NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Les Etats Unis préparent leur Kyoto...12 ans plus tard.

Article publié le 1er juillet 2009

Une nouvelle loi ayant pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), pourrait être adoptée par la Chambre des Représentants des Etats Unis.

Les Etats Unis préparent leur Kyoto...12 ans plus tard.

Au coeur du programme d’Obama, une nouvelle loi visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), pourrait être adoptée par la Chambre des Représentants. Au centre de ce projet de loi, un système de « cap-and-trade » semblable à celui mis en place par le Protocole de Kyoto, imposerait des limites sur le volume de GES émis par les entreprises américaines.

Si le projet devient loi, les entreprises se verront accordées une limite (”cap” en anglais) à leurs émissions de GES. Au-delà de cette limite, elles devront acheter des crédits de CO2 à des entreprises qui auront émis des GES à un niveau inférieur à la limite appliquée. Le « cap-and-trade » crée ainsi un véritable marché de crédits de CO2 entre les principaux acteurs industrielles.

Les objectifs principaux visent une réduction des GES de l’ordre de 17% d’ici à 2020. Dans cette même année, si les objectifs du Grenelle de l’environnement sont respectés, la France aura réduit ses GES de l’ordre de 24% par rapport au niveau de 2007.

A Washington, les opposants au projet sont nombreux et le disent souvent trop ambitieux et trop coûteux. L’industrie agro-alimentaire a d’ailleurs intensifié le lobbysme contre la loi. Le milliardaire Warren Buffet s’est aussi prononcé contre en citant une hausse inévitable du prix de l’énergie. Ceci étant, les investissements et les efforts consentis dans les secteurs de l’environnement, de l’énergie et des transports permettraient de créer des emplois pour relancer une croissance aujourd’hui en berne.

Réforme trop ambitieuse à une période où l’économie ne pourrait pas encaisser davantage de ralentissement ? Est-ce un projet trop longtemps attendu qui en fait trop peu ? L’énergie et l’environnement restent bien des grands enjeux pour le Président Obama et, à preuve du contraire, il n’est pas prêt à les mettre au placard.

Article mis à jour le 29/06/09 : Le projet de loi a finalement été voté vendredi 26 à la Chambre des Représentants par 219 voix contre 212. C’est seulement une voix de plus que les 218 qui étaient nécessaires, et la loi doit encore être adoptée en termes identiques par le Sénat avant sa mise en application.

Thèmes

Transports Développement durable Environnement Gaz à effet de serre Entreprise

Bookmark and Share
9 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.65.100) le 1er juillet 2009 à 19H17

Chouette, on va pouvoir investir sur le marché des crédits de CO2 ce qui nous reste des subprimes. Les américains sont de vrais magiciens.

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles