NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
La prévention par la naturopathie

Article publié le 11 avril 2011

La naturopathie est un ensemble de méthodes naturelles de santé visant à préserver et à augmenter notre capital santé – notre énergie vitale -, en stimulant les capacités d’auto-guérison du corps. Elle ne prétend pas guérir, elle joue avant tout sur la prévention, et, si la maladie est déjà présente, va fournir des clés pour le rétablissement de la santé. Comme d’autres médecines naturelles, elle possède une vision holistique de l’être humain : elle tient non seulement compte de son corps physique, mais aussi de ses corps énergétique, émotionnel, mental et spirituel. La naturopathie s’appuie avant tout sur les grands principes d’Hippocrate, le plus grand médecin grec de l’Antiquité.

La prévention par la naturopathie

Les principes d'Hippocrate :

- « Vis medicatix naturae » : la nature recèle son propre pouvoir de guérison
- « Primum non nocere » : d’abord ne pas nuire : les interventions thérapeutiques doivent favoriser le processus naturel de guérison et non être responsables de nouveaux symptômes 
- « Tolle causam » : identifier et traiter la cause, plutôt que supprimer les symptômes

- « Docere » : enseigner : le thérapeute doit avoir un rôle d’éducateur et aider ainsi le patient à prendre soin de lui-même pour l’amener sur la voie de la guérison

« Le choix des aliments, de l’exercice et du repos exactement individualisés joint à une certaine tranquillité d’esprit, réalise une harmonie qui constitue une parfaite santé. »
Hippocrate

 

Comment intervient le naturopathe ?


En tant qu’éducateurs à la santé, les naturopathes recourent avant tout à des conseils d’hygiène de vie : meilleure alimentation, meilleure oxygénation, bon sommeil, la gestion du stress, la pratique d’exercices physiques, l’hygiène intestinale, les drainages. Leurs « armes » sont la phytothérapie, la gemmothérapie, l’aromathérapie, les élixirs floraux, divers compléments alimentaires, le tout utilisé en vue de nettoyer le corps et d’aider celui-ci dans ses processus d’auto-guérison.
Le naturopathe va proposer des outils pour que le patient puisse se libérer progressivement de facteurs dévitalisants faisant barrage au flot de la vie et usant progressivement notre énergie vitale : alimentation dévitalisée, digestions difficiles, toxiques divers comme le café, les sucres, les graisses animales, l’alcool…., les différents surmenages, les perturbations de l’écosystème intestinal, la sédentarité, les barrages énergétiques divers (amalgames dentaires, cicatrices, barrages ostéopathiques…), l’isolement psychoaffectif….

 

Une visite chez le naturopathe :


Le naturopathe n’étant pas un médecin, il n’établira pas de diagnostic mais proposera un bilan vital à l’aide de différentes techniques comme l’iridologie (évaluation de l’état de santé en étudiant l’iris de l’œil) ou la prise des pouls chinois, ou un bilan de terrain grâce à la bioélectronique. Grâce à ces bilans, le naturopathe pourra déterminer le degré de vitalité et le tempérament de son patient et ainsi lui proposer un programme d’hygiène de vie adapté. En aucun cas ce programme ne constitue une ordonnance médicale ; loin de vouloir se substituer à la médecine, la naturopathie se veut complémentaire aux soins classiques.

Qu’est-ce qu’une cure de revitalisation naturopathique ?

Elle va suivre la cure de désintoxication durant laquelle sont mis en place le drainage des émonctoires (foie, reins, intestins, peau, poumons) et un réglage alimentaire visant à soulager le système digestif (monodiètes, cures dissociées, jeûne hydrique ou autre régime hypocalorique). La cure de revitalisation sera individualisée en fonction de l’état de santé, de la constitution, de l’âge, de l’activité physique habituelle, du climat : alimentation, apport de compléments nutritionnels, réglage de l’hygiène de vie, vitalisation par apport d’éléments vitalogènes, hygiène intestinale…

L’alimentation :


Le réglage alimentaire est à la base de la thérapeutique naturopathique.
La santé est dans l’assiette : le naturopathe éduquera son patient en lui faisant découvrir les bases d’une alimentation saine et équilibrée, à base d’aliments non transformés, les moins raffinés possible et de qualité biologique pour bénéficier d’un apport maximum de vitamines, d’enzymes, de minéraux et d’oligoéléments et pour éviter la présence de substances qui tuent la vie : pesticides, additifs, OGM….
L’alimentation sera la plus végétarienne et la moins riche en sucre et en graisses saturées possible, et surtout la plus vivante possible.

Les aliments vivants sont des aliments crus non cuits contenant les enzymes nécessaires à leur digestion. Le corps fait ainsi une économie et peut utiliser ses enzymes pour autre chose : le système immunitaire, le système nerveux, sa détoxication…
Il existe 2 catégories d'aliments vivants :

les aliments biogéniques = qui génèrent la vie : ce sont les graines et noix germées, les algues, le pollen, les aliments lactofermentés

les aliments bioactifs = qui préservent la vie : ce sont les fruits et légumes crus de qualité biologique.

Tous les autres aliments sont des aliments morts qui ralentissent ou tuent la vie.
L’alimentation de base sera ainsi constituée en grande majorité de fruits et légumes crus, de céréales complètes, de légumineuses, de graines germées et d’huiles végétales de 1ère pression à froid, le tout issu de l’agriculture biologique bien sûr.


L'apport de compléments nutritionnels


Ils seront adaptés à chaque patient en fonction de son terrain et de ses symptômes : complexes antioxydants, huiles végétales d’onagre ou de bourrache, probiotiques, eau de mer, enzymes, pollen, vitamines, minéraux, oligoéléments, etc


* Réglage de l’hygiène de vie
Le naturopathe va aider son patient à un sevrage progressif des éléments dévitalisants après lui en avoir expliqué les dangers : le tabac, l’alcool, les excitants comme le café ou le chocolat, les surmenages, l’utilisation abusive de médicaments de synthèse, la pilule contraceptive, les pollutions diverses : électromagnétiques (ligne à haute tension, téléphones portables…), ionisantes, chimiques….


* Introduction d’éléments vitalogènes
C’est la conséquence logique de l’étape précédente, pour recharger les accus !
- les aliments vivants
- un ensoleillement sans excès, le plus régulier possible : le soleil est source de vie
- les exercices physiques : natation, escalade, tai-chi-chuan sont très vitalogènes
- de grandes respirations au soleil du matin ou marcher pieds nus dans la rosée matinale
- fréquenter des lieux naturels riches en ions négatifs : forêt de pins, cascades, embruns marins…Si ce n’est pas possible, on peut recourir à la diffusion d’huiles essentielles.


* Une bonne oxygénation
- grâce à des exercices respiratoires bien menés
- grâce aux ions négatifs générés par des sources naturelles (orages, forêts de conifères…) ou par de petits appareils prévus à cet effet.
- cures de « Bol d’air Jacquier » : production de peroxydes à partir d’une huile essentielle de pin


* L’hygiène intestinale : l’intoxication intestinale sollicitant le système immunitaire et empêchant l’assimilation correcte des nutriments, entraîne surcharges et carences. Par contre un intestin en bonne santé assure une régénération complète de l’organisme et permet de retrouver sa vitalité. Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour assainir et régénérer l’intestin : lavements, irrigations coloniques et prise de probiotiques.


* L’hygiène neuropsychologique et émotionnelle : apprendre à gérer son stress au moyen de différentes techniques comme la sophrologie ou autres méthodes de relaxation, le yoga, le tai-chi-chuan, la méditation, les massages….A chacun de trouver la méthode qui lui convient.

 
Comment découvrir la naturopathie ?


Pendant vos vacances, au cours de stages d’été durant lesquels plusieurs aspects de la naturopathie pourront vous être présentés : bilans naturopathiques, conseils en hygiène de vie, exercices physiques et respiratoires, massages aromatiques, relaxation….le tout prodigué par des étudiants du CENATHO (collège européen de naturopathie traditionnelle holistique) et supervisé par leurs enseignants.

Comment trouver un naturopathe agréé ?


Il existe une fédération nationale de naturopathie : la FENAHMAN créée en 1985. Celle-ci contrôle l’enseignement dispensé dans les écoles affiliées, délivre un agrément aux praticiens après un examen et tient un registre de praticiens de santé naturopathes de France.
On peut consulter le site : www.fenahman.org afin de trouver un praticien agréé.

La législation française face à la naturopathie


En France la profession n’est pas encore réglementée et s’entoure d’un vide juridique ; sa pratique est relativement libre tant qu’elle n’enfreint pas la loi. Le naturopathe oeuvrant surtout en prévention, il ne sera pas inquiété s’il exerce correctement son art. Répétons-le : un naturopathe n’est pas habilité à établir un diagnostic et à traiter des maladies, actes réservés aux seuls médecins selon le code de la santé publique. Les naturopathes cotisent aux différentes caisses sociales et possèdent leurs assurances professionnelles spécifiques.

Source image : http://img.over-blog.com
 
Article rédigé par Mme Van Hoff
Thèmes

Alimentation Médecine alternative Naturopathie Santé naturelle

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 11 avril 2011 à 17H51

..."un bilan vital à l’aide de différentes techniques comme l’iridologie (évaluation de l’état de santé en étudiant l’iris de l’œil)"

- Un bilan mon oeil.....

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 14 avril 2011 à 20H24

"Un bilan mon œil..."

Tiens ! En parlant d’œil, enlève donc la poutre qui se trouve dans le tient, plutôt que de t’attaquer à une éventuelle paille qui se trouverait dans celle du voisin !!!

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 12 avril 2011 à 11H22

"cures de « Bol d’air Jacquier » : production de peroxydes à partir d’une huile essentielle de pin"

le Journal Officiel, en date du 26/08/2003, en a interdit la publicité mensongère, par deux fois déjà, car la méthode René Jacquier, et les allégations médicales sous-jacentes, ne sont soutenues par aucune preuve scientifique.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 13 avril 2011 à 08H37

"le Journal Officiel, en date du 26/08/2003, en a interdit la publicité mensongère, par deux fois déjà, car la méthode René Jacquier, et les allégations médicales sous-jacentes, ne sont soutenues par aucune preuve scientifique."

Et les millions de mort causés par les praticiens des médecines conventionnelles, qui elles, malheureusement, sont reconnus par le milieu scientifique, ils ne sont plus là pour dire à quel point notre médecine actuelle est régit par l’ignorance, la croyance et le fric !

- L’ignorant ne connaît et ne reconnaît pas les médecines naturelles : il veut détruire le microbe. Et pour cela, il dispose d’un arsenal thérapeutique. L’arsenal est un terme guerrier, et nous ne voulons pas faire la guerre. L’organisme fait le nécessaire ! D’ailleurs, les microbes, il y en a partout : dans la gorge, dans l’anus, la flore intestinale : nous avons des colibacilles dans l’intestin ! C’est la flore intestinale qui forme un aspect essentiel de nos défenses immunitaires ; elle fabrique même la vitamine B12, pour peu que l’on mange de bons fruits et légumes bio, riches en celluloses indispensables.

- Quant à la croyance, elle concerne ceux qui attendent tout des médicaments. Ce peuvent être des âmes pures, mais…

- Le fric : pour parvenir au pouvoir. Ces trois principes caractérisent la médecine actuelle. On apprend beaucoup de choses en fac de médecine, mais le diagnostic conduit trop vite à la chirurgie et aux médicaments ! Médecine et pharmacie ont partie liée !

Et que dire du domaine de la recherche, ou les informations obtenues sont souvent corrompues. La médecine ne tient pas entièrement compte des recherches ; elle les détourne pour les utiliser à son avantage. Dans le domaine des vaccinations, entre autre, lisez donc le livre “Vaccinations, les vérités indésirables” de Michel Georget (Editions Dangles).

Sachez également que les naturopathes sont reconnus en Angleterre, au Canada, aux Pays bas, en Allemagne, Italie et Espagne, et dans quelques Cantons Suisses. Le cas de la France est à l’étude au niveau de l’Europe.

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 12 avril 2011 à 11H47

"cures de « Bol d’air Jacquier » : production de peroxydes à partir d’une huile essentielle de pin"

Pin des Landes (néphrotoxique). Contient des monoterpènes.

Pin sylvestre (dermocaustique, néphrotoxique). Contient des monoterpènes

- Connaissant la capacité d’absorption du poumon, il vaut mieux se méfier du "bol d’air" en question.....

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 13 avril 2011 à 08H39

"Connaissant la capacité d’absorption du poumon, il vaut mieux se méfier du "bol d’air" en question..."

Vous feriez mieux d’aller en prendre un bon, bol d’air monsieur... Et de vous remettre en question par la même occasion, cela ne vous ferez pas de mal ! Monsieur qui au fait ?! On ne sait toujours pas...

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 12 avril 2011 à 11H51

"cures de « Bol d’air Jacquier » : production de peroxydes à partir d’une huile essentielle de pin"

- Et pour lutter contre les effets indésirables péroxydes ainsi produits, on vous recommandera de prendre des anti oxydants évidemment.....

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 13 avril 2011 à 08H40

"Et pour lutter contre les effets indésirables péroxydes ainsi produits, on vous recommandera de prendre des anti oxydants évidemment..."

Oui, entre autre, bien évidemment me semble t-il...et alors ?!

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 13 avril 2011 à 10H29

"Et pour lutter contre les effets indésirables péroxydes ainsi produits, on vous recommandera de prendre des anti oxydants évidemment..."

Oui, entre autre, bien évidemment me semble t-il...et alors ?!

- Business is business.....

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 15 avril 2011 à 13H09

"Business is business..."

 ??? Et encore une fois, je vous répondrais : et alors ?!

Quel mal y aurait-il donc à faire un bon business en vendant de bons produits naturels ou en ponnant, comme dans le cadre de la naturopathie, la santé intégrale grâce à une hygiène de vie seine et harmonieuse ?! Cela vaut bien mieux que de défendre le lobbie pharmaceutique et d’avoir recours aux traitements chimiques, me semble t-il...car ce business là est vraiment malsain !

votez :
(IP:xxx.xx9.2.151) le 15 avril 2011 à 17H33

@ BienEtre

"Et pour lutter contre les effets indésirables péroxydes ainsi produits, on vous recommandera de prendre des anti oxydants évidemment..."

Oui, entre autre, bien évidemment me semble t-il...et alors ?!

- Le truc qui n’est pas bien net dans cette affaire c’est que vous faites d’abord respirer des peroxides avec le bol à machin et pour contrer les effets délétères de ces peroxydes excessifs, vous refilez des antioxydants....C’est là ou le "business" est limite. C’est un peu comme si, pour vendre de l’arnica, vous commenciez par foutre un grand coup de poing dans l’oeil de quelqu’un. Pratiques douteuses que tout çà.....

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 12 avril 2011 à 14H51

- C’est curieux j’ai trouvé ce texte mot pour mot sur un autre site et par un autre auteur. Beau copié/collé sans indication du nom de l’auteur initial..........

prévention par la naturopathie Articles et brèves par thème - Bio - Naturopathie

Écrit par VAN HOOF Christine Diététicienne Mise à jour le Samedi, 11 Décembre 2010 16:04

La naturopathie est un ensemble de méthodes naturelles de santé visant à préserver et à augmenter notre capital santé – notre énergie vitale -, en stimulant les capacités d’auto-guérison du corps. Elle ne prétend pas guérir, elle joue avant tout sur la prévention, et, si la maladie est déjà présente, va fournir des clés pour le rétablissement de la santé. Comme d’autres médecines naturelles, elle possède une vision holistique de l’être humain : elle tient non seulement compte de son corps physique, mais aussi de ses corps énergétique, émotionnel, mental et spirituel. La naturopathie s’appuie avant tout sur les grands principes d’Hippocrate, le plus grand médecin grec de l’AntiquitéLes principes d’Hippocrate- « Vis medicatix naturae » : la nature recèle son propre pouvoir de guérison- « Primum non nocere » : d’abord ne pas nuire : les interventions thérapeutiques doivent favoriser le processus naturel de guérison et non être responsables de nouveaux symptômes - « Tolle causam » : identifier et traiter la cause, plutôt que supprimer les symptômes- « Docere » : enseigner : le thérapeute doit avoir un rôle d’éducateur et aider ainsi le patient à prendre soin de lui-même pour l’amener sur la voie de la guérison« Le choix des aliments, de l’exercice et du repos exactement individualisés joint à une certaine tranquillité d’esprit, réalise une harmonie qui constitue une parfaite santé. »HippocrateComment intervient le naturopathe ?En tant qu’éducateurs à la santé, les naturopathes recourent avant tout à des conseils d’hygiène de vie : meilleure alimentation, meilleure oxygénation, bon sommeil, la gestion du stress, la pratique d’exercices physiques, l’hygiène intestinale, les drainages. Leurs « armes » sont la phytothérapie, la gemmothérapie, l’aromathérapie, les élixirs floraux, divers compléments alimentaires, le tout utilisé en vue de nettoyer le corps et d’aider celui-ci dans ses processus d’auto-guérison.Le naturopathe va proposer des outils pour que le patient puisse se libérer progressivement de facteurs dévitalisants faisant barrage au flot de la vie et usant progressivement notre énergie vitale : alimentation dévitalisée, digestions difficiles, toxiques divers comme le café, les sucres, les graisses animales, l’alcool…., les différents surmenages, les perturbations de l’écosystème intestinal, la sédentarité, les barrages énergétiques divers (amalgames dentaires, cicatrices, barrages ostéopathiques…), l’isolement psychoaffectif….Une visite chez le naturopatheLe naturopathe n’étant pas un médecin, il n’établira pas de diagnostic mais proposera un bilan vital à l’aide de différentes techniques comme l’iridologie (évaluation de l’état de santé en étudiant l’iris de l’œil) ou la prise des pouls chinois, ou un bilan de terrain grâce à la bioélectronique. Grâce à ces bilans, le naturopathe pourra déterminer le degré de vitalité et le tempérament de son patient et ainsi lui proposer un programme d’hygiène de vie adapté. En aucun cas ce programme ne constitue une ordonnance médicale ; loin de vouloir se substituer à la médecine, la naturopathie se veut complémentaire aux soins classiques.Qu’est-ce qu’une cure de revitalisation naturopathique ?Elle va suivre la cure de désintoxication durant laquelle sont mis en place le drainage des émonctoires (foie, reins, intestins, peau, poumons) et un réglage alimentaire visant à soulager le système digestif (monodiètes, cures dissociées, jeûne hydrique ou autre régime hypocalorique). La cure de revitalisation sera individualisée en fonction de l’état de santé, de la constitution, de l’âge, de l’activité physique habituelle, du climat : alimentation, apport de compléments nutritionnels, réglage de l’hygiène de vie, vitalisation par apport d’éléments vitalogènes, hygiène intestinale…L’alimentationLe réglage alimentaire est à la base de la thérapeutique naturopathique.La santé est dans l’assiette : le naturopathe éduquera son patient en lui faisant découvrir les bases d’une alimentation saine et équilibrée, à base d’aliments non transformés, les moins raffinés possible et de qualité biologique pour bénéficier d’un apport maximum de vitamines, d’enzymes, de minéraux et d’oligoéléments et pour éviter la présence de substances qui tuent la vie : pesticides, additifs, OGM….L’alimentation sera la plus végétarienne et la moins riche en sucre et en graisses saturées possible, et surtout la plus vivante possible. Les aliments vivants sont des aliments crus non cuits contenant les enzymes nécessaires à leur digestion. Le corps fait ainsi une économie et peut utiliser ses enzymes pour autre chose : le système immunitaire, le système nerveux, sa détoxication…Il existe 2 catégories d’aliments vivants:les aliments biogéniques = qui génèrent la vie : ce sont les graines et noix germées, les algues, le pollen, les aliments lactofermentésles aliments bioactifs = qui préservent la vie : ce sont les fruits et légumes crus de qualité biologique.Tous les autres aliments sont des aliments morts qui ralentissent ou tuent la vie.L’alimentation de base sera ainsi constituée en grande majorité de fruits et légumes crus, de céréales complètes, de légumineuses, de graines germées et d’huiles végétales de 1ère pression à froid, le tout issu de l’agriculture biologique bien sûr.L’apport de compléments nutritionnelsIls seront adaptés à chaque patient en fonction de son terrain et de ses symptômes : complexes antioxydants, huiles végétales d’onagre ou de bourrache, probiotiques, eau de mer, enzymes, pollen, vitamines, minéraux, oligoéléments, etc* Réglage de l’hygiène de vieLe naturopathe va aider son patient à un sevrage progressif des éléments dévitalisants après lui en avoir expliqué les dangers : le tabac, l’alcool, les excitants comme le café ou le chocolat, les surmenages, l’utilisation abusive de médicaments de synthèse, la pilule contraceptive, les pollutions diverses : électromagnétiques (ligne à haute tension, téléphones portables…), ionisantes, chimiques….* Introduction d’éléments vitalogènesC’est la conséquence logique de l’étape précédente, pour recharger les accus !- les aliments vivants- un ensoleillement sans excès, le plus régulier possible : le soleil est source de vie- les exercices physiques : natation, escalade, tai-chi-chuan sont très vitalogènes- de grandes respirations au soleil du matin ou marcher pieds nus dans la rosée matinale- fréquenter des lieux naturels riches en ions négatifs : forêt de pins, cascades, embruns marins…Si ce n’est pas possible, on peut recourir à la diffusion d’huiles essentielles.* Une bonne oxygénation- grâce à des exercices respiratoires bien menés- grâce aux ions négatifs générés par des sources naturelles (orages, forêts de conifères…) ou par de petits appareils prévus à cet effet.- cures de « Bol d’air Jacquier » : production de peroxydes à partir d’une huile essentielle de pin* L’hygiène intestinale : l’intoxication intestinale sollicitant le système immunitaire et empêchant l’assimilation correcte des nutriments, entraîne surcharges et carences. Par contre un intestin en bonne santé assure une régénération complète de l’organisme et permet de retrouver sa vitalité. Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour assainir et régénérer l’intestin : lavements, irrigations coloniques et prise de probiotiques.* L’hygiène neuropsychologique et émotionnelle : apprendre à gérer son stress au moyen de différentes techniques comme la sophrologie ou autres méthodes de relaxation, le yoga, le tai-chi-chuan, la méditation, les massages….A chacun de trouver la méthode qui lui convient.Comment découvrir la naturopathie ?Pendant vos vacances, au cours de stages d’été durant lesquels plusieurs aspects de la naturopathie pourront vous être présentés : bilans naturopathiques, conseils en hygiène de vie, exercices physiques et respiratoires, massages aromatiques, relaxation….le tout prodigué par des étudiants du CENATHO (collège européen de naturopathie traditionnelle holistique) et supervisé par leurs enseignants.Comment trouver un naturopathe agréé ?Il existe une fédération nationale de naturopathie : la FENAHMAN créée en 1985. Celle-ci contrôle l’enseignement dispensé dans les écoles affiliées, délivre un agrément aux praticiens après un examen et tient un registre de praticiens de santé naturopathes de France.On peut consulter le site : www.fenahman.org afin de trouver un praticien agréé.La législation française face à la naturopathieEn France la profession n’est pas encore réglementée et s’entoure d’un vide juridique ; sa pratique est relativement libre tant qu’elle n’enfreint pas la loi. Le naturopathe oeuvrant surtout en prévention, il ne sera pas inquiété s’il exerce correctement son art. Répétons-le : un naturopathe n’est pas habilité à établir un diagnostic et à traiter des maladies, actes réservés aux seuls médecins selon le code de la santé publique. Les naturopathes cotisent aux différentes caisses sociales et possèdent leurs assurances professionnelles spécifiques. Mise à jour le Samedi, 11 Décembre 2010 16:04

http://www.dietetique.com.fr/bio-&a...

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 13 avril 2011 à 08H42

Oui, et après ?! Que voulez-vous donc essayer de prouver ? Ou que cherchez-vous donc à vous prouver à vous-même monsieur... l’inconnu ?!!

votez :
par Patrick DUSSERT- GERBER (IP:xxx.xx6.204.52) le 13 avril 2011 à 10H33

@ "l’inconnu"

J’ai passé cet article qui est celui de mon site www.dietetique.com.fr

Qu’est-ce qui vous choque ? L’article m’appartient bien...

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 13 avril 2011 à 12H27

- Désolé mais votre nom n’apparaît pas. L’auteur indiqué est VAN HOOF Christine.

prévention par la naturopathie Articles et brèves par thème - Bio - Naturopathie

Écrit par VAN HOOF Christine Diététicienne Mise à jour le Samedi, 11 Décembre 2010 16:04

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 14 avril 2011 à 20H26

"Désolé mais votre nom n’apparaît pas. L’auteur indiqué est VAN HOOF Christine."

Et en quoi cela vous regarde même si c’était le cas ?! Vous êtes de la police ?!!

votez :
par Patrick DUSSERT- GERBER (IP:xxx.xx6.204.52) le 13 avril 2011 à 10H35

Une petite précision sur votre aimable intervention dan NaturaVox

Il semble que vous veniez de comprendre que la terre était ronde : on se doute que cet article soit celui du site Diététique... puisque ce site nous appartient...

A vous lire, on voit que n’avez pas apprécié que votre dernier article "pub" ait été refusé par Diététique.

Amusant.

Vos articles dans Diététique sont donc annulés, mieux vaut aller essayer de passer vos trucs à vendre ailleurs.

votez :
(IP:xxx.xx9.2.151) le 13 avril 2011 à 14H26

@Patrick DUSSERT- GERBER

Une petite précision sur votre aimable intervention dan NaturaVox

Il semble que vous veniez de comprendre que la terre était ronde : on se doute que cet article soit celui du site Diététique... puisque ce site nous appartient...

- Ah ! Alors, si on se doute.... Bis repetita. Si le site vous appartient, vous n’êtes pas pour autant l’auteur de l’article que vous y avez copié/collé. Vous auriez dû le dire et ne pas le re-publier sous votre nom.

A vous lire, on voit que n’avez pas apprécié que votre dernier article "pub" ait été refusé par Diététique.

- Vous êtes dans l’erreur ! Je n’ai jamais publié d’article sur votre site pour la simple et bonne raison que je ne l’ai découvert qu’en faisant des recherches suite à "votre " article sur la naturopathie. Par conséquent, vous n’avez pas pu refuser un article qui n’a jamais existé ! Procès d’intention pur et simple de votre part.

Vos articles dans Diététique sont donc annulés, mieux vaut aller essayer de passer vos trucs à vendre ailleurs.

- Cf supra.

Moi, je n’ai strictement rien "à vendre"...

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 14 avril 2011 à 20H11

"Je n’ai jamais publié d’article sur votre site..."

Ce n’est pas une surprise, puisque vous ne faites jamais rien de constructif ! Vous ne faites que de critiquer les gens en permanence et balancez sur ce site (et peut-être d’autres) vos avis dénués de sens, et en nous abreuvant de mauvais arguments !!

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 13 avril 2011 à 10H28

"Oui, et après ?! Que voulez-vous donc essayer de prouver ?"

- Je n’essaie pas de "prouver" ! Je prouve ! Que ce monsieur, prétendu auteur de cet article, n’a fait que recopier entièrement, mot à mot, un article déjà publié par quelqu’un d’autre il y a plusieurs mois sur un autre site sans même avoir ni la courtoisie ni surtout la plus élémentaire honnêteté de les citer, laissant ainsi entendre que c’était lui qui en était l’auteur......Pas vraiment joli, joli. Mais il n’est pas le premier à faire çà, pas vrai bienetre ?

votez :
par Patrick DUSSERT- GERBER (IP:xxx.xx6.204.52) le 13 avril 2011 à 10H34

@ "l’inconnu" J’ai passé cet article qui est celui de mon site www.dietetique.com.fr Qu’est-ce qui vous choque ? L’article m’appartient bien...

Au fait, un pseudo, c’est nul... Faut assumer

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 14 avril 2011 à 20H35

"Je n’essaie pas de "prouver" ! Je prouve ! Que ce monsieur, prétendu auteur de cet article, n’a fait que recopier entièrement, mot à mot, un article déjà publié par quelqu’un d’autre il y a plusieurs mois sur un autre site sans même avoir ni la courtoisie ni surtout la plus élémentaire honnêteté de les citer, laissant ainsi entendre que c’était lui qui en était l’auteur......Pas vraiment joli, joli. Mais il n’est pas le premier à faire çà, pas vrai bienetre ?"

Décidément, moi ce que je vois surtout c’est qu’on vous attaque de tout bois ! Ce qui est parfaitement normal puisque vous le cherchez bien... Vous n’avez pas à vous mêler de ce qui ne vous regarde pas pour commencer ! Vous en publiez, vous, des articles ?! Non ! Vous ne venez sur Naturavox que pour critiquer ceux des autres !! D’autre part, j’ai la nette impression que vous passez votre vie sur Naturavox, et que vous n’avez pas autre chose à faire que de brasser de l’air et de parler dans le vide, juste pour le plaisir de créer des polémiques à deux balles et critiquer pour rien et sans preuve...et tout ça pour quoi ?! On se le demande bien monsieur l’inconnu sans pseudo !!! Allez, éteignez donc votre ordi, et allez faire un peu de sport, ça ira mieux après, vous verrez !!! lol

votez :
par christine van hoof (IP:xxx.xx6.156.99) le 13 avril 2011 à 14H46

DE QUEL DROIT SIGNEZ-VOUS CET ARTICLE DE VOTRE NOM ?

Car c’est moi qui l’ai écrit !

votez :
(IP:xxx.xx9.2.151) le 14 avril 2011 à 17H22

@ Christine VAN HOOF

- Tiens, l’un de vos deux messages de protestation a subitement disparu ! On dit que çà s’appelle de la "modération" parait-il !

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 14 avril 2011 à 20H38

Tiens ! V’là ti pas que monsieur l’inconnu essaye maintenant de nous faire croire que ce serait une autre personne (Christine VAN HOOF) que lui qui vient de poster ce message !! Très drôle !! lol

votez :
(IP:xxx.xx4.136.41) le 13 avril 2011 à 15H11

bien répondu

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 14 avril 2011 à 20H42

Je pense qu’on est surtout nombreux à clouer le bec à cet inconnu sans pseudo...

votez :
par aovra (IP:xxx.xx2.25.106) le 13 avril 2011 à 17H16

Je pense qu’il est essentiel d’avoir un mode de vie qui se rapproche de ce qu’enseigne la naturopathie. C’est une thérapie de bon sens. Adopter un comportement responsable dans nos actes est vital pour avoir une vie sereine, harmonieuse et enrichissante. Je consomme de la pulpe d’aloe vera et je ressens vraiment un mieux-être ! sans tous les effets secondaires des médicaments chimiques. Je suis sujette au colites nerveuses : les médecins me soignaient avec des anxiolitiques qui me créaient d’autres problèmes que je n’avais pas auparavant ; j’étais bien avancée !(catastrophe). Aujourd’hui, je consomme de la pulpe d’aloe vera que je vends également, je cours 1 heure 2 à 3 fois par semaine, je fais du yoga (j’étais professeur de danse par le passé), je fais attention au sommeil et, est un régime alimentaire équilibré dans l’ensemble. C’est la meilleure des prévention, car quand tu es malade, c’est déjà trop tard, il faut avoir un hygiène de vie global.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.26) le 14 avril 2011 à 20H20

Merci bien aovra pour votre témoignage. Sachez qu’en tant que naturopathe, je préconise également l’usage de l’aloé-véra, que ce soit en prise interne sous la forme de complément alimentaire buvable ou par voie externe en crème ou gel. Il y a d’ailleurs fort à pariez que vous travailler d’ailleurs avec le même fournisseur que moi !! J’ai moi-même eus recours à ces produits à l’aloès pour me remettre d’une pathologie grave, et je suis devenu aujourd’hui mon propre médecin ! Si vous le souhaitez, je serais ravis de correspondre avec vous et échanger d’autres témoignages et expérience autour de l’utilisation de divers "remèdes de grand-mères" !! Amitié.

votez :
par walid Haidar (IP:xxx.xx4.93.86) le 15 avril 2011 à 00H13

Un jour, y aura plus de naturopathes, plus de médecins, et surtout : plus de commerçants.

Juste du savoir, et de l’échange non calculé.

Car l’optimisation, c’est de laisser libre cours à notre inventivité, notre générosité, notre amour pour l’univers (nous, eux, ça, chacune des choses merveilleuses dont nous sommes témoins).

En attendant, l’homme commun soit disant terre à terre et raisonnable perd son temps et son énergie à calculer des stratégies qui ne sont que des bidouillages de paumés dans un monde absurde.

Entrons dans la boucle vertueuse et jetons tous nos enfantillages par dessus bord : Recherche>développement>abondance>liberté>création>échange>création>échange>création...

Les plus grands naïfs sont les cyniques.

votez :
(IP:xxx.xx1.178.38) le 24 avril 2011 à 12H18

@par walid Haidar (IP:xxx.xx4.93.86) le 15 avril 2011 à 00H13 : MERCI à vous Monsieur Walid Haidar pour votre très très Beau Message. Je sais que l’Abondance est à notre portée surtout depuis que les cataclysmes essaient de ’nous’ remettre au pas. L’Abondance serait uniquement fonction des Énergies de la Matière.

Un seul détail supplémentaire, il semble de plus en plus que les résultats de certaines nouvelles expériences dépendent de l’expérimentateur et surtout certainement de son niveau de conscience. Ce détail est très perturbant à première vue puisque uniquement les êtres qui partageront votre point de vue pourront ’continuer’...Puissent les autres comprendre assez vite. Une belle évolution de Conscience de l’Humanité arrive.

votez :
par Xavier Houin (IP:xxx.xx8.248.6) le 2 mai 2011 à 07H42

Bonjour, Belle synergie, physique quantique & philosophie ... Belle journée, Xavier Houin

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles