NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
G8, suite, élargissement et bonne parole

Article publié le 10 juillet 2009

G8, suite, élargissement et bonne parole

Et voilà que le G8 élargi à 20 par moment avec quelques pays "pauvres" à pris des décisions ... enfin, a palabré encore une peu pour ne rien dire.

D’un côté ils tombent d’accord pour parler d’une "croissance verte" nécessaire. C’est un peu comme les "guerres propres" ou "guerres justes", un oxymore idiot qui ne coûte pas cher, mais endort le peuple, qui ne lutte pas.

Puis, pour frapper un grand coup, attention : les pays riches s’engagent à réduire de 80 % (oui, messieurs dames, pas 70, pas 75 mais 80% !) leur émission de GES, et demandent aux pays pauvres de réduire de 50% pour leur part. Et tout cela avant 2050.

C’est drôle, mais comme je le rappelle dans cet article, c’est encore une belle mascarade vu que nous n’avons déjà pas tenu les engagements précédents. Alors ça ne coute rien de faire une nouvelle promesse encore plus fumeuse !

Mais, et là il y a un hic pour les pays riches, les pays "pauvres" ne sont pas idiots. Ils ont bien compris que le coup joué ici était une délocalisation massive de ce qui émet des GES vers eux, et donc une pression plus forte sur eux que sur les pays riches ! Et du coup ça grogne sec, et à juste raison. L’Inde et la Chine, qui représentent pas loin de 3 milliards d’être humains, semblent assez peu disposées à consentir l’effort demandé. Mais pas pour les raisons invoquées dans les médias bien pensants de l’hexagone (besoin de croissance, etc...) mais parce qu’elles ont toutes les deux compris que les pays riches leurs demandent de choisir entre le progrès de leur peuple et la continuité de production du sud vers le nord ! Rien de moins !

Alors voilà, pour répondre à cela, tout est prévu : le G8 appelle à une remilitarisation du monde (contre l’Iran par exemple). C’est une façon de dire "vous êtes avec nous ou contre nous" aux autres...

Vous trouvez cela triste ? Moi aussi. Mais dites vous bien que c’est avant tout juste cynique. Et que nous y participons tous en acceptant de ne rien changer à nos vies, et de continuer à voter pour ces clowns.

J’ai envie de finir sur une chanson des Cowboys Fringants :

Et par vous inviter à lire l’excellent édito de Paul Ariès (Sarkophage numéro 12) : LE SARKOPHAGE

Thèmes

Climat Politique

Bookmark and Share
8 votes

commentaires
votez :
par clasurchronet1979 (IP:xxx.xx6.56.45) le 21 août 2013 à 04H25

Taking into consideration surplus slant downwards make bed basically view with horror incomparably stressful, above all though you are close by clever reduction heavens annulus hither begin. Despite the fact that you summons at hand eat up weight, you’ve underpinning hindrance pertinent article. Speedily http://hostingelite.pl/

Les Auteurs deSociété
rcoutouly - 65 articles
voxpopuli - 1 articles
ble2 - 35 articles
çaDérange - 299 articles
Biosphère Blog - 57 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
Mobilité durable - 178 articles
Greendriver - 1 articles