NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Innovation : les projets fous de la mobilité de demain

Article publié le 26 novembre 2010

La route intelligente et la voiture totalement automatisée ne sont plus des utopies ! Les chercheurs avancent sur ces projets qui pourraient devenir réalité dans les dix années à venir.

Innovation : les projets fous de la mobilité de demain

C'est aux Etats-Unis qu'une idée verte particulièrement innovante va voir le jour : la petite entreprise américaine Solar Roadways a ainsi reçu une subvention de 100 000 dollars du Département américain des transports pour développer un prototype de route tout à fait particulier puisqu’il s’agit de la première route solaire.

Cette route, composée entièrement de panneaux solaires, sera testée en février prochain. Elle doit en effet pouvoir supporter le poids de voitures et de camions comme une route classique. Un camion de 30 tonnes y effectuera donc 483 000 kilomètres pour éprouver la résistance des matériaux.

Cette idée est loin d’être saugrenue. Même si personne n’a jamais roulé sur des routes de verre, rien ne s’y oppose et même, selon Scott Brusaw le fondateur de Solar Roadways, les nouvelles innovations en matière de résistance du verre et de matériaux composites des panneaux solaires y encouragent.

Carlo Pentano, professeur de science des matériaux à l'Université d'état de Pennsylvanie est tout aussi confiant : "nous savons faire des verres aussi résistants que l'acier, nous savons comment réduire les coûts de production, ce qu'il nous reste à faire est d'adapter les techniques existantes à cette nouvelle application, nous sommes très proches de pouvoir faire des routes de verre...".

Les bénéfices seraient multiples car outre la production d’électricité générée par les panneaux, pourraient être intégrées à la route des panneaux de signalisation intelligents, qui s’adaptent en temps réel aux conditions de conduite ou encore des bornes de recharges pour voitures électriques.

Le seul bémol à ce projet révolutionnaire est son coût, car le prix du panneau solaire routier en verre super résistant devrait être très élevé.

Mais les économies d'échelle, l'intégration d'autres services coûteux (signalisation, réseaux) dans les panneaux eux-mêmes, l'utilisation des déchets pour fabriquer une partie des éléments, et bien sûr la production électrique pourraient faire en sorte que la route solaire intelligente s'amortisse d'elle-même. De plus, si elle coûterait trois fois plus cher qu’une route traditionnelle en asphalte, elle durerait trois fois plus longtemps.

 

Technologie : vers des automobiles intelligentes

Google se penche quant à lui sur une innovation de taille : la voiture sans conducteur. La firme américaine est en effet en train de tester les premières voitures avec système de conduite entièrement automatisé. Bardés de capteurs et de caméras, plusieurs de ces prototypes ont ainsi parcouru 1600 kilomètres sans aide humaine. Un conducteur et un technicien étaient toutefois présents dans chaque voiture pour pouvoir réagir en cas de défaillance du système.

Cette voiture nouvelle génération libérerait du temps, et augmenterait le débit routier en permettant aux voitures de se suivre de façon plus rapprochées. Mais elle augmenterait surtout et de façon considérable la sécurité routière. Le système automatisé ne serait en effet jamais fatigué, ivre ou énervé mais aurait au contraire en permanence une conduite optimisée par l’ordinateur. Une sécurité routière quasi parfaite permettrait ainsi aux constructeurs d’alléger considérablement les voitures.

En fait le projet de Google, s’il se concrétise, représenterait une révolution totale de l'automobile, lui conservant sa souplesse individuelle (il faut savoir que le conducteur peut reprendre le volant d’une pression de bouton) tout en la dotant d'une gestion collective intelligente, avec des bénéfices gigantesques pour la collectivité.

Thèmes

Mobilité durable

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.65.100) le 27 novembre 2010 à 12H14

Après l’automatisation des guichets de banque, des caisses de supermarché, des pompes à essence,...voici la voitures sans conducteur....en attendant l’implant cérébral géré par GOOGLE. Quelle perspective séduisante.

votez :
(IP:xxx.xx5.148.241) le 28 novembre 2010 à 21H14

Et bien,...puisqu’on ne peut plus utiliser le train pour nos déplacements impératifs, pourquoi pas ces routes en verre si cela est déjà réalisable. Seulement pour freiner sur la pluie, comment on fait ? Il faudra sérieusement s’entrainer sur le verglas, l’hiver précédent l’installation de la route.

Quant à l’automatisation, avec ce qu’on lit sur les tours des uns et des autres par l’utilisation du GPS...Humm, disons, bon pour les USA, quoiqu’ils aient aussi de sacrés pièges avec les noms proches ,mais à pas moins de 4000 à 6000km.

Par contre, avec la régulation de la vitesse au volant, que de fatigue en moins ! Il manque juste un dispositif pour les bien trop nombreux changements de vitesse obligatoires pour cause souvent d’imbécilité ou d’incompétence lors de la construction des routes.

votez :
par zelectron (IP:xxx.xx8.242.29) le 7 décembre 2010 à 21H16

Google (qui par ailleurs n’est pas toujours le meilleur, loin s’en faut) vient de rendre public son concept de véhicule sans pilote. Mais que vous faut-il de plus ? 1- les robots sont 1000 fois plus fiables que les êtres humains 2- trouvez moi un véhicule personnel (particulier, càd non-transport en commun) qui me permette d’honorer la mariée (vitres operculées), de lire mes news, de pousser un petit somme, de manger des langoustines amoureuses, de bricoler un jouet avec mes enfants, de décider de ralentir pour admirer le paysage,…et tutti quanti… Ressaisissez-vous et voyez tous les avantages… Je sais que malheureusement les financiers aux dents longues vont s’en mêler et ce qui est bien pire : les états pour em… le public qui ne lui a rien demandé … … et surtout pas de se faire racketter.

ps chacun sera libre bien entendu de conduire manuellement moyennant une autorisation et une surtaxe (dissuasive ?) dernier détail : il m’insupporte que de dépenser mes connections d’axones en dendrites pour m’interdire quoique ce soit d’autre que de conduire un véhicule à l’insu de moi-même de mon plein gré.

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles