NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Trois étonnantes technologies alternatives

Article publié le 24 novembre 2009

Faire de l’électricité à partir de bouse de vache.

Avec quoi ne peut-on PAS faire de l'énergie ? C'est désormais une question ouverte puisque même la bouse de vache peut devenir électricité.
 
Nous vous avions parlé récemment des 10 sources d’énergie renouvelable les plus insolites, on y trouvait notamment la graisse tirée des liposuccions ou encore les déchets toxiques. On peut désormais ajouter à ce palmarès la bouse de vache, dont lesnéerlandais viennent de faire la matière première d’une central électrique (Cleantechnica).


La centrale est évidemment placée dans une zone rurale d’élevage, pour ne pas avoir à transporter la bouse sur plusieurs centaines de kilomètres. A proximité, donc, un établissement agro-alimentaire géant dont une partie est consacrée aux produits laitiers. La bouse de ces caches, convertie en biogaz, pourra fournir le chauffage d’environ 1 100 foyers dans la régions, soit près de 4 000 personnes. La « mixture » sera faite de bouse et d’herbe.

C’est en tout cas une bonne nouvelle pour le secteur agricole qui trouve là un débouché intéressant et écologiquement propre : des fermiers américains avaient déjà loué leurs parcelles pour les éoliennes, ce qui contribue à rendre plus verte un secteur traditionnellement polluant.
 
 
Une major indienne parie sur les biocarburants aux algues.
 
Les biocarburants progressent toujours plus. La dernière tendance, ce sont ceux à base d'algues, l'année passée ils valaient encore 6€ le litre, désormais, les majors pétrolières parient dessus.
 

Et de cinq, annonce fièrement TreeHugger. L’Indian Oil Corporation est ainsi la 5e « major » du pétrole a se lancer dans l’exploitation du biocarburant algual (on en avait parlé à plusieurs reprises, notamment sur son prix en 2008 – 6€ le litre). L’entreprise indienne a signé un partenariat avec l’américain PetroAlgae pour mettre en œuvre une production industrielle de biocarburant.

La production se fera en Inde, et PetroAlgae doit aider l’Indian Oil à mettre sur pied dans un premier temps une usine pilote pour confirmer la viabilité de ce projet. L’avantage de ce biocarburant est qu’il est un parfait remplaçant des hydrocarbures traditionnels, c’est à dire qu’il ne nécessite pas de modification pour son stockage, son transport et sa combustion. On appelle ça un « drop-in ».


Les autres majors sur ce segment des biocarburants sont ExxonMobil, Shell, BP et Chevron, c’est à dire les plus grosses entreprises pétrolifères existantes. Un signe qui ne trompe pas !

 

Un véhicule solaire ... spatial !

Alors que sur Terre, les véhicules propres se multiplient, brisant les records de vitesse et de propreté, c'est désormais l'industrie spatiale qui s'appuie sur cette énergie renouvelable.

Le solaire a conquis des pans entiers de l’industrie, avec l’automobile (voir ce bolide capable d'atteindre 150km/h pendant une semaine non-stop en autonomie), l’agriculture (pour l’irrigation ou la couverture des toits des fermes), le bâtiment, évidemment… ne manquait donc plus qu’à cette énergie propre un petit tour dans l’espace, et c’est la Planetary Society qui pense en être capable d’ici 2010 (EcoGeek).


LE LightSail-1 serait équipé de « voiles » solaires en forme de triangle capable de l’alimenter en énergie. L’objectif est que ce type de vaisseau puisse effectuer de très longues distances dans l’espace en partant très doucement, pour atteindre lentement de grandes vitesses sans avoir besoin de carburant. Le directeur de l’entreprise pense ainsi pourvoir atteindre des vitesses de 160 000km/h. L’intérêt ? Pouvoir quitter le système solaire en 5 ans, contre 25 aujourd’hui !

LightSail-1 doit partir prochainement, en 2010, arrimé à une fusée lanceuse (pas encore déterminée), pour être mise en orbite à environ 800km de la Terre. La propulsion solaire serait alors testée avant d’entamer un périple plus long. En attendant et si tout se passe bien, LightSail-2 et 3 seront fabriquées. Le lancement de 2010 coûtera environ 1,5 millions d’euros, financés sur fonds privés. 
Thèmes

Solaire Technologies

Bookmark and Share
3 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx5.180.131) le 24 novembre 2009 à 23H54

En 2004 et en 2005 j’ai autofinancé des travaux de recherche et le dimensionnement d’un cogénérateur particulièrement innovant capable de valoriser indifféremment l’énergie solaire thermique, les biogaz, le bois et de valoriser les énergies perdues dans l’industrie. Toutes ces énergies pouvant être mixées, complétées ou substituées entre elles.

Après une thèse post doctorant et 2 expertises favorables par 2 laboratoires de pointe leaders en France et en Europe (l’un d’entre eux étant même N°2 mondial), j’ai présenté pendant 3 ans un dossier à OSEO(ex ANVAR) pour obtenir un prêt pour le financement du prototype, car j’avais dépensé mes ressources dans la première partie du projet.

J’ai eu 3 années de suite une réponse négative sans jamais aucune motivation d’OSEO (ANVAR).

Après intervention de mon Député et du président de région (je suis assez bien apprécié pour avoir déjà créé une usine agro alimentaire propre il y a 17 ans et plus de 200 emplois) j’ai pu obtenir un rendez-vous avez le directeur régional d’OSEO...

Lorsque je lui ai demandé la ou les raisons du refus pendant 3 ans de mon dossier, il m’a seulement demandé si je possédais un château ?... Ce à quoi j’ai répondu non et il m’a simplement dit, je cite : " vous savez, lorsque l’on s’adresse à OSEO, il est conseillé d’en avoir un ..."

OSEO et les bureaucrates français pratiquent sans vergogne et en toute impunité la discrimination suivant l’origine sociale des porteurs de projets. Ils sont en réalité chargé de protéger les monopoles captifs des multinationales et bloquent toute innovation majeure ou de rupture en France qui pourraient remettre en cause lesdits monopoles.

votez :
par vb28 (IP:xxx.xx0.199.107) le 17 décembre 2009 à 15H24

vous savez un petit article dans des journaux genre "le canard enchainé" des fois fait avancer les choses...reunissez des preuves puis envoyer votre dossier à ce genre de journal, je suis certains qu’il se feront un plaisir d’en faire une manchette !!! Malheureusement on a une véritable dérive dans les institutions démocratiques de plus en plus noyautées par des lobby !!! Quand les multinationales grossissent, les démocraties rétrécissent !!!

votez :
par girouette (IP:xxx.xx7.39.250) le 5 janvier 2010 à 23H31

Effectivement, si ce monsieur (spécialiste du biogaz) a des preuves, il peut les montrer au canard enchaîné qui se fera un plaisir de faire une investigation encore plus fouillée que ne l’a pratiquée anvar ou oséo. Et je ne pense pas que ce monsieur super entrepreneur s’en sorte bien...

Car un refus d’aide de la part d’Oséo est toujours exactement motivé. Notamment si un député est derrière tout cela. Il doit y avoir une raison très valable.

Les journalistes peuvent être encore plus durs que les soit-disant bureaucrates (qui n’en sont pas d’ailleurs).Car je lis un peu partout dans des commentaires en ligne les mêmes propos de la part de la même personne. Toujours haineux contre oséo. D’ailleurs ces propos se trouvent aussi sur le site de l’IFRAP qui frappe contre tous les services publics et y compris ceux qui n’en sont pas non plus.

Des "ultralibéraux" qui crachent sur l’Etat mais qui s’offusquent d’essuyer un refus. Toujours interessés par les défiscalisations, voire la fuite des... capitaux dans des pays plus paradisiaques...

votez :
par Moncler Pas Cher (IP:xxx.xx2.223.130) le 31 décembre 2012 à 04H27

Fashion is about a global disposition than climatic conditions. Soldes Sac Lancel So it really is tricky not to obtain influenced by worldwide fashion tendencies even though Indian winters may perhaps nonetheless be within the milder aspect in comparison to the West. Next the established guidelines, blacks and also the greys have already been dominating the scene Cheap Beats By Dre Studio , but considering the fact that tendencies vacation at the speed of light, monclerpascherveste the vivid things have caught the consideration of numerous designers and fashion watchers. Semi-fitted and knee-length leather-based jackets in the brightest of colors can be a clever strategy to defeat the chill, confirms designer Nachiket Barve.

votez :
par jordans for sale (IP:xxx.xx8.220.91) le 26 juillet 2013 à 12H26

cheap jordans Design is Alright but it really is just not planning to would you any superior when you have to walk 4 furthermore miles on the class jordan shoes for sale cheap air jordans .

votez :
(IP:xxx.xx5.90.52) le 17 août 2013 à 02H17

http://www.egelhofsiegertcasper.com/gucci.html Simply because of this Fake Handbags , there are so several wholesale authentic designer handbags which are sold everywhere. imitation purses Designer handbags will normally be the best style accessory that you can bring anyplace.

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles