NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Allemagne : les bornes de recharge s'installent sur les autoroutes

Article publié le 25 octobre 2011

Pour la première fois sur les autoroutes allemandes, des bornes de recharge rapides ont été installées depuis la fin du mois d’août. Ce dispositif accompagne la percée du véhicule électrique dans le pays. En mai dernier, Angela Merkel annonçait un ambitieux objectif en prévoyant un million de voitures

Allemagne : les bornes de recharge s'installent sur les autoroutes

Si l’Allemagne a mis plus de temps que d’autres pays à adopter la mobilité électrique, elle est en revanche plus prompte à l’installation des infrastructures ad hoc.

 

En effet, depuis le 24 août, E.ON, acteur principal de l’énergie allemande a commencé à installer des bornes de recharge le long des autoroutes allemandes.

 

Un équipement de recharge en courant continu est donc disponible pour les 2000 à 3000 utilisateurs actuels de véhicules électriques. Sur les bornes de recharge « classiques » en courant alternatif, six heures sont nécessaires pour recharger son véhicule. Or, les nouvelles infrastructures, équipées en courant continu, permettent une charge complète en 20 à 30 minutes !

 

Le dispositif est actuellement dans sa phase pilote, et propose la recharge rapide pour un tarif de 5 euros, permettant une autonomie de plus de cent kilomètres.

E.ON précise par ailleurs que toute l’électricité utilisée dans ces stations sera issue de ressources renouvelables, puisqu’elle proviendra des centrales hydroélectriques du groupe.

 

En France, c’est vers la fin de l’année que l’on devrait voir se concrétiser sur les autoroutes le partenariat entre Renault et Vinci : certaines aires de repos seront équipées de bornes de recharge. Un projet à suivre…

 

Tournant électrique en Allemagne ?

 

Alors que s’ouvrira prochainement le Salon de Francfort, sur lequel la mobilité électrique et hybride sera une nouvelle fois prédominante, les constructeurs allemands semblent prêts à déployer leur stratégie électrique.

 

Angela Merkel signifiait en effet en mai dernier sa volonté d’inciter les conducteurs Allemands à franchir le pas de l’électrique. Dispense de vignette, révision de la fiscalité des véhicules de fonction, droit d’utilisation des voies de bus et places de stationnement et de recharge gratuites font partie de la stratégie du gouvernement pour permettre au véhicule électrique de s’installer sur le marché allemand.

Thèmes

Transports Pollution Energies renouvelables Véhicule électrique

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.84.102) le 30 octobre 2011 à 18H01

La recharge rapide a un gros inconvénient, c’est de détériorer la batterie et de réduire le nombre de recharges possibles, donc sa durée de vie.

Et augmenter encore le prix d’un élément très cher.

votez :
(IP:xxx.xx8.9.157) le 2 novembre 2011 à 06H48

Et comment les allemand fabriquent l"électricité ? Avec du charbon.

L’hypothèse d’utiliser les centrales nucléaires la nuit pour recharger les batteries est de moins en moins vérifiée.

votez :
(IP:xxx.xx3.91.146) le 2 novembre 2011 à 10H32

Les éoliennes allemandes de plus en plus souvent au chômage technique

LEMONDE.FR avec AFP | 31.10.11 | 19h08 • Mis à jour le 31.10.11 | 19h10

Les opérateurs d’éoliennes en Allemagne sont de plus en plus souvent contraints de les mettre à l’arrêt en raison des insuffisances du réseau électrique du pays. C’est ce qui ressort d’une étude de la fédération allemande de l’énergie éolienne (BWE), lundi 31 octobre.

Il est notamment nécessaire d’arrêter les éoliennes lorsqu’une journée de grand vent coïncide avec une faible demande dans le nord et l’est de l’Allemagne, où elles sont situées, afin de ne pas surcharger le réseau. Et ce alors que cette électricité pourrait être utile dans le sud du pays, où est concentrée l’activité économique.

PERTE D’ÉLECTRICITÉ DE 69 %

Si en 2009 les opérateurs ont fait part de 285 arrêts forcés d’éoliennes, sur une durée totale de 65 jours, en 2010 le décompte a bondi à 1 085 arrêts sur 107 jours, d’après la fédération. La perte d’électricité en résultant a ainsi augmenté de 50 à 69 % en 2010, par rapport à 2009, poursuit le BWE.

"Il faut s’attendre à une aggravation du phénomène ces prochaines années", selon la fédération, qui réclame une amélioration du mécanisme d’indemnités versées dans ces cas aux propriétaires d’éoliennes.

DIFFICULTÉS DE PERMIS DE CONSTRUIRE

Le pays doit se doter de nouvelles lignes à haute tension pour amener l’électricité produite par les éoliennes au nord vers les bassins d’activité du Sud, mais ce type de chantier se heurte souvent à de fortes résistances locales ainsi qu’à des difficultés de permis de construire.

Cette étude illustre les défis du passage au "tout renouvelable" de l’Allemagne, qui a décidé au printemps de renoncer progressivement à l’électricité nucléaire.

votez :
(IP:xxx.xx3.91.146) le 2 novembre 2011 à 14H44

En effet, depuis le 24 août, E.ON, acteur principal de l’énergie allemande a commencé à installer des bornes de recharge le long des autoroutes allemandes.

- Ils vont "faire le plein" avec de l’électricité nucléaire importée de France ?

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles