NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Les ondes électromagnétiques, c'est grave ?

Article publié le 26 janvier 2009

Les ondes électromagnétiques, c'est grave ?

Elles font couler beaucoup d’encre depuis quelques années. Alors ? Mise à jour d’un scandale sanitaire ? Crédit accordé à des hurluberlus qui surfent sur la vague du bien-être ? Phénomène de santé à prendre en considération ?

Premièrement, détaillons ensemble ce qu’est une onde électromagnétique. J’ai trouvé une définition qui me plait bien sur le site Science Citoyenne http://science-citoyen.u-strasbg.fr... :
« Une onde électromagnétique est la combinaison de deux “perturbations”, l’une est électrique, l’autre est magnétique. Ces deux perturbations, qui oscillent en même temps mais dans deux plans perpendiculaires se déplacent à la vitesse de la lumière. Une onde EM peut donc se concevoir comme une perturbation électrique de la matière qui se propage.
Une onde électromagnétique n’est pas quelque chose de tangible : elle est la plupart du temps imperceptible par tous nos sens. »

Les champs électromagnétiques ne sont pas nouveaux, disons qu’ils ne datent pas de l’invention de la radio !! La Terre est polarisée et entourée de champs magnétiques, ce sont eux d’ailleurs qui guident les cétacés et autres mammifères marins dans leurs migrations.  Par ailleurs, les orages et donc les éclairs sont une forme de champ électrique, soudain mais bien réel et qui perturbe notre environnement immédiat (souvenez-vous des cheveux qui se hérissent pendant un orage  !).

Au siècle dernier, l’Homme a introduit une nouvelle forme d’ondes électromagnétiques
dans son environnement, ce sont celles qui permettent à la radio d’être reçue, nos GSM de capter le réseau, nos bornes wifi d’émettre le signal dans notre appartement … Autant d’ondes qui viennent perturber celles naturelles et ponctuelles et qui viennent surtout troubler la quiétude de notre organisme.

Vous allez me dire que vous, ça ne vous fait rien du tout et que donc vous n’y croyez pas. Je vous comprends tout à fait ! Moi non plus d’ailleurs, ça ne me fait rien. Sauf que depuis que je travaille dans un open space avec des dizaines de PC et de téléphones mobiles depuis 1 an et demi, j’ai mal au crâne tous les soirs, des courbatures et pleins d’autres problèmes de santé. Alors je me pose des questions …
La semaine dernière, j’ai eu l’occasion de m’en poser encore plus car on m’a proposé d’intervenir quelques minutes dans une émission sur la chaine Vivolta. Une charmante journaliste, m’a permis de rencontrer de passionnantes personnes à ce sujet, nous avons ensemble réfléchi à des moyens de se protéger de ces ondes, même si l’on en perçoit pas le besoin à priori. Nous avons rencontré des gens « électrosensibles », qui ressentent très fortement les ondes dans leur environnement. Nous avons discuté avec des personnes qui se battent pour nous protéger d’un danger (supplémentaire) invisible, inodore et imperceptible …

Qu’est-ce c’est l’électrosensibilité ?
Si vous regardez la TV (pas comme moi lol) vous avez sûrement entendu parler de cela. C’est une réaction aux ondes des téléphones portables, des antennes émettrices, des bornes wifi … Les personnes qui ont cette maladie ne sont pas toujours pris au sérieux et c’est dommage parce que si l’on y réfléchit, c’est un peu comme une allergie ! Mon compagnon est allergique au boulot heuuuu bouleaux, moi pas, ce n’est pas pour cela que je remets en doute son trouble. Quand on a le rhume des foins on a les yeux qui pleurent, on tousse. Les électrosensibles ont des rougeurs, des brulures parfois, des maux de tête, des problèmes hormonaux ou tout simplement un mal-être . Ce n’est vraiment pas facile à vivre car ces ondes sont omniprésentes !

Peut-on penser que ces gens à la sensibilité exacerbée sont précurseurs d’un phénomène qui va prendre de plus en plus d’ampleur ? Les ondes GSM sont très développées depuis que j’ai, disons 12 ans, que va-t-il se passer à l’avenir pour les individus exposés depuis leur naissance ? Mystère …

En attendant, protégeons-nous un minimum, c’est la base du principe de précaution. Si l’on fait attention à tout, on ne vit plus me direz-vous ? Tutut !! On peut être moderne sans être un esclave des gadgets !!

Coupez votre téléphone portable quand vous n’en avez pas besoin et surtout la nuit ! Par pitié, ne dormez pas avec le Blackberry sous l’oreiller ou sur la table de chevet. Vous n’avez pas de réveil ? Investissez ou bien enclenchez le mode avion qui coupe toutes les communications de l’appareil.

-  Coupez la borne wifi la nuit. Vous téléchargez ? C’est illégal. Nan, mais sans faire ma rabat joie, utilisez la technologie avec parcimonie ou ressortez le bon vieux câble RJ45, sisi ça marche toujours !!

Utilisez un kit main libre. J’avoue que je me pose toujours la question. Certains disent que le kit main libre filaire est moins nocif que le téléphone collé contre l’oreille, d’autres disent que c’est pire car on envoie directement les ondes dans son oreille. Je suis dubitative alors je pencherai quand même pour le kit filaire. Qu’en pensez-vous ?

Ne téléphonez pas dans une voiture, un train, en vous déplaçant. La voiture est une boite de ferraille qui a pour effet de faire « cage de faraday », c’est-à-dire que les ondes sont emprisonnées et multipliées. Ne pas téléphoner en se déplaçant c’est parce que votre téléphone doit sans cesse chercher un nouveau signal, d’une nouvelle antenne. Il émet alors plus fortement que si vous ne bougez pas.

Laissez tomber la 3G. A-t-on vraiment besoin de regarder la TV sur un écran de 2 pouces ? OK, je sais le nouveau Iphone ne fonctionne qu’avec ça, nous sommes un peu piégés vous ne trouvez pas ?

Voici pour les conseils de base. Pas toujours faciles à appliquer, mais c’est quand même bien de le savoir. Vivre avec son temps, c’est aussi penser à demain un peu plus que ne le font les lobbies qui veulent à tout prix vous vendre leurs services.

image

Pourquoi les ondes sont-elles nocives pour les êtres vivants ? Parce que l’organisme a sa propre « pulsion », son rythme électrique (il y a de l’électricité en nous ! ) et cette pulsion régulière est perturbée quand elle entre en contact avec la pulsation nouvelle émise par les GSM et autres. C’est une forme d’agression  !
Une personne m’a expliqué cela avec une belle métaphore. C’est comme si quelqu’un vous disait «  hey salut ça va ! » 50 fois par minutes, 24h/24. Vous êtes donc complètement accaparé, cela contrarie votre rythme et vous empêche de vous concentrer sur autre chose ! C’est plus clair maintenant ?
Si vous voulez l’explication scientifique plus complète, je vous invite à visiter le site des Robins des Toits, une association de bénévoles qui défendent et épaulent les personnes électrosensibles et tentent de militer contre les lobbies des fournisseurs de services qui installent leurs antennes de partout !! Saviez-vous que certains n’hésitent pas à venir vous démarcher chez vous, en vous monnayant l’installation d’une antenne émettrice dans votre appart, car c’est de plus en plus difficile de les installer sur les toits. C’est révoltant  !!

image

J’avoue en toute honnêteté que j’étais très dubitative sur ce sujet avant de faire ce reportage. Et puis j’ai rencontré des gens qui m’ont expliqué leurs souffrances, des gens comme vous et moi qui ne peuvent simplement pas vivre dans des conditions normales. Certains déménagent à la campagne, qui malheureusement leur réserve d’autres pollutions. Il existe des zones « mortes » en France, où l’on peut «  souffler » car rien ne capte, pas de téléphone, pas de wifi, rien. Le représentant des Robins des Toits rencontré nous a expliqué que d’ici quelques années, si de plus en plus de gens se révèlent électrosensibles, ce genre de lieu seront très prisés touristiquement, c’est paradoxal n’est-ce pas ?

Et vous, que pensez-vous de tout cela ?
Est-ce que vous voulez simplement vivre avec votre temps sans vous préoccuper de tout cela jusqu’à ce que cela vous touche éventuellement ? Est-ce que vous vous posez des questions sur l’évolution de la situation d’ici quelques années ?

Thèmes

Santé Sensibilisation Ondes

Bookmark and Share
83 votes

commentaires
votez :
par Lucie Vivien (IP:xxx.xx4.168.74) le 26 janvier 2009 à 10H58

Un de mes fils a souffert de migraines pendant un an avant que son frère aîné, étudiant, se mette à avoir des mots de tête à son tour et fasse le rapprochement avec la box wifi installée près de son lit. Depuis, nous avons désinstallé toute la wifi chez nous, il y a des cables partout du rez de chaussée aux pièces de l’étage mais plus personne n’est malade ! NB Etre électrosensible n’est pas une maladie mais les ondes peuvent rendre malade !

votez :
par mjmb (IP:xxx.xx4.67.130) le 7 février 2009 à 23H13

Etes vous sûre qu’il ne s’agit pas d’une intoxication (chimique) liée aux produits utilisés pour la fabrication des circuits électronique ou du carrossage de cette box wifi ? Un test, que je ne vous conseille pas de faire, mais que vous avez peut être fait involontairement : le systême wifi n’est plus alimenté en électricité et les maux de tête subsistent.

votez :
par deneb (IP:xxx.xx6.180.73) le 26 janvier 2009 à 11H29

La secte de marchands de cables a encore frappé.

Les ondes peuvent perturber uniquement le fonctionnement des prothèses métalliques, mais n’ont aucune influence sur la chair.

Je comprends que quelqu’un ayant subi une operation de cerveau et ayant des morceaux de métal dans le crane puisse entendre la radio, s’il se trouve à coté de l’émetteur. Pareil pour les plombages dentaires. Sans parler, bien sûr, des stimulateurs cardiaques.

Mais à part ça, les ondes font beaucoup de mal surtout à nos puissants. Le plus grand danger des ondes, c’est la nomadisation de la population, qui commence à donner des cauchemars à tout pouvoir.

En effet, il est très facile de gouverner les gens attachés à leur bout de terrain, dont le crédo est de posséder. Ceux-la sont prets à défendre manu militari leur sacro-sainte propriété, leur village, leur patrie. Mais l’humain moderne, télétravaileur consommant de l’immatériel se détache de plus en plus de désir de posséder.

Si l’on avait une couverture nationale en internet sans fil, à redevance ou carrément gratuit, ça aurait été un serieux coup de pouce à l’économie et certainement une sortie royale de la crise monétaire, mais bien de gens s’arrêteraient de rêver de poséder leur lopin de terre, leur voiture et des pans entiers de l’industrie disparaitraient.

Voilà le vrai danger des ondes, la mutation brutale et incontrôlable de l’économie classique au profit de l’economie immatérielle. Ca a déjà fait pas mal de dégâts, les journaux et des livres papiers, le disque etc.. sont en train de disparaitre, ce qui est sans doute un facteur important dans actuelle crise boursière.

Il y a tout de même une preuve de la non-nocivité des ondes - essayez de contracter une police d’assurance contre l’electrosensibilité - aucun assureur ne l’acceptera. Vu le pragmatisme des assurances ils ont dû faire de sacres recherches et n’ont apparemment rien trouvé de palpable. Bref, je croirai à l’electrosensibilité lorsque l’on pourra s’assurer contre ça. En attendant je suis persuadé qu’il s’agit d’une grossière manipulation de la part des plus hautes sphères du pouvoir, et nombreux sont ceux qui tombent dans le panneau.

En somme, on lance des rumeurs sur l’eléctrosensibilité pour eviter d’autres questions embarrassantes à un pouvoir corrompu.

votez :
(IP:xxx.xx4.5.66) le 26 janvier 2009 à 11H56

Ouais ouais... Le scénario est réaliste et il est vrai que mes maux de tête à moi viennent réellement du BOULOT, plus que d’un quelconque bouleau, fut-il nomade ou micro-culinaire. Je déplore (j’ai vu la TV) la condition d’Hypersensilbilité aux ondes et serai le premier à soutenir une action adaptée qui leur facilite la vie et la protège et au contraire de vous, Deneb, je pense que les assurances y trouveront un jour un bon filon, filou(e)s qu’elles sont ! Ceci-dit, il me semble plus dangereux de traverser la rue, même sans respirer, que de coucher à côté de son portable...

votez :
par sobriquet (IP:xxx.xx8.39.160) le 26 janvier 2009 à 14H15

@ deneb

Concernant les assurances, vous faites un contre-sens : si elles refusent d’assurer contre un certain risque, c’est soit qu’elles sont incapables de quantifier financièrement ce risque, soit que ce risque est tellement important que ce risque est trop important pour être assuré.

Elles acceptent ainsi le risque globalement réduit de d’attentat terrorisme (même dans les bleds les plus reculés), et de catastrophe naturelle.

Mais elles refusent d’assurer les risques des OGM, l’électrosensibilité, et, plus anciennement, l’amiante.

votez :
par krolik (IP:xxx.xx1.121.152) le 26 janvier 2009 à 11H37

Le comble dans cette affaire, c’est que les personnes qui habitent sur le Champ de Mars depuis des dizaines d’années ne présentent aucun symptôme. Alors qu’il y a plus de 100 antennes sur la Tour Eiffel, toutes longueurs d’ondes confondues. Les personnes qui travaillent également sur les radars..rien..

Comme onde électromagnétique, vous avez oublié de citer la lumière, qui est une onde électromagnétique d’invention assez ancienne. Ca fonctionne dans des longueurs d’ondes très courtes de 0,4 à 0,8 microns. Un peu plus longs en longueur d’onde les infrarouges qui servent à chauffer et cuire. Très dangereux les infrarouges, ils brûlent. @+

votez :
par JL (IP:xxx.xx6.77.2) le 26 janvier 2009 à 11H42

Deneb dit : ""Les ondes peuvent perturber uniquement le fonctionnement des prothèses métalliques, mais n’ont aucune influence sur la chair.""

Encore un qui ne sait pas qu’un four à micro-ondes ça cuit les chairs.

votez :
(IP:xxx.xx4.5.66) le 26 janvier 2009 à 12H01

Et un micro-ondes avec la lunmière allumée, ça cuit 2 fois plus vite.

votez :
par deneb (IP:xxx.xx6.180.73) le 26 janvier 2009 à 12H09

En effet, je me suis mal exprimé, car la lumière, c’est des ondes aussi. S’exposer à la lumière ultraviolète fait bronzer, mais peut aussi provoquer les cancers. Les ondes infra-rouges rotissent la viande au barbecue. Les micro ondes chauffent l’eau. Mais la plage utilisé pour nos communications n’a aucune influence sur la chair, et bien heureusement, sinon la vie ne pourrait pas se developper sur Terre, avec son champ magnetique et des phenomenes atmospheriques qui emettent les ondes.

votez :
(IP:xxx.xx8.25.30) le 27 janvier 2009 à 02H28

denib ecrit : "Mais la plage utilisé pour nos communications n’a aucune influence sur la chair"

Avant d’écrire n’importe quoi, il faut au moins se renseigner. Les plages de fréquences utilisé en Wifi/bluetooth (voir me semble t’il certaines fréquences des téléphones portables), sont exactement les mêmes que celles d’un four à micro-onde.

Je vous l’accorde les puissances utilisées sont sans commune mesure. Dire que cela n’a pas d’influence sur la chair c’est faux. Je n’irai par contre pas jusqu’a dire que c’est dangereux (les puissances sont reelement extremement faible).

votez :
par mjmb (IP:xxx.xx4.67.130) le 7 février 2009 à 23H50

/Mode Pas_sérieux on :

Concernant les radaristes, il y a une très-ancienne tradition qui leur conseille des sous-vêtements en cotte de maille. On a également parlé de la proportion anormalement élevée de filles parmi leurs enfants (ce qui s’interprète actuellement comme un problème de spermatogénèse). Je colporte de vieux ragots, mais qui sont intéressants parce qu’ils sont antérieurs d’une vingtaine d’années à la création de la Criirem.

Ceux du champs de Mars ont peut être été mithridatisés : ils ont tout vu débuter, et ont subi des doses progressivement croissantes.

/Mode Pas_sérieux off

Cordialement.

votez :
(IP:xxx.xx8.34.180) le 26 janvier 2009 à 11H45

Les ondes ont des influences sur la chair, il peut il y avoir des brulures a partir d’un certain niveau de puissance, de plus il a été remarqué scientifiquement que les ondes a dose suffisante et sur le long terme ( 2 variables a tenir compte) peuvent permettre la prolifération de cancer.

Donc s’il vous plait mesdames messieurs, ne faites pas les erreurs de vos ancetres (c’est surement beaucoup demandé, mais essayé et réflichissez par vous meme).

Ce n’est pas parcequ’une avancée technique apporterait des "Bienfaits" qu’elle n’améne pas sont lot de dangerosité.

Et l’humain n’a presque plus rien d’humain, dans le bon sens et tous les autres.

votez :
par deneb (IP:xxx.xx6.180.73) le 26 janvier 2009 à 12H03

(IP:xxx.x38.34.180) : Et l’humain n’a presque plus rien d’humain, dans le bon sens et tous les autres.

La religion rendrait-elle misanthrope ?

votez :
(IP:xxx.xx8.34.180) le 26 janvier 2009 à 15H04

quand vous verrez vous ou vos proche mourrir d’un cancer, vous comprendrez peut etre, meme trop tard, que l’envirronement ( ce qu’il contient meme a des dose "non léthal" a cour therme mais absorbé sur le long therme) et le mode de vie peuvent etre source de malheur, de souffrance et de mort. (si on en tient pas compte ou si on rit au nez de la réalité).

Certain Rièrent concernant la dangerosité de la cigarrette. D’autre rièrent sur la dangerosité de certain produit chimique. D’autre rièrent sur la dangerosité des radiations.

Peut on considèrer l’éléctromagnétisme comme une radiation.

De quoi meurent les astronautes ? Est ce que les enfants soumis a des dose soit disant normal et sans danger et qui ont des cancers du cerveau l’ont eu par hasard ?

Pour diable cela n’aurait pas de concéquence pour l’etre humain adulte ?

Et pourquoi ne pas aller plus loin ? Qu’est ce que le cancer ? Une contrre reaction de notre organisme face a son environement.

Qu’elle sont les concéquence de notre mode de vie sur l’évolution humaine future ? sur l’évolution du génome humain !

votez :
par JL (IP:xxx.xx6.77.2) le 26 janvier 2009 à 11H57

je lis : ""Une onde EM peut donc se concevoir comme une perturbation électrique de la matière qui se propage.""

Non, une onde électromagnétique se propage aussi dans le vide, en l’absence de matière.

^Ce qui pose problème c’est les ondes utilisées pour la téléphonie.

Hier sur la 5 il y avait un reportage dans lequel on entendait un directeur de réseau dire : "c’est la loi qui nous oblige à couvrir le territoire à 99%" !

En gros, il se présentait comme un service public !

Il y a deux scandales en la matière : l’espace aérien qui est un bien commun a été vendu aux opérateurs sans qu’il y ait de débat public.

Le deuxième scandale, encore plus gros est le suivant :

Les compagnies d’assurances refusent d’assurer les opérateurs. Or dans une société libérale, toute activité à risque DOIT être assurée, les compagnies d’assurance jouant le rôle de garde fous.

Si les ondes électromagnétiques ne sont pas dangereuses, alors les compagnies d’assurance ne doivent pas refuser de les prendre en charge.

L’UE nous impose donc le mauvais coté du libéralisme et nous prive de son meilleur.

Exigeons le retrait des activités dangereuses non garanties par les compagnies d’assurances, exigeons le vrai libéralisme ou refusons les directives de l’UE et les trahisons du gouvernement.

votez :
(IP:xxx.xx4.5.66) le 26 janvier 2009 à 12H12

Désinformation grossière initiée soit par le syndicat des télépathes, soit par la société des végétariens, ou encore celle de la défense du steak tartare.

votez :
par Alpo47 (IP:xxx.xx3.177.2) le 26 janvier 2009 à 12H18

Je n’ai aucune compétence pour donner un avis sur l’éventuelle nocivité de ces ondes. Ce que j’estime indispensable, c’est que soit, enfin,faite une étude, INDEPENDANTE,et INCONTESTABLE sur cette possibilité. Jusqu’à présent, celles qui ont été faites, émanent d’une manière ou d’une autre, des opérateurs, ou de chercheurs sans vrai moyens. Urgence !

votez :
par lapa (IP:xxx.xx3.236.139) le 26 janvier 2009 à 12H27

S’interroger sur les effets des ondes sur la santé c’est bien. Mais ne prendre en compte que des explications d’amis et des sources Robins des Toits (qui sont militants et donc , partisans non indépendants), à boire comme de l’eau. sans se préocuper des nombreuses études qui existent c’est quand même introduire un sacré biais dans son discours et sa réflexion.

s’intéresser au sujet de manière intelligente n’est pas facile. Il faut du temps, des capacités intellectuelles (ça peut vite devenir très technique) et se débarasser de ses a priori. Bref, tout ce qui est raccourcis, on dits, explications binaires ou ostentatoires, et argumentation passionnelle sont à écarter de la démarche.

http://www.icnirp.de/PubEMF.htm

il faut déjà connaître parfaitement les documents sur cette page avant de s’arroger le droit de faire des déclarations .

Et ce n’est qu’un début...

Evitons la science de comptoir !

votez :
par Nathalie J- (IP:xxx.xx3.206.112) le 26 janvier 2009 à 12H35

Bonjour Merci à tous pour ces réflexions passionnées sur ce sujet, c’est intéressant de croiser les expériences, les idées, les opinions. Lapa, je me permets de vous répondre, oui évitons la science de comptoir, mais par pitié, laissons aux braves citoyens le droit de s’exprimer sur un sujet. Doit-on être doctorant dans chaque sujet sur lequel on avance une opinion ? Si c’était le cas, nous serions tous bien ennuyés avec nos ministres qui virevoltent d’une matière à l’autre (condoléances miss NKM ) sans passion pour la matière qu’ils représentent. Donner son avis, ça reste notre seul once de pouvoir dans ce pays ! Je n’invite personne à la révolte ni au boycottage, je propose en revanche une réflexion et la mise en place d’un principe de précaution et tant que personne ni le gouvernement ni les scientifiques ne seront d’accords sur la question, moi je coupe mon portable la nuit.

votez :
par Patapom (IP:xxx.xx0.38.134) le 26 janvier 2009 à 13H03

Hello,

je vous encourage à voir ce "charmant" reportage concernant les effets des antennes relais de téléphone, ça ne passera malheureusement sans doute jamais à la télé mais c’est pourtant tellement édifiant :

http://www.dailymotion.com/video/xj...

Alors qui croire ? Des centaines de personnes qui se plaignent des mêmes symptômes ou un gros con bedonnant qui clame bien fort que tous ces gens souffrent surtout d’hallucinations ??

Moi j’ai choisi. :-))

votez :
par mjmb (IP:xxx.xx4.67.130) le 8 février 2009 à 00H59

Ce documentaire commence par :

"Il y a plus d’un milliard d’utilisateurs de téléphones portables dans le monde"

A titre de référence, la schizophrénie touche 1% de la population. Il y aurait donc environ 10 millions de schizophrènes (légers) parmi ces utilisateurs.

Autre référence : le taux de criminalité dans une société en temps de paix est de l’ordre de 1 pour mille, ce qui sur notre échantillon représente un million de personnes.

Et vous pensez, cher Patapom, pouvoir vous former une opinion sur la dangerosité du portable avec des centaines de témoignages, soit entre de 1 et 10 parties par million de la population des utilisateurs. N’est ce pas imprudent ?

Si vous acceptez des taux aussi faibles, il est certainement possible de retrouver des centaines de témoignages de personnes à qui le portable a sauvé la vie, et des milliers qui lui doivent beaucoup. Vous devrez donc changer votre opinion...

votez :
par Grasyop (IP:xxx.xx1.21.66) le 26 janvier 2009 à 13H12

Faire une présentation des ondes électromagnétiques en omettant la lumière visible, c’est un peu gros tout de même...

votez :
(IP:xxx.xx5.87.194) le 26 janvier 2009 à 14H00

Vous dites que les champs électromagnétiques ne sont pas nouveaux. Effectivement mais vous oubliez de signaler que ce qui est nouveau ce sont les ondes électromagnétiques PULSEES utilisées dans le cadre de la GSM, DECT, WIFI, BLUETOOTH. C’est le fait qu’elles soient pulsée qui fait apparemment toute la différence (cf rapport Bioinitiative)

votez :
par Lucie Vivien (IP:xxx.xx4.168.74) le 26 janvier 2009 à 21H16

Cela m’y fait penser : pour supprimer nos maux de tête, nous avons aussi remplacé les téléphones sans fil à ondes DECT par un classique téléphone à fil. Heureusement on en trouve encore pour quelques euros !

votez :
par deneb (IP:xxx.xx6.180.73) le 26 janvier 2009 à 14H10

Mais non, le ondes electromagnetiques pulsées sont benéfiques pour la sante ! ;-)

http://soignez-vous.com/2005/07/01/...

votez :
par Nathalie J- (IP:xxx.xx3.206.112) le 26 janvier 2009 à 14H21

@ Sobriquet

Auriez-vous une source concernant le fait que les assurances n’assurent pas l’électrosensibilité et les OGM ? Je ne remets pas du tout en question ce que vous dites, au contraire, je voulais en parler dans mon article, mais je n’ai pas trouvé de sources donc j’ai préféré me taire :-))

votez :
par sobriquet (IP:xxx.xx8.39.160) le 26 janvier 2009 à 15H16

Concernant les OGM :

http://www.paperblog.fr/244020/la-c... (octobre 2007) donne un lien payant sur la politique des assureurs en la matière.

http://www.vogm.sgdg.org/Assurances.htm donne un lien accessible, mais plus ancien (2004). Les assureurs sont entre autres gênés par la confidentialité des dossiers d’homologation.

http://www.infogm.org/spip.php?arti... donne un autre lien payant. Les semis d’OGM se sont faits sans assurances en 2007.

http://ogmdangers.org/enjeu/economi... est le plus récent que j’ai trouvé. C’est un site partisan, mais ce contenu m’a l’air assez objectif.

Concernant l’electrosensibilité je me suis surtout basé sur le reportage d’hier sur France 5, mais on trouve tout ce qu’il faut ici : http://www.robindestoits.org/Les-as...

Enfin bon, le mieux est de consulter sa propre police d’assurance !

votez :
par JFC (IP:xxx.xx2.92.90) le 27 janvier 2009 à 01H50

A Nathalie : Les assureurs n’assurent que les risques connus avec des occurrences évaluées au mieux, par exemple 5000 morts en voiture par an. En ajoutant leur MARGE bénéficiaire aux sinistres, ils ne peuvent en principe perdre d’argent. SEULE INCONNUE de l’affaire : on ne peut pas savoir sur qui ca va tomber parmi le nombre total d’assurés, mais ce qui est sûr c’est qu’il y’aura 5000 morts à la fin de l’année !

C’est la presse économique qui a le mieux décrit la question de l’assurance et des antennes de téléphonie mobile. La passion militante étant moins leur tasse de thé que la raison la plus froide dictée par le fait de ne pas perdre de sous.

LES ECHOS du 21 avril 2005 avec dossier spécial de 20 pages : "faut-il avoir peur du progrès" page 16 "Le pragmatisme des assureurs" extrait : "les assureurs tendent à exclure des polices de responsabilité civile la couverture de risques liés aux champs électromagnétiques (par les antennes relais) (...)ils considèrent qu’ils n’ont pas aujourd’hui suffisamment d’éléments pour identifier et quantifier le danger éventuel"

Sujet abordé à d’autres reprises par "LES ECHOS" mais je ne les ai pas sous la main.

A noter que : les économistes font la part des choses entre le risque décrit par les institutionnels (scientifiques par ex) et le risque percu par le grand public : certains risques faibles ou non avérés sont surestimés et d’autres forts et avérés sous-estimés (comme les 5000 morts/an en voiture par exemple)
- Il y’a donc la réalité et sa perception sociale.

Plus récemment : LE MONDE daté 23 septembre 2008 cahier économie page 6 "J. L Besson dir. des risques chez SCOR : le risque lié aux ondes est encore inassurable"

message perso envoyé sur le forum Usenet fr.sci.electronique le 28 octobre 2008 en réponse à "Ondes, les assureurs ne veulent plus couvrir Nokia" : Les assureurs sont un peu comme les casinos, ils gagnent à tous les coups ! ils n’assurent en principe que les occurrences de sinistres parfaitement connues grace aux statistiques. Par ex. le nombre de morts sur la route, 5000 par an. ou encore : (in "la société du risque" de Patrick Peretti Watel page 10) : "sur 100 000 femmes de 50 ans, on peut certifier qu’en moyenne 1172 seront décédées d’ici 365 jours : c’est là une précision largement connue pour que les assurances réalisent des bénéfices à coups sûrs. Et cependant, pour aucune de ces 100 000 "têtes" personne ne peut dire si la mort la frappera" . Donc pour les assureurs, la téléphonie mobile n’est ni bonne ni mauvaise elle est floue statistiquement du fait des incertitudes et ca n’a pas d’autre signification. JFC

votez :
(IP:xxx.xx3.12.132) le 26 janvier 2009 à 14H23

C’est le travail en open space et l’augmentation du volume d’informations permis par les technologies sans fil (3G, mails sur portables, wifi...) qui en même temps qu’ils permettent plus de productivité et de confort, ont pour effets secondaires une surcharge du système nerveux (en particulier le cerveau et le nerf optique). Choisissez vos media, coupez les communications professionnelles (tel, texto, mail) en dehors du boulot, faites un break "nature" sans communication, participez à une sesshin (zen), mais n’incriminez pas les ondes ! Personne n’a crié son mal de tête lors de la généralisation des téléphones d’intérieur sans fil, pourtant ils émettent à une puissance largement supérieure à la 3G... Le seul danger possible est l’augmentation de la température (env +1°c) à faible distance (longues conversations au portable contre l’oreille) qui est quand même négligeable par rapport à une séance de sauna ou à une fièvre :)

La raison est qu’on ne peut pas attaquer directement son propre mode de vie, et qu’on se focalise sur un élément particulier qu’on peut incriminer facilement. C’est comme si après avoir disserté avec son cardiologue de l’effet de la pollution de l’air sur la recrudescence des accidents vasculaires, on se grillait une cigarette en prenant le chemin du mcdo.

Je pense sincèrement que le syndrome de l’hypersensibilité électromagnétique est en fait un syndrome psychologique de l’effet "satellite", cette partie de la personnalité que le moi n’arrive pas à intégrer. On aura un problème de complexe psychologique, qui au lieu de se manifester par une agoraphobie, une timidité maladive, ou une boulimie prendra pour cible un élément extérieur facilement identifiable. Ex : X est commercial. Il n’arrive pas à suivre les objectifs que lui imposent ses supérieur. Il est complexé par son manque d’efficacité que ses collègues lui rappellent. Devant la déstructuration possible de son moi, X reporte son complexe d’infériorité sur un élément extérieur au moi, afin de préserver celui-ci : le wifi installé récemment, qui lui provoque des migraines, il est devenu hypersensible électromagnétique. Cette état de fait créera une mini "psychose" qui va attirer les complexes des autres collègues. Une fois matérialisée en groupe, la "psychose" prendra toute son ampleur et contaminera d’autres personnes en manque de cohérence.

Bon, maintenant, à un niveau beaucoup plus élevé, je reconnait la nocivité des ondes émises par les lignes à très haute tension (car les effets sont mesurables sur les animaux et les végétaux).

Je ne dis pas qu’il faille nier le problème, mais il faut se méfier des "sectes nature" et des "gourous verts", et si on enlève la somatisation (effets du mental sur le physique), on aura la vraie mesure du danger des ondes.

Ce texte est sous licence GPL. Sources : "Les prodigieuses victoires de la psychologie" (Pierre Daco ) (pour les satellites et la somatisation)

votez :
par Lucie Vivien (IP:xxx.xx4.168.74) le 26 janvier 2009 à 21H20

Votre "syndrome psychologique", ça ne marche pas pour mes fils qui n’étaient absolument pas en échec professionnel ou scolaire quand ils ont eu des maux de tête !

votez :
par pissefroid (IP:xxx.xx1.190.217) le 26 janvier 2009 à 14H24

Des scientifiques britanniques conseillent d’éviter l’usage des téléphones portables aux enfants de moins de 7 ans. Les micro-ondes utilisées dans ces appareils agissent sur les molécules vivantes. De plus comme toute onde électromagnétique elle est d’autant plus intense que la distance à l’émetteur est faible, alors imaginer le téléphone contre l’oreille. Les parents prennent une responsabilité en offrant un mobile à leur enfant que les assureurs ne veulent pas couvrir (ni les effets de la transmutation du noyau ni les effets des ondes électromagnétiques, regarder ce qui est écrit en petites lettres en général à la fin du contrat).

votez :
par sobriquet (IP:xxx.xx8.39.160) le 26 janvier 2009 à 14H47

Je ne suis pas convaincu des méfaits des ondes électromagnétiques pour ceux qui ne vivent pas avec un téléphone vissé à l’oreille.

En particulier, je crois que l’effet combiné de "psychoses collectives" et de somatisations est sous-estimé et pourrait expliquer une grande partie des maux exprimés. Ce n’est malheureusement pas très flatteur pour les personnes concernées.

Certains maux de têtes peuvent aussi être causés par des infrasons d’équipements électroniques, par exemple les bornes wifi.

Malgré ça, j’ai du mal à comprendre que certaines personnes soit aussi butées et refusent d’envisager qu’il y ait un risque tant que ce risque n’a pas été positivement établi dans des revues sérieuses. Ces gens sous-traitent-ils leur intelligence ? Croient-ils à la technologie bisounours ? Ou, plus vraisemblablement, confondent-ils la réalité positivement reconnue et la réalité tout court ?

Quoi qu’il en soit, quelqu’un sait-il si les pouvoirs publics font quelque chose pour gérer cette situation ?

votez :
(IP:xxx.xx8.34.180) le 26 janvier 2009 à 15H26

c’est le patient ou le docteur qui parlent ?

Etes vous accros psychologiquement aux nouvelle technologie dont les portables pour vouloir les defendre coute que coute ?

Le risque existe, tant qu’on a pas prouvé le contraire.

Si vous avez des apprioris aveugles, d’autre ont d’autre genre d’apprioris fondé sur l’expérience.

C’est un fait de société.

Comme l’amiante, la cigarrette, la voiture, la machine a vapeur, et tout les prise de positions d’avilir la nature, en ne la respectant pas et surtout en ne l’écoutant que trop tard , apres coup !

A vous d’évaluer les risques si les ondes électromagnétique a cette dose sont dangereux, et peuvent causer des maladies grave ou mortel.

votez :
par sobriquet (IP:xxx.xx8.39.160) le 26 janvier 2009 à 16H00

Pour vous répondre, j’aurais besoin que vous m’indiquiez le passage qui vous a donné l’impression que je défendais les nouvelles technologies, ou que je niais un risque éventuel.

Ou peut-être répondiez-vous à quelqu’un d’autre ?

votez :
(IP:xxx.xx8.34.180) le 26 janvier 2009 à 16H23

Je ne vais pas analyser chaque être humain dans le détail, mais je remarque de fleuve importants

Hippocrisie, mensonge a soi, égoisme, envie, cupidité, ...

Avant de jugez et prendre position, il faut etre neutre soi meme, sans apprioris. J’ai bien peur que cela ne soi pas souvent le cas.

De tout cela, se voiler la face et ne pas penser par soi est tellement courrant. Je ne suis pas de ceux qui sedécupabilise et cherche a justifier par exemple en disant que le monde est tel qu’il est , le systeme est tel qu’il est, que c’est l’information et la désinformation qui fait l’idiotie de tous, y compris des dirigeants.

J’ai bien peur que l’humanité ai fonctionné jusqu’alors, qu’après coup, apres un accident (dictature,catastrophe sanitaire par exemple ...) , comme un enfant qui apprend de ses erreurs. Un enfant qui n’a toujours pas su tirer de lecon.

pour en venir au faite que je n’ai rien contre vous.

A part que vous étiez "pro".

votez :
par sobriquet (IP:xxx.xx2.55.204) le 26 janvier 2009 à 18H16

Je ne comprends toujours pas pourquoi vous me collez cette étiquette.

Parce que je doute ? Parce que je suggère qu’il puisse y avoir des causes psycho-somatiques ?

Je l’assume complètement, mais je ne vois pas en quoi cela fait de moi un "pro". Je crois surtout qu’une lecture superficielle de mon commentaire vous a fait m’attribuer des opinions que je n’ai pas. Sincèrement, vous me rendriez service en m’expliquant ce que vous me reprochez.

votez :
par quen_tin (IP:xxx.xx2.32.228) le 26 janvier 2009 à 14H53

Bonjour,

Je souhaite apporter des précisions sur le plan scientifique pour éclairer le débat.

D’abord comme quelqu’un d’autre l’a précisé, il y a une autre forme d’onde électromagnétique très répandue et très... visible qui est la lumière.

Ensuite une onde électromagnétique possède une fréquence, la fréquence de la "perturbation". L’énergie transportée par l’onde est directement proportionnelle à cette fréquence (pour une intensité donnée, c’est à dire un "nombre de rayons" donné).

Enfin les ondes électromagnétiques interagissent avec la matière, mais pas n’importe comment : les particules matérielles émettent et reçoivent des ondes quand elles changent d’état, de niveau d’énergie dans leurs interaction. La fréquence de l’onde émise/absorbée correspond exactement à l’énergie perdue/gagnée lors du changement d’état.

Autrement dit : il y a une équivalence entre fréquence d’une onde et réaction chimique/physique. A chaque type de réaction correspond une fréquence d’onde, et chaque onde réagit d’une manière bien particulière avec la matière.

- Les fréquences très élevées, très énergétiques, correspondent aux rayonnements radioactifs, les rayons gamma. Les réactions associées sont par exemple les brisures des noyaux atomiques.

- Ensuite il y a les rayons X utilisés en médecine, qui correspondent à des changement d’état d’électrons au sein des atomes.

- Les fréquences plus basses sont les ultra-violets émis par le soleil et les fréquences visibles. Les réactions associées sont les réactions chimiques : les formations de molécules, liaisons entre atomes, etc. C’est grosso-modo ce qui donne leur couleur aux objets : les différentes molécules des objets correspondent à des liaisons atomiques qui elles même correspondent à des niveaux d’énergie dans les fréquences visibles... Les ultra-violets peuvent provoquer des réactions chimiques dans l’ADN, c’est pourquoi ils sont cancérigènes.

- Les fréquences encore plus basses et moins énergétiques sont les infrarouges. Les réactions physiques associées sont les vibrations moléculaires, c’est à dire la chaleur. C’est pourquoi les lunettes infrarouges nous montrent où se trouve de la chaleur : les corps chauds émettent des infrarouges et inversement l’absorption d’infrarouge augmente la température. Remarquons que les corps très chauds peuvent émettre dans la lumière visible (comme le fer rouge), d’abord rouge, puis jaune, vert et bleu au fur et à mesure que la température augmente.

- Encore en dessous, ce sont les micro-ondes. Elles correspondent encore à des vibrations de température (d’où les fours micro-ondes), mais sont aussi utilisées pour les téléphones portables, à intensité moindre. Mettez votre téléphone dans votre micro-onde (éteint) : normalement il ne reçoit plus, car la carcasse du four bloque les ondes.

- Nous arrivons ensuite au niveau le moins énergétique, les ondes radios, FM et télévision.

- Encore en dessous, ce sont des rayonnements correspondant à des courants électriques naturels, etc...

Notons donc au passage que les rayons électromagnétiques de nos portables ne correspondent pas aux niveaux énergétiques des réactions chimiques, mais à ceux des vibrations mécaniques des molécules, autrement dit ce sont des ondes "thermiques". On peut légitimement supposer qu’ils sont bien moins nocifs que l’exposition prolongée aux UVs du soleil... Mais étant donné la complexité de la physiologie, on ne peut rien affirmer non plus.

Sans vouloir être "rabat-joie", pour être parfaitement objectif, on est bien obligé de constater qu’il existe un effet psychologique de peur des ondes à prendre en compte, et dans les études scientifiques, il est assez difficile de mettre en évidence un réel effet (par exemple : ceux qui téléphone plus souvent sont plus stressés et dorment moins bien, mais est-ce lié à un mode de vie avec plus de communications ou est-ce du aux ondes, et comment différencier les deux ?). En tout cas aujourd’hui aucun effet n’a été montré scientifiquement : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pollut...

Même s’il peut exister des effets de gêne, personnellement, pour les raisons indiquées, je ne crois pas à un scandale sanitaire du type de l’amiante. Pour éviter le cancer, mieux vaut arrêter de fumer que d’arrêter le téléphone.

votez :
(IP:xxx.xx8.34.180) le 26 janvier 2009 à 15H19

Merci la science

Vous avez des preuves ou juste des apprioris ?

Ou est le principe de précaution ? Eclipsé(inconsciement) par tous les avantages et dépendance psychologique ?

votez :
par quen_tin (IP:xxx.xx2.32.228) le 26 janvier 2009 à 17H26

Les deux derniers paragraphes, ce n’est pas la science, c’est mon avis sur la question. Connaissant la nature de ces ondes, j’ai tendance à les croire relativement inoffensives.

Le principe de précaution : ok, mais tout est une question de mesure des risques. On ne va pas l’appliquer sur le stylo bic et on ne va pas attendre une étude sur 30 ans pour commercialiser des stylo bics... Bon je sais c’est un exemple un peu bidon mais c’est pour dire qu’avant d’appliquer le principe de précaution, il faut qu’il y ait potentiellement un doute sérieux sur les risques. Pour les ondes électromagnétiques, connaissant leur nature, on peut supposer à priori qu’il n’y a pas de risque, et d’autant plus que télé et radios sont largement utilisés depuis des décennies et que ces ondes existent à l’état naturel, sur des intensités plus faibles, certes, mais quand même. Il n’y a pas de raison de croire qu’il y a un danger à priori (ce qui n’exclut pas de faire des études).

J’ai l’impression que c’est le côté "invisible" qui fait un peu peur. Si les informations transitaient par des variations de la lumière ambiante (c’est d’ailleurs un projet qui existe pour le wifi), peut être qu’on invoquerait des risques de troubles oculaires, etc. Mais pas des histoires de cancer. Pourtant les ondes radio sont de la même nature que la lumière... A ceci près que notre corps est plutôt "transparents" dans ce domaine de fréquence.

Pour les preuves, je ne suis pas expert du domaine. D’après wikipedia, aucune étude n’a rien réussit à démontrer, ce qui est quand même surprenant : je ne pense pas qu’il n’y ait eu que des études financés par des entreprises télécoms, que tous les chercheurs étaient systématiquement corrompu et que rien n’a jamais fuité. Ca fait un peu théorie du complot...

Bon après je me trompe peut être et j’attend avec impatience de nouveaux résultats, notamment une étude en cours à grande échelle dont on a entendu parlé recemment et dont je ne me souvient plus le nom...

votez :
par Pierrot (IP:xxx.xx1.23.48) le 28 janvier 2009 à 17H56

à Quen-tin,

Votre commentaire est précis et didactique.

Après lecture de beaucoup d’études épidémiologiques concernant les impacts sanitaires éventuels des ondes électromagnétiques, je pense, qu’en l’état des connaissances, les personnes dites électrosensibles, sont d’origine somatiques.

Par exemple dans une revue scientifique (peut être LA RECHERCHE ou SCIENCES ET VIE ?)j’avais lu qu’en Suède dans une zone d’habitation très fournie en grandes antennes téléphoniques très visibles de la population, il existait des personnes ayant des maux de tête etc.

Après avoir supprimé l’utilisation de ces mêmes antennes, mais en les maintenant en place, toujours visibles, les mêmes personnes avaient toujours les mêmes maux de tête alors que les ondes electromagnétiques avaient disparu. Par contre les chercheurs ont ensuite retiré les antennes. Les mêmes personnes n’avaient plus de maux de tête.

Donc il est plausible d’en conclure, dans cette expérience, que c’est la phobie de la vue des antennes qui déclenchaient les symptomes de maux de tête etc.(et non les ondes électromagnétiques).

Peut on généraliser ? Je ne sais pas.

Bonne journée.

votez :
par rainbowstars (IP:xxx.xx6.129.161) le 26 janvier 2009 à 16H59

Si vous voulez vous donner une idée de l’ampleur du phénomène, visualiser ces deux videos...

http://fr.youtube.com/watch?v=1N0t3... http://fr.youtube.com/watch?v=6HlIs...

ps !filmer en conduisant, c’est dangereux (l’accident éviter de justesse avec un trottoir)

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx4.39.3) le 27 janvier 2009 à 16H09

J’ai regardé les videos sur ce site.

La première constatation c’est que les champs électromagnétiques sont néfastes pour l’orthographe, il n’y a qu’à regarder les commentaires écrits, un festival....

Ensuite, il est clair que pour remédier définitivement à cette "pollution", il suffirait de supprimer une fois pour toutes les téléphones portables, les lignes à haute et moyenne tension, les prises de courant, les ampoules économiques fluorocompactes, les ordinateurs, et des tas d’autres bidules qui ne servent à rien d’autre qu’à nous pourrir la vie....

Il y a une vidéo par un ingénieur électro quelque chose qui lutte depuis 22 ans contre la pollution électromagnétique et en particulier, je cite :"contre la pollution électromagnétique de l’air que nous respirons". Celle-là je ne l’avais pas encore entendue..... L’expert en question parle de l’origine éléctromagnétique probable des maladies de civilisations qui réduisent notre force de vie....Il ne va pas jusqu’à terminer son prêche en disant amen mais çà ne saurait tarder. A la fin de son laïus, il propose un petit machin de son invention pour éliminer cette pollution électromagnétique. Bizness is bizness, y pas de petits profits et tant qu’il y aura des gogos pour gober mes élucubrations, il y aura des gogos pour m’acheter mon petit machin à dépolluer la force de vie qui est en nous. Bonjour la crédibilité.....

votez :
par pissefroid (IP:xxx.xx1.190.217) le 26 janvier 2009 à 17H42

Il suffit de se tenir au courant des recherches sur les effets des ondes électromagnétiques pour savoir qu’il est faux de penser qu’elles sont inoffensives. Il suffit de faire une recherche sur le web pour trouver des résultats de recherches scientifiques. (états-unis, grande bretagne, danemark ...).

votez :
par TSS (IP:xxx.xx0.146.50) le 26 janvier 2009 à 17H54

l’EHS (electrohypersensibilité) est une maladie reconnue en suéde !

voir sur ce sujet l’article du "canard enchainé"du 21/01/2009 "electro...choqué"concernant un ancien prof de 39 ans qui ne supporte aucun rayonnement electrique... !!

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx4.39.3) le 27 janvier 2009 à 16H11

"un ancien prof de 39 ans qui ne supporte aucun rayonnement electrique..."

Je suppose que "l’ancien prof de 39 ans" est en invalidité et continue à être payé par l’éducation nationale et à donner des cours de soutien scolaire à domicile au noir.... Si, si, ne sautez pas dans les rideaux, çà existe.....

votez :
par regaber (IP:xxx.xx4.41.246) le 26 janvier 2009 à 18H50

Expérience personnelle, Il y a quelques années ma mère achète un nouveau micro-ondes. On l’installe, le branche, et je le mets en route pour voir. Mal de tête immédiat, comme si je venais de recevoir un coup. Je l’arrête : plus rien. Je le remets en route, re-mal de tête. Je m’éloigne de 1 mètre : ça va mieux. Ma mère ne ressentait rien de particulier.

J’ai, esprit scientifique oblige, cherché à reproduire l’effet avec d’autre micro-ondes : aucun résultat.

Par contre j’ai pu parler de ça avec quelqu’un qui travaillait au service après-vente de Darty et me disais que nombre des premiers modèles "fuyaient" pas mal...

Bref, dans ce domaine, le fait que rien ne prouve que c’est nocif ne signifie pas que ça ne l’est pas... surtout quand il y a de gros intérêts économiques derrière !

votez :
par TSS (IP:xxx.xx0.146.50) le 26 janvier 2009 à 23H04

il y a à peu près 45ans j’ai vu les premiers micro ondes dans une cafetaria d’entreprise,ils n’avaient même pas de porte un simple rideau en plastique pour eviter les projections de nourriture.

personne ne savait rien sur le danger de ces appareils et l’on restait planté devant... !!

votez :
par deneb (IP:xxx.xx6.180.73) le 27 janvier 2009 à 07H38

A tous les thalassophobes et autres fans des marchands de cables : que faites vous devant un ordinateur ? Etes-vous completement inconscients ? Revenez au bon vieux teléphone arabe pour vos communications - un ordinateur c’est plein d’ondes. Vous risquez de detruire le génome de votre famille et vous attirer la malediction sur votre famille pour au moins 10 genérations ! Ou c’est peut-être votre cancer de la tête qui vous empêche de penser ?

votez :
par JFC (IP:xxx.xx2.92.90) le 27 janvier 2009 à 18H47

Des fours à micro-ondes sans porte ? heu ? etes vous sur qu’il ne s’agissait pas de four à infra rouge ? ca parait bien étonnant ! à moins d’imaginer qu’un inconscient l’ai enlevée et inhibé l’interupteur de sécurité. De plus l’efficacité de l’appareil est assez altérée. Même les premiers fours de 1946 qui fonctionnaient vers 600MHz et dont on peut voir une photo dans Science et vie spécial radio-télé de 1947 possèdaient une porte.

Méfions nous car il existe de nombreuses rumeurs qui courent sur le sujet. Des trucs assez délirant genre les bras de la ménagère qui finissent par tomber d’un coup ! ou plus crédible mais invérifiable (le propre de la rumeur) comme l’histoire de l’accessoiriste de cinéma gravement brulée car elle aurait enlevé la porte d’un four pour réchauffer plus vite une tasse de thé pour répéter une scène de film.

les peurs qui concernent la téléphonie mobile rappellent assez ce qui se racontait il y’a quelques années sur les fours à micro-ondes. On prétendait des modifications nocives d’ADN etc... aujourd’hui les associations de consommateurs telles que "que choisir" "60 millions..." écrivent régulièrement que ces allégations alarmistes n’étaient pas fondées.

votez :
par Jacques SURBECK (IP:xxx.xx6.3.242) le 28 janvier 2009 à 18H01

Bon-Jour, OUI La pollution électromagnétique est gravissime pour les : santé développement, comportement.. Voilà 28 ans que notre équipe travaille sur CE sujet avec pour objectif : NON de discréditer CES produits du progrès, tels que écran d’ordinateur, de TV, les téléphones portables, etc dont les nocivités biologiques sont avérées, mais dont personne ne peut plus se passer.. L’objectif de nos recherches et résultats (reproduites par des organismes officiels de 7 pays) ont fait l’objet de 49 communications scientifiques internationales) est de les rendre bio-compatibles, et protéger les utilisateurs de leurs nuisances.. et NOUS Y SOMMES PARVENUS... Mais sous les pressions économiques de leurs annonceurs, les médias ont étouffé la diffusion de nos publications.. et les "associations" refusent de diffuser des informations "susceptibles" d’avoir des "relents" commerciaux.. C’est HYPOCRITE !! L’institut Pasteur ne VEND-il pas ses vaccins ? mais cela leur permet de récriminer SANS s’engager... Je suis à Paris pour 6 jours, et vous rencontrerai volontiers, SI vous voulez en savoir plus..... Jacques SURBECK*, Directeur de recherche / S.E.I.C.sa** - Genève *Membre-actif de la Commission Internationale de la Santé-au-Travail (**qualifiée ISO.9001/2008/TÜV-Suisse, pour : recherche, production) 3 rue du Léman, CH 1201 GENEVE, Suisse - tel 00,41,Ø22, 732 *5540 - fax *2534 - e-mail : jacksurb@gmail.com - web-sites (LE scientifique de référence) + (LE spécifique de CE problème) (le + récent, sur les tel. portables.. à Paris : tel+fax+répondeur-enregistreur : <01 4342 5272>

votez :
(IP:xxx.xx3.70.22) le 31 janvier 2009 à 17H12

il y a qu’en europe (et en france) pour nier encore l’évidence. quasiment partout ailleurs dans le monde les fours à micro ondes sont interdits, l’impact EMS est surveillé, les seuils sont plus bas ...

Mais RTE et les opérateurs continuent à nier les faits en blocs, donc il y a absolument aucun danger, ni du 50Hz ni des portables ... circulez il y a rien à voir.

votez :
par Capitaine Poltron (IP:xxx.xx8.114.156) le 31 janvier 2009 à 19H23

« quasiment partout ailleurs dans le monde les fours à micro ondes sont interdits, » Incroyable ! mais qu’allez vous inventer là ? Comme quoi la crédulité peut-être sans limite !

votez :
(IP:xxx.xx3.70.22) le 1er février 2009 à 14H19

@captain poltron : ben commencez par sortir de chez vous ... euh je veux dire de votre bureau de lobbyiste ...

mais vu que vous êtes trop poltron pour voir les choses en face ...

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx0.243.13) le 1er février 2009 à 18H06

"...quasiment partout ailleurs dans le monde les fours à micro ondes sont interdits....

>> Cà serait intéressant et surtout utile si vous pouviez apporter la preuve de ce que vous affirmez....Parce, voyangeant pas mal, çà n’est pas l’impression que j’ai.

votez :
par Capitaine Polton (IP:xxx.xx8.114.156) le 1er février 2009 à 23H51

Prouvez donc ce que vous avancez (pas à propos de ma poltronnerie, qui est notoire et publique, mais au sujet des fours à micro-onde)

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx7.141.82) le 6 février 2009 à 12H24

"il y a qu’en europe (et en france) pour nier encore l’évidence. quasiment partout ailleurs dans le monde les fours à micro ondes sont interdits"

>> Cà ne vient pas vite les preuves de l’interdiction quasi globale des fours à micro ondes..... C’est-y que ce serait plus dur-dur que prévu ?? Ou bien que vous saviez pertinemment qu’elles n’existent pas mais que selon le principe bien connu des éco-quelque chose, plus c’est gros et plus çà a des chances de passer quand il s’agit de foutre la trouille aux braves gens ??

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles