NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Huiles essentielles de Madagascar : Petits trésors aux grands pouvoirs

Article publié le 2 septembre 2011

Huiles essentielles de Madagascar : Petits trésors aux grands pouvoirs

Doté d’un écosystème et d’un climat particulier, Madagascar est un pays au sol extrêmement riche qui offre une biodiversité très variée. La grande île est réputée pour abriter de très nombreuses variétés de plantes médicinales, tout à fait particulières et propres au fabuleux climat qui leur est offert.

Il serait fastidieux de toutes les citer, je me contenterai donc d’en énumérer quelques-unes seulement, celles que je connais le mieux et que j’ai essayées. Certaines d’entre elles font d’ailleurs partie intégrante de ma trousse d’urgence d’aromathérapie !

Pour soulager les douleurs et la fatigue :
Le Katrafay, que l’on trouve principalement dans le sud-ouest de l’île, a une importance fondamentale pour les malgaches. Les feuilles et l’écorce de cet arbre sont depuis la nuit des temps, et encore aujourd’hui utilisés par les médecins et les guérisseurs. Au parfum boisé, l’huile essentielle de katrafay est très utile pour soigner les maux de tête, les états de fatigue, les douleurs musculaires et rhumatismales.

Pour soigner les troubles ORL :
L’huile essentielle de Saro est certainement celle que j’utilise le plus. D’ailleurs, le nom donné à cette plante est un diminutif malgache qui veut dire « Surmonte toutes les difficultés », ce n’est pas pour rien ! De ses très nombreuses vertus, notamment pour la peau, je nommerai ses qualités extraordinaires pour soigner les voies respiratoires. Pour ma part, à la première apparition de troubles ORL (nez bouché, maux de gorge, etc..), c’est l’huile essentielle que j’utilise sans hésitation ! Elle est vraiment très efficace !

Le Ravintsara signifie « bonne feuille » en malgache. Un peu simpliste et pourtant bien vrai ! L’huile essentielle de Ravintsara est un véritable antiviral naturel qui est très largement utilisé à Madagascar. Cette plante est aussi réputée pour renforcer les défenses immunitaires. Pour ma part, je l’utilise en prévention à l’arrivée de l’hiver et des maux qui vont avec !

Pour traiter les troubles cutanés, brûlures légères et petites plaies :

Le Niaouli est une huile essentielle très polyvalente. Je l’utilise beaucoup pour soigner les irritations de la peau, acné et boutons, mais aussi pour soulager les piqûres d’insectes. L’huile essentielle de niaouli est très bien tolérée par la peau. En cas de troubles ORL, elle est aussi très efficace en association avec le Ravintsara et l’eucalyptus.

L’Helichryse de Madagascar (à ne pas confondre avec l’helichryse Italienne ou immortelle) est tout aussi polyvalent que le niaouli. Tout comme le ravintsara, elle protège le système respiratoire des affections hivernales et des allergies. Tout comme le niaouli, on peut aussi l’utiliser pour soigner les irritations de la peau.

Pour le repos de l’esprit et la détente, l’huile essentielle d’ylang-ylang à l’odeur suave et très puissante fera des merveilles en dilution dans vos huiles de massage  ! Vous pourrez aussi ajouter une goutte dans vos crèmes de soin pour la peau car elle a de merveilleuses vertus régénérantes.

Continuez votre lecture en consultant les propriétés de toutes les huiles essentielles de A à Z, ou comment utiliser les huiles essentielles en fonction des maux du quotidien.

Si vous souhaitez acheter des huiles essentielles de Madagascar de bonne qualité, rendez vous sur ma page Acheter des huiles essentielles.

Mise en garde : Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d’exécution ni une référence médicale, et ne peut remplacer l’expérience et le savoir-faire d’un professionnel. En cas de pathologie lourde ou chronique, traitement parallèle, allergies, enfant en bas âge, personnes âgées ou grossesse, veuillez consulter un spécialiste avant toute utilisation d’une huile essentielle ou absolue, quelle qu’elle soit. Le site aromatherapie-huiles-essentielles.com décline toute responsabilité en cas d’accident survenu à quiconque aurait pratiqué l’automédication basée sur les informations issue de ce site.

image

image

Thèmes

Santé naturelle

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 2 septembre 2011 à 14H49

On est en droit de s’étonner qu’avec toutes ces bonnes choses que vous dites à portée de main, la situation sanitaire de la population soit aussi déplorable et ne montre pas de signes d’amélioration :

· Madagascar est l’un des 10 pays les plus "pauvres" du monde. Environ 70% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, avec un PNB de 250 dollars par habitant.

· L’espérance de vie est de 56,8 ans.

· La mortalité infantile (en dessous de 5 ans) est de 157 enfants pour 1000.

· Le taux d’alphabétisation des adultes est de 45,8%.

· Seul le 45% de la population a accès à l’eau potable.

1. LA SITUATION SANITAIRE À MADAGASCAR

Malgré les disparités géographiques et humaines de Madagascar, les données statistiques pour l’ensemble du pays correspondent, grosso modo, à celles de la région d’Ambanja. a. Santé mère-enfant : La détérioration et la précarité de la situation socio-économique, au cours des vingt dernières années, ont de graves conséquences sur la santé et le bien-être de la population malgache.

Ceci se remarque par des niveaux de mortalité maternelle, infantile et juvénile particulièrement importants (environ 1 décès maternel pour 100 naissances vivantes, 12,1% de mortalité infantile avant 1 an, et 19% de mortalité avant 5 ans). Les décès maternels sont dus principalement à des complications obstétriques ou puerpérales et aux avortements (surtout des avortements provoqués).

La mortalité infantile, quant à elle, est principalement liée aux maladies diarrhéiques (32%), au paludisme (9%) et aux infections respiratoires aiguës (9%)

. Bien que Madagascar soit en mesure de garantir l’autosuffisance alimentaire, on constate que la malnutrition modérée et sévère touche respectivement 40% et 9% des enfants âgés de 0 à 5 ans. Depuis 5 ans environ, un programme élargi de vaccinations a été mis en place en collaboration avec l’Unicef et le taux de couverture vaccinale a atteint les 75% pour certaines régions. Malgré les campagnes d’information, il y a encore de nombreuses femmes, surtout en brousse, qui hésitent à se faire vacciner et à à faire vacciner leurs enfants. b. Maladies infectieuses et parasitaires : Les maladies infectieuses et parasitaires, qui sont étroitement liées aux conditions de vie, à la salubrité de l’environnement et à la pauvreté en général, représentent toujours une proportion majeure de la mortalité dans toutes les tranches d’âge. · Le paludisme est la première cause de mortalité, notamment sous sa forme neurologique. La prise de Chloroquine comme traitement prophylactique est loin d’être généralisée. · La tuberculose redevient un problème majeur de santé publique avec 20’000 nouveaux cas · La lèpre sévit toujours (environ 15’000 cas recensés). · On estime à 2 millions le nombre de personnes touchées par la bilharziose intestinale. · L’épidémie de l’infection à VIH et du SIDA est à un stade relativement précoce. D’après les chiffres communiqués à L’OMS en août 95, la séroprévalence de la population malgache est estimée à 0,07 %, mais la prévalence a triplé en l’espace de 3 ans. · D’autres MST sont, par contre, extrêmement répandues. La syphilis et la blennorragie touchent, semble-t-il, plus de 30 % de la population. L’association des MST classiques et de comportements sexuels à risque constituent un potentiel énorme de diffusion majeure de l’infection à VIH à Madagascar. Pour la région d’Ambanja, les maladies les plus fréquemment enregistrées, en plus de celles mentionnées ci-dessus, sont les infections aiguës des voies respiratoires, les maladies diarrhéiques infectieuses ou parasitaires, la fièvre typhoïde, l’hypertension artérielle, et le tétanos. Au niveau des interventions chirurgicales, les plus fréquentes à la clinique, on trouve des fibromes utérins, des grossesses extra-utérines, des césariennes, et différents cancers pour les femmes - et pour les hommes, des opérations de la hernie, de la prostate et de différents traumatismes. Après 8 ans de fonctionnement de la clinique, il est apparu clairement à ses responsables que : · Beaucoup de malades attendent trop longtemps avant de consulter un médecin. Ils préfèrent s’adresser d’abord à des guérisseurs aux potions peu efficaces. Lorsqu’ils arrivent finalement à l’hôpital, le temps perdu s’avère le plus souvent irréversible. · Nombreuses sont les personnes, même parmi celles qui ont suivi des études, qui ignorent tout ou presque tout des mesures d’hygiène les plus élémentaires et s’exposent ainsi à des maladies qui pourraient être évitées par des mesures simples de prophylaxie. · Dans les communes, les mesures sanitaires font aussi défaut. La ville d’Ambanja par exemple, ne dispose d’aucun système d’égout, ni de ramassage des ordures. La plupart des maisons n’ont pas de latrines (pour des raisons culturelles). Sources : Aperçu sur la situation sanitaire à Madagascar et Ambanja par Claude Bohan Rapport mondial sur le développement humain (1997) Rapport de l’OMS (1997) Document de l’ O.M.S. sur la situation sanitaire à Madagascar (1995) L’État du Monde 1996 The State in a Changing World (World Development Report 1997)

votez :
par mrbienetre (IP:xxx.xx0.231.110) le 3 septembre 2011 à 10H28

"On est en droit de s’étonner qu’avec toutes ces bonnes choses que vous dites à portée de main, la situation sanitaire de la population soit aussi déplorable et ne montre pas de signes d’amélioration..."

L’auteur ne parle pas ici du degré de pauvreté de Madacascar, mais le la richesse de sa biodiversité et des plantes médicinales que son sol renferme.

votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 4 septembre 2011 à 11H16

mrbienetre

L’auteur ne parle pas ici du degré de pauvreté de Madacascar, mais le la richesse de sa biodiversité et des plantes médicinales que son sol renferme.

- Et mon commentaire consistait à s’étonner que, malgré cette richesse de la biodiversité des plantes médicinales,en principe facilement accessibles localement, l’état sanitaire de la population malgache soit aussi mauvais.....

votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 5 septembre 2011 à 16H24

Pour la région d’Ambanja, les maladies les plus fréquemment enregistrées, en plus de celles mentionnées ci-dessus, sont les infections aiguës des voies respiratoires, les maladies diarrhéiques infectieuses ou parasitaires, la fièvre typhoïde, l’hypertension artérielle, et le tétanos.

- C’est sûr que traiter ce genre de maladies, parmi beaucoup d’autres, avec des petites plantes, c’est pas le top....

Après 8 ans de fonctionnement de la clinique, il est apparu clairement à ses responsables que : · Beaucoup de malades attendent trop longtemps avant de consulter un médecin. Ils préfèrent s’adresser d’abord à des guérisseurs aux potions peu efficaces. Lorsqu’ils arrivent finalement à l’hôpital, le temps perdu s’avère le plus souvent irréversible.

- La preuve !!!!

Les petites plantes sont tout justes bonnes à traiter la bobologie plus ou moins imaginaire des bobos des beaux quartiers. Pour les véritables maladies, il faut mieux voir ailleurs. L’exemple de Madagascar le démontre clairement.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 7 septembre 2011 à 13H44

"Et mon commentaire consistait à s’étonner que, malgré cette richesse de la biodiversité des plantes médicinales, en principe facilement accessibles localement, l’état sanitaire de la population malgache soit aussi mauvais..."

Mais l’état sanitaire de la population n’a rien avoir avec le fait d’utiliser ou non des plantes médicinales ! ça n’a pas de lien avec le fait que le sol malgache renferme une biodiversité et une flore riche est variée !!

votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 7 septembre 2011 à 16H44

BienEtre

"Mais l’état sanitaire de la population n’a rien avoir avec le fait d’utiliser ou non des plantes médicinales !"

- L’état sanitaire n’est pas lié uniquement à çà évidemment mais lisez un peu ce qu’en pensent les gens du terrain (voir un de mes précédents messages) :

Après 8 ans de fonctionnement de la clinique, il est apparu clairement à ses responsables que : · Beaucoup de malades attendent trop longtemps avant de consulter un médecin. Ils préfèrent s’adresser d’abord à des guérisseurs aux potions peu efficaces. Lorsqu’ils arrivent finalement à l’hôpital, le temps perdu s’avère le plus souvent irréversible.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 8 septembre 2011 à 13H41

"L’état sanitaire n’est pas lié uniquement à çà évidemment mais lisez un peu ce qu’en pensent les gens du terrain (voir un de mes précédents messages)"

...Et encore une fois, cela n’a rien avoir avec l’état sanitaire du pays, et l’igiène de ses habitants !

votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 2 septembre 2011 à 17H04

Après plusieurs voyages à Madagascar, j’ai appris à soigner mes petits maux avec les plantes, comme le font aujourd’hui la plupart des Malgaches. Je suis devenue, depuis, une véritable adepte de la phytothérapie et de l’aromathérapie !

Si vous souhaitez acheter des huiles essentielles de Madagascar de bonne qualité, rendez vous sur ma page Acheter des huiles essentielles. . Marie-Laure

votez :
par mrbienetre (IP:xxx.xx0.231.110) le 3 septembre 2011 à 10H23

Et quand bien même, monsieur l’inconnu, il n’est pas interdit de faire sa pub, à partir du moment ou l’on donne de bon renseignements et que l’on dirige les internautes vers de bons produits et services, ce qui est le cas ici !

votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 3 septembre 2011 à 10H52

Pas si sûr !!

Cette plate-forme permet aux visiteurs, dans le cas où ils s’identifient en tant que rédacteurs, de rédiger des articles sur toutes les thématiques traitées par NaturaVox

Les conditions ci-dessous résument les raisons conduisant à un refus de publication d’un article :

1. Article avec un problème de droit d’auteurs 2. Article exprimant une opinion personnelle pas suffisamment documentée 3. Article pas récent / pas en rapport avec l’actualité 4. Article n’ayant pas un caractère inédit 5. Article décrivant des faits faux ou non vérifiables 6. Article trop court 7. Article trop long 8. Article confus / pas clair / imprécis 9. Article à caractère diffamatoire 10. Article à caractère pornographique

11. Article à caractère commercial

12. Article à caractère promotionnel

13. Article incitant à la haine, au racisme, au sexisme, à l’homophobie 14. Article déjà soumis

votez :
par mrbienetre (IP:xxx.xx0.231.110) le 4 septembre 2011 à 10H56

Évidemment, j’étais persuadé que vous alliez me faire une telle réplique, et me réciter le "règlement intérieur" de ce forum... Mais dans le cas de l’auteur, il se trouve que les internautes ne sont pas directement "démarchés", mais dirigés s’il le souhaite, d’un simple clic, vers un blog ou un site quelconque, qui lui est à caractère commercial !

L’auteur respecte donc la déontologie de ce forum, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle la rédaction de naturavox à accepter de publier cet article sur leur site.

votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 4 septembre 2011 à 12H03

il se trouve que les internautes ne sont pas directement "démarchés", mais dirigés s’il le souhaite, d’un simple clic, vers un blog ou un site quelconque, qui lui est à caractère commercial !

===> 12. Article à caractère promotionnel

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 6 septembre 2011 à 16H38

"12. Article à caractère promotionnel"

Ah oui ?! Et lesquels, monsieur l’inconnu sans pseudo ?!!

votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 6 septembre 2011 à 18H35

Lesquels quoi ?

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 7 septembre 2011 à 13H40

"Lesquels quoi ?"

Ben où est l’article à caractère promotionnel ici monsieur IP:xxx.xx9.133.119 ??

votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 7 septembre 2011 à 15H57

BienEtre

Ben où est l’article à caractère promotionnel ici monsieur IP:xxx.xx9.133.119 ??

L’auteur de l’article en question ici : "Huiles essentielles de Madagascar : Petites tésors aux grands pouvoirs" termine par cette incitation à se rendre sur son site qui lui-même renvoie sur un site commercial avec l’adresse de deux fournisseurs.

==== Si vous souhaitez acheter des huiles essentielles de Madagascar de bonne qualité, rendez vous sur ma page Acheter des huiles essentielles.

"rendez vous sur ma page"

==== Achetez des huiles essentielles

Vous souhaitez acheter des huiles essentielles et produits d’aromathérapie (huiles essentielles, huiles de massage, hydrolats, diffuseurs et accessoires, etc…) de très bonne qualité ?

Je vous conseille vivement ces deux fournisseurs :

- Cà c’est de la promotion d’un site purement commercial !

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 8 septembre 2011 à 13H50

"L’auteur de l’article en question ici : "Huiles essentielles de Madagascar : Petites tRésors aux grands pouvoirs" termine par cette incitation à se rendre sur son site qui lui-même renvoie sur un site commercial avec l’adresse de deux fournisseurs."

Oui, et alors ? Ceci est de la promotion indirecte, et non directe. Et l’auteur à parfaitement le droit de le faire ! Autrement, nul doute que la rédaction de naturavox aurait sencurée son article, car en général, ils ne se gène pas pour le faire... Après, rien ne vous oblige à vous rendre sur ces sites commerciaux.

"Si vous souhaitez acheter des huiles essentielles de Madagascar de bonne qualité, rendez vous sur ma page Acheter des huiles essentielles."

Encore une fois, l’auteur à parfaitement le droit ici d’écrire cela !

"rendez vous sur ma page"

Ben oui, l’auteur à un blog, et tant mieux pour elle !

"Achetez des huiles essentielles"

Et comme je le disais, si cela ne vous intéresse pas, vous n’êtes pas obliger de vous rendre sur le site en question !

"Vous souhaitez acheter des huiles essentielles et produits d’aromathérapie (huiles essentielles, huiles de massage, hydrolats, diffuseurs et accessoires, etc…) de très bonne qualité ? Je vous conseille vivement ces deux fournisseurs...

Cà c’est de la promotion d’un site purement commercial !"

Et pour la énième fois, l’auteur à tout à fait le droit de le faire, puisqu’elle ne vend rien directement sur Naturavox !

votez :
par mababe (IP:xxx.xx4.188.157) le 8 septembre 2011 à 14H59

Hé bien, quelles polémiques autour d’un article sensé apporter à ses lecteurs une source d’informations plutôt que de susciter de telles critiques ! Merci à "BienEtre" que je remercie d’avoir défendu non cas. Il y a des personnes - Que je plains au passage de n’avoir que si peu de d’attraits positifs à la vie - qui n’ont vraiment rien de mieux à faire que de critiquer le travail des autres... Quelle tristesse ! Pour info : Mes articles sont repris pas Naturavox sur mon site, je n’ai pas demandé à ce que l’un d’eux ne paraisse sur ce site, alors s’il vous plait, arrêtez vos critiques, comme le dit "BienEtrre" : Si cela ne vous intéresse pas, vous n’êtes pas obligés de vous rendre sur mon site. L’auteur

votez :
(IP:xxx.xx3.222.245) le 9 septembre 2011 à 11H13

par mababe

Hé bien, quelles polémiques autour d’un article sensé apporter à ses lecteurs une source d’informations plutôt que de susciter de telles critiques !

- Pourquoi ? Il n’est pas permis de critiquer les informations qui sont fournies dans l’article ? C’est à prendre pour argent comptant ? C’est çà et rien d’autre ?

Il y a des personnes - Que je plains au passage de n’avoir que si peu de d’attraits positifs à la vie

- Pourquoi encore ? Critiquer un article, ce serait ne pas avoir "d’attraits à la vie" ? Si votre attrait à la vie se limite aux petites plantes de Madagascar et aux petits bobos qu’elles sont sensées traiter, ce serait dans ce cas plutôt vous qui serait à plaindre.

qui n’ont vraiment rien de mieux à faire que de critiquer le travail des autres... Quelle tristesse !

- Vous semblez avoir du mal à accepter que l’on puisse critiquer ce que vous dites ou faites.... Alors, dans ce cas, l’étroitesse d’esprit n’est pas là où vous semblez la voir !

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 9 septembre 2011 à 12H42

"Pourquoi ? Il n’est pas permis de critiquer les informations qui sont fournies dans l’article ? C’est à prendre pour argent comptant ? C’est çà et rien d’autre ?"

Il n’est surtout pas permis de faire preuve de mauvaise esprit, comme cela est votre cas, à longueur de temps sur ce forum monsieur...IP:xxx.xx3.222.245 ! (tiens, vous remarquerez au passage que ce monsieur inconnu à changer d’identifiant d’ordinateur !).

"Pourquoi encore ? Critiquer un article, ce serait ne pas avoir "d’attraits à la vie" ? Si votre attrait à la vie se limite aux petites plantes de Madagascar et aux petits bobos qu’elles sont sensées traiter, ce serait dans ce cas plutôt vous qui serait à plaindre."

Cela est bien plus intéressant et constructif à la fois de s’intéresser à la nature et aux nombreux bienfaits qu’elle renferme, plutôt qu’à s’entêter à critiquer les gens et ce qu’ils font sans raison ! Et pour gagner quoi au final ? On se le demande...

"Vous semblez avoir du mal à accepter que l’on puisse critiquer ce que vous dites ou faites.... Alors, dans ce cas, l’étroitesse d’esprit n’est pas là où vous semblez la voir !"

Sachez, monsieur l’inconnu argneux et aigris, que l’on est étroit d’esprit lorsque l’on trouve rien de mieux à faire que de critiquer de manière négative, comme cela est votre cas, tout ce qui se dit et se fait ici ou là... D’autre part, pour émettre une critique ou un avis personnel, encore faut-il pouvoir donner de bons arguments afin d’être crédible, et là encore, ce n’est pas votre cas !

A bon entendeur...

votez :
(IP:xxx.xx3.222.245) le 9 septembre 2011 à 14H33

par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 9 septembre 2011 à 12H42 "Pourquoi ? Il n’est pas permis de critiquer les informations qui sont fournies dans l’article ? C’est à prendre pour argent comptant ? C’est çà et rien d’autre ?"

Il n’est surtout pas permis de faire preuve de mauvaise esprit, comme cela est votre cas, à longueur de temps sur ce forum monsieur...IP:xxx.xx3.222.245 ! (tiens, vous remarquerez au passage que ce monsieur inconnu à changer d’identifiant d’ordinateur !).

- Cà va pas la tête ? Cà vous prend souvent d’attaquer quelqu’un comme çà sans savoir ni qui ni comment ? Vous êtes qui d’abord ? Et comment çà j’ai changé d’identifiant ? J’ai toujours eu le même ordinateur depuis des années.Vous délirez.

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles