NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Eté comme hiver, my sex is green

Article publié le 21 août 2009

Eté, saison propice au farniente, à la découverte de nouveaux lieux, de nouveaux êtres, aux rapprochement sensuels. Espace de liberté coquine ? Pas si sûr : Greenpeace veille. L’organisation écolo aborde la vibrante question de la sexualité "verte". Avec une approche imperturbablement sérieuse et pragmatique.

Eté comme hiver, my sex is green

Atteindre le 7ème ciel tout en respectant la planète ? C’est possible, c’est fortement recommandé, avec les consignes précises publiées par Greenpeace.

Première prescription faire l’amour... dans l’obscurité, afin de ménager les ressources en électricité. Retour aux bonnes vieilles pratiques, donc. S’ébattre à la lumière du jour pose peu de problèmes en été, mais en hiver ?.. Solution, non évoquée par Greenpeace : la lueur des bougies, inspiratrice d’étreintes romantiques et passionnées. A base de stéarine végétale (coco et palme), cela va de soi (si on ne s’interroge pas trop sur leurs conditions de production).

Dans le jardin, encore faut-il s’assurer qu’on ne se roule pas dans une herbe traitée avec pesticides et engrais chimiques.

Très motivé par la question, Greenpeace recommande par ailleurs de susbtituer les aphrodisiaques à base de plantes et fruits aux huîtres et autres coquillages, en voie de disparition. Consternation du côté de Cancale et du Bassin d’Arcachon.

L’organisation écologiste attire également notre attention sur les dangers des "sex toys" souvent fabriqués en PVC, et de plus en plus ’tendance". Porteurs de phtalates, ils produiraient des effets nocifs par contact avec nos muqueuses. Vous y préfèrerez les traqueurs de point G réalisés en silicone. Même suggestion de recourir aux lubrifiants organiques, plutôt que dérivés du pétrole.

Dans "Getting it on for the good of the planet", Greenpeace préconise par ailleurs la douche ou le bain post-échanges pris en commun. Afin, encore, d’économiser l’énergie, de lutter contre le réchauffement climatique. On risque néanmoins d’enclencher une deuxième mi-temps, avec toutes ses conséquences dommageables pour la planète.

Plus surprenant, le grand public est convié à pratiquer le spanking (ou fessée de force 10) avec des ustensiles en bois certifié renouvelable par le FSC (Forest Stewardship Council) ! Greenpeace précise opportunément que les jeux de rôle plus ou moins sado-maso doivent se dérouler dans un contexte de parfait assentiment des deux parties, et dans les limites convenues.

Tout cela ressemble fortement à la rubrique "How to green your sex life ?" du site écolo-branché new-yorkais Treehugger.

Ultime prescription, 100% "flower power" : "Make love, not war".

Et la sensualité dans tout cela ?

A en croire ces prescriptions "écolos", la sexualité la plus vertueuse serait celle d’un couple sado-maso opérant dans la pénombre d’une cave éclairée par quelques bougies, rejetant les accessoires bourrés de phtalates et faisant l’impasse sur l’hygiène post-coïtale. A comparer avec le comportement scandaleux d’ardents amants consommateurs d’huîtres, préférant se lutiner en pleine lumière et adeptes de longues douches communes, préludes à de nouveaux ébats écologiquement incorrects.

Non mais, vous vous rendez compte ?!

Thèmes

Sexualité

Bookmark and Share
26 votes

commentaires
votez :
par Pepe de Bienvenida (IP:xxx.xx3.16.186) le 25 août 2009 à 11H58

Et pourquoi pas récupérer la fabuleuse énergie des ébats (quelqu’un aurait-il des données mondiales, ça doit se mesurer en TW !)

votez :
par koshasesvi1975 (IP:xxx.xx6.56.156) le 31 mai 2013 à 21H54

It is estimated that we will be at 9.2 billion by 2050. For a lot more details about Air Good quality Action Days, you should click Below. more about the author

votez :
par Daniela de Montmartre (IP:xxx.xx0.194.116) le 27 août 2009 à 08H31

Bonjour et compliment pour votre article amusant, mais il semblerait que vous ayez "sauté" un détail pourtant bien évident.

Cela fait quelques milliers d’années que nos ancêtres, cultivateurs/éleveurs aussi bien que chasseurs cueilleurs, se sont penchés sans fausses pudeurs, sur la délicate question de la satisfaction de tout leurs sens, à commencer, une fois leurs autres nécessités assouvies, par la soif de plaisir et la faim de sensations. Ainsi le meilleur et le plus ancien des sex-toys se trouve encore à la porté de toute les bourses, calmant en un tour de main les feux attisant nos faims. Son nom : Cucurbitacé, dont l’étymologie latine de ses plantes venues d’Inde et du Caucase, désignait autrefois chez l’homme, la femme et les autres genres, l’ensemble des organes destinés aux plaisirs. Ainsi en plus de nous nourrir et nous déshydrater sans risque de nous empoisonner, le concombre, épluché ou non, s’avère fort bien étudié pour satisfaire bien d’autres de nos désirs en toute sécurité sachant même fort bien se passer du moindre lubrifiant, ce dernier étant compris dans le dit fruit et constituant un excellent onguent contre les échauffements et la sècheresse anale ou vaginale.

A la question : "Comment éviter les tentations de la chair ?" le sage Diogène de Sinope à qui le grand Alexandre lui même demandait conseil, répondit un jour en se masturbant : "Si seulement l’on pouvait calmer toutes nos faims en se caressant simplement le ventre" ;-)

votez :
par Thierry Follain (IP:xxx.xx2.87.188) le 27 août 2009 à 11H19

Les conversions au régime végétarien vont faire un bond !

votez :
par granewsaori1976 (IP:xxx.xx6.56.156) le 1er juin 2013 à 02H45

This can maintain at the very least the capability of 5 grownups. I have employed Eureka vacuums given that the seventies as a child. web site

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles