NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Bientôt l'ordonnance écolo : elle existe déjà en Suède

Article publié le 18 mai 2009

Bientôt l'ordonnance écolo : elle existe déjà en Suède

Aujourd’hui nos rivières sont polluées. On y retrouve notamment des substances liées aux déchets de médicaments mal éliminés par les stations d’épuration : flottent dans nos eaux des antibiotiques, antidépresseurs, des œstrogènes... Alors en Suède les médecins peuvent désormais opter pour les médicaments écologiques et donc privilégier les moins polluants ! Grâce à une base de données qui comprend déjà 1100 substances répertoriées, les docteurs peuvent agir pour que les ordonnances soient respectueuses de la santé, mais aussi de l’environnement ! Et comme l’Union Européenne s’intéresse de très près au sujet, on verra peut être en France aussi fleurir les prescriptions écolos !

Source : Terra Eco

Lire d’autres articles sur Abonéobio sur les actions permettant de limiter la pollution de nos rivières...

++ Le grand ménage écolo du printemps
++ Les polluants au quotidien à la maison
++ Nettoyer sa maison sans salir la planète
++ Les produits d’entretien écologiques séduisent

Thèmes

Médicaments Pollution

Bookmark and Share
23 votes

commentaires
votez :
par zygomar (IP:xxx.xx0.32.70) le 18 mai 2009 à 17H10

Qu’est-ce qui distingue un antibiotique ou un oestrogène écologique d’un qui ne l’est pas ??

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx9.53.94) le 19 mai 2009 à 17H57

Qu’est-ce qui distingue un antibiotique ou un oestrogène écologique d’un qui ne l’est pas ? ?

Rien apparemment.......

votez :
(IP:xxx.xx1.245.166) le 22 mai 2009 à 10H43

Et bien les antibiotiques nous tuent comme les œstrogènes du reste.

Cette très belle invention et indispensable est complètement détournée de son utilité puisque les aliments de nos animaux d’élevage en contiennent. Jamais il n’a été vendu autant d’antibiotiques qu’en 2008 nous apprennent les articles dans internet sur la bourse. La proportion mise dans les aliments est dégueulasse et cela dépasse l’imagination ! Pour les œstrogènes, cela est connu depuis les années 1990...il y a une féminisation de notre planète !

Il faut donc stopper la fabrication de ces molécules à ces quantités et revenir à des produits ou bien des méthodes aussi efficaces sinon plus que ces antibiotiques dont de plus en plus de microbes semblent y résister et ce n’est pas le milieu de la bactériologie dans les hôpitaux qui osera nier ce fait ! Pour les produits phytosanitaires ...avec les machines qui existent, il semble bien qu’ils soient bien remplaçables très souvent.

Ainsi pour la médecine avec ses besoins vitaux, les quantités dans nos rivières et-ou égouts des antibiotiques seraient bien plus minimes et donc la nature pourrait mieux les éliminer. Quant à la pilule ...il commence à exister des dispositifs qui fournissent beaucoup moins d’ hormones et sans œstrogènes parfois qui sont aussi efficaces sinon plus. Ils ont de plus l’avantage d’éviter les avortements à la chaine pour oubli et même fatigue de prendre ces comprimés ! Ce sont des plaquettes entières qui partent dans nos égouts et rivières...l’ explication de ces dames est des plus floue....mais le fait semble bien réel quand on les écoute. Le gros problème me semble être qu’elles ne désirent pas toujours éviter une grossesse...mais nous arrivons à la Liberté de chacun et à la Vie dans le Couple.

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx0.160.233) le 23 mai 2009 à 10H05

"......revenir à des produits ou bien des méthodes aussi efficaces sinon plus que ces antibiotiques...."

Cà serait bien utile et instructif si pouviez prendre la peine d’illustrer votre affirmation par un ou deux exemples de produits et de méthodes aussi ou plus efficaces pour lutter contre les bactéries pathogènes....

"Pour les produits phytosanitaires ...avec les machines qui existent, il semble bien qu’ils soient bien remplaçables très souvent.

Là encore, votre propos aurait plus de poids si vous nous donniez l’exemple d’une "machine" qui remplacerait les phytosanitaires dans le lutte contre les insectes ravageurs et les maladies cryptogamiques des céréales par exemple. Merci d’avance de vos vues là-dessus.

Les Auteurs deSanté
Gilbert Spagnolo dit P@py - 22 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Marc Girard - 20 articles
insaecula - 10 articles
çaDérange - 299 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Koryneva - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles