NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Les médecines dites complémentaires entrent peu à peu à l'hôpital

Article publié le 26 mars 2013

A l’heure où les médecines douces sont sur la sellette car elles portent tort aux lobbies pharmaceutiques, alors qu’elles sont considérées par nos pouvoirs de santé - Ordre des médecins en particulier, - de « croyances ésotériques » ou de « poudre de perlimpinpin » et même de « nids de sectes », et leurs praticiens de « dérapeuthes » qui privent leur malades d’une chance de guérir par les méthodes officielles et « scientifiquement prouvées », nous pouvons considérer que tout espoir n’est pas perdu, loin de là.

Les médecines dites complémentaires entrent peu à peu à l'hôpital

En effet, Bernard Debré ne s’est pas contenté de critiquer, avec l’aide de Philippe Even, ces lobbies et leurs médicaments, la plupart du temps inutiles et souvent dangereux, il a aussi défendu l'acupuncture, la phytothérapie, l'ostéopathie et les massages ayurvédiques. Je ne dirai pas qu’il est totalement convaincu de l’efficacité de ces médecines dans les pathologies lourdes, mais il est sur le bon chemin de l’ouverture. N’oublions pas qu’il a, à bon escient, qualifié de « grippette » la « pandémie » supposée de la grippe A. Il a été l’un des seuls « patrons » à se le permettre.

Le 14 octobre 2010, interviewé par Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos dans le journal Le Point, il a avoué que les Médecines Alternatives et Complémentaires ont leur place à l'hôpital.

« Je conseille tout le temps d'associer la médecine moderne aux complémentaires. Ainsi, dans mon service de Cochin, nous utilisons l'acupuncture. Pour les membres du personnel qui le désirent, nous avons des séances de shiatsu et de massage ayurvédique. Je suis très favorable aux médecines complémentaires et alternatives les plus raisonnables. Certaines ont fait les preuves de leur efficacité. Comme l'acupuncture, dont on a montré comment elle fonctionnait. La phytothérapie est la mère de toutes les médecines. Je travaille à l'East Hospital à Shanghai, où la plupart de ces médecines sont appliquées. »

Le Professeur Debré pense que les nombreux tests en cours démontreront le bien-fondé de la phytothérapie. Il attribue cet engouement actuel pour les médecines douces à l'ouverture au monde. « Les gens vont en vacances en Thaïlande, la télé leur parle des médecines pratiquées à l'autre bout de la planète. à côté, on ne cesse d'insister sur le côté négatif de certains médicaments. Il y a ceux qui sont retirés du marché à cause de leur dangerosité. Et puis, on ne cesse de répéter qu'il ne faut plus utiliser d'antibiotiques pour une angine. Alors les gens se tournent vers d'autres thérapies. »

Durant son interview, il a ajouté que sa fille, qui monte beaucoup à cheval, fait appel à l'ostéopathie quand elle se blesse. « Je n'y croyais pas, maintenant, il m'arrive également d'y faire appel, comme à l'acupuncture. Je pratique également parfois le shiatsu et me soumets à des massages ayurvédiques. »

Cela dit, il a ajouté : « je reste fondamentalement attaché à la médecine occidentale, qui seule peut répondre à certaines pathologies lourdes. » Puisque le Pr Debré a l’esprit ouvert et ose défendre des positions gênantes pour Big Pharma, il changera peut-être d’avis, comme il l’a fait pour l'ostéopathie, s’il constate que d’autres médecines dites douces marchent aussi et même dans des cas graves. 

À son tour, et à l’instar du Parisien, L'Express de mars 2013 commentait les déclarations de l'Académie de médecine et constatait que ces « thérapies complémentaires, comme préfère les nommer l'Académie, connaissent un réel succès en France ». Il est indéniable que près de 4 personnes sur 10 (et sans doute plus), « et tout particulièrement les malades atteints de cancer » y feraient appel, toujours selon l'Académie.

« Acupuncture, ostéopathie, hypnose, tai chi sont-ils efficaces ? La réponse de l'Académie est globalement positive ». Et pour L'Express, l’acupuncture peut apporter une bénéfice au patient dans de nombreuses pathologies. L'Académie cite notamment les lombalgies et cervicalgies chroniques, la migraine, l'arthrose des membres inférieurs, les douleurs des femmes enceintes et lors de l'accouchement, ainsi que les nausées et vomissements induits par une chimiothérapie.

Concernant l’ostéopathie, l'Académie conclut à une efficacité certaine mais « modérée » dans les lombalgies et cervicalgies aigües ou chroniques, les céphalées et les vertiges d'origine cervicale, ainsi que pour la migraine, mais « à un moindre degré ».

Pour l’hypnose, toujours selon L’Express, l’Académie a recensé plus de 60 essais contrôlés, avec des diagnostics très larges, mais finalement tournés essentiellement autour des douleurs, nausées, vomissements, fatigue et anxiété, mais elle déplore « la faiblesse des effectifs et la qualité médiocre de la méthodologie ». Toutefois, le groupe de travail estime que « son efficacité semble avérée pour les gestes invasifs chez l'enfant et l'adolescent ainsi que pour les effets secondaires des chimiothérapies ».

Le magazine note par ailleurs que le tai chi améliore l'équilibre et réduit sensiblement les risques de chute chez les personnes âgées, et semble également avoir des effets bénéfiques sur l'asthme et le sommeil. Quant au qigong, il réduit la pression artérielle au repos chez les patients hypertendus. Mais, pour l'Académie, « on ne peut dire aujourd'hui si la faveur dont [tai chi et qigong] jouissent est autre chose qu'un effet de mode ».

L'Express évoque enfin l’effet placebo : « Toutes les thérapies complémentaires ont un effet placebo, et ce dernier semble équivalent que l'acupuncture, par exemple, soit simulée ou authentique. Mais c'est aussi le cas pour de “vrais” médicaments et, surtout, cela ne signifie pas qu'elles soient inefficaces. “Au contraire" même, précise l'Académie, "compte tenu des intermédiaires neurobiologiques aujourd'hui connus de l'effet placebo” ».

Le Parisien rend compte lui aussi de ce rapport de l’Académie de médecine, qui « a reconnu du bout des lèvres l’utilité de certaines techniques ». Le journal cite le Pr Daniel Bontoux, de l’Académie, qui ajoute : « On les appelle complémentaires, car elles ne sont pas à elles seules une médecine. Mais elles peuvent permettre d’obtenir un petit plus par rapport aux traitements conventionnels ». Le Parisien cite en outre Jean-Yves Fagon, en charge du développement de la médecine complémentaire à l’AP-HP, qui remarque qu’« il y a une demande très importante des patients ». Le quotidien conclut que « les hôpitaux de Paris où 23 praticiens à peine offrent des consultations de médecine complémentaire espèrent le développement de la recherche sur ces thérapies. Et à défaut d’un diplôme universitaire, une initiation en faculté de médecine. »

Nous n’en sommes pas encore à la reconnaissance officielle de ces médecines come des médecines à part entière, d’autant que l’homéopathie n’est jamais citée par ces « pontes », mais ces quelques déclarations sont en contradiction avec l’attitude de rejet total par l’Ordre des médecins sous la coupe de la Miviludes et autres « experts » en ce genre. Nous avons donc déjà gagné une victoire sans guerre. 

Il est cependant évident que certains récalcitrants persisteront à mener une lutte fanatique contre des médecines dont ils ignorent tout, employant pour cela des procédés inspirés de certaines dictatures. Ainsi, on pouvait lire dans Le Figaro une déclaration du Pr Simon Schraub, cancérologue, qui affirmait dans le bulletin de l'Ordre de septembre 2012 : « De l'homéopathie capable de guérir le cancer, cela n'existe pas ! »

à la suite de cet article, Initiative Citoyenne a publié sur le site du Figaro, le commentaire suivant :

« De l'homéopathie capable de guérir le cancer, cela n'existe pas ! » Une fois encore l'Ordre des Médecins parle de ce qu'il ne connaît pas... Dans un rapport sur le travail de la Prasanta Banerji Homeopathic Research Foundation, 21 888 patients atteints d'une tumeur maligne ont été traités uniquement par homéopathie, sans chimiothérapie ni radiothérapie, entre 1990 et 2005. D'après les comptes rendus cliniques, on a constaté une régression complète de la tumeur dans 19 % des cas (4 158 patients) et une stabilisation ou une amélioration dans 21 % des cas (4 596 patients). Ceux dont la tumeur n'évoluait pas ont été suivis ensuite pendant deux à dix ans afin de surveiller l'amélioration (1). Cela tend à montrer que l'homéopathie est capable à elle seule de guérir ou, du moins, de stabiliser 40 % de tous les cancers, un taux de réussite qui équivaut aux meilleurs résultats obtenus avec des traitements conventionnels, et ce sans subir les effets invalidants de la chimiothérapie et de la radiothérapie. Des laboratoires indépendants ont étudié la thérapie homéopathique de cette Banerji Foundation, ou protocole Banerji. Deux des remèdes utilisés, Carcinosin (ou Carcinosinum) et Phytolaccadecandra, se sont avérés aussi efficaces contre le cancer du sein que le Taxolâ prescrit en chimiothérapie. (2)

« étonnamment, tous les traitements employés par la Banerji Foundation sont disponibles en pharmacie et Ruta 6 (Rutagraveolens) est l'un des quelques remèdes régulièrement prescrits.  »

 

Sources :

 

- Banerji, 2008

- International Journal of Oncology, 2010 ; 36 : 395-403

- Ruta 6 selectively induces cell death in brain cancer – Virtual Trials. www.virtualtrials.com/pdf/ruta6.pdf - Format de fichier : PDF/Adobe Acrobat de SEN PATHAK – 2003

- Internal Journal of Oncology, 2003 ; 23 : 975-982

- The Washington Post du 20 mai 2008

- Oncology Reports, 2008 ; 20 : 69-74

- Internal Journal of Oncology, 2010 ; 36 : 395-403

- http://health.groups.yahoo.com/grou...

« Bien sûr, il est utile, je pense, de préciser que nous ne donnons pas et ne donnerons jamais de conseils médicaux à quiconque ni encore n'affirmons que l'homéopathie est l'unique chose à faire, mais nous ne pouvons en tout cas que souligner l'arrogance préjudiciable de ces "pontes" qui parlent sans jamais avoir rien lu d'autre que leurs seules lectures "autorisées" alors que les faits méritent de supplanter toute théorie selon ce que disait Claude Bernard, père de la Science moderne, fort dénaturée depuis ! C'est terriblement triste et contre-productif en termes de santé publique en tout cas, quand on pense à tous les gens qui meurent de n'avoir suivi que la seule chimio qui tue en réalité plus de gens qu'elle n'en sauve. à lire les pitoyables résultats dans Clinical Oncology en 2004 (2,2 à 2,3 % dans le meilleur des cas en termes de survie à 5 ans et même pas de guérison ! »

Vous pouvez lire la suite de l’article sur le blog d’Initiative Citoyenne :

http://www.initiativecitoyenne.be/article-l-homeopathie-denigree-par-le-kce-mais-efficace-contre-le-cancer-108154750.html

Source image : http://3.bp.blogspot.com

Thèmes

Massage Phytothérapie Ostéopathie Médecine alternative Hôpital Acupuncture

Bookmark and Share
2 votes

commentaires
votez :
par Krokodilo (IP:xxx.xx6.144.7) le 27 mars 2013 à 11H24

Certains radios et certains journaux ont des horoscopes, alors, pourquoi pas l’homéopathie ? La désinformation citoyenne a encore de beaux jours devant elle.

votez :
(IP:xxx.xx5.225.159) le 16 juin 2013 à 08H33

@ Krokodilo (IP:xxx.xx6.144.7) le 27 mars 2013 à 11H24 : Les êtres qui se croient avec un cerveau si supérieur qui osent se dire "rationnel et cartésien", qui s’auto-diplôment si honteusement et dont les CROYANCES qu’ils nomment "preuves scientifiques" changent en moins de dix ans feraient mieux de faire un bilan sur les conséquences de leur confiscation du pouvoir que la population Française doit encaisser depuis les années 1974 ! C’est que les meilleurs élèves font de bien piètres responsables d’une population qui désespère....Il y a bien une raison à cela ! C’est, pour moi, que le potentiel intellectuel des super-hyper-diplômés est plus que très limité contrairement à ce qu’ils croient eux-mêmes...ou plutôt qu’ils imposent comme croyance aux autres.

votez :
par Pascal (IP:xxx.xx8.234.243) le 27 mars 2013 à 13H58

Merci Sylvie Simon, si la prise de conscience avance, c’est aussi grâce à vous.

votez :
par gaijin (IP:xxx.xx5.23.219) le 27 mars 2013 à 15H35

des conneries comme l’acupuncture ne dérangent personne quand elles sont pratiquées ( en général d’une manière qui n’a rien a voir avec la médecine d’origine chinoise ) par des médecins

tout cela n’est qu’une question de pognon et on se moque de l’intérêt des patients

votez :
par gaijin (IP:xxx.xx5.23.219) le 27 mars 2013 à 15H32

des croyances ésotériques comme l’acupuncture sont pratiquées en chine en médecine hospitalières et reconnues chez des pays fantaisistes comme l’ allemagne la suisse etc ( il faut cependant rappeler que même s’ils ont des effets positifs sur la santé taichi et qicong n’ont pas a la base une vocation thérapeutique ...... )

votez :
(IP:xxx.xx7.207.99) le 27 mars 2013 à 16H11

@ gaijin

.....des croyances ésotériques comme l’acupuncture sont pratiquées en chine en médecine hospitalières et reconnues chez des pays fantaisistes comme l’ allemagne la suisse etc...

La raison principale est que cela revient bien moins cher aux assurances maladies de traiter les hypochodriaques par ces méthodes que par les méthodes conventionnelles et que si çà ne fait pas de bien çà ne peut pas faire de mal.

votez :
par gaijin (IP:xxx.xx0.6.139) le 27 mars 2013 à 16H30

des hypochodriaques ? quand on met un mot en gras on essaie au moins de ne pas faire de coquille, a moins que cela ne témoigne de votre vaste connaissance du sujet ............... mais en effet pour ce qui est des troubles émotionnels on a bien plus de résultats que les antidépresseurs ....... ;-)

votez :
(IP:xxx.xx7.207.99) le 27 mars 2013 à 17H54

@ gaijin

"quand on met un mot en gras on essaie au moins de ne pas faire de coquille"

** N’étant pas aussi doué que vous en dactylographie,la coquille est due à la conjonction de ma précipitation d’une part et à mes gros doigts boudinés d’autre part. Elle n’altère en rien le sens de ma remarque. Je note que vous êtes plus préoccupé par la mention de la-dite coquille que que par le fait d’apporter un quelconque argument réfutant ma remarque. Est-ce un oubli ou simplement un manque total d’argument valable ? On se donne une contenance comme on peut avec de que l’on a !

"a moins que cela ne témoigne de votre vaste connaissance du sujet ..............."

** Vous seriez surpris si je vous disais l’ampleur de mes connaissances du sujet, fruit de trois décennies d’expérience pratique de terrain. C’est une manie de systématiquement une douzaine de points de suspension à la suite de chacune de vos remarques ou bien cela a-t-il une signification quelconque ?

"mais en effet pour ce qui est des troubles émotionnels on a bien plus de résultats que les antidépresseurs ....... ;-)"

** Et c’est bien dans cet unique domaine que ces pratiques ésotériques sont en mesure de prétendre à des résultats tangibles.

votez :
par gaijin (IP:xxx.xx0.17.148) le 27 mars 2013 à 18H54

oui ça a une signification ......... et c’est aussi une manie, mais j’ai le droit de préférer les portes ouvertes aux portes fermées, si vous voulez vous pouvez le considérer comme une forme de claustrophobie de l’esprit......

trois décennies, mazette ......probablement pas comme praticien d’acupuncture alors, bien sur si vous considérez tout les patients que vous ne pouvez pas traiter comme des hypocondriaques, alors vous avez raison. tout peut n’être qu’une question de définition...... ce n’est pas grave, en sortant de chez vous ils viennent chez moi, ou chez d’autres, de plus en plus nombreux, j’comprend pas pourquoi.........

votez :
par nieradka (IP:xxx.xx2.117.49) le 27 mars 2013 à 22H51

Je pratique l’homéopathie depuis plus de 30 ans. Autant dire toute ma famille a été soignée ainsi et surtout a évité des hospitalisations, des antibiotiques, des anti-inflammatoires, etc .... Nous ne savons plus ce que sont grippe, rhume, angines etc.. Pour ma part, je me suis évité l’ablation de l’utérus à 40ans (3 gros fibromes). Quand j’ai reconsulté à l’hopital de St-Cloud pour fixer la date d’intervention, il n’y avait plus rien mais rien du tout après un mois de traitement et la gynéco m’a regardé repartir avec un point d’interrogation dans les yeux ..... Les détracteurs ne m’impressionnent pas, trop souvent ils ne savent pas ce dont ils parlent ou pire ils ont "intérêt" à rejeter. De plus, les scientifiques ont du mal a accepter ce qu’ils ne comprennent pas, quelle prétention !!! Je n’essaie pas de convaincre et n’ai pas d’actions chez Boiron et Labcatal. Seul les résultats dont mes petits, mon mari et moi-même avons bénéficié, comptent !!!!

votez :
par alinea (IP:xxx.xx5.163.131) le 28 mars 2013 à 01H35

Carcinosin n’est pas disponible à ma connaissance ! L’homéopathie est quasi magique quand on trouve le remède adéquat ; il faut une solide connaissance de soi ; qui s’acquiert au fil des années ; de soi et des siens ! Je préconise toujours l’ostéopathie comme préalable à toute thérapie ; chez moi elle a fait des miracles ! Toutes ces médecines font appel à un rapport à soi beaucoup plus complet et profond que la démission de soi chez le médecin traditionnel ! En ce sens elle représente quasi un danger politique...

votez :
(IP:xxx.xx9.216.36) le 29 mars 2013 à 09H47

@alinea (IP:xxx.xx5.163.131) le 28 mars 2013 à 01H35 : Pour les remèdes lors de graves maladies, on peut également essayer d’autres Similimum en Angleterre ou dans un des pays limitrophes de la France dont un autre d’Europe.

+ Il est surprenant de constater les déclarations officielles et de les comparer avec les merveilleux résultats obtenus dans certains pays à des prix bien inférieurs aux horribles sommes d’argent que nous laissons obligatoirement quand nous devons être enfermés pour être soignés "gratuitement".

On peut aussi comparer les résultats avec certaines techniques qui ne font que "frôler" notre corps physique dense...comme l’ostéopathie dite cranio-sacrée mais également comme au Canada avec l’exploration de notre mental et de nos émotions ainsi que de nos désirs les plus ’inutiles’ les uns que les autres qui souvent tendent même à supprimer la "Liberté de l’autre"... Je pense que Lise Bourbeau a réussi à faire pénétrer cette importante notion en France avec ses livres.

Actuellement, je fais ’confiance’ à la pugnacité et à la grande intelligence de nos très chers amis d’Orient pour savoir imposer leurs connaissances ancestrales à nos tous petits cerveaux qui osent se qualifier de "rationnels et cartésiens"...MAIS à quel prix pour notre peuple déjà ruiné ?

votez :
(IP:xxx.xx3.222.232) le 31 mars 2013 à 18H21

alinea

"L’homéopathie est quasi magique"

Ce n’est même que çà ! De la magie......

votez :
(IP:xxx.xx8.182.218) le 28 mars 2013 à 07H36

MERCI A VOUS MADAME SIMON. MERCI.

Vous nous aidez à progresser et à sortir de notre gangue d’inculture, d’incompétence.

votez :
(IP:xxx.xx3.222.232) le 29 mars 2013 à 11H39

(IP:xxx.xx8.182.218)

MERCI A VOUS MADAME SIMON. MERCI.

Vous nous aidez à progresser et à sortir de notre gangue d’inculture, d’incompétence.

++++ C’est sûr qu’avec ses grandes connaissances dans le domaine de la voyance et des « arts » divinatoires ainsi que sa grande expérience dans le marc de café et la boule de cristal et ses connections avec l’au-delà Mme Simon va vous aider à progresser et à sortir de notre gangue d’inculture, d’incompétence !Bonne chance et bienvenue au XIIème siècle et au royaume de l’obscurantisme !!

Sylvie Simon est écrivain et journaliste. Elle a écrit de nombreux ouvrages sur les phénomènes dits « paranormaux » et l’ésotérisme. Depuis quelques années, elle combat les idées reçues en explorant divers domaines de la science, et consacre la plus grande partie de son activité à militer contre la désinformation en matière de santé et d’écologie, sujets de brûlante actualité. Elle a déjà publié plusieurs essais sur des scandales (sang contaminé, vaches folles, amiante, hormones de croissance, vaccins, etc.).

Depuis son plus jeune âge, Sylvie Simon a compris qu’elle possédait des dons de télépathie, de voyance et de guérison, dons qui lui confirment chaque jour qu’il existe « autre chose » se situant au-delà des perceptions habituelles. Elle a eu également la chance de côtoyer des scientifiques ouverts à la spiritualité qui lui ont permis d’élargir le champ de ses investigations dans le domaine paranormal.

Bibliographie

• Vaccins, mensonges et propagande, 2009

• Autisme et vaccination : Responsable mais non coupable, 2007

• Ce qu’on nous cache sur les vaccins, 2006

• Les 10 plus gros mensonges sur… les vaccins, 2005

• Déjà vacciné ? Comment s’en sortir ?, 2003

• Vaccin anti-hépatite B : Les coulisses d’un scandale, 1997

• Vaccination : L’overdose 1997

• 2012, le rendez-vous : De la crise à l’avènement d’un nouveau monde, 2009

• L’aspartame : Sucre ou poison ?, 2008

Réincarnation : Quand les expériences rencontrent la science, 2008

• Les 10 plus gros mensonges sur… les médicaments, 2007

• Enfants indigo : Une nouvelle conscience planétaire, 2006

La Mémoire de l’au-delà, 2006

Le guide des tarots, 2004

• Le réveil de la conscience : Dialogues sur une nouvelle vision du monde, 2003

Le Tarot pratique, 2003

Voyances remarquables : Les plus grandes prédictions d’hier et d’aujourd’hui, 2003

Arts divinatoires des 5 continents, 1998

• Exercice illégal de la guérison, 1998

Au seuil de l’étrange, 1997

• La nouvelle dictature médico-scientifique : L’emprise des lobbies sur notre santé, 1997

Phénomènes étranges du surnaturel, 1997

• Enquête sur le don de guérir, 1996

• Mathilde, 1993 • Le Couloir, 1991 • Isabella, 1983

Les arts divinatoires, 1983

votez :
(IP:xxx.xx3.196.224) le 14 avril 2013 à 08H30

@Dugoin (IP:xxx.xx3.117.152) le 9 avril 2013 à 18H40 : Merci pour votre observation. MAIS qu’en déduisez-vous ?

Un Homme n’est pas que de la matière semble un fait acquis dans notre société actuelle. Tous nos atomes se renouvellent périodiquement tous les sept à quatorze ans, chiffre variable selon nos statisticiens.

Nous sommes dans un monde matériel corpusculaire mais en ’parallèle’ il existe bel et bien un monde ondulatoire.

ALORS si en plus :...

....Si la méditation donne plus de 30 à 40% de résultat, c’est que notre monde européen avec son pouvoir et ses administrations à l’esprit bien étroit a fait l’impasse sur le mental et son action thérapeutique si bien décrit dans des livres orientaux. ALORS une question arrive :

"POURQUOI nous "barrer" une possibilité de nous en sortir ?" surtout à si peu de frais.....

votez :
(IP:xxx.xx9.216.36) le 30 mars 2013 à 09H36

@(IP:xxx.xx3.222.232) le 29 mars 2013 à 11H39 : Et alors mon cher Monsieur...si je résume votre personne à vos écrits...que devenez-vous, vous même ?

Heureusement que des êtres exceptionnels, comme Madame Simon, nous aident à ouvrir nos yeux, nos oreilles et le cerveau de certains, surtout. Cela nous aide à échanger avec nos nouveaux très chers amis qui heureusement connaissent très bien nos manques intellectuels et surtout de notre instruction induits par une éducation des plus minables.

Les résultats de notre médecine officielle ne sont pas très brillants dans les faits. Heureusement que la France possède de très solides défenseurs dans les personnes qui s’intéressent aux médecines énergétiques et à l’énergie cosmique en ce moment pour expliquer l’accroissement de la toxicité des médicaments depuis les années 2000 et la résistance de certains malades aux maladies les plus dévastatrices à condition qu’ils s’abstiennent de tout traitement par trop agressifs. J’espère que ce sont ces thérapeutes qui seront AUSSI présents dans nos hôpitaux si nous en avons besoin nous-mêmes, un jour.

votez :
(IP:xxx.xx3.222.232) le 30 mars 2013 à 11H19

On voit tout de suite le rôle des "médecines" parallèles en question

Chine

Espérance de vie à la naissance Espérance de vie à la naissance : population totale : 74,84 ans

hommes : 72,82 ans

femmes : 77,11 ans (2011 est.)

France (2012) :

Hommes : 78,5

Femmes : 84,9

Et même les Chinois admettent que l’augmentation de leur espérance de vie depuis une vingtaine d’années est due à la réforme de leur systèmedesanté qui tend de plus en plus à s’occidentaliser. Ceci est très bien documenté par de nombreux articles dont plusieurs parus dans le Quotidien du Peuple (voir Internet) que l’on ne peut pas accuser d’être particulièrement critique envers le gouvernement....

votez :
(IP:xxx.xx3.222.232) le 31 mars 2013 à 11H11

(IP:xxx.xx9.216.36) le 30 mars 2013 à 09H36

"Heureusement que des êtres exceptionnels, comme Madame Simon, nous aident à ouvrir nos yeux, nos oreilles et le cerveau de certains, surtout."

Ben , c’est ben vrai ! Rien qu’à lire vos multiples interventions vaseuses, on voit bien que la lecture assidue des ouvrages de Mme Simon vous a ouvert les yeux,les oreilles et le cerveau (ou du moins ce qu’il vous en reste). Il suffit de consulter les titres des multiples ouvrages de Mme la professeuse Sylvie Simon, rien que du solide ! Vérifiable, vérifié, indiscutable ! Rien que la Vérité !Puisqu’on vous le dit ! :

Bibliographie

• Réincarnation : Quand les expériences rencontrent la science, 2008

• La Mémoire de l’au-delà, 2006

• Le guide des tarots, 2004

• Le Tarot pratique, 2003

• Voyances remarquables : Les plus grandes prédictions d’hier et d’aujourd’hui, 2003

• Arts divinatoires des 5 continents, 1998

• Au seuil de l’étrange, 1997

• Phénomènes étranges du surnaturel, 1997

Les arts divinatoires, 1983

votez :
(IP:xxx.xx9.216.36) le 31 mars 2013 à 12H10

@(IP:xxx.xx3.222.232) le 31 mars 2013 à 11H11 : Quel procédé MINABLE vous utilisez. Mais ça n’a rien à voir, mais alors rien du tout, avec les médecines dites complémentaires votre liste.

Madame Simon a sa vie et comme pour tout être Humain, je respecte la vie de l’autre tant elle ne nuit en rien aux êtres vivants et à notre Nature. Elle est écrivain et elle écrit, quoi de plus normal ?

Contrairement à ce que vous semblez insinuer, son message sur les médecines dites complémentaires indique qu’une technique peu coûteuse soigne enfin des malades et ceci est un fait établi. Que votre intelligence soit bloquée par votre éducation ou autre, pour en comprendre la raison ne peut me faire changer d’avis....Même l’utilisation de vos bien tristes procédés.

votez :
(IP:xxx.xx3.222.232) le 31 mars 2013 à 18H19

Ci-après les "qualifications" de Mme Simon pour constamment et exclusivement pérorer et dénigrer à perte de vue de façon hargneuse sur des sujets auxquels elle ne comprend pas grand’chose : elle ne fait en réalité que de "tartiner" à partir d’articles soigneusement sélectionnés pour aller dans le sens qu’elle préfère, passant sous silence tout ce qui ne correspond pas à ses idées préconçues :

Wikipedia

Sylvie Simon est une essayiste, écrivain et journaliste française née à Narbonne, connue pour ses travaux sur l’ésotérisme ainsi que ses publications en faveur de la médecine non conventionnelle et de l’écologie.

Biographie

Issue d’une famille aisée de Narbonne, dans le sud de la France [...] Sylvie Simon a été antiquaire pendant plusieurs dizaines d’années, parcourant la France et le monde pour y découvrir des objets et meubles précieux.[...]. Elle a publié plusieurs romans et de nombreux essais dans lesquels elle prend position sur des sujets de société, en particulier la controverse sur la vaccination, prônant les valeurs de la médecine alternative qu’elle oppose aux intérêts de l’industrie pharmaceutique et à ce qu’elle appelle « l’engrenage mortel de la société de consommation ». Elle a également publié des centaines d’articles dans plusieurs journaux concernant la santé et l’écologie.

En fait Mme Simon est (ou a été) surtout antiquaire ! Ce qui ne prépare pas vraiment à sérieusement remettre en cause toute la médecine et la pharmacie du monde entier....

votez :
(IP:xxx.xx9.216.36) le 31 mars 2013 à 11H21

@](IP:xxx.xx3.222.232) le 30 mars 2013 à 11H19 : Je constate tout de suite votre dévotion au système actuel qui malheureusement pour nous est en train de s’écrouler..

Notre presse occidentale de gauche comme de droite est emplie de ces très tristes réalités...Lire, par exemple, ce matin sur yahoo "actualités".

Notre ministère des finances, qui nous manquent tant, pas le ministère mais les finances, ne sait plus comment boucher les trous....C’est que 75% de prélèvement indispensable ça arrive au niveau du vol de citoyens pur et simple. Je crois bien me souvenir des émeutes, sous le Général De Gaulle, quand le chiffre de 35% fut annoncé. Ce chiffre a pu remettre nos finances à flot pour 1974, mais il n’y avait pas d’énarque aux postes décisionnels.

La médecine dite complémentaire entre très heureusement pour nous à l’hôpital et IL DEVIENT URGENT QUE LES PERSONNES RESPONSABLES QUI NE PEUVENT EN COMPRENDRE LE PRINCIPE DÉGAGENT DE LEUR POSTE BIEN TROP RÉMUNÉRATEUR. Encore une fois, il s’agit d’utiliser des personnes intelligentes qui savent suivre ce que je nomme ’ les progrès’. Je sais que ces connaissances datent de plus de 5000 ans

Je n’oublie pas le processus de départ de la Chine, fin des années 1970...TOUS les responsables incompétents, de grand matin, à genoux devant un long sillon tracé à la charrue qu’ils remplissaient en mélangeant l’engrais humain et la terre AFIN que leur sol puisse de nouveau nourrir le peuple avec cette bonne terre de nouveau bien riche....Ce fut la seule méthode pour leur faire retrouver le respect du petit peuple, à ces fonctionnaires endormis et bien inutiles sinon nuisibles au Peuple !....

Vous en constatez vous même le bien fondé en nous indiquant vos statistiques que j’ai du mal à croire. Il resterait encore plus de 400 millions de Chinois dans la famine et la misère....Si vos chiffres sont exacts...et si ces malheureux sont bien inclus dans les statistiques...Concluez vous même Mon Cher Monsieur ! Des responsables compétents peuvent obtenir ces résultats en moins de quarante ans.

votez :
par OneTwoThree (IP:xxx.xx3.222.232) le 31 mars 2013 à 12H11

(IP:xxx.xx9.216.36) le 31 mars 2013 à 11H21

@](IP:xxx.xx3.222.232) le 30 mars 2013 à 11H19 : Je constate tout de suite votre dévotion au système actuel qui malheureusement pour nous est en train de s’écrouler..

°°°° VOus avez tout à fait raison ! Nous allons dans le mur et en klaxonnant en plus !! Mais çà ne date pas d’hier, çà acommencé en mai 1981 ! Tous les systèmes fondés sur une gestion marxiste-léniniste bolchevique ont terminé ruinés dans le mur et çà n’est pas l’homéopathie, l’acupuncture et les tisanes qui nous guériront.....

votez :
(IP:xxx.xx9.216.36) le 31 mars 2013 à 17H26

@OneTwoThree (IP:xxx.xx3.222.232) le 31 mars 2013 à 12H11 : Vous êtes bien rapidement passé du mot guérison consistant souvent en occident à un entretien régulier d’un état maladif se résumant à absorber réellement (ou pas effectivement) des médicaments très coûteux qui sont fournis régulièrement dans des officines de pharmacie contre des papiers à la guérison qui consisterait à retrouver une société correcte où les individus pourraient se côtoyer sans se tuer.

Et bien sûr, vos propos tombent sur moi qui suit un pur produit des lycées marxisants du nord de la France ! Si vous le désirez nous pourrions échanger nos réflexions car j’ai beaucoup souffert pendant mes études de l’état d’esprit et des scandales. J’ai donc vu le mur tomber mais je ne m’en suis pas réjouis plus que de raison. Je savais très bien ce que pouvait étouffer la dictature et par exemple, les événements que j’ai vécu du coté du tunnel de Sangatte (1000 personnes-jour ou plutôt toutes les nuits passaient devant la maison et nous pouvions dormir portes et fenêtres ouvertes alors !...du vécu !...cherchez un peu svp...) m’ont prouvés que j’étais bien en dessous de ce que pouvait inventer mon imagination avant 1989.

J’ai été amené à fréquenter des phytosociologues de tous pays donc des Chinois aussi et je sais que ce sont des Êtres Humains très corrects et intellectuellement très performants. De telles intelligences à la tête d’un pays en état de famine réelle peuvent améliorer le sort du Peuple et pourvoir aux besoins élémentaires bien expliqués par la pyramide de Maslow à 400 millions d’individus près, vers 2010....Faudra -t-il, après notre "rencontre" avec notre mur à nous, que notre Peuple connaisse ces efforts afin de réussir à ’remonter’ son sort tout en continuant d’améliorer le sort de ces bientôt deux milliards d’habitants qui alors nous aurons acheté avec l ’aide de nos dirigeants ?

Je suis certain que nous devrons adopter certaines méthodes de soin très performantes et que nos ’spécialistes’ sont complètement bouchés du cerveau pour les comprendre. Pourtant, cela nous soulagera alors, nous le peuple, de pouvoir nous soigner efficacement à très faible coût. Pourquoi ne pas commencer dès maintenant ???

Aucun médicament ne soigne à plus de 30 à 40% selon leurs essais en double aveugle, ce qui avec le résultat placebo amène à 60 à 80% d’efficacité maximale pour les médicaments occidentaux les plus performants...VOILA ce que j’ai découvert...comme je suis plus qu’habitué aux scandales depuis mes jeunes années....

Vous constatez que je ne compte pas sur """ l’homéopathie, l’acupuncture et les tisanes pour nous guérir.....""" MAIS sur des Hommes intelligents qui n’ont surtout pas été sélectionnés et donc éduqués par nos Grandes Ecoles d’Administration qui nous "forment" des responsables qui nous ruinent.

votez :
(IP:xxx.xx3.222.232) le 1er avril 2013 à 11H04

J’ai été amené à fréquenter des phytosociologues de tous pays donc des Chinois aussi et je sais que ce sont des Êtres Humains très corrects et intellectuellement très performants. De telles intelligences à la tête d’un pays en état de famine réelle peuvent améliorer le sort du Peuple

Vous devriez aller demander aux Africains ce qu’ils pensent actuellement des activités tout à fait "correctes et intellectuelles" menées par les "êtres humains" Chinois dans leurs pays.....

votez :
(IP:xxx.xx9.232.238) le 1er avril 2013 à 14H28

@IP:xxx.xx3.222.232) le 1er avril 2013 à 11H04 : Et à vous qui détournez toujours la vérité....HONTE à vous Mon Cher Monsieur.

+ Vous venez de prouver que vous êtes complètement dépassé par le sens Humain.

Ainsi je comprends votre impossibilité intellectuelle d’accès aux connaissances de nos ancêtres vieilles de plus de 5000 ans. Dormez par cette belle journée...Les autres, dont nos très chers amis, travaillent ce qui leur permet de progresser et donc de bientôt nous remettre au pas comme ils disent...Une demi-journée de congés non payée par an..etc....car le bénéfice du travail que l’on apportera à leur pays sera perdu pas nous !...C’est pas difficile à comprendre mais ce sera très difficile à vivre pour nos descendants de travailler 54 ou 56 heures par semaine avec le salaire à peine suffisant pour subvenir à nos besoins.

Il n’empêche que certains individus sont tout à fait charmants et très agréables à écouter.

votez :
(IP:xxx.xx3.222.232) le 1er avril 2013 à 15H37

"Ainsi je comprends votre impossibilité intellectuelle d’accès aux connaissances de nos ancêtres vieilles de plus de 5000 ans"

Mais non,vous ne comprenez rien ! Vous ne "comprenez" que ce que vous voulez bien comprendre et uniquement à votre manière !Celle qui vous arrange et qui apporte une petite satisfaction à votre ego.Ne cherchez pas à percer à distance l’esprit de ceux que vous ne connaissez même pas !

votez :
(IP:xxx.xx3.222.232) le 1er avril 2013 à 15H04

"Vous venez de prouver que vous êtes complètement dépassé par le sens Humain"

===> Bonjour le sens humain des Chinois..... Il faut retirer vos petites lunette sroses et vous débarrasser de votre admiration d’une certaine idéologie aujourd’hui complètement dépassée et inacceptable

L’Afrique se rebiffe contre le « néocolonialisme » chinois

Par Arnaud Rodier Mis à jour le 14/10/2009 à 22:29 Publié le 15/10/2009 à 22:28

Si la percée de la Chine en Afrique a un temps été accueillie avec enthousiasme, elle suscite aujourd’hui l’inquiétude.

C’est une fin de non-recevoir sans précédent que vient d’essuyer la Chine au Nigeria. La première, mais sans doute pas la dernière sur le continent africain.

Profitant du bras de fer qui oppose les autorités nigérianes aux grandes compagnies étrangères implantées depuis près d’un demi-siècle dans le pays, Shell, Chevron, Total, ExxonMobil, le gouvernement a refusé fin septembre la proposition chinoise d’acheter 6 milliards de barils de pétrole. Un contrat évalué à quelque 20 milliards d’euros. « Je peux vous dire que nous n’allons pas leur donner tout ça », a simplement déclaré Odein Ajumogobia, vice-ministre du pétrole du Nigeria.

L’engouement des Chinois pour l’or noir et les minerais de l’Afrique ne date pas d’hier. « Bien qu’elle soit l’un des plus grands producteurs de pétrole, avec 4,8 % de la production mondiale (…), la Chine n’est capable de fournir que moins de la moitié de ses besoins », note un document du South African Institute of International Affairs (SAIIA) rendu public le mois dernier. Et cette organisation non-gouvernementale d’ajouter que la demande du pays « connaîtra la croissance la plus rapide du monde dans les dix prochaines années et aura doublé en 2030, pour dépasser les 15 millions de barils par jour ».

L’Afrique, de son côté, avec environ 9,5 % des réserves pétrolières mondiales connues, se place en troisième position derrière le Moyen-Orient (61 %) et l’Amérique du Nord (11,6 %). La Libye est le pays le plus riche, avec 35 % des réserves du continent, suivi par le Nigeria (31 %), l’Algérie (10 %) et l’Angola (8 %). Au total, elle est le deuxième fournisseur de la Chine (27 % de ses achats en 2007), derrière le Moyen-Orient (39 %). La Chine qui représente elle-même le deuxième débouché de l’Afrique (19 %) derrière les États-Unis (37 %).

Mais ce n’est pas tout. Ces dix dernières années, les Chinois se sont imposés comme les plus gros consommateurs de métaux, devant les Américains. Ils s’approvisionnent en Afrique du Sud (platine et manganèse), au Gabon (manganèse), en Zambie (cuivre et minerais de fer), au Zimbabwe (platine) et en Angola (cuivre et minerai de fer). Entre 2000 et 2007, précise le SAIIA, la valeur de leurs importations minières d’Afrique a bondi de 286 millions de dollars à 2,6 milliards de dollars.

Au début, la percée de la Chine en Afrique a été accueillie avec enthousiasme. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Elle inquiète. « Il ne faut pas que l’Afrique sorte d’un néocolonialisme pour aller tomber pieds et poings liés dans le néocolonialisme chinois », avertit René N’Guettia Kouassi, directeur du département des affaires économiques de l’Union africaine. « Tout le monde ne voit pas de manière positive l’implication économique grandissante de la Chine », confirme le rapport du South African Institute of International Affairs.

Car, à chaque fois, le processus est le même. La Chine apporte une aide financière et une assistance technique. Elle propose de construire des écoles, des hôpitaux. Elle invite des étudiants africains à venir à Pékin et envoie ses médecins et ses enseignants en Afrique. Le système porte un nom, l’« Angola mode » parce que c’est dans ce pays que les Chinois ont commencé à échanger à grande échelle leur savoir-faire contre des matières premières. Mais aujourd’hui, il suscite plus de critiques que d’admiration.

« Manque de transparence »

« L’argent investit ne profite pas aux économies domestiques », dénonce Tsidiso Disenyana, un chercheur sud-africain, qui réclame plus de transferts de technologie et de formation pour les employés locaux. Et le SAIIA d’accuser les Chinois de « manque de transparence » et de souvent « violer les règlements des pays hôtes en matière de ­travail et d’environnement ». La réaction du Nigeria pourrait donc faire tache d’huile. « Il faut des stratégies qui permettent de briser le cycle de la pauvreté en Afrique », souligne le rapport sud-africain qui ajoute que la nature même des prêts chinois « peuvent poten­tiel­le­ment plonger les pays africains dans une nouvelle spi­rale de dettes ».

À l’heure où ils sont également décidés à racheter des ter­res à tour de bras en Afrique pour faire face à leurs besoins alimentaires, les Chi­nois font peur. Et, surtout, avertit Guillaume Moumouni, un économiste au Bénin, « aujourd’hui on parle de la Chine, mais demain ce sera l’Inde ou le Brésil qui mènent beaucoup d’offensives selon le même schéma

votez :
par OneTwoThree (IP:xxx.xx3.222.232) le 1er avril 2013 à 17H31

Les Chinois ne sont que des prédateurs sans foi ni loi.

votez :
(IP:xxx.xx9.232.238) le 1er avril 2013 à 19H07

@ OneTwoThree (IP:xxx.xx3.222.232) le 1er avril 2013 à 17H31 : Je ne partage pas du tout votre point de vue qui semble pourtant vrai. Je me souviens très bien des affronts que l’occident a envoyé vers les années 1970 au pays Chine.

Comment faire comprendre que des congés payées, des semaines à moins de 54 heures ou avec RTT etc...Tous ces avantages inadmissibles (pour eux ) ne seront plus à l’ordre du jour pour nos enfants quand nous aurons changé de maître ? Nous nous comportons comme des cigales irresponsables et bien nos enfants ne disposeront plus de l’indispensable. Nous avons étalé notre luxe quand ils étaient en train de mourir de faim...Il y a des faits qui ne peuvent s’oublier ! 40 millions de morts sur 600 millions et en peu de temps !...Ils ont eu le courage de se relever et avec un coût très élevé en vies Humaines avec toujours la balle remboursée au Pays par la famille.

Un être Humain n’est pas et ne sera jamais un esclave pour des profiteurs...Le réveil est pour bientôt.

ET un acte juste reste un acte JUSTE. Quand on a des dettes, il faut les rembourser à ceux qui nous ont prêté l’argent...et les Chinois ont encore 400 millions d’affamés et ils nous nourrissent en ce moment, en nous prêtant tous les mois de l’argent à nous les occidentaux. Que ferions-nous à leur place ?

Je pense que le mot "prédateur" n’est pas le bon mot. Ils profitent de notre imbécillité et de notre irresponsabilité , voilà tout. Jamais, ils ne nous ont proposé un de nos "z-avantage z-acquis". Par contre, ils savent soigner sans dépenser nos fortunes en produits plus ou moins toxiques et je pense qu’il faut s’adapter rapidement à leur façon de procéder...NOUS SOMMES DEVENUS LEURS OBLIGES. Ceci pourrait peut être nous éviter d’être contraints d’adopter leur organisation dans ’notre’ société. Leur organisation d’une société n’est pas du tout en conformité avec nos moeurs et coutumes.....

>Ceci est mon point de vue du moment.

votez :
(IP:xxx.xx9.232.238) le 3 avril 2013 à 07H23

Tiens ce matin, dans la liste nous trouvons le scandale du diclofenac....Médicament considéré encore comme peu toxique et comparé aujourd’hui au Vioxx.

Il est vraiment grand temps que des médecines complémentaires et PRIMORDIALES POUR NOTRE SANTE entre dans les établissements de soin. Surtout qu’elles sont souvent très efficaces pour ces problèmes.

Il a fallu une autorisation de mise sur le marché TRÈS TRÈS COÛTEUSE et de très longues années pour ne plus pouvoir faire autrement que de nous enlever ce médicament ! MAIS, ils seraient tous comme cela ? VOILA MA QUESTION ?

Encore une fois, ce sont les pays étrangers qui nous obligent à cesser ce médicament ou du moins qui nous avertissent !

Rien du coté de nos "z-instances de surveillances" !....MERCI a ces pays d’avoir une administration performante.

votez :
(IP:xxx.xx3.222.208) le 8 avril 2013 à 16H41

Toujours et encore les mêmes divagations éculées.

votez :
(IP:xxx.xx5.100.72) le 8 avril 2013 à 18H56

@(IP:xxx.xx3.222.208) le 8 avril 2013 à 16H41 : TOUJOURS les mêmes résultats dans les hôpitaux et ailleurs avec d’autres procédés beaucoup moins coûteux !

Cela commence à se savoir dans la population que nous avons été berné par nos responsables de la santé avec les résultats douteux de leurs essais en double aveugle qui sont remis en cause régulièrement maintenant dans les faits par les médecins et spécialistes eux mêmes. Après la toxicité, nous en arrivons même aux chiffres de réussite !

Si vous ne croyez pas les administrations de Chine, des Usa, du Canada, des pays baltes...libre à vous mon cher Monsieur.

votez :
(IP:xxx.xx3.222.208) le 9 avril 2013 à 12H39

Si vous ne croyez pas les administrations de

Chine : NON surement pas !,

des Usa : OUI, j’ai travaillé avec elles pendant des années !

, du Canada : OUI j’ai travaillé avec elles pendant des années ! !,

des pays baltes : çà dépend sur quel sujet ! Ils sont trois et pas nécessairement toujours d’accord ! Je connais particulièrement bien l’un d’entre eux et pas mal les deux autres

votez :
(IP:xxx.xx5.100.72) le 10 avril 2013 à 14H24

@(IP:xxx.xx3.222.208) le 9 avril 2013 à 12H39 : Si vous croyez ces administrations, alors pourquoi ne pas prendre note de ce qu’elles affirment ?

PLUS pourquoi ne pas nous avoir avertis des énormes scandales que ces administrations dénonçaient en leur temps ? ...Je pense au Vioxx, et même à celui qui a remplacé sur les ordonnances ce médicament mortel, le diclofenac qui était interdit dans ces pays mais les stocks étaient écoulés en France avec votre complicité et les autorisations de nos instances responsables et coupables donc...emportant injustement des malades présents sur territoire français.

Pourquoi faites-vous semblant d’ignorer les dégâts inutiles causés par le vaccin contre la tuberculose qui occasionna autant de dépenses et de vies Humaines ?

Le Canada et son admirable médecine que vous ignorez donc en ayant travaillé avec eux !...Et bien, je vous plains. Vous connaissez donc les prodiges que peut faire la chiropractie, la kinésiologie, l’homéopathie, l’acupuncture et l’ostéopathie cranio-sacrée utilisée elle depuis longtemps dans certains hôpitaux performants dans les cas très graves et même désespérés.

votez :
par OneTwoThree (IP:xxx.xx3.222.208) le 11 avril 2013 à 09H57

Dérives thérapeutiques et dérives sectaires : la santé en danger La commission d’enquête sur l’influence des sectes dans le domaine de la santé publie son rapport

Ce mercredi 10 avril à 8h30, la commission d’enquête sur l’influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé a présenté son rapport lors d’une conférence de presse. Dans un rapport intitulé "Dérives thérapeutiques et dérives sectaires : la santé en danger", le rapporteur de la commission d’enquête, M. Jacques Mézard (RDSE, Cantal), livre son constat et formule 41 propositions, après avoir effectué 72 auditions au cours desquelles la commission a entendu associations de victimes, professionnels de santé, experts et représentants d’autorités sanitaires ainsi que des principales administrations concernées. Elle a aussi souhaité entendre des représentants d’organismes et d’associations faisant la promotion de pratiques thérapeutiques sur lesquelles son attention a été alertée. La commission constate tout d’abord que la maladie et la quête du bien-être peuvent exposer au risque de dérive sectaire. Elle observe l’existence de dérives thérapeutiques dues à des pratiques commerciales, proches de la charlatanerie, qui exploitent les peurs et les attentes de la population en matière de santé et de bien-être et qui peuvent insidieusement orienter leurs victimes vers des pratiques thérapeutiques souvent dénuées de fondement scientifique, compromettant ainsi leurs chances de guérison.

Dérives thérapeutiques et dérives sectaires : la santé en danger (Rapport) Rapport de M. Jacques MÉZARD, fait au nom de la Commission d’enquête Mouvements à caractère sectaire n° 480 tome I (2012-2013) - 3 avril 2013

La commission d’enquête sur l’influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé a été créée à l’initiative du groupe RDSE pour prendre la mesure des risques dus à des comportements sectaires qui font de la santé l’amorce d’une emprise exercée sur les victimes. Elle a tout d’abord constaté que la maladie et la quête du bien-être pouvaient exposer au risque de dérive sectaire. La commission a également observé l’existence de dérives thérapeutiques dues à des pratiques commerciales, proches de la charlatanerie, qui exploitent les peurs et les attentes de la population en matière de santé et de bien-être et qui peuvent insidieusement orienter leurs victimes vers des pratiques thérapeutiques souvent dénuées de fondement scientifique, compromettant ainsi leurs chances de guérison. Elle s’inquiète que ces deux phénomènes - dérive sectaire et dérive thérapeutique - en se combinant, cumulent les dangers liés à une forme d’emprise et les risques dus à l’exploitation mercantile de la crédulité de personnes vulnérables. De manière générale, la commission juge très alarmant le fait que l’image de la médecine classique, altérée - de manière compréhensible - par des scandales récents puisse conduire des personnes atteintes de pathologies lourdes à s’interroger sur les propositions thérapeutiques de leur médecin pour s’en remettre à des pratiques de « soins » sans nécessairement disposer d’une information complète sur les conséquences de leur choix. La commission d’enquête livre son constat et formule 41 propositions après 72 auditions au cours desquelles elle a entendu associations de victimes, professionnels de santé, experts et représentants d’autorités sanitaires ainsi que des principales administrations concernées. Elle a aussi souhaité entendre des représentants d’organismes et d’associations faisant la promotion de pratiques thérapeutiques sur lesquelles son attention a été alertée.

votez :
(IP:xxx.xx3.222.208) le 11 avril 2013 à 15H46

@ (IP:xxx.xx5.100.72)

"Vous connaissez donc les prodiges que peut faire la chiropractie, la kinésiologie, l’homéopathie, l’acupuncture et l’ostéopathie cranio-sacrée utilisée elle depuis longtemps dans certains hôpitaux performants dans les cas très graves et même désespérés."

=== Je suis sûr que vous aurez à coeur, pour mettre en pratique vos prêches si malheureusement, un jour, ce qu’à Diable ne plaise, vous étiez atteint d’un adénocarcinome pancréatique ou d’un ostéosarcome fémoral, "cas très graves et même désespérés, d’avoir recours pour vous soigner exclusivement aux prodiges de la chiropractie, de la kinésiologie, de l’homéopathie, de l’acupuncture et de l’ostéopathie cranio-sacrée au lieu de vous laisser bêtement intoxiquer par les saloperies chimiques dont vous réfutez l’efficacité.

votez :
(IP:xxx.xx3.196.224) le 12 avril 2013 à 11H27

@(IP:xxx.xx3.222.208) le 11 avril 2013 à 15H46 : MINABLE petit monsieur vous devenez...En tout cas, si j’ai un jour une de vos saloperies, ce sera peut être à cause de notre ministère de la santé qui se fait reprendre ces jours-ci par "les chercheurs du Taipei Veterans General Hospital à Taïwan"...Encore une autre administration ! ça commence à nous indiquer à nous Français, notre niveau dans les soins.

"""J’avais pas vu m’sieur !....""

Surtout, je lis en ce moment des articles comme sur planet.fr...et on y découvre ce que d’autres journalistes pensent et bien c’est pire que pire mon cher Monsieur.... Rien que le fait que des Humains puissent penser cela de leurs Responsables, c’est très grave !....Je n’ose même pas penser que ce soit réel !

votez :
(IP:xxx.xx3.196.224) le 13 avril 2013 à 06H49

@(IP:xxx.xx3.222.208) le 11 avril 2013 à 15H46 : Je reviens sur la fin de votre commentaire pour vous signifier que JAMAIS comme vous l’affirmer mensongèrement "je ne réfute l’efficacité des médicament chimique". Je sais que selon les essais en double aveugle ils ont environ 30 à 40% d’efficacité. Il faut s’en réjouir pour ceux chez qui ils agissent ainsi.

Votre petite intelligence ou plutôt votre méchanceté n’a peut être pas compris ce fait !

Ce que je n’accepte pas du tout c’est que nos responsables ne cherchent JAMAIS à améliorer ce score et font semblant de croire que 100% des malades sont soignés.

DEUX conséquences dramatiques et dégueulasses s’en suivent :

Premièrement : 60 à 70% des malades s’imprègnent de médicaments et s’empoisonnent bêtement au lieu d’être soignés efficacement.

Deuxièmement : Certains subissent même les contre indications indiquées dans les notices sans aucun espoir pour eux d’être améliorés et en perdent même parfois la vie dans l’indifférence de nos ministères et agences du médicament au nom trop variable pour être crédibles.

votez :
par Dugoin (IP:xxx.xx3.117.152) le 9 avril 2013 à 18H40

Divers sortes de méditations aussi entrent peu à peu à l’hôpital :

« En Amérique, des vétérans reviennent du front avec des séquelles psychologiques terribles, que les médicaments ne font que cacher. Lorsqu’ils essaient la méditation, boum, leur vie est transformée. »

7 lignes avant la fin :

http://touch.metrofrance.com/culture/david-lynch-regarder-un-film-c-est-entrer-dans-un-autre-monde/mmdf !Mlb53mljwHgw/

votez :
par OneTwoThree (IP:xxx.xx3.222.208) le 10 avril 2013 à 11H22

David Lynch ! Cà c’est une référence en béton ! Un véritable expert ! Rien à redire, silence dans les rangs, la messe est dite, on peut tirer l’échelle....

votez :
(IP:xxx.xx5.100.72) le 11 avril 2013 à 09H29

@OneTwoThree (IP:xxx.xx3.222.208) le 10 avril 2013 à 11H22 : A part votre nullité et peut être même votre complicité comme référence que nous proposez-vous ?

votez :
(IP:xxx.xx3.196.224) le 16 avril 2013 à 18H09

@OneTwoThree (IP:xxx.xx3.222.208) le 10 avril 2013 à 11H22 : Mon pauvre Monsieur, je crois que vous venez d’affirmer ce que vous ne devez même pas penser.

Si un seul être Humain est amélioré par une technique ou un moyen alors que tout a échoué, il faut en prendre note et y réfléchir.....du moins, dans une société digne de ce nom,je trouve.

Que vous n’aimiez pas celui qui relate le fait vous regarde MAIS...le fait reste le fait.

votez :
(IP:xxx.xx4.137.110) le 7 mai 2013 à 15H06

@@OneTwoThree (IP:xxx.xx3.222.208) le 10 avril 2013 à 11H22 : Et bien mon cher Monsieur, je viens de lire qu’un ancien médicament, qui ne coûte pas cher, vient de nous ’revenir’ pour aider les insomniaques....Encore une remise en ordre indispensable par l’Europe dans notre administration du médicament...ALORS, les médicaments toxiques qui avaient remplacé ce médicament par la volonté de notre ministère de la santé et de son administration au nom variable des médicaments vont rester car de nombreux malades seraient depuis le temps que ça dure trop habitués ...et nous allons payer l’énorme différence de coût mais aussi les soins d’intoxication et les dégâts qu’ils ont causés...en accidents de voiture et en somnolence dans les heures de travail ainsi qu’en inconfort de ""iatrogénèse"" des malades...Alors, que pour beaucoup de malades, une ou deux séances par semaine avec un bon prof de sport auraient été tout aussi efficaces nous apprennent nos chers amis de Chine ! Et nous ne manquons pas de prof de sport à ma connaissance !!!et même certains ministres nous ont avertis :" nous consommons 19 fois plus de vasodilatateurs qu’au Royaume-Uni ; 3 fois plus de psychotropes qu’en Allemagne ou au Royaume-Uni. ».

Il serait grand temps que des gens compétents reprennent en main notre médecine afin que l’on soit ENFIN mieux soigner.

votez :
(IP:xxx.xx7.75.246) le 9 mai 2013 à 17H16

Et bien mon cher Monsieur, je viens de lire qu’un ancien médicament, qui ne coûte pas cher, vient de nous ’revenir’ pour aider les insomniaques....

* Vous voulez certainement parler des infusions de tilleul et de verveine ! Mais il faut quand même se méfier car elles doivent avoir des effets addictifs. Ma grand’mère ne pouvait jamais s’endormir si elle n’avait pas absorbé son demi-litre de tisane avant de se coucher ! Mais elle était obligée de se relever la nuit pour pisser.Elle a longtemps cru que ces tisanes tilleul verveine avaient aussi des vertus diurétiques jusqu’au jour où on a finalement pu la convaincre que l’effet n’était pas dû au tilleul ou à laverveine mais à la quantité de liquide ingurgité...

Alors, que pour beaucoup de malades, une ou deux séances par semaine avec un bon prof de sport auraient été tout aussi efficaces nous apprennent nos chers amis de Chine !

* En Chine ils ont effectivement résolu la question de l’insomnie, et pas par le sport une fois ou deux par semaine, mais plutôt par 6 journées de 12 ou 15 heures de travail intensif... Non seulement c’est nettement moins cher que les somnifères mais en plus çà rapporte grassement aux patrons.....

Il serait grand temps que des gens compétents reprennent en main notre médecine afin que l’on soit ENFIN mieux soigner.

* Vous devriez offrir vos services éminents au ministre de la santé parce que vous avez l’air d’en connaître un sacré bout en matière de thérapeutique,de pharmacologie,de toxicologie,de psychologie, d’épidémiologie, de statistiques,de réglementation et de gestion du médicament, de même que d’administration et d’économie générales.

votez :
(IP:xxx.xx7.78.159) le 12 mai 2013 à 17H14

====>>> De la part de vos "chers z’amis chinois donneurs de leçons.....

Chine

DÉSASTRE ENVIRONNEMENTAL

Chine : 400 villages frappés par les cancers liés à la pollution

Alors que la Chine célébrait dimanche 24 février la Fête des lanternes, un épais brouillard de pollution recouvrait le centre et l’est du pays. Le gouvernement chinois, qui songe désormais à mettre en place une taxe sur les émissions de CO2, semble prendre le problème très au sérieux : le ministère de l’Environnement a ainsi publié une liste des villages les plus pollués, dans lesquels le nombre de personnes malades du cancer atteint des niveaux alarmants.

Pékin a enregistré des pics de pollution alarmants au mois de janvier 2013 © J. Aaron Farr / flickr-cc

Un récent rapport publié par le ministère de l’Environnement chinois recense les villages les plus pollués du pays, où le nombre de cas de cancers est plus élevé que la moyenne.

« Villages du cancer »

Annexé au plan quinquennal 2011-2015, le rapport admet que « des matières toxiques et nocives ont provoqué de nombreuses situations d’urgence pour l’eau et l’atmosphère, et certains endroits comptent même des « villages du cancer », qui seraient au nombre de 400. Cette expression, qui n’avait jusque-là pas été utilisée par les autorités chinoises, intervient dans un contexte de crise sociale liée à la forte augmentation des émissions de CO2 en Chine, et notamment à Pékin, recouvert par un épais brouillard de pollution pendant trois semaines au mois de janvier.

Selon Wang Canfa, avocat spécialiste des questions environnementales qui dirige un centre d’aide aux victimes de la pollution dans la capitale chinoise, c’est la première fois que le terme « villages du cancer » apparaît dans un document ministériel. « Cela montre que le ministère de l’Environnement a reconnu que la pollution provoque des cancers », a-t-il déclaré à l’AFP.

Dark side of China

En 2009, un activiste et journaliste d’investigation chinois, Deng Fei, répertoriait les dizaines de villages parmi les plus pollués du pays, et dont le nombre de personnes atteintes du cancer atteint des seuils alarmants. Le journaliste qui avait publié la carte souhaitait ainsi sensibiliser les Chinois sur les risques liés à la pollution.

« J’ai enquêté sur le côté sombre et secret de la Chine, donc je connais les problèmes. En tant que journaliste et en tant que citoyen, j’ai la responsabilité d’essayer de résoudre ces problèmes », explique-t-il. Récemment, au moment du Nouvel an chinois, il a lancé une campagne sur Sina Weibo (l’équivalent de Twitter en Chine), sur la pollution des rivières chinoises. « À quoi ressemble la rivière de votre ville ? » : voilà la simple question envoyée par Deng Fei sur le site de micro-blogging. Des milliers d’internautes lui ont fait parvenir des photographies des rivières polluées près de chez eux.

Une façon de plus de faire pression sur le gouvernement chinois qui a cependant annoncé vendredi 22 février que la Chine introduirait « de façon proactive une série de politiques fiscales destinées à préserver l’environnement, dont une taxe sur les émissions de dioxyde de carbone ».

votez :
(IP:xxx.xx7.78.159) le 12 mai 2013 à 17H20

Encore des exemples à suivre de la part de vos z’amis chinois

Pékin reconnaît l’existence de "villages du cancer" Le Monde.fr avec AFP | 22.02.2013 à 10h23

Le ministère de l’environnement a reconnu l’existence de "villages du cancer", plusieurs années après que des informations ont fait état d’un nombre de cas plus élevé que la moyenne dans certaines régions particulièrement polluées du pays.

"Des matières chimiques toxiques et nocives ont provoqué de nombreuses situations d’urgence pour l’eau et l’atmosphère, et certains endroits comptent même des ’villages du cancer’", admet le ministère dans un rapport publié cette semaine et annexé au plan quinquennal 2011-2015. Le gouvernement a reconnu que ces produits toxiques "mettent potentiellement en danger la santé humaine et l’environnement sur le long terme".

UNE EXPRESSION INÉDITE POUR LES AUTORITÉS CHINOISES

L’expression "villages du cancer" n’avait pas été jusque-là utilisée par les autorités, souvent confrontées au mécontentement des habitants devant la dégradation de leur cadre de vie par des déchets industriels, la présence de substances toxiques dans l’eau ou un air très chargé en particules fines. Le développement rapide de l’industrie chinoise au cours des trente dernières années a accéléré la pollution dans les métropoles mais aussi dans les campagnes.

Il n’existe pas de définition précise des "villages du cancer" mais l’expression s’est répandue dans les médias, notamment après la publication en 2009 par un journaliste chinois d’une carte répertoriant plusieurs dizaines de ces villages. Un responsable du ministère n’a pas pour sa part voulu confirmer que la mention des "villages du cancer" était une première, soulignant que le gouvernement avait déjà établi par le passé un lien entre l’environnement et la santé.

Environnement en Chine › Chine : "Certains ne se risquent plus à manger de la viande" › La Chine fait une indigestion de scandales alimentaires › Chine : scandale alimentaire autour de plats à base de rat ou de renard › Le virus caché des "cochons flottants" de Shanghaï

votez :
(IP:xxx.xx5.126.217) le 10 mai 2013 à 12H49

@IP:xxx.xx7.75.246) le 9 mai 2013 à 17H16 : Vraiment vous me décevez par votre piètre réponse.

Les infusions de tilleul et de verveine n’ont jamais été interdites !...Les informations parlent d’un médicament accepté puis rejeté pour son faible coût certainement....Et bien, sa faible toxicité semble l’emporter enfin !...etc...etc...

votez :
(IP:xxx.xx7.75.246) le 11 mai 2013 à 16H56

 : Vraiment vous me décevez par votre piètre réponse.

Les infusions de tilleul et de verveine n’ont jamais été interdites !...

C’est la vôtre de réponse qui est "piètre" ! Vous n’avez pas vu que je me foutais de vous avec mon tilleul et ma verveine de ma grand’mère ?

votez :
(IP:xxx.xx5.126.217) le 12 mai 2013 à 17H42

Et dire que nos malades ont été rendus plus malades et que notre sécu se ruine à rembourser ces médicaments dangereux et peu efficaces si l’on en croit les chiffres du fameux essai en double aveugle et si mes yeux sont tombés sur le bon résultat :"32%" d’efficacité ! 34% étant considéré comme un exploit parmi certains psychotropes si coûteux...MAIS, SONT-CE les bons chiffres ?......

Vous avez raison, continuez à taper sur l’annonceur sans même essayer de vérifier ces renseignements mon pauvre Monsieur.

Vous constatez, je suis très loin de votre semblant d’ironie !

Peut être pourriez-vous vérifier ce qu’il se passe dans les hôpitaux du Canada ainsi que l’ironie qui règne contre les soins hospitaliers de notre pays dans un hôpital Danois....Je crois bien que vous le savez même. Les médecines complémentaires ne semblent même plus utiles puisque les malades sont guéris beaucoup plus rapidement !

Vous constatez, ma tristesse ne me permets même pas de qualifier ce que vous avez le culot d’appeler de l’ironie.

votez :
(IP:xxx.xx5.126.217) le 14 mai 2013 à 10H05

@(IP:xxx.xx5.126.217) le 12 mai 2013 à 17H42 : Mon pauvre Monsieur, renseignez-vous vous même...votre bien pauvre prose arrive le jour où nous, les petits du tout petit peuple avons accès au " "Freedom of Information Act", " de nos chers voisins...

Mes chiffres sont peut être un peu élevés même !....

Comment peut-on être de si mauvaise foi devant des preuves détenues depuis plus de 30 ans par les responsables d’une administration toute puissante !....

Lisez enfin autre chose que ma prose qui ne fera que répéter ce que l’on peut lire dans ces documents très officiels et que de nombreuses personnes voudraient effacer pour raison de chômage certainement et refusaient même la publication puisque le "coup du nuage en France avait marché"....Bon courage pour ’encaisser’ et bonne lecture Mon pauvre Monsieur.....

votez :
(IP:xxx.xx2.169.194) le 7 juin 2013 à 13H35

ET BIEN,je viens de trouver le site de L’OMS . Selon ce site, les plantes sont utilisées au Japon depuis plus de 1000 ans. ""La médecine traditionnelle japonaise peut être divisée en médecine traditionnelle populaire et en médecine chinoise de la Chine antique..."" et on vient de l’éliminer de notre panoplie de soins possibles depuis cinquante ans environ....

Cherchons l’erreur !!!....Cherchons aussi comment payer nos erreurs... dans le choix de nos méthodes de soins nous en sommes arrivés à un déficit vertigineux de la sécurité sociale ...et cela va en s’aggravant....en s’aggravant...en s’aggravant...mais on ne change rien du tout bien sûr ! Pourtant, au Japon, des méthodes de soins qui selon nos "z-espécialistes" ne fonctionnent pas soignent très bien les malades.....CHERCHONS L’ERREUR ? Il est grand temps de prendre acte qu’aucun médicament n’a plus de 30 à 40% d’efficacité dans les résultats des essais en double aveugle selon nos plus grands Professeurs qui réalisent eux mêmes ces essais en double aveugle....Les médicaments ne peuvent donc soigner 100% des malades. VOICI une bonne mine de renseignements ....Je suis allé à publications et documents sur les médicaments.

http://apps.who.int/medicinedocs/im...

votez :
(IP:xxx.xx3.110.6) le 12 juin 2013 à 16H50

En exergue de ce sujet ô combien saisissant, voir stupéfiant selon ma manière d’envisager les choses, et en particulier ce que nous faisons de nos existences, je vois juste la médecine, dans son ensemble, comme une résultante d’un de nos instincts primaires (que nous partageons avec le reste des espèces vivantes) de conserver non seulement la santé, mais surtout la vie.

Or, cette vie si précieuse que nous chérissons, comment est-elle valorisée ? Comme une ressource banale bonne à être utilisée pour la croissance particulière de notre espèce au sein d’un environnement limité physiquement.

C’est pourquoi la médecine et ses applications quelles qu’elles soient, me paraîssent assez polémiques parce qu’elles nous donnent des avantages au sein d’un milieu qui s’en retrouve bouleversé. Il n’y a qu’à regarder autour de soi pour s’en rendre compte...

Mais où en est-on par contre de l’acceptation psychologique de notre terme ? Eh bien, naturellement, le plus tard sera le mieux nous disons-nous. Mais à regarder de quelle manière les choses se trament rien qu’avec le lobby pharmaceutique (qui n’agit pas que sur la santé humaine... mais a aussi des responsabilités, relatives certes, mais indéniables dans la montée de la résistance des virus, bactéries, et que sais-je encore ?), on peut légitimement s’interroger sur la place que nous nous donnons au sein d’un milieu dont les équilibres sont si précaires quoi que nous en disions.

Bref, lisant les échanges que d’autres commentateurs écrivent, je crois bien qu’il vaut mieux avoir une idée claire de son existence et de son "issue", que sombrer dans les querelles stériles qu’occasionnent les éternelles dissensions entre personnes ayant des interprétations différentes, et constituant la norme même de notre espèce...

La santé, d’ailleurs, ne passe-t-elle pas entre autre par son propre équilibre et particulièrement une bonne perception de soi même de manière à compenser d’éventuels troubles bénins, plutôt que par des expédients d’une sorte ou d’une autre ? Il y a un peu de ça dans l’existence, mais aussi tous les autres paramètres (qualité atmosphérique, richesse environnementale...) que nous ne saurons jamais dépasser en raison justement de nos limitations physiques. Tant qu’à faire, à vouloir jouer avec les éléments, autant se concentrer sur les siens propres que donner des responsabilités à des tiers accessoirisant l’existence à des fins lucratives, et vaines finalement dans notre dimension vitale / mortelle... Même si le serment d’Hippocrate tend à concrétiser des visées honorables, il reste principalement d’émanation humaine et par là même, faillible.

Je reste convaincu que nos propres ressources, physiques et cérébrales, méritent d’être mieux prises en compte, au moins pour rester en phase avec l’équilibre naturel et ambiant, autant qu’avec soi même...

Salutations à tous

votez :
(IP:xxx.xx5.225.159) le 13 juin 2013 à 11H20

@(IP:xxx.xx3.110.6) le 12 juin 2013 à 16H50 : Vous écrivez dans votre très beau texte : "" je vois juste la médecine, dans son ensemble, comme une résultante d’un de nos instincts primaires (que nous partageons avec le reste des espèces vivantes) de conserver non seulement la santé, mais surtout la vie.""

Vous avez donc découvert que nous ne sommes pas tous pareils pour pouvoir écrire votre si beau texte. OR, la LOI nous oblige à cotiser tous de la même façon et maintenant à être soignés de la même façon ....Et même quand par exemple,on approche un ’ONCOLOGUE" , on doit s’attendre parfois à toutes les menaces de la terre quand on le remercie pourtant le plus poliment possible et qu’on se sauve devant son paquet d’ignorance de la vie humaine , un peu comme on s’approcherait d’un lion dans un zoo...Il en va de même pour les obstétriciens qui semblent avoir décidés qu’ils s’occupaient de malades et qui tendent honteusement à faire incorporer leur diktat dans la loi, comme si la vie qui les engraisse abondamment devait leur appartenir.

Je me permets de vous ajouter que sauf pour certains médicaments retirés pour leur trop grande toxicité et donc s’ils sont retirés , c’est qu’ils ont été acceptés pour une seule explication possible selon ma toute petite intelligence...explication possible mais de plus en plus fréquente semble-t-il. DONC POUR les médicaments actuels, il semble que jamais selon les essais en double aveugle, un médicament ne dépasse les 30 à 40 % d’efficacité pour la totalité des lots suivis par nos plus grands médecins.....NOUS ne sommes donc pas tous pareils. ET les protocoles de sécu imposent aux médecins ces médicaments à 100% des malades.

Pourquoi ne trouve -t-on aucune recherche dans cette direction ? On refile des médicaments toxiques en eux mêmes comme indiqué sur les notices à 30 ou 40% de malades qui vont être améliorés par du sucre ou de l’eau, c’est à dire par effet placebo ; mais, ils risquent à 100% l’empoisonnement par le médicament. Il en va de même pour les plus malchanceux actuellement et qui sont à 30 ou 40% aussi mais qui n’auront aucun bénéfice par les soins prodigués....Ils auront en plus de leur maladie, la toxicité du médicament à encaisser !...Si leur constitution n’est pas très résistante...

C’est que la vie que l’on chérie est de plus en plus attaquée par ceux la même qui devraient la protéger.

De plus dans d’autres Grands Pays, on soigne avec succès aussi, des malades mais en s’occupant plus du coté Energie, psychique et même parfois un groupe Humain participe avec efficacité au soin du corps...On retrouve cette efficacité de soin parmi les animaux du reste. C’est je pense la piste que vous en-trouvez et qui correspond très bien à la définition de l’OMS . Un être Humain est bien autre chose que l’ensemble de ses os et de sa chair !... Un même symptôme peut donc venir d’un déséquilibre à un niveau différent d’un individu à l’autre.

Pour le terme de la vie de certains qui, même parfois, se sont occupés de celles des autres...je préfère par respect du genre humain ne pas faire de commentaire...Il n’y a qu’eux qui ont compté dans leur vie, ça je peux l’écrire. Ils étaient dans le :"A moi, rien qu’à moi, tout à moi". Et ’encore’ ce départ coûte ’encore’ beaucoup à la société.

votez :
(IP:xxx.xx3.110.6) le 13 juin 2013 à 19H02

@ (IP:xxx.xx5.225.159) le 13 juin 2013 à 11H20

Salutations,

Je constate que nos réflexions nous rendent proches. Pourtant, même si je suis d’accord avec vous pour dire que nous ne sommes pas tous identiques, c’est bien la même vie qui nous quitte au final.

L’humain a décidé plus ou moins consciemment de s’élever au dessus de la nature brute (et assez brutale !), aboutissant à entre autre vouloir prendre soin de son prochain. Quoi de plus naturel que de protéger sa descendance ?

Hélas, comme je le constate, s’est-il permis d’aller plus loin encore, au point d’élaborer des systèmes lui cillant la vision, et le rendant aliéné à des nécessités n’ayant plus rien de naturel. Les médicaments, leurs fabricants prolifèrent là dessus en s’appuyant sur nos désirs instinctifs de vivre à tous prix.

Je pense qu’il est loin le temps où nous saurons nous défier de nous même, en adoptant une vision réaliste des tenants et aboutissants de nos existences.

Moi y parviens-je dans une certaine mesure, actuellement. Mais qu’en sais-je plus tard ? En tout cas, je préfère me faire confiance, et accorder toute sa prééminence à la réalité, plutôt que sombrer dans des dépressions ou des états maladifs qui ne sont dues principalement qu’à un certain état d’esprit propice à leur manifestation, et donnant matière et dynamique à ces industries envahissantes.

Le cerveau est aussi un organe avec ses aléas, et si nous lui donnons des tendances à voir en noir, évidemment les suites ne se font pas attendre. C’est bien ce malaise issu de notre manque de plénitude intellectuelle qui forge les barrières artificielles de nos sociétés et nous empêche d’atteindre une certaine plénitude psychologique. Ce qui occasionne alors le recours à des artifices médicamenteux, ou à l’intervention de tiers pour essayer de remettre les choses d’aplomb.

Parfois y parvenons-nous et parfois non. Mais de notre activité cérébrale, nous n’en faisons généralement pas grand cas sur nous même, et au contraire les bridons-nous par nos recours à la facilité matérielle. Et puisque cela favorise une certaine forme de croissance, nous n’apprenons guère à faire autrement que de la manière dictée par nos usages des stéréotypes civils. Apprenons-nous à être autosuffisant, apprenons-nous à utiliser nos compétences innées, dont les cérébrales commandant une bonne partie de nos actes ? À mes yeux, pas le moins du monde, et c’est bien dommage.

Pour revenir à votre réponse, merci d’avoir pris la peine de lire mon long commentaire, et aussi d’y avoir répondu.

Salutations

votez :
(IP:xxx.xx5.225.159) le 14 juin 2013 à 20H46

Vous avez raison en insistant sur la "même Vie" qui est en chacun d’entre nous. Cependant, je n’ai jamais lu qu’un seul médecin s’en soit occupé. La ’NASA’ semble chercher la vie ailleurs pourtant personne ne sait ce qu’est la vie...mais, ils cherchent quand même !!!...

Comment savoir si une médecine s’occupe de cette Vie pour soigner une maladie ???...Certains nous affirment qu’ils la sauvent...mais, si elle est en nous,... ???

Si nous sommes autre chose que notre corps physique dense puisqu’il se renouvelle régulièrement et que nous RESTONS semblables à nous mêmes...Nous devrions être dedans et nos maladies qui concernent notre corps physique dense souvent viendraient ou bien du dehors de nous ou bien du dedans...Il nous reste donc à envisager nos désirs, nos émotions, enfin ce qui concerne toutes les notions de notre bas-mental PUIS du mental concret (celui qui est mis ’en exergue’ chez nos énarques et technocrates depuis les années 1974...et qui nous entraîne tout logiquement vers le chaos puisqu’ils ont cru bon de l’utiliser pour nous commander au lieu d’obéir à des cerveaux plus performants).

Ceci pourrait expliquer le très faible taux de réussite ( 30 à 401% maxi) des médicaments allopathiques qui nous coûtent de plus en plus cher. Je n’oublie pas que les résultats des essais en double aveugle donne 30 à 40% de guérison par effet placebo.

votez :
(IP:xxx.xx3.110.6) le 17 juin 2013 à 17H06

À ce "ils cherchent quand même !!!...", ça me fait penser qu’on a toujours cherché beaucoup de choses : dieu, l’éternité, l’influence, la maîtrise de notre milieu, la maîtrise de soi même bien que celle-ci, puisque nous recourrons à des moyens artificiels distribués massivement, soit de moins en moins valorisée. Mais que trouvons-nous au final ? La nature, encore la nature, toujours la nature. Terrestre, d’échelle solaire, ou au delà, que ce soit dans l’infiniment petit, ou l’infiniment grand, il semble qu’il n’y ait quelle... Et à notre sujet, qu’elle soit précaire.

Est-ce bien, ne l’est-ce pas ? Pour ma part, je préfère recourir à mes capacités bien plus réelles que les placebo et autres drogues, sans nier que certaine applications (vélo, cultures maraîchères et autres moyens issus de notre ingéniosité) apportent une aide qu’il serait difficile de négliger...

Mais comme la nature règne de toute façon sur chaque histoire individuelle, je laisse à d’autres la considération outrancière qui voudrait faire passer les médicaments et autres nuisibles (clopes, ressources énergétiques juste bonnes à ce que le système que nous avons mis en place ne se casse pas la figure, stupéfiants, produits synthétisés type organismes génétiquement modifiés...) comme nécessaires à l’équilibre de nos existences, alors que ces produits ne sont qu’une énième manière d’assurer à leurs promoteurs (mes semblables malgré tout, aussi périssables que moi) une manne lucrative.

Leurs taux de réussite surpasseront-ils la cohésion naturelle à l’origine de la vie même ? Non, ces produits singeront toujours le modèle naturel sans jamais pouvoir l’égaler, puisqu’ils sortent du cadre s’équilibrant lui même par le fait du cycle terrestre !

Je le dis en mon nom propre : "tant mieux", et que la vie suive son cours loin des tentatives de parasitage que nous n’avons de cesse de mettre en place, vainement car prenant place dans un cadre confiné et courant à une échéance certaine !

La nature restera toujours bien mieux balancée que ces tentatives de se l’approprier ou de la "parfaire".

À ces croyants contemporains, je leur dis (bien présomptueusement ;-)) : toute vie va vers son terme, que nous l’acceptions ou pas ne remettra pas en cause le mouvement physique animant ce qu’à défaut de mieux j’appellerai la création (sans lui coller d’ailleurs quoi que ce soit de sacré).

 :-)

votez :
(IP:xxx.xx3.110.6) le 17 juin 2013 à 17H20

Et à (IP:xxx.xx5.225.159) le 14 juin 2013 à 20H46

Continuons à nous émerveiller de ce que la nature, si gigantesque qu’on ne peut en comprendre le principe, à l’instar de l’apparition de la vie au sein de cet espace incommensurable nommé univers physique et inaccessible à notre appréhension par ses dimensions l’outrepassant, expose à nos sens ébahis !

Bien à vous IP:xxx.xx5.225.159

votez :
(IP:xxx.xx3.216.23) le 25 juin 2013 à 17H57

(IP:xxx.xx3.110.6) le 17 juin 2013 à 17H20

Continuons à nous émerveiller de ce que la nature, si gigantesque qu’on ne peut en comprendre le principe, à l’instar de l’apparition de la vie au sein de cet espace incommensurable nommé univers physique et inaccessible à notre appréhension par ses dimensions l’outrepassant, expose à nos sens ébahis !

= Rappelez-moi votre nom. Vous avez dit Albert ? Albert comment ? Einstein. Ah ! Tout s’explique.....

votez :
(IP:xxx.xx4.2.195) le 26 juin 2013 à 21H25

@(IP:xxx.xx3.216.23) le 25 juin 2013 à 12H04 :...Alors, on va avoir droit aux livres de chevet de ce génie qu’était Albert Einstein ... ???...ou bien est-ce censuré ???

votez :
(IP:xxx.xx3.197.101) le 9 juillet 2013 à 12H12

Mais nos cerveaux rationnels et cartésiens ne sont surtout pas à une erreur de raisonnement près....Alors,...si vraiment on ne peut éviter de divulguer les titres des livres ésotériques qu’Einstein lisait et comprenait, LUI !...

Les résultats calamiteux pour notre société, depuis que des êtres qui se diplôment entre eux pour confisquer le pouvoir, sont bien là pour nous prouver les grandes limites du potentiel de leur désastreuse intelligence. En 1974, nous avions enfin remboursé nos dettes et commencions à pouvoir alimenter correctement tous les Français....

votez :
(IP:xxx.xx7.205.252) le 16 juillet 2013 à 10H23

(IP:xxx.xx3.197.101)

"....les titres des livres ésotériques qu’Einstein lisait et comprenait, LUI !..."

*** Vous devez confondre Einstein et Elizabeth Tessier....

votez :
(IP:xxx.xx9.105.29) le 10 août 2013 à 08H25

Ainsi on arrive maintenant à des études "sérieuses" sur un an après l’opération...Bon et bien...Ben et bien...bon et bien... MAIS y avait-il un cancer avant l’opération ? A quel stade ?...etc...

Je rappelle que de très sérieuses et très très coûteuses études très sérieuses et admises par toutes nos "z-autorités" médicales "z-et" administratives ont simplement montré dans le réel de la médecine du petit peuple que leur vie ne pouvait résister à ces poisons qui ont donc été retirés les uns après les autres en créant une suite de scandales qui fut d’abord impressionnante et qui se révèle au final actuellement lamentablement interminable.

Nous en sommes là, nous le petit peuple ! Le prix des médicaments admis par notre administration a été multiplié par 15 depuis 1981 environ et l’efficacité reste "très problématique"...avec des résultats qui prétendent être jugés sur l’année maintenant ! Alors, que pour trouer des artères d’un coeur il faut plus de cinq à dix ans par exemple avec des amphétamines...et que les médicaments anti-cancéreux donneraient aussi des cancers et DONC sur plus de dix ans je crois savoir !...Et des cancers d’un autre type à soigner avec d’autres produits anti-cancer qui seraient d’effet toxiques mis ensemble dans nos corps....

Ma conclusion= Les recherches sont axées sur un an et au maximum dix ans...Ce qui ne fait pas le compte, vu le déficit scandaleux de notre sécurité sociale quand on tombe malade à 40 ou 50 ans !

votez :
par Chanel (IP:xxx.xx5.60.94) le 16 juillet 2013 à 04H25

Definitely believe that which you stated. Your favorite justification appeared to be on the net the simplest thing to be aware of. iphone 5 goophone

votez :
(IP:xxx.xx3.220.118) le 25 juillet 2013 à 13H20

Use of Alternative Medicine by Women with Early-Stage Breast Cancer Harold J. Burstein, M.D., Ph.D., Shari Gelber, M.S., Edward Guadagnoli, Ph.D., and Jane C. Weeks, M.D.

N Engl J Med 1999 ; 340:1733-1739

BACKGROUND

We analyzed the use of alternative medicine by women who had received standard therapy for early-stage breast cancer diagnosed between September 1993 and September 1995.

METHODS

A cohort of 480 patients with newly diagnosed early-stage breast cancer was recruited from a Massachusetts statewide cohort of women participating in a study of how women choose treatment for cancer. Alternative medical treatments, conventional therapies, and health-related quality of life were examined.

RESULTS

New use of alternative medicine after surgery for breast cancer was common (reported by 28.1 percent of the women) ; such use was not associated with choices about standard medical therapies after we controlled for clinical and sociodemographic variables. A total of 10.6 percent of the women had used alternative medicine before they were given a diagnosis of breast cancer. Women who initiated the use of alternative medicine after surgery reported a worse quality of life than women who never used alternative medicine. Mental health scores were similar at base line among women who decided to use alternative medicine and those who did not, but three months after surgery the use of alternative medicine was independently associated with depression, fear of recurrence of cancer, lower scores for mental health and sexual satisfaction, and more physical symptoms as well as symptoms of greater intensity. All groups of women reported improving quality of life one year after surgery.

CONCLUSIONS

Among women with newly diagnosed early-stage breast cancer who had been treated with standard therapies, new use of alternative medicine was a marker of greater psychosocial distress and worse quality of life.

votez :
(IP:xxx.xx6.153.196) le 10 août 2013 à 10H27

Personnellement même si j’ai une préférence pour la médecine traditionnelle, je ne vois pas le problème a vouloir essayer des formes de thérapie alternatives qui peuvent soulager certaines personnes. Valentin de cardiosecours

votez :
par Magicmike (IP:xxx.xx6.153.196) le 12 août 2013 à 16H29

Il est important de respecter les essai clinique je pense

Louis de chapiteau-factory

votez :
(IP:xxx.xx3.88.226) le 11 août 2013 à 12H52

===> N’en déplaise à Monsieur le Professeur Robert Debré, excellent praticien au demeurant mais quelque peu influencé par le côté démagogique de ses longues, très (trop) longues activités politico-politiques qui lui font peut-être dire des choses qui dépassent un peu sa pensée, il ne fait pas l’unanimité !

La Revue d’Homéopathie

Volume 4, Issue 2, June 2013, Pages 40–45

Que penser des protocoles Banerji en cancérologie ? The Banerji protocols in oncology : A breakthrough or a work in progress ?

Jean-Lionel Bagota a,b,c,

a Médecin homéopathe, 5, place des Halles, 67000 Strasbourg, France

b Centre de radiothérapie de la Robertsau, 184, route de la Wantzenau, 67000 Strasbourg, France

c Service de soins palliatifs, clinique de la Toussaint, 11, rue de la Toussaint, 67000 Strasbourg, France

Résumé

À Calcutta, les docteurs Prasanta et Pratip Banerji annoncent avoir traité, entre 1990 et 2005, plus de 20 000 patients atteints de cancer uniquement avec des médicaments homéopathiques pour la grande majorité d’entre eux. Ils font état de bons résultats thérapeutiques chez près de 40 % des malades. Dans cette étude, l’auteur a voulu approfondir ces chiffres et vérifier la valeur scientifique de ce que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de « protocoles Banerji ». L’homéopathie ferait-elle partie des traitements possibles du cancer ? La réponse est non . L’absence d’essai clinique randomisé ne permet pas de proposer l’homéopathie comme alternative aux thérapeutiques conventionnelles éprouvées du cancer .

Mots clés

• Cancer ; Carcinosinum ; Gliome ; Homéopathie ; Phytolacca ; Protocoles Banerji ; Ruta

votez :
(IP:xxx.xx3.220.6) le 12 août 2013 à 12H01

" L’absence d’essai clinique randomisé ne permet pas de proposer l’homéopathie comme alternative aux thérapeutiques conventionnelles éprouvées du cancer"

Cette carence fondamentale et générale concerne TOUTES les pratiques dites alternatives !

votez :
(IP:xxx.xx3.220.6) le 13 août 2013 à 15H42

".....Bernard Debré ne s’est pas contenté de critiquer, avec l’aide de Philippe Even....."

Ces deux là, c’est le Muppet Show......

votez :
(IP:xxx.xx4.139.201) le 22 août 2013 à 10H34

@(IP:xxx.xx3.220.6) le 13 août 2013 à 15H42 : BRAVO pour vos attaques sur les personnes. Nous allons avancer avec de tels propos !

Pour le plus important, votre avis ne compte absolument pas aux yeux du monde.

Le progrès reprend dans le monde entier sans tenir compte de votre minable avis sur des personnes...Depuis la nationalisation de 1981, l’avis de la France et de Français semble neutre puisque le premier laboratoire pharmaceutique mondial en fabrication et invention de médicaments reste inopérant depuis cette date...L’orientation des recherches semble lourdement erronée nous disent les nouveaux centres de recherche. Et pire, les intelligences y semblent comme bloquées et inopérantes.

votez :
(IP:xxx.xx3.94.212) le 24 août 2013 à 11H28

(IP:xxx.xx4.139.201)

Tiens, encore un Muppet.....

votez :
(IP:xxx.xx2.175.169) le 28 août 2013 à 08H36

@(IP:xxx.xx3.94.212) le 24 août 2013 à 11H28 ; Bravo à vous MAIS cet acharnement contre les êtres humains et non contre leurs idées, ça porte un nom ....

De plus, il s’agit d’essayer, tant que faire se peut encore, de rétablir une possible médecine de qualité qui ne pèse plus autant sur le bon Peuple.

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles