NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Les Green IT : outils de performance durable

Article publié le 19 août 2009

Aujourd’hui, l’entreprise est confrontée à la double nécessité écologique et économique d’intégrer les Green IT pour accroitre ses performances. Une récente étude* souligne par exemple que les spams seraient à l’origine de 17 millions de tonnes de CO2 (soit l’équivalent de 3 millions de voitures sur la route chaque année). La Commission Européenne** affirme à ce sujet que les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), peuvent aider largement les entreprises à améliorer leurs performances écologiques, mais surtout économiques.

Les Green IT : outils de performance durable

TIC, Green IT, de quoi parle-t-on ?

Lorsque l’on évoque la question des technologies vertes en milieu entrepreneurial, on pense d’abord aux possibilités qu’ont les gestionnaires de réduire leurs dépenses et leur impact sur l’environnement en s’équipant d’ordinateurs éco-conçus qui ne sont pas nombreux sur le marché.
Pourtant les technologies vertes sous-tendent, plus que des produits, d’autres modes de fonctionnement de l’ensemble des services d’une entreprise.
Ainsi, le télétravail, les réunions à distance, l’optimisation des transports et des déplacements, la dématérialisation des procédures administratives, la gestion technique centralisée (GTC) des bâtiments, le suivi en temps réel des consommations énergétiques de l’entreprise sont autant de nouveaux modes de gestion de l’activité professionnelle et industrielle qui font appel aux TIC. Ils permettent aux entreprises bien équipées de diminuer leurs dépenses énergétiques et de faire des économies.

Les Green IT permettent d’entrer dans une démarche de progrès en matière d’efficacité énergétique.

Selon des études récentes réalisées à l’échelle européenne, l’exploitation de ces techniques permet de réduire de 17 % la consommation d’énergie des bâtiments et de diminuer de 27 % les émissions de CO2 dans le secteur du transport.

Green et hautes technologies sont des mots qui vont très bien ensemble.

Bien sûr, les TIC sont de gros consommateurs d’électricité et surtout produisent des déchets informatiques dont le retraitement est à ce jour le moins performant de tous.
Pourtant, l’étude commandée par le ministère de l’Ecologie*** , entre autres conclusions, affirme clairement que, par son impact positif sur l’ensemble de l’économie, les TIC peuvent potentiellement faire économiser l’équivalent de une à quatre fois ses propres émissions de gaz à effet de serre.
Selon l’étude mondiale Smart 2020****,

  • La dématérialisation de documents permettrait un gain de 460 millions de tonnes de CO2 dans le monde (par projection une vingtaine de millions de tonnes en France).
  • La logistique intelligente économiserait 54 millions de tonnes de CO2 à la France.
  • Le télétravail permet d’éviter 22,2 millions de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre pour l’ensemble de l’Union.

D’autre part, nous savons que l’utilisation de compteurs intelligents diminuerait de 10 %, en moyenne la consommation énergétique d’une entreprise.

Quand TIC rime avec économies, un certain nombre d’entreprises européennes ne s’y trompent pas. Ainsi, malgré la crise, 67 % d’entre elles affirment maintenir leur priorité verte alors que 10 % envisagent même de la renforcer.
Et, comme souvent, économies riment avec écologie. Alors, il devient particulièrement pertinent pour l’ensemble des entreprises du territoire national de mettre au service de leurs objectifs DD les Green IT !
 

Sources :

*Consulter le rapport de l’empreinte carbone du spam dans les messageries

**Objectifs de l’Union Européenne pour 2020 : 20 % de réduction de la consommation d’énergie primaire, 20 % de réduction de C02 et 20 % d’augmentation des sources d’énergie renouvelables.

***Rapport Tic et développement durable, ministère de l’Ecologie, CGEDD, CGTI, décembre 2008.

****Smart 2020, Enabling de low carbone economy in the information age, The Climate Group & Global e-Sustainability Initiative, 2008  : Consulter le rapport

Thèmes

Déplacements Energie Développement durable Environnement Communication Informatique Entreprise

Bookmark and Share
8 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx9.223.249) le 19 août 2009 à 15H44

"Une récente étude* souligne par exemple que les spams seraient à l’origine de 17 millions de tonnes de CO2 (soit l’équivalent de 3 millions de voitures sur la route chaque année)."

La techno-bureaucrassouille bruxelloises va bien nous pondre une directive et une usine à gaz pour interdir les spams non ?

votez :
(IP:xxx.xx3.65.100) le 19 août 2009 à 19H29

La dématérialisation des procédures administratives, la gestion technique centralisée (GTC) des bâtiments, ne se sont pas développés par souci de l’environnement mais de réduction d’effectif.

Alors que les procédures administratives auraient pu être simplifées, les personnels de maintenance formés, les systèmes ’intelligents’ ont été préférés, rendant chaque jour notre société plus inhumaine et absurde.

La solution du télétravail est encore plus dangereuse. Il renforcera l’isolement social, mais constituera une belle opportunité pour les marchands de psychotropes.

votez :
par yunhe (IP:xxx.xx7.72.65) le 11 novembre 2009 à 15H42

We offer you replica watches of famous luxury omega watch . You can find a really huge collection of different models of replica omega watches. omega watches for sale here to find watches that are just right for your personality while paying reasonable prices.

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles