NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Généalogie : Coatlicue mère du soleil !

Article publié le 15 juillet 2013

Généalogie : Coatlicue mère du soleil !

Nos astrophysiciens qui scrutent l’espace depuis des années et essayent de comprendre un univers dont la complexité apparaît tous les jours plus grande ont réussi à définir l’age et donc la date de naissance du soleil à 4,5 milliards d’années. Mais ils ne nous avaient jamais dit comment et de quoi/qui il était né ! 

Une équipe de chercheurs du CNRS en association avec l’observatoire de Genève viennent pourtant de faire avancer la généalogie de notre étoile de manière significative si l’on se fie à leur récente publication dans la revue Astronomy and Astrophysics. On sait que les étoiles naissent dans un processus de condensation de gaz sous l’effet de la gravitation. La taille de cette étoile dépend de la masse de gaz qu’elle est capable de rassembler sur elle. Elle vide en quelque sorte l’espace autour d’elle des gaz qu’il comporte. 

Or l’un des seuls vestiges de la naissance de notre système solaire et de son environnement d’alors est constitué des météorites qui le parcourent. Météorites dans lesquels on retrouve couramment la présence d’un isotope de l’Aluminium, l’Aluminium 26.En se basant sur l’observation astronomique des étoiles en formation et sur des calculs complexes, Georges Meynet et Mathieu Gounelle, nos deux astronomes en sont arrivé à la conclusion que cet aluminium 26 proviendrait de l’explosion … d’un énorme étoile précurseuse du soleil qui aurait explosée elle même quelques millions d’années auparavant. En explosant elle aurait créé notre soleil mais également des centaines d’autres étoiles semblables, des frères et sœurs du soleil en quelque sorte, à la composition identique, et qui se seraient dispersés ensuite dans la galaxie !! 

Ils ont estimé que sa taille aurait été environ trente fois plus importante que celle du soleil et qu’elle aurait été la plus massive de la population d’étoiles à laquelle elle appartenait qui en aurait comporté environ 2000 ! 

Ils ont voulu lui donner un nom et on choisit celui de « Coatlicue » qui signifie mère du soleil dans la cosmogonie aztèque… 

Thèmes

Astronomie Soleil

Bookmark and Share
1 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.196.246) le 16 juillet 2013 à 08H59

Et bien en voilà une bonne nouvelle. L’Univers a TOUJOURS existé ! Même si nos responsables et coupables le font "péter" et c’est assez bien reparti pour...il reviendra et nous avec.

Et là, ...et bien j’ai beaucoup de compassion à avoir. Je pense qu’ils n’ont pas très bien compris le mode de fonctionnement malgré les preuves qui s’accumulent. La rigueur scientifique du temps des aztèques devait être plus sérieuse que maintenant....

Le Coatlicue indique bien qu’il y a absence de hasard dans l’organigramme de notre Univers et il y a une multitude d’Univers.....

Trop de hasards tuent le hasard et dévoilent UN HASARD .

votez :
(IP:xxx.xx7.203.149) le 23 juillet 2013 à 11H04

"Et bien en voilà une bonne nouvelle. L’Univers a TOUJOURS existé !"

*** Cette découverte ne prouve absolument pas votre affirmation..... ! Conclusion hâtive donc !

votez :
(IP:xxx.xx5.121.22) le 23 juillet 2013 à 18H03

TOUJOURS et JAMAIS sont des mots qui indiquent bien ce que l’on veut dire....

Mais sous quelle forme d’existence ?...VOILA, vers quoi j’essaie de diriger ma conclusion, si le soleil possède cette origine selon l’article.

Le mot ’existence’ débute par "EX"...qui nous indique bien un sens de ’HORS DE’...ALORS, ce que l’on perçoit maintenant serait "hors d’un autre état"...Je pense donc qu’il n’est pas du tout exagéré d’écrire, si ce que relate l’article est exact, que " L’Univers a TOUJOURS existé !" sous entendu depuis la sortie d’un autre état, ou d’un autre monde ou d’une autre conception d’un autre monde...

DONC : ""Et bien en voilà une bonne nouvelle. L’Univers a TOUJOURS existé !"". Et donc, "Trop de hasards tuent le hasard et dévoilent UN HASARD ."

votez :
par roter (IP:xxx.xx3.172.120) le 26 juillet 2013 à 08H11

Une équipe de chercheurs du CNRS en association avec l’observatoire de Genève viennent pourtant de faire avancer la généalogie de notre étoile http://www.test-insides.com/HP0-M50-exam.html de manière significative si l’on se fie à leur récente publication dans la revue Astronomy and Astrophysics. On sait que les étoiles naissent dans un processus de condensation de gaz sous l’effet de la gravitation. La taille de http://www.test-insides.com/HP2-H27-exam.html cette étoile dépend de la masse de gaz qu’elle est capable de rassembler sur elle. Elle vide en quelque sorte l’espace autour d’elle des gaz qu’il comporte.

votez :
(IP:xxx.xx9.110.192) le 29 juillet 2013 à 17H23

"On sait que les étoiles naissent dans un processus de condensation de gaz sous l’effet de la gravitation."...ALORS, il semble bien falloir une force de gravitation , donc il faut un environnement...Le gaz est bien constitué d’atomes et pas de tous les atomes qui constitueront la planète...Il y a donc bien une ’force’ supplémentaire...si bien décrite par nos chers amis depuis plus de 5000 ans.

Nous nous approchons ...petit à petit mais avec une intelligence curieusement obtuse et peut être même bloquée, de la traduction d’écrits très très anciens donc. +Je crois même que des livres, en Français, en faisait déjà mention dans les années 1970.

"Elle vide en quelque sorte l’espace autour d’elle des gaz qu’il comporte."...Nos chers amis décrivent si bien cela en faisant appel aux quatre niveaux du plan éthérique ( qu’à mon tout petit niveau, je résume en interface entre la matière et des énergies supérieures comme le mental...)et aux lois de la matière et de ses cycles de matérialisation.

votez :
par zozoter (IP:xxx.xx5.185.51) le 25 août 2013 à 06H20

L’existence de corps au delà du groupe du fer dans notre planète, prouve aussi que la source ou une des sources de la constitution de la Terre a pour origine les résidus d’une étoile supermassive, > 8 masses solaires. Par exemple,la teneur en argent (Ag/silver) est anormalement élevée. L’explosion de cette étoile supermassive dans ce Coatlicue aurait possiblement servie d’amorce.

votez :
(IP:xxx.xx2.175.169) le 29 août 2013 à 20H39

@ zozoter (IP:xxx.xx5.185.51) le 25 août 2013 à 06H20 : OUI, d’accord MAIS rien ne se fait tout seul et sans cause dans notre Monde, je crois....Nos physiciens mis à l’écart vers 1982 étaient semble-t-il bien sur cette voie ; Du moins leurs écrits le laissent penser. Ils étaient sur les lectures anciennes de nos très chers amis. Quel gâchis, je crois bien.

votez :
(IP:xxx.xx5.55.146) le 7 octobre 2013 à 10H30

Les avancés théorique sont soumit à l’effet de mode, aujourd’hui, ils affirment 4,5 milliards. Sur qu’elle espace temps se permettent ils cette date ?

Sur la Rotation du Soleil autour de la Terre pour définir une année ?

Il faudrait à cette époque que la Terre existe pour validé cette information ?

Elle a un os cette théorie ?

Car elle suppose que temps a une révolution constante,à lors que temps peut très bien être long où plus rapide .

Ne nous trompons pas ce n’est une supposition théorique, en aucun cas, cela peut être une vérité absolue !

votez :
par PJL (IP:xxx.xx2.193.153) le 30 octobre 2013 à 19H09

Logion 29, L’ÉVANGILE SELON THOMAS

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles