse. Munie d'un moteur électrique de 800 chevaux et de batteries lithium Ion, la Venturi "Jamais Contente" vient d’établir un nouveau record mondial avec plus de 495 km/h de moyenne sur un kilomètre dans les deux sens, et a enregistré officiellement une vitesse maximale de 515 km/h ! Accumulant les innovations technologiques, séduisant de plus en plus de conducteurs, la voiture électrique est promise à un bel avenir. 

 

Un tournant dans l’histoire de la mobilité électrique

On est bien loin de la situation décrite par le documentaire de Chris Paine en 2006. "Qui a tué la voiture électrique ?" se penchait sur la mystérieuse disparition de l'EV1 de General Motors, première voiture électrique de série produite aux Etats-Unis de 1996 à 2001. Explorant la création, la commercialisation limitée et finalement la destruction du véhicule électrique, ce documentaire polémique et acclamé mettait en cause directement les lobbies pétroliers dans l’Etat de Californie.

Cinq ans plus tard c’est une nouvelle histoire de la mobilité électrique qui s’écrit. Chris Paine s’arme donc de sa caméra pour réaliser "la revanche de la voiture électrique". Produit à Los Angeles, ce nouvel opus sortira en 2011. Chris Paine annonce qu’il couvrira tous les aspects de la mobilité électrique. C’est d’ailleurs dans l’usine General Motors, en tant qu’invité spécial du constructeur, qu’il a commencé son tournage.

Source image : http://www.actualite-voitures.fr

Le film se veut le témoin de l’adaptation de l’industrie automobile à un nouveau paradigme. Les principaux freins à l'évolution et à l'émergence du véhicule électrique seront également abordés pour répondre à une question cruciale : comment organiser la cohabitation des moteurs à combustion et de la mobilité électrique ?

Pour découvrir les coulisses du tournage et les impressions de l’équipe, n’hésitez pas à consulter le blog du film. Ouvert à toute suggestion, Chris Paine a également ouvert une consultation pour recueillir les idées et initiatives des internautes concernant la mobilité électrique.

Thèmes

Electricité Véhicule électrique

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par zelectron (IP:xxx.xx8.89.244) le 24 septembre 2010 à 12H39

Ce serait tellement bien qu’on en profite pour que ces nouveaux véhicules soient "robotisés" je rêverait de dormir en voiture ou de regarder un film, un livre, un journal, de me brosser les dents, d’honorer la mariée (le marié aussi ?) de regarder le paysage, de téléphoner, de naviguer sur le net et tant d’autres choses encore et bien plus intéressantes que de tenir un volant (un singe peut le faire facilement après un "petit" apprentissage) en scrutant la route avec les nerfs à vif pour éviter les radars. Pour moi le gaspillage des milliard de neurones d’un cerveau humain à exécuter cette corvée m’exaspère, c’est pourquoi pour me débarrasser de la contrainte en question j’essaye de relier un point à l’autre le plus vite possible... et si certains en ont les moyens ou l’envie ils pourront toujours reprendre la conduite "manuelle" en payant une taxe proportionnelle à la vitesse qu’ils choisiront.

votez :
par Ixien (IP:xxx.xx4.144.229) le 24 septembre 2010 à 13H24

Le mode de propulsion de la voiture (explosion ou électrique) n’est pas le coeur de problème. Il faut quand même rappeler aussi certaines choses sur la voiture électrique. L’extraction du lithium est une industrie polluante : il faudra saccager des écosystèmes pour sauver la planète (eh oui...). Que fait-on des batteries en fin de vie ? Avec quoi produit-on l’électricité ? Du nucléaire ? Du charbon comme en Chine ? Rien qu’en France, si on remplace la totalité du parc automobile à explosion par de l’électrique, la production totale d’électricité ne suffirait pas ! Je pense qu’il vaut mieux explorer le partage de la voiture, le covoiturage et les transports en commun. Bref, une approche plus sociale que technologique. Pour plus d’infos :

http://www.bastamag.net/article960.html http://www.bastamag.net/article959.html

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles