NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Les huiles essentielles, les alliées pour passer un hiver sans soucis

Article publié le 6 février 2011

Les huiles essentielles, les alliées pour passer un hiver sans soucis

L'hiver, le froid, la neige, le vent sont synonymes de rhumes, de rhino-pharingytes, fièvres et tout autre charmant virus qui n'hésite pas à se faire inviter chez vous ! Les huiles essentielles suivantes peuvent vous aider à passer un hiver sans encombres :

  • le Ravinstara est un neurotonique puissant et stimule les défenses immunitaires. C'est également une tonique physique exceptionnelle. C'est une espèce de cannelier qui a développé à Madagascar ses propres réponses : c'est une protectrice en tout genre !

 

  • Le Tea-tree est un antibactérien et un antiviral de tout premier ordre. Utilisé depuis des millénaires par les Aborigènes d'Australie, c'est sous la forme d'huile essentielle qu'il se doit de figurer dans votre trousse aromatique.

 

  • Le Niaouli est un peu le cousin néo-calédonien du Tea-tree. Elle a les mêmes capacités à lutter mais avec une douceur un peu plus féminine, moins agressive au nez au premier abord mais redoutable d'efficacité : active sur certaines souches, elle peut être utilisée sur les enfants facilement. Expectorante, stimulante immunitaire, à ne pas négliger donc !

 

  • L'Eucalyptus radié (ou radiata) pour toutes les affections orl. Expectorante, mucolytique, anti-tussive, anti-virale... elle aussi sait déployer tous ses atouts pour venir à bout des crobes ! De plus, elle est particulièrement bien tolérée par les enfants ce qui n'est pas le cas de son grand frère l'eucalyptus globuleux.

 

  • Le Pin sylvestre : cet arbre évoque le grand air pur des Alpes ! Tonique puissant, antiseptique respiratoire et expectorante, balsamique, il est moins facile d'emploi que ses prédécesseurs mais en diffusion atmosphérique, il fera office de nettoyeur ! Associé à l'essence de citron, quel mélange efficace !

 

  • L'Inule odorante ... pour nos petits bouts et pour les grands, ne pas négliger pour son aspect mucolytique et expectorante. Attention, il en faut vraiment très peu et là encore quelle efficacité.

 

  • Le Bois de rose, au délicat parfum de rose, s'avère très efficace : antibactérien, antiviral, stimulant immunitaire.... tout pour plaire aux mamans :)

 

  • Le Cyprès... , radical pour contrer une toux sèche.

 

  • Le Romarin (à verbénone ou cinéole), toux euh pardon tous deux de bons mucolytiques.

 

  • Le Thym à thujanol (pour la gorge) ou le Thym à thymol à l'odeur plus prononcée

 

  • Le Laurier noble, à la fois expectorant et mucolytique, antiviral.

 

Une autre huile essentielle commence à faire son apparition : l'huile essentielle de Manuka qui nous vient de la Nouvelle-Zélande, stimulante immunitaire et antibactérien efficace, notamment contre le staphylocoque doré. Je vous souhaite un agréable séjour olfactif !

Source image : http://static.blogstorage.hi-pi.com

Thèmes

Aromathérapie Huiles essentielles

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par Sacha (IP:xxx.xx7.149.73) le 14 février 2011 à 10H00

Comme les préparations en herboristerie, les huiles essentielles semblent menacées par la nouvelle directive européenne : http://www.bienbeau.fr/L-Herboriste...

votez :
par plusessentiel (IP:xxx.xx0.197.224) le 14 février 2011 à 12H18

Bonjour, Merci pour votre message "Et on ne parle pas non plus des huiles essentielles dans le texte, pourtant c’est aussi de la phytothérapie. L’huile essentielle, ça peut être dangereux, alors on fait quoi ?" c’est un extrait de l’article (source :http://www.bienbeau.fr/L-Herboriste...) Pour moi, les huiles essentielles ne sont pas concernées... par contre je suis tout à fait d’accord sur c’est dangereux et c’est pour cela que j’anime des ateliers et des formations régulièrement car le grand public n’a pas totalement conscience de sa dangerosité et de son potentiel. A bientôt pour de nouveaux échanges autour des huiles essentielles, Isabelle

votez :
(IP:xxx.xx3.93.100) le 15 février 2011 à 11H19

WIKI

Effets secondaires de l’huile essentielle de l’arbre à thé

Les sources médicales divergent quant à la toxicité de l’huile essentielle de l’arbre à thé lorsqu’elle est absorbée par voie orale. Ainsi, on peut lire qu’elle est toxique à faibles doses si elle est avalée par des animaux de compagnie[1] et que, chez l’être humain, plusieurs effets secondaires sérieux ont été décrits[2],[3],[4], avec comme symptômes l’ataxie, des malaises, des nausées et une certaine désorientation, voire un coma à fortes doses. Cependant, d’autres études plus récentes[5] affirment que l’utilisation de l’huile par voie orale est relativement sûre et que les effets indésirables sont mineurs, les réactions allergiques survenant chez des individus prédisposés et étant probablement dues à des produits d’oxydation formés par l’exposition de l’huile à la lumière ou l’air.

L’huile semble également avoir des propriétés proches de celles des œstrogènes et a été tenue comme responsable d’une poussée des seins (gynécomastie) chez des garçons prépubères qui utilisaient des savons comportant cette huile[6].

Notes et références[modifier] ↑ Tea Tree Oil - Drugs & Vitamins - Drug Library - DrugDigest [archive] ↑ (en)Del Beccaro M, « Melaleuca oil poisoning in a 17-month-old. », dans Vet Hum Toxicol, vol. 37, no 6, 1995, p. 557-8 ↑ (en)Jacobs M, Hornfeldt C, « Melaleuca oil poisoning. », dans J Toxicol Clin Toxicol, vol. 32, no 4, 1994, p. 461-4 ↑ (en)Morris M, Donoghue A, Markowitz J, Osterhoudt K, « Ingestion of tea tree oil (Melaleuca oil) by a 4-year-old boy. », dans Pediatr Emerg Care, vol. 19, no 3, 2003, p. 169-71 ↑ (en)Hammer K, Carson C, Riley T, Nielsen J, « A review of the toxicity of Melaleuca alternifolia (tea tree) oil. », dans Food Chem Toxicol, vol. 44, no 5, 2006, p. 616-25 ↑ (en)Prepubertal gynecomastia linked to lavender and tea tree oils [archive], Derek V. Henley, Natasha Lipson, Kenneth S. Korach, Clifford A. Bloch, New Eng J Med, 2007 ;356:479-485

votez :
par Bombastus (IP:xxx.xx3.95.39) le 24 février 2011 à 11H58

"Les huiles essentielles, les alliées pour passer un hiver sans soucis.........."

- Et avoir une belle poitrine au printemps !!

L’huile semble également avoir des propriétés proches de celles des œstrogènes et a été tenue comme responsable d’une poussée des seins (gynécomastie) chez des garçons prépubères qui utilisaient des savons comportant cette huile

Prepubertal Gynecomastia Linked to Lavender and Tea Tree Oils

Derek V. Henley, Ph.D., Natasha Lipson, M.D., Kenneth S. Korach, Ph.D., and Clifford A. Bloch, M.D.

N Engl J Med 2007 ; 356:479-485February 1, 2007

Most cases of male prepubertal gynecomastia are classified as idiopathic. We investigated possible causes of gynecomastia in three prepubertal boys who were otherwise healthy and had normal serum concentrations of endogenous steroids. In all three boys, gynecomastia coincided with the topical application of products that contained lavender and tea tree oils. Gynecomastia resolved in each patient shortly after the use of products containing these oils was discontinued. Furthermore, studies in human cell lines indicated that the two oils had estrogenic and antiandrogenic activities. We conclude that repeated topical exposure to lavender and tea tree oils probably caused prepubertal gynecomastia in these boys.

votez :
par ringdebtpentexs1987 (IP:xxx.xx6.56.156) le 31 mai 2013 à 07H34

Exact same is the case with the automobile transport industry. Tangela is one of the Pokmon Lunick captures in the adaptation of Pokmon Ranger. additional info

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles