NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
L'apithérapie : les vertus de la propolis

Article publié le 8 décembre 2009

L'apithérapie : les vertus de la propolis

 

L'apithérapie veut dire soigner avec les abeilles, c'est une pratique millénaire. Il s'agit de connaître et d'utiliser les propriétés des produits des abeilles en vue de perfectionner et de maintenir la santé des êtres humains.

Elle est une méthode de soins naturelle complémentaire basée sur les produits de la ruche. Elle s’utilise pour prévenir et favoriser la guérison. La thérapie individuelle utilise essentiellement les six produits apicoles suivants : le miel, la propolis, la gelée royale, le pollen de fleurs, le venin d’abeille et la cire d’abeille.

Dans cet article, nous allons parler de la propolis, troisième article dans cette série (voir les articles précédents : les vertus du miel et les vertus du pollen), suivront plus tard les autres produits apicoles.

La propolis est un mélange de résine et plantes recueilli par les abeilles sur les bourgeons ou les écorces d’arbres. Elles utilisent cette résine pour protéger la ruche des attaques extérieures par les micro-organismes (virus, bactérie, champignons, radioactivité, etc.).

La propolis était utilisé par les grands prêtres de l’ancienne Égypte pour les embaumants des momies grâce à ses propriétés antifongique et antioxydants. [1] La propolis n’était nullement référencée dans les papyrus médicaux alors que le miel et la cire apparaissent plusieurs fois. Vers la fin du XXième siècle, un apiculteur souleva ce point à un égyptologue spécialisé qui fit le lien dans les textes entre le terme « chiure de mouche » et la propolis[2].Ceci permit de découvrir que la propolis était utilisé dans différents traitements tel que les abcès, seins douloureux, dessécher une plaie, etc.[3]

 

La propolis est le produit apicole le plus médicinale de la ruche. En Allemagne, entre autre, la propolis est reconnue comme un médicament[4].

Sa composition est principalement de résine (55%), de cire (7 à 35%), d’huile volatile (10%), de pollen (5%), etc.

Voici une liste d’indication où la propolis peut favoriser une guérison en mode complémentaire (les indications mentionnées ne signifient pas évidemment que la propolis est capable, à lui tout seule, de résoudre l'affection ou le trouble envisagé).

 

Propriétés / Effets / Indications [5]

 

Propriétés

Effets

Indications

Contre-Indications

Système tégumentaire

anti-cor
anti-infectieux, désinfectant
anti-mycotique
anti-oedème
anti-parasites
antiseptique
anti-sudorifique
anti-viral

Effet agglutinant
Cicatrisation et régénération des epitheliums et endothéliums
Déodorant
Dépuratif
Nettoie et ramollit la peau
Favorise le développement du collagène et de l'elastine

Escarres
Brûlures
Furonculose chronique
Eczéma
Epidermophyses
Folliculites
Hydroadénites
Hyperkeratose
Intertrigo
Lupus erythematheux
Neurodermite
Sicosis parasitaire
Pyodermites
Radiodermatites
Ulcères chroniques des jambes
Turbercolose de la peau
Alopécie en plaques/totale
Tricose
Ulcère trophique
Verrucosité

 

Système respiratoire et O.R.L

Anti-inflammatoire

Prévient et diminue l'insuffisance pulmonaire aigue

Paradontopathies chroniques périphériques
Aphte
Glossite
Herpès labial
Moniliase
Stomatise
Ulcère de la bouche
Stomatites
Inflammation aigue de l'oreille moyenne
Rhino
Pharyngite
Otite
Hypoacousie
Athénie
Perforation traumatique de la membrabe tympanique
Opthalmologie
Affection inflammatoire microbienne du pole antérieur de l'oeil
Affection inflammatoire microbienne annexes oculaires
Traumatisme annexes oculaires
Brulure oculaires
Traumatismes oculaires
Sequelle d'herpes ophtalmique
Affections virales inflammaoire des annexes oculaires
Pulmonaires
Bronchite asthmatique
Asthme bronchique
Bronchectasie
Grippe
Pneumonie
Eno-bronchite non spécigique
Pneumonie non spécifique
Tuberculose pulmonaire
Trachéite

 

Système circulatoire

anti-hémorragique
anti-leucemiques
anti-oxydant
anti-histaminique

Diminue l'hypertension
Diminue l'exces de cholestérol dans le sang
Diminue la perméabilité des capillaires
Diminue la fragilité des capillaires

 

Hypotension

Système immunitaire

Immunomodulateur
anti-cancer
anti-bactérien
antibiotique
anti-herpétique
anti-microbienne
anti-oxydant

Diminue les effets secondaires de la chimio et de la radiothérapie
Action régulatrice de l'immunité
Augmente la résistance du corps aux maladies infectieuses
Intensifie la phagocytose
Protège le corps contre les radiations et les effets négatifs du venin d'abeille

Grippe
Herpes du zona
Hépatite
Salmonellose
Sida
Lèpre
Tuberculose
Malaria
Trichomoniase
Trypanosome

 

Système urinaire

Anti-bactérien
anti-inflamatoire
diuretique

 

Érosion du col de l'utérus
Blessure après opérations chirurgicales gynéco
Leucorrhée
Plaies vaginales post-chirurgie
Trichomonas du vagin
Vaginite
Condylome

 

Système digestif

anti-inflammatoire
anti-proteolytique

Inhibe la croissance des cellules tumorales du gros intestin
Dépuratif
Diminue la sécrétion gastrique
Minéralisant

Constipation
Gastrite
Ulcère gastro-duodénal
Colite subaigue et chronique

 

Système nerveux

anti-dépressif
anti-spasmodique
anti-stress
anti-tumeur

Diminue le désir de fumer, boire de l'alcool
Augmente l'intuition et la volonté

 

 

La propolis peut se prendre directement à l’état brut  sous forme de gomme, en teinture mère à 30% ou 50%, en spray, etc. suivant l’organe que vous voulez aider.

Assurez-vous toujours de ne pas faire de réaction allergique, on commence toujours par des petites doses en augmentant doucement.

Vous pouvez prendre la propolis à titre préventif pour renforcer votre système immunitaire contre les agressions externes, c’est idéal en début et fin d’hiver pour éviter les grippes, etc. La dose est en général 1 gramme par kg de la personne, pour les teintures mères 5 à 30 gouttes / jour[6].

On peut citer des maladies que la propolis peut aider à traiter en mode complémentaire sont les maladies en « ite » (pharyngites, laryngites, sinusite, etc.).[7]

 



[2] Ruches et abeilles : Architecture, traditions, patrimoine ; Auteurs : Jean-René Mestre, Gaby Roussel ; Éditeur : EDITIONS CREER, 2005 ; ISBN : 2848190361, 9782848190365.

 

 

[3] Article – L’Apithérapie et l’ancienne Égypte - http://articles-naturame.blogspot.c...

[5] Cours apithérapie http;/www.apitherapy.com&ndash ; Chapitre 6,14 & 22

[6] Cours apithérapie http;/www.apitherapy.com&ndash ; Chapitre 66

Thèmes

Santé Médecine douce

Bookmark and Share
2 votes

commentaires
votez :
par ns ces données, vos discours ne sont qu’incantations et litanies. (IP:xxx.xx8.135.229) le 9 décembre 2009 à 17H29

La propolis est un mélange de résine et plantes recueilli par les abeilles sur les bourgeons ou les écorces d’arbres. Elles utilisent cette résine pour protéger la ruche des attaques extérieures par les micro-organismes (virus, bactérie, champignons, radioactivité, etc.).

Tout d’abord, la radio activité n’est pas un "micro organisme"......

Ensuite, il faut signaler que le syndrome d’effondrement des colonies, c’est à dire la disparition d’un grand nombre d’abeilles, observé depuis environ deux decennies est attribué à des virus (dont le virus Israeli paralysis virus), des parasites (dont les varoas, les loques européennes et américaines), des bactéries, des infections fongiques (dont Nosema cerenae). Apparemment, le propolis est incapable de contrôler ces diverses affections.

votez :
par lio (IP:xxx.xx5.178.92) le 9 décembre 2009 à 19H00

que peut en effet la propolis contre les pesticides et autres phyto,la monoculture qui detruit les sols et la biodiversité,la pollution atmospherique,etc ,etc la nature a ces limites (bientot atteintes d’ailleurs)

votez :
(IP:xxx.xx9.46.125) le 6 janvier 2010 à 11H56

que peut en effet la propolis contre les pesticides et autres phyto,la monoculture qui detruit les sols et la biodiversité,la pollution atmospherique,etc ,etc

Dans la remarque en cause, il n’était pas question des effets éventuels sur les pesticides, monoculture, etc... mais de l’activité de la propolis sur les parasites de toutes sortes rencontrés dans les ruches. Ce sont deux problèmes différents. On peut émettre des avis contraires à condition d’être honnête et de ne pas déformer les propos des autres et de faire des amalgames pour leur faire dire ce qu’ils ne disent pas et se donner l’illusion d’avoir toujours le dernier mot même quand on n’a pas l’ombre de la queue du premier argument à mettre en avant.....

votez :
(IP:xxx.xx2.102.46) le 10 décembre 2009 à 12H35

la Lithotherapie est une medecine douce, pour plus de detail voyez le site

http://lithotherapie.com

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.157) le 14 décembre 2009 à 12H29

"Tout d’abord, la radio activité n’est pas un "micro organisme"......"

C’est vai que vous, vous pouvez bien vous permettre de parler sur ces sujets là !!

"Ensuite, il faut signaler que le syndrome d’effondrement des colonies, c’est à dire la disparition d’un grand nombre d’abeilles, observé depuis environ deux decennies est attribué à des virus (dont le virus Israeli paralysis virus), des parasites (dont les varoas, les loques européennes et américaines), des bactéries, des infections fongiques (dont Nosema cerenae). Apparemment, le propolis est incapable de contrôler ces diverses affections."

Ensuite...vous croyez qu’ils proviennent d’où et pourquoi se développentils à votre avis ces virus, parasites, bactéries et infections fongiques dont vous parlez ??!! Le réchauffement de la planète vous en avez entendu parlé ? Le rapport cause-conséquence, vous savez ce que c’est monsieur l’inconnu ?!

votez :
(IP:xxx.xx4.156.213) le 14 décembre 2009 à 18H45

Tout d’abord, la radio activité n’est pas un "micro organisme"......"

C’est vai que vous, vous pouvez bien vous permettre de parler sur ces sujets là !!

= Je ne saisis pas très bien le sens de votre remarque. Je ne vois pas pourquoi je pourrais ou ne pourrais pas signaler à l’auteur de l’article que "la radio activité n’est pas un micro organisme" car il l’a incluse dans la parenthèse suivant le mot de "micro organisme", avec les virus, les bactéries et les champignons. Ce qui n’est pas correct, ne trouvez-vous pas ?

Ensuite...vous croyez qu’ils proviennent d’où et pourquoi se développentils à votre avis ces virus, parasites, bactéries et infections fongiques dont vous parlez ??!! Le réchauffement de la planète vous en avez entendu parlé ? Le rapport cause-conséquence, vous savez ce que c’est monsieur l’inconnu ?!

== Je ne pense pas que les virus, les bactéries et les champignons microscopiques "proviennent" du réchauffement de la planète. Quant à l’effet de ce "réchauffement" sur leur "prolifération" çà n’est, à ma connaissance, qu’une spéculation sans fondement (du moins pour l’instant, peut être que des preuves sur un rapport de causalité seront apportées à l’avenir).

votez :
par xylocope (IP:xxx.xx4.3.181) le 28 décembre 2009 à 18H21

C’est fou çà !! On croirait lire la table des matières d’une encyclopédie médicale.... Cà de "l’anti cor" (non pas anti corps, anti cor aux pieds...) à l’anti cancer....

Elle est pas belle la vie ??

votez :
par swan (IP:xxx.xx8.211.220) le 11 juin 2011 à 11H59

Thank you very much for the information ! I searched these data for a long time, I just could not find the source of confidence. vêtement femme

votez :
par swan (IP:xxx.xx8.211.220) le 11 juin 2011 à 12H04

Thank you very much for the information ! I searched these data for a long time, I just could not find the source of confidence. Vêtement pas cher vêtement femme Stamp Collection

votez :
par fleurdemai (IP:xxx.xx8.242.245) le 24 avril 2012 à 14H22

bonjour

je souhaiterai connaitre la posologie pour la teinture mère de propolis pour soigner de herpès buccal merci salutations distinguées,

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles