NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
OGM : le Thor avait raison

Article publié le 13 janvier 2009

OGM : le Thor avait raison

Un tribunal administratif a reconnu le droit de la commune du Thor à s’opposer à la culture d’Organismes Génétiquement Modifiés sur son territoire.

L’historique :

- 20 mai 2008 : vote en Conseil municipal d’une délibération déclarant l’opposition de la Commune « à toute culture de plantes génétiquement modifiées sur le territoire de la commune »,

  •  16 juin 2008 : le Préfet de Vaucluse demande le retrait de la délibération
  •  22 juillet 2008 : la Commune du Thor répond au Préfet qu’elle maintient sa délibération
  •  15 septembre 2008 : le Préfet dépose une requête au Président du Tribunal administratif de Nîmes demandant l’annulation de la délibération du Conseil municipal.
  • 31 décembre 2008 : le Tribunal administratif remet ses conclusions, le jugement ayant eu lieu le 5 décembre.

Et ce jugement, une fois n’est pas coutume, a été accueilli avec grande satisfaction par Jacques Olivier, maire du Thor, conseiller régional (président du groupe des élus Verts).

En effet, le tribunal administratif y reconnaît la légalité de la décision du Conseil municipal du 20 mai 2008 d’interdire les cultures de plantes génétiquement modifiées sur le territoire de la commune ainsi que celle de l’arrêté pris par le Maire.

Le Tribunal fonde son avis sur le fait que « la question relative à la culture des OGM, du fait de son impact éventuel sur la santé publique et l’environnement », est du domaine de l’intérêt public local et est en conséquence de la compétence du Maire. Il précise par ailleurs que la collectivité locale est habilitée à demander des comptes à l’Etat dès lors « qu’il autorise les cultures de plein champ d’organismes génétiquement modifiés (OGM) ».

Thèmes

Agriculture OGM Justice

Bookmark and Share
36 votes

commentaires
votez :
par francois (IP:xxx.xx3.33.242) le 13 janvier 2009 à 13H50

dormez braves gens les ogm seront buttés hors de france quand dans le monde entier chercheurs et techniciens travaillent aux techniques de demain ici on reglemente 50% de phytosanitaires en moins fongicides insecticides herbicices ; on dit non aux ogm, aux engrais, il est envisagé de revenir aux sarclage la république n’a pas besoin de chercheur

votez :
par axeleranto (IP:xxx.xx3.197.153) le 13 janvier 2009 à 13H59

Voila une décision qui me fait chaud au cœur. J’ai du mal à comprendre la réaction de François, la France balance entre la deuxième et la troisième place mondiale en terme de consommation de pesticides, vous en redemandez ? A moins peut être que vous en vendiez, évidemment ? :-p

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx9.170.189) le 13 janvier 2009 à 16H01

Le jour, pas tellement loin au rythme auquel on accumule les conneries, où la France sera obligée d’importer la plus grande partie de sa nourriture de base parce qu’on aura foutu en l’air son agriculture, vous serez satisfait parce que la "consommation" de produits phytosanitaires aura diminué de façon drastique et ceux qui se plaignent que la bouffe de qualité est trop chère commenceront à sentir la différence. Alors ils continueront à pleurnicher mais pour les raisons inverses de celles qui les font braire aujourd’hui.

PS. Je ne suis ni marchand de phytosanitaires ni agriculteur. Simplement un brave type avec un brin de bon sens, d’esprit critique et de raisonnement qui regarde autour de lui et lit pas mal et analyse les résultats des recherches faites à l’étranger et soigneusement occultés par nos médias à la botte des écolos.

votez :
par lio (IP:xxx.xx6.222.242) le 13 janvier 2009 à 18H02

si tu n’est ni marchand de produits phytho,ni agriculteur alors c’est plus grave que ce que je pensais.zygomar tu porte bien t’on pseudo,quand a t’on bon sens on laissera juge les lecteurs,des anti écolos j’en ai vu mais des comme toi c’est rare

votez :
par Emmanuel (IP:xxx.xx2.212.228) le 13 janvier 2009 à 19H23

Je suis fier d’être du Thor, et il n’est pas besoin d’être écolo pour comprendre que je suis fier de notre maire. J’espère que la décision du tribunal administratif de Nîmes sera de nature à décider des centaines de maires de petites communes agricoles d’en faire tout autant que le nôtre. Il faut comprendre que les lobies de tous les magnats de l’agriculture intensive, des marchands de pesticides ont tout intérêt à combattre avec leurs millions de dollars la simple vérité. Avez-vous regardé comme moi, hier soir à 21 h, 12 janvier sur Canal+, l’émission sur la mal-bouffe. J’espère que ceux qui auront entendu le discours plein de morgue du président de l’ANIA, et la réponse de notre cher ministre carpette de l’Agriculture seront édifiés ! Au secours,ils sont devenus fous ! Que les petits maires de France rendent l’honneur aux français, honneur perdu par nos chers députés nationaux comme européens, qui ont permis en 2008, que Monsanto puisse empoisonner l’Europe entière par ses OGM !

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles