NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Grippe A H1N1, la campagne de vaccination débute

Article publié le 10 novembre 2009

La campagne de vaccination contre le virus de la Grippe A H1N1 débute dès le jeudi 12 novembre.

Grippe A H1N1, la campagne de vaccination débute
Pour les responsables de la santé publique, qui ont tenu le 9 novembre une conférence de presse à la Préfecture du Rhône, "la vaccination est d’abord, sans aucun doute, le moyen le plus efficace de se protéger soi même en acquérant une immunité durable face au virus"· Elle est aussi un des moyens les plus sûrs de contribuer à la protection de son entourage, de ses proches, de ses collègues, en évitant de les contaminer.
Des proches qui peuvent, sans forcément d’ailleurs que nous le sachions, présenter des fragilités qui les rendent particulièrement vulnérables au virus ; "les protéger est donc indispensable" ;
La campagne devrait enfin "permettre d'interrompre la circulation virale dans une population au niveau d’immunité très faible et ainsi casser la dynamique de la pandémie".
 
La prévention ne passe pas que par le vaccin
La vaccination est ainsi un élément de la réponse sanitaire à la pandémie, préventif et complémentaire d'autres mesures (traitement symptomatique des cas, isolement, port de masque anti-projections par les malades, hygiène des mains et autres mesures barrières, administration de traitements antiviraux lorsque c'est nécessaire).
L'intérêt de la vaccination réside aussi dans le fait qu'elle limitera les effets délétères de la pandémie sur l'activité économique (fortement contrainte en cas d'absentéisme élevé durant plusieurs semaines).
 
Deux injections à trois semaines d'écart "au stade actuel des connaissances".
"Au stade actuel des connaissances sur les différents vaccins", indique le communiqué de la Préfecture, "la vaccination se fera sur la base de deux injections : une première injection suivie, au moins trois semaines après, d’une injection de rappel".
Trois semaines d’intervalle sont également nécessaires entre la vaccination contre la grippe A(H1N1) et celle contre la grippe saisonnière.
 
Une vaccination volontaire non obligatoire
La stratégie vaccinale a été arrêtée par le Premier ministre, le 24 septembre 2009. Elle est fondée sur l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). Elle repose sur le principe clairement évoqué dans l’avis et qui veut que "in fine, toutes les personnes qui désirent être vaccinées pourront l’être". Le Gouvernement n’a pas souhaité que la vaccination contre le virus A(H1N1) 2009 soit obligatoire, afin de respecter la liberté de chacun.
 
Aucune démarche à faire, les "bons" de vaccination arriveront par courrier.
Concrètement, la CNAMTS (caisse nationale d'assurance maladie) invitera à la vaccination l’ensemble des assurés sociaux en fonction de l’ordre de priorité retenu par le gouvernement. Les personnes souhaitant se faire vacciner devront se rendre dans le centre de vaccination indiqué sur le bon, munies de celui-ci et d'une pièce d'identité.
Le département du Rhône compte environ 1 670 000 habitants. Le plan de vaccination inclut la proposition de vaccination de certaines populations « captives » (communauté éducative à l'exception des enfants de maternelles et primaires, établissements médico-sociaux, détenus…) par des équipes mobiles, soit 450 000 personnes. Ces équipes seront mises en oeuvre dans les prochaines semaines.
Le reste de la population, soit environ 1 200 000 habitants, doit se voir proposer la vaccination dans des centres dédiés. Le plan de vaccination du Rhône prévoit la mise en place de 18 centres de vaccination assurant une couverture de l'ensemble du département.
Voir ici la liste des centres de vacination et leurs horaires -
Thèmes

Santé Vaccin

Bookmark and Share
30 votes

commentaires
votez :
par dup (IP:xxx.xx9.109.171) le 10 novembre 2009 à 17H06

un débat important sur le H1N1 qui a passé un tard et peu l’on vu.

http://www.dailymotion.com/video/xa...

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx5.191.152) le 11 novembre 2009 à 14H08

Très intéressant votre vidéo mon cher "dup", et comme votre pseudo nous l’indique, ne restons pas dupe de cette nouvelle psychose lancée par les labos pharmaceutique et savament orchestré par l’état !

Grippe porcine : “Les vaccins pourront provoquer des effets secondaires inattendus”

Les vaccins contre la grippe H1N1, qui vont arriver progressivement sur le marché, seront des produits nouveaux pouvant provoquer des effets secondaires inattendus qui devront faire l’objet d’une surveillance, selon les autorités de santé.

Elles estiment toutefois que les avantages d’une vaccination l’emportent sur les risques éventuels.

On ne peut “connaître exactement leurs effets secondaires“, note le réseau d’experts Infovac, créé à destination des pédiatres.

Infovac remarque que des vaccins similaires développés contre la grippe aviaire, “avec les mêmes adjuvants”, provoquent “plus souvent des relations inflammatoires aiguës que les vaccins traditionnels contre la grippe saisonnière”.

Lire la suite :

http://www.spreadthetruth.fr/wordpr...

Une question demeure : jusqu’où iront t-ils que vont-ils inventer encore comme prochaine psychose après celle-ci ?! ;-)

Cordialement.

"Mr-bienetre"

votez :
par intactsaphir (IP:xxx.xx5.91.22) le 11 novembre 2009 à 01H36

Auteur de l’article John Lloyds Grippe A : Les vaccinés pourraient devenir vecteurs de la mutation du virus

« L’histoire du virus H1N1 lié à la pandémie 2009 continue et c’est un descendant de quatrième génération du virus 1918 ». La généalogie du virus porcin n’a jamais été rompue depuis la pandémie de 1918 : c’est ce qui ressort d’une étude du « New England Journal of Medecine », étude pour laquelle la pandémie actuelle est issue de la combinaison de deux virus dont l’un (Source : Science Mai 2009) est un descendant de la souche H1N1 de 1918, tristement célèbre pour avoir fait plus de mort que la première guerre mondiale. Cette étude dit la chose suivante : « Une fois que les nouveaux virus de grippe humains apparaissent et causent des pandémies, l’immunité des populations contre leurs protéines d’ha et de Na augmente rapidement. La contre performance offensive de l’immunité des populations est contrée par la capacité remarquable du virus de grippe, d’évoluer au moyen de mutation ou par l’acquisition de réassortiment de différents sous-types […] Ce processus dirigent des descendants “causé par le virus de 1918 […] ils ont également causé “la pandémie-comme l’events”, lié au réassortiment intra subtypiques en 1947 (H1N1), 1951 (H1N1) … ».

Or que s’est-il passé en 1947 ? Une pandémie H1N1 : « D’abord détectée dans les bases militaires américaines (ndlr : tiens donc !?) au Japon en 1946, elle s’est rapidement propagée dans le monde entier [….] Alors qu’il s’agissait encore du H1N1, il y a eu un changement antigénique soudain et significatif, créant un échec complet du vaccin cette année-là ».

Que s’est-il donc passé ? Une mutation du virus H1N1 est apparue après une campagne de vaccination.

En 1951, une autre pandémie, plus virulente encore, s’étend de l’Angleterre au Canada, puis aux Etats-Unis, pour laquelle on constate que le « taux de mortalité hebdomadaire a même surpassé celui de la pandémie de grippe de 1918 ». Le vaccin est-il là-aussi en cause ? Selon une étude, ces deux proches parents H1N1, celui de 1947 et celui de 1951, auraient pu procéder à un échange de matériel génétique.

L’auteur de l’étude pointe du doigt les vaccins en insistant sur la vigilance à apporter aux observations pour prévenir toute mutation : « Si nous voulons vacciner tous les ans, notre surveillance ne doit pas seulement se focaliser sur l’évolution d’une seule lignée de virus […] Il y a de multiples chaînes co-circulant et échangeant du matériel génétique. Par exemple les chaînes H1N1 et H3N2 génèrent occasionnellement des hybrides H1N2 ».

Les vaccins interfèrent-ils dans la possible mutation d’un virus, voire même la favorisent-ils ? C’est ce qu’il ressort d’une étude de l’université japonaise de Shizuoka : « Bien que la vaccination puisse être un outil utile pour le contrôle des épidémies de grippe aviaire, cela peut entraîner l’émergence d’une chaîne résistante au vaccin. Des études expérimentales et de terrain démontrent que des chaînes de grippes aviaires acquièrent une capacité de résistance contre la vaccination ».

Les auteurs poursuivent : « Le vaccin peut faciliter le fait que la maladie se répande : Une diffusion considérable de la résistance de la chaîne peut partiellement compromettre les bénéfices du programme de vaccination. Par exemple, même si on exécute complètement le programme de vaccination, la taille finale de la pandémie peut devenir plus importante qu’avant la pandémie. Cela implique que la vaccination, au lieu d’enrayer la diffusion de la pandémie, aide à sa propagation ».

Les auteurs insistent sur le fait que la vaccination ne doit pas être le seul facteur de soin, mais être cumulé à d’autres mesures, comme la quarantaine et une « biosécurité » accrue. Selon leurs conclusions, la course à la résistance doit se suivre sur une période de 500 jours, l’apparition de la résistance pouvant commencer à apparaître entre 250 et 300 jours après vaccination, pour culminer et rester stable à partir de 400 jours.

Malheureusement, peu d’études scientifiques ont été entreprises sur le sujet, et on peut s’étonner du peu de voix, issues du « milieu médical autorisé », qui évoquent l’éventualité qu’un vaccin pouvant favoriser les mutations. Mais dans la dictature médicale qui est la nôtre, on sait qu’il ne faut rien attendre des laboratoires, rien des gouvernements qui sont leurs suppôts, rien des médecins libéraux qui sont leurs pions, médecins avec, au-dessus de leurs têtes, l’épée de Damoclès de l’ordre qui a droit de vie et de mort sur leur cabinet s’il advenait que l’un d’eux dévie sa trajectoire d’un seul degré par rapport aux attendus conventionnels.

Et Dieu sait si la vaccination est une source de jouvence financière, aussi bien pour l’industrie pharmaceutique que pour les médecins eux-mêmes. Ceux-ci, mêmes réquisitionnés, toucheront quand-même 66€ de l’heure et n’hésiteront pas injecter un vaccin très suspect, qu’eux-mêmes, en majorité, n’ont pas pris. L’obéissance et la servitude avant l’éthique et la recherche objective, comment attendre de qui que ce soit du milieu médical qu’il mette en doute la mécanique de la poule aux œufs d’or ?

La séquence vaccination-mutation est une chaîne sans fin que l’on constate dans la grippe saisonnière depuis l’invention du vaccin correspondant en 1944 suite au financement de l’armée américaine (encore elle). La grippe saisonnière n’a jamais été guérie par la vaccination, au contraire elle s’est adaptée par mutations successives depuis 60 ans : « Pour tenir compte des glissements antigéniques, les vaccins grippaux sont donc préparés chaque année à partir des souches virales ayant circulé l’année précédente. En février de chaque nouvelle année, l’Organisation mondiale de la santé fixe les souches virales qui composeront le vaccin antigrippal de l’année suivante, en fonction des données épidémiologiques résultant de la surveillance des virus influenza circulants » (source Wikipedia). Quelle manne astronomique pour toute la chaîne médicale, médecins compris !

Pourquoi devrait-il en être autrement pour le virus H1N1 qui nous hante depuis 91 ans, et pour lequel la première vaccination de 1947 a été un fiasco la même année, et est suspectée d’avoir muté par échange de matériel génétique pour mener au désastre de la pandémie de 1951 ? L’histoire ne va-t-elle pas se répéter, dans un intervalle de temps beaucoup plus court, vue la masse vaccinée ?

Personne ne doit attendre une étude diligentée par le milieu médical, qui se tirerait une balle dans le pied. Ne restent que les médecins mis au banc pour oser mettre en cause le Graal. Comme Vercoutère ou d’autres initiatives, comme Crèvecoeur, pour qui la vaccination pourrait générer une souche mutante :

« dès l’injection du vaccin, le cocktail préparé soigneusement par les laboratoires entraîne la mutation et la combinaison des différentes souches dans le corps du patient, rendant les virus extrêmement mortels »

Si cette éventualité s’avérait exacte, les vaccinés pourraient devenir les bouillons de culture vivants permettant l’essor d’une nouvelle souche mutante. Ce qui expliquerait la démesure du plan actuel de vaccination massive pour une ridicule grippette : une mutation attendue avec une infrastructure déjà en place.

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx5.191.152) le 11 novembre 2009 à 14H12

Entièrement d’accord avec vous "intactsaphir" !

Voici quelques infos au service de votre santé :

L’éditorial de quelques amis Naturopathes

Je ne sais pas vous, mais personnellement, à la fois en tant que naturopathe et que particulier lambda, je commence à en avoir assez du battage médiatique autour de cette grippe H1N1, qui ne semble pas plus dangereuse que n’importe quelle grippe. Quelle psychose s’est donc emparée de nos gouvernants pour envisager de nous imposer des traitements de synthèse ou des vaccins non éprouvés, qui semble-t-il, sont dangereux pour les enfants, les personnes âgées, etc., au mépris de tout principe de précaution !!!

Je viens de recevoir une info, comme quoi l’Etat du Massachussets vient de voter une loi punissant de 1000 dollars d’amende toute personne refusant le vaccin H1N1 si l’état d’urgence sanitaire est décrété dans cet état américain.

Mais où va-t-on dans cette absurdité à propos de cette grippe, que le professeur Debré avait pourtant qualifié de gripounette ???... D’après d’autres informations, on s’apprêterai en France à rendre cette vaccination obligatoire, raison pour laquelle le gouvernement français a acheté cent millions de dose de ce vaccin (soit près de deux fois la population de notre pays).

Tout cela est absurde, d’autant que vous pouvez combattre cette grippe simplement en renforçant votre système immunitaire et en utilisant des compléments alimentaires et huiles essentielles adaptées.

Quelles sont les solutions que l’on peut préconiser en naturopathie :

Pulpe d’aloès : c’est un produit de complèmentation alimentaire buvable à l’aloè-véra stabilisé par pression à froid, très intéressant sur un plan général et notamment pour ses vertues immnuno-stimulante et minéralisante qui sera très utile et efficace en prévention de la grippe (30 à 60 ml/ jour).

Propolis : à prendre sous forme de complèment alimentaire solide en comprimés criobroyés pour ses propriétés restructurantes et son apport en acides aminés, enzymes et vitamines essentiels afin de permettre à notre organisme de se prémunire contre la grippe (2 à 4 comprimés/ jour).

Les probiotiques : sous forme de petite capsule qui permettrons à notre organisme de rééquilibrer sa flore intestinale et à entretenir l’appareil digestif. Ils seront donc utilent même en curatif, pour nous aider à lutter contre tout type d’infection virale (1 capsule/ jour).

le blazei : c’est un champignon qui compte parmi les plus puissants stimulants immunitaires (deux gélules par jour le matin à jeun).

le maitake et le shiitake : deux champignons plus connus que le précédent cité, un peu moins efficaces à mon avis, mais tout de même utiles.

Il ne faut pas oublier que cette grippe est essentiellement respiratoire et doit être comabttue au plan respiratoire.

On peut conseiller aussi la vitamine C sous forme d’acérola ou en complèment alimentaire (l’absorbent - C), à raison d’un comprimé par jour, le matin à jeun.

Côté huiles essentielles, je conseille d’appliquer sur la nuque deux gouttes matin et soir de Saro (puissant antiviral) et sur le thorax, deux gouttes matin et soir d’huile essentielle d’eucalyptus radiata que vous trouverez en boutique spécialisée ou épicerie Bio.

Vous pouvez enfin recourir, surtout pour les enfants, à la gemmothérapie de rosier (ou églantier), à raison de 20 gouttes le matin à jeun.

Ne faisons pas de psychose par rapport à cette grippounette, que nous combattrons comme d’habitude avec les mêmes armes que toutes les autres grippes qui l’ont précédée.

Ne cédons pas à la paranoïa ambiante entretenue (savamment ou pas, je ne sais), par les autorités de notre pays ainsi que par l’OMS et la "communauté" internationale.

Cordialement.

"Mr-bienetre" www.fo-rever.fr

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx5.191.152) le 11 novembre 2009 à 14H15

L’Editorial de quelques collègues naturopathes :

La grippe, un arbre qui cache la forêt !

Voici plusieurs mois qu’on nous rabat les oreilles avec une grippe, qui actuellement ne semble pas plus dangereuse que la grippe classique, tout cela pour vendre plus de tamiflu et pour inciter les français à se vacciner. La France dispose de 100 millions de doses de vaccin (soit près de deux doses par habitant !!!), sur les 400 millions disponibles dan le monde entier. Est ce que la grippe A frapperait spécialement les français, ou alors est-ce un programme de soutien économique déguisé aux laboratoires tel que Sanofi ? On peut se poser la question, bien évidemment !!!

Cependant, les conséquences de ce vaccin et de la surconsommation de tamiflu risquent d’être encore plus désastreux que le mal, d’autant que le virus grippal est capable de muter facilement. déjà des souches résistantes au tamiflu ont vu le jour. On peut penser que la survaccination fera apparaître des mutations virales beaucoup plus dangereuses.

Notons au passage que le vaccin antigrippal autant que le tamiflu ont des effets secondaires importants. Le Tamiflu, par exemple, ne doit pas être donné, selon une étude anglosaxone, à des enfants et des adolescents de moins de 15 ans.

Il est bien préférable d’adopter une stratégie naturelle pour combattre les risques d’infection liés à cette grippe, car après tout, cette grippe là étant assez banale, des protocoles naturels classiques devaient bien suffire à renforcer notre immunité et à limiter cette pandémie.

Mais cette grippe est également bien commode pour ne pas traiter les vrais problèmes de santé publique, tels que l’inquiétante progression des cancers du pancréas, ou la progression des toxicomanies par la cocaïne, pour ne citer que deux exemples. Evidemment, la question du cancer met en jeu la qualité de notre alimentation et notre eau de boisson, de l’usage des pesticides, les pollutions par les dioxines, les pollutions électromagnétiques, etc.

En tant que naturopathe, j’ai publié un ouvrage simple chez Guy Trédaniel, "les sept clés santé forme", qui détaille des solutions naturopathiques par rapport à ces pollutions. Mais le travail de fourmi des naturopathes est mis à mal par une politique de santé publique totalement stupide, aux bottes des intérêts particuliers.

Cependant, en consommant autrement dès à présent, ne nous décourageons pas, nous contribuons chacune et chacun à remodeler le paysage de demain. Certes, nous faisons chacun un travail de fourmi autour de nous et nous ne pouvons, chacune et chacun, guère faire plus, Mais les profonds changements culturels, écologiques, sociétaux, sont dus à l’additon de tous les travaux de fourmi que nous sommes. Alors protégeons nous, renforçons notre immunité et ne cédons pas à la sinistrose ambiante.

Cordialement,

"Mr-bienetre"

votez :
par tom (IP:xxx.xx3.12.228) le 12 novembre 2009 à 13H59

cher monsieur "bien être" pourriez vous nous donner les références de vos assertions sur le tamiflu et le cancer je viens de parcourir votre site relativement simple au demeurant . il semble que la réussite financiere et la vente de produits de "naturothérapie" que vous défendez coute que coute soient aussi répandue que cette pandémie qui pour l’instant ne fait que commencer . l’avenir nous le diras . bien à vous

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx5.191.152) le 16 novembre 2009 à 13H54

"cher monsieur "bien être" pourriez vous nous donner les références de vos assertions sur le tamiflu et le cancer je viens de parcourir votre site relativement simple au demeurant . il semble que la réussite financiere et la vente de produits de "naturothérapie" que vous défendez coute que coute soient aussi répandue que cette pandémie qui pour l’instant ne fait que commencer . l’avenir nous le diras . bien à vous"

Bonjour Tom,

Vous faites bien en effet de parler d’assertion sur les sujets de la grippe A porcine (dites H1N1) et de la thèse concernant ce mattraquage médiatique autour de sa vaccination au Tamiflu. Cette psychose, savament orchestrée par l’état, continue de sévir même si finalement peut de Français sont dupe. Souvenons-nous que le Professeur Debré avait pourtant lui-même qualifié cette grippe de gripounette !

D’après d’autres informations, on s’apprêterai en France à rendre cette vaccination obligatoire, pour un public de personne présumé à risque, raison pour laquelle le gouvernement français a acheté cent millions de dose de ce vaccin (soit près de deux fois la population de notre pays).

Tout cela est absurde, d’autant que vous pouvez combattre cette grippe simplement en renforçant votre système immunitaire et en utilisant des compléments alimentaires et huiles essentielles adaptées !

Quand au cancer, là encore, il est également avéré que la médecine conventionnelle n’a pas progressée dans le domaine de la recherche depuis 40 ans !

Et cela ne risque pas d’arriver puisqu’en matière de cancérologie, car la direction choisie par le gouvernement en matière de santé publique et le plan anticancer financé par le ministère de la santé qui prévoit d’investir 750 millions d’euros dans la lutte contre le cancer va droit dans le mur !

Le gouvernement à mis en place au fil des années en France un programme de "lutte" anti-cancer dont l’unique but et de financer les recherches des laboratoires pharmaceutiques qui érigent aujourd’hui en dôgme leur études scientifiques et leurs traitements chimiques qui sont valides à l’aveugette sans peser auprèalable les risques encourrus et les effets secondaires de ces produits.

Que dire en effet de cette cancérologie que l’on peut pour le coup qualifier de charlatanerie avérée, quand on voit la toxicités des traitements anticancéreux pronés par les cancérologues agissant sous le joue des lobbies pharmaceutique, alors que pratiquement aucun progrès n’a été fait dans les traitements du cancer et que la maladie progresse inexorablement...

La plupart des cancérologues savent maintenant que les cancers sont principalement liés à des facteurs de pollutions tels que les pesticides, les dioxines, le bisphénol A, les phtalates, etc. Ne vaut-il pas mieux alors consacrer ces 750 millions d’euro à développer l’agriculture biologique ? à favoriser les plastiques non polluants ou peu polluants ? à favoriser un recyclage de déchet non producteur de dioxines ? A éradiquer les matériaux qui dégagent du bisphénol A au profit de matériaux qui n’en dégagent pas ? cela serait un plan anticancer réellement intelligent, mais malheureusement, les intérêts privés de quelques multinationales passent par là, et le plan anticancer du gouvernement n’est là que pour se donner bonne conscience !

Certes, je ne suis pas en train de remettre en cause l’ensemble des évolutions de la médecine conventionnelle, mais je dénonce fortement les abus et les dérives dangereuses de certaines disciplines, comme la cancérologie, la psychiatire, ou ces campagnes de vaccination systhèmatiques afin de permettre aux labos pharmaceutique d’exercer son monopôle à des fins financières et ainsi continuer cette manipulation honteuse et scandaleuse à l’egard de nos concitoyens.

Au besoin, vous pouvez me contacter via mon site web ou sont inscrit mes coordonées pour plus d’informations et de précisions et dans ces domaines.

Bien cordialement.

votez :
par tom (IP:xxx.xx3.12.228) le 16 novembre 2009 à 20H41

votre invitation à venir sur votre site me fait beaucoup d’honneur . mais je pense que mon commentaire précédent suffit . bien a vous tom

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx5.191.152) le 17 novembre 2009 à 10H09

Alors dans ce cas, j’espère que le miens vous à suffit également !

Amitié.

"mr-bienetre"

votez :
(IP:xxx.xx4.139.111) le 26 novembre 2009 à 09H32

En tant que naturopathe, j’ai publié un ouvrage simple chez Guy Trédaniel, "les sept clés santé forme",

"ouvrage" dont il est impossible de trouver mention dans aucun des sites de Trédaniel sur le Net......

votez :
par Allan Grispann (IP:xxx.xx2.61.58) le 12 novembre 2009 à 01H15

Gilles Roman, auteur de cet article absolument vide de tout esprit critique, est-il un relais de la pensée bien pensante qui pense à notre place ?

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx5.191.152) le 12 novembre 2009 à 10H08

Entièrement d’accord avec vous Allan Grispann, cet article ne sert strictement à rien ! Mais remarquez que forte heureusement, peu de gens ici sont dupes ! L’article est senctionné de plus de 80% de votes négatifs...Il est d’ailleurs amusant de voir que ce pourcentage corresponde également à l’opinion de nos concitoyens questionnés au sujet de la grippe A et de la politique de matraquage mis en place par le gouvernement ! 88% des gens interrogés déclarent ne pas avoir peur de cette gripounette et n’iront pas se faire vacciner...hi hi hi !!!

votez :
(IP:xxx.xx9.217.38) le 12 novembre 2009 à 17H09

C’est fou ce qu’en ce moment on peut voir d’experts en vaccinologie, en épidémiologie, en immunologie, en santé publique,en hygiène publique, etc... Tout çà en même temps !!

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx5.191.152) le 16 novembre 2009 à 13H01

"C’est fou ce qu’en ce moment on peut voir d’experts en vaccinologie, en épidémiologie, en immunologie, en santé publique,en hygiène publique, etc... Tout çà en même temps !!"

C’est fou le nombre de mouton de panurge qui augmente dans un même temps, près à inguriter toutes les inepties ballancées par le ministère de la santé et sa représentante Roseline Bachelot !!

votez :
(IP:xxx.xx7.148.209) le 25 novembre 2009 à 08H07

quand la vaccination des personnes de plus de 60 ans

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.157) le 17 décembre 2009 à 08H38

"ouvrage" dont il est impossible de trouver mention dans aucun des sites de Trédaniel sur le Net......

Plaît-il monsieur l’inconnu ? (encore un...décidément !) Si j’ai un conseil à vous donner, pour obtenir les références de mes ouvrages et publications, il suffit de me les demander plutôt que de consulter le net à l’aveuglette !

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles