NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Curitiba, ville verte de la première heure

Article publié le 7 janvier 2011

Au sud-est du Brésil, Curitiba est un modèle de ville durable. Au cœur de sa stratégie, un réseau de transports en commun extrêmement performant. Mobilité Durable revient pour vous sur ce modèle dont les innovations sont source d’inspiration aux quatre coins du monde.

Curitiba, ville verte de la première heure

Jaime Lerner, architecte et urbaniste qui fut trois fois maire de la Curitiba, se plaît à répéter que « n'importe quelle ville dans le monde peut améliorer sa qualité de vie en moins de trois ans ».

Un vœu pieu ? Le modèle de Jaime Lerner fait en tous cas parler de lui depuis bientôt 30 ans.

Son système de transport révolutionnaire, le bus rapid transit (BRT) a ainsi récemment inspiré la mise en place du Metropolitano à Lima, après avoir été adopté par Bogota. La semaine passée, le modèle était encore cité en exemple dans la presse Philippine et constituait le cœur d’un débat tenu à Washington au World Resources Institute.

Aujourd’hui, plus de 85 % des habitants de Curitiba utilisent les transports en commun, et la ville est devenue un exemple régulièrement cité à travers le monde : une fierté nationale pour le Brésil !

 

La carte maîtresse de Curitiba : son réseau de transports

 

 

Reconnue « ville la plus innovante au monde » lors du sommet des maires et urbanistes de 1996, Curitiba a vu son réseau de transport récompensé par l'English Building and Social Housing Foundation (EBSHF).

 

Au cœur du projet d’urbanisme de Curitiba, on trouve en effet une politique de transport ambitieuse, dont l’objectif premier était de développer l’usage des transports en commun afin de décongestionner le réseau urbain. Les lignes d’autobus quadrillent la ville comme une gigantesque toile d’araignée… On compte 221 stations-tubes réparties sur 340 lignes. Au total, ce sont plus de 11 000 kms de lignes, dont 60 km de voies réservées, le tout emprunté par près de 2000 bus. De quoi faire pâlir les plus grandes métropoles !

 

Ce réseau de transports dynamique s’intègre à une stratégie plus large, visant à rendre les transports en commun plus attractifs : des commerces et des services publics ont été implanté à proximité des terminaux, dans ce qu’on a nommé les « rues de la citoyenneté ».

 

 

Le modèle Curitibain face à de nouveaux défis

 

Hormis les transports, la ville verte s’illustre également par l’aménagement de rues piétonnes, le développement d’espaces verts, ou encore son système de tri sélectif, précurseur en la matière.

 

Depuis qu’il s’est retiré de la vie politique, Jaime Lerner donne des conférences aux quatre coins du monde pour promouvoir le modèle Curitibain. Aujourd’hui encore, c’est sur cette image de ville sociale et verte que la mairie joue pour faire briller Curitiba…

 

Seulement la « ville modèle » fait face à un nouveau défi, et de taille : celui de la démographie. Cette problématique nationale touche plus fortement Curitiba, qui semble être victime de son succès : la population a été multipliée par 3 en 25 ans ! 

 

Aujourd’hui le système de transport public peine à satisfaire toute la population et les modes de transports individuels explosent. Bon nombre d’urbanistes appellent de leurs vœux un nouveau projet, à la mesure du défi démographique. Curitiba saura-t-elle rester un modèle de ville durable ? 

 
Thèmes

Transports Ville Urbanisme Mobilité durable

Bookmark and Share
1 vote

commentaires
Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles