NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Du développement personnel au développement essentiel

Article publié le 24 avril 2009

On entend souvent parler de développement personnel et de développement spirituel, avec fréquemment un amalgame qui est fait entre ces deux notions. Le développement personnel s’adresse à la personnalité tandis que la spiritualité s’adresse à notre essence.

Du développement personnel au développement essentiel

On entend souvent parler de développement personnel et de développement spirituel, avec fréquemment un amalgame qui est fait entre ces deux notions. Le développement personnel s’adresse à la personnalité tandis que la spiritualité s’adresse à notre essence.

Ces deux instances en soi : Essence et personnalité.

L’essence correspond à notre individualité propre, elle est notre nature profonde, donc essentielle : ce que nous sommes à la naissance, ce qui est inné en nous, notre patrimoine initial avec toutes nos potentialités, notre tempérament, nos qualités intrinsèques, nos dons héréditaires. Les changements dans l’essence sont lents et nécessitent un travail en profondeur sur du long terme.

La personnalité, correspond quant à elle à nos acquis, à tout ce que le monde extérieur à mis en nous, nos apprentissages, les influences, expériences, conditionnements qu’ils soient positifs ou négatifs. Tout ce qui a été rajouté par le milieu ambiant, ce qui nous a été enseigné : mouvements, langage, idées, sentiments, croyances, tout ce qui a été acquis par imitation ou par suggestion.

Le mot personnalité vient du latin « persona » qui signifie « le masque ». Elle est donc bien cette instance avec laquelle nous communiquons et qui s’est développée en fonction du milieu environnant, du lieu, de l’époque et des évènements extérieurs. Lorsqu’on parle de développement personnel, c’est de cette partie que l’on parle. Facilement malléable dans les premières années, sa structure empreinte des différents conditionnements à tendance à se scléroser avec l’âge autour des croyances, attitudes et schémas de pensées inscrits en soi.

Deux parties étroitement mêlées

Souvent ces deux parties sont si étroitement mêlées qu’on ne peut discerner l’une de l’autre et pourtant il est intéressant et même important de pouvoir faire cette distinction.

En effet l’une et l’autre ont leur propre signification et leur propre mouvement, et si parfois la personnalité et l’essence fonctionnent ensemble, la plupart du temps les désirs de la personnalité sont en contradiction avec notre partie essentielle. Par exemple lorsqu’on a l’impression que pour réussir professionnellement ou financièrement, on doit être fort, être en compétition, quitte à prendre la place des autres, se battre contre les autres. Le mouvement issu de notre essence nous enjoint au contraire à cultiver le respect, l’harmonie, la bienveillance envers les autres, l’humilité. Ces qualités peuvent donc sembler totalement opposées à une réussite professionnelle et pour autant lorsque l’on réussit avec la personnalité, c’est toujours une réussite à court terme. Lorsqu’on prospère aux dépends des autres ou d’un système, un jour cela se retourne contre soi. C’est par exemple ce que l’on peut voir actuellement avec la crise économique, le retournement de tendance du système financier qui a fonctionné en s’enrichissant sur le dos des entreprises avec la seule vue de la rentabilité et du profit des actionnaires aux dépends souvent des salariés et de l’entreprise elle-même.

Se développer ou se réaliser professionnellement dans le sens des valeurs de l’essence semble plus difficile à court terme mais est payant à long terme, car nous respectons alors le sens de notre propre nature et de notre évolution. On peut encore se faire une image de ces deux instances en pensant à la différence qui existe entre l’agriculture chimique et l’agriculture biologique. Toutes les deux produisent des aliments et l’agriculture chimique donne un rendement supérieur à court terme, mais elle finit à long terme par appauvrir les sols, à rendre les terres stériles et impropres à la culture, donc le rendement décroît, sans parler de toutes les conséquences au plan environnemental ou l’impact sur la santé. À contrario l’agriculture biologique est parfois plus contraignante ou difficile à mettre en œuvre mais à long terme elle n’appauvrit pas les sols, donc permet de faire perdurer la production, respecte l’écosystème et est bénéfique pour la santé.

Le Yoga Derviche : des mouvements qui s’adressent à notre essence

Dans le Yoga Derviche, les mouvements, même s’ils utilisent notre corps avec tous les conditionnements, limitations, dont il est imprégné, sont en fait un langage qui s’adresse directement à notre essence. C’est pour cela que certains mouvements peuvent nous paraître difficiles, surprenants, ou parfois un peu dérangeants ou déstabilisants. Certains nous confrontent à nous-même par leur lenteur, l’immobilité intérieure qu’ils enjoignent à acquérir. Comme les mouvements méditatifs par exemple qui nous montrent souvent tout ce qui peut se passer dans notre tête, nos résistances pour les faire, la lenteur qui nous est inhabituelle, etc.

S’adressant à l’essence ces mouvements se révèlent à nous avec le temps à force de répétition. Ce temps est nécessaire pour que cette essence se structure en nous. Ainsi ces séances peuvent constituer un véritable chemin intérieur vers le plus profond de nous-même.

Souvent les premières séances sont vécues comme un apaisement, un moment de relaxation, de répit dans l’agitation de la vie. Puis, par la suite, beaucoup témoignent d’un bienfait thérapeutique : des maux physiques, douleurs, tensions, oppressions, commencent à s’amenuiser puis souvent à disparaître. Ce n’est que dans un troisième temps qu’autre chose se révèle, que nous commençons à observer des changements plus profonds, parfois sous forme de sentiments élevés qui commencent à naître en nous, d’une paix intérieure, d’un sentiment de Gratitude, de Joie qui s’installe peu à peu, de Sérénité… Parfois on commence à entrer en contact avec l’archétype même du mouvement comme s’il ne venait plus en nous de l’extérieur mais qu’il émanait de nous, de cette partie essentielle en nous qui peut alors à nouveau s’exprimer et avec laquelle nous pouvons ainsi entrer en contact.

Christophe Barrault
Professeur de Yoga Derviche, et de Nadi Yoga
Praticien Euphoniste Énergéticien
Coach du bien-être et de la santé
info@yogavar.fr
http://www.yogavar.fr

Thèmes

Bien-être Mieux-être Zen Relaxation Yoga Développement personnel Stress Spiritualité

Bookmark and Share
24 votes

commentaires
votez :
par Capitaine Poltron (IP:xxx.xx8.114.156) le 24 avril 2009 à 17H43

Généralement on appelle ça la contemplation. Vos concurrents principaux sont les carmélites et les chartreux.

Au fait vous prenez combien ?

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx9.181.234) le 18 mai 2009 à 11H28

Tiens, encore un inconnu qui apporte une remarque positive, constructive, argumentée,raffinée, élégante. Mais, il est tellement pas malin qu’on l’a reconnu quand même parce qu’il est toujours égal à lui même !

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx9.55.163) le 25 mai 2009 à 16H52

Tiens encore sans nom et sans pseudo que l’on pourrait bien appeler "mr-l’inconnu". Il doit surement avoir honte de dévoiler son pseudo et préfère déballer ses commentaires ineptes sous couvert d’anonymat. Dites "mr-l’inconnu", si vous nous disiez vos qualifications, votre formation, et votre expérience professionnelle ??

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx5.191.200) le 15 juin 2009 à 15H30

Vous parlez tout seul maintenant Zygomar ? De pire en pire !

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx0.231.11) le 8 octobre 2009 à 08H51

Et si tu nous parlais de la tienne expérience Zygomar ?! A cepropos, j’attends toujours ton courrier ! ;-)

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx0.231.11) le 8 octobre 2009 à 08H54

"Au fait vous prenez combien ?"

Et ta bétise elle prend combien ?

Et les lobbies que tu défends ils nous coùte combien ?!!

votez :
(IP:xxx.xx4.119.33) le 25 avril 2009 à 14H09

Je me permets d’ajouter que dans " essentiel", je trouve les notions de spirituel et divin...donc, peut être Essence-Ciel ?

Alors, personnalité, esprit, divin pour un être humain... Qu’en pensez-vous ?

Et pour le yaga Derviche, qu’en pensez-vous ?

votez :
par yunhe (IP:xxx.xx7.72.116) le 10 novembre 2009 à 10H43

We offer you replica watches of famous luxury omega watch . You can find a really huge collection of different models of replica omega watches. omega watches for sale here to find watches that are just right for your personality while paying reasonable prices.

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles