NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Pourquoi les centrales nucléaires sont inadaptées à la démocratie ?

Article publié le 18 avril 2011

Dans le flot continu de l’information, cette depêche est passée pratiquement inaperçue : le 24 mars, le porte-parole du gouvernement japonais admettait que la rotation des travailleurs "pompiers" sur le site de la centrale de Fukushima n’est « pas suffisante ». Difficile en effet pour Tepco et ses sous-traitants de trouver des volontaires pour remplacer ces ouvriers qui risquent leur vie. Dans certains villages, on aurait proposé 800 à 1500 euros à des volontaires pour participer aux opérations.

Dans le Japon démocratique du début du XXIéme siècle, on aurait donc du mal à trouver suffisamment de personnels pour se sacrifier : quel paradoxe au pays des Kamikazes !

Pourquoi les centrales nucléaires sont inadaptées à la démocratie ?

1-L'armée des liquidateurs soviétiques :

Il y aurait environ 500 personnes qui participerait aux opérations de sauvetage du site sur la centrale de Fukushima. Il est intéressant de comparer ce chiffre avec l'envoi dans les semaines qui ont suivi l'explosion de Tchernobyl de dizaines de milliers de "liquidateurs". 

En U.R.S.S., en 1986, ces personnes n'ont pas hésité à affronter des doses très élevées, restant quelques secondes ou quelques minutes sur les lieux de l'opération, se relayant à des cadences très rapides. On estime que le nombre de ces liquidateurs, intervenant sur le site ukrainien, entre 1986 et 1992, a oscillé entre 600 000 et un million !

On pourra comparer avec l'organisation nippone. On pourra noter, par exemple, que, après l'accident dans lequel deux opérateurs japonais ont été gravement irradié, les opérations humaines ont été immédiatement interrompues. Les Soviétiques n'avaient pas ce genre de scrupules et n'hésitaient pas à sacrifier leur personnel, si cela leur semblait nécessaire.

On peut se poser la question : si, depuis le 11 mars, Tepco n'a pas réussi à régler le problème, n'est-ce pas par manque de personnels ? Pour des craintes -légitimes- à ne pas trop exposer la vie de ses personnels ? Par "principe de précaution" comme nous disons en Europe ? D'évidence, le prix de la vie humaine n'est pas le même.

 

2-Les risques nucléaires sont-ils compatibles avec les sociétés démocratiques ?

Les Japonais de 2011 font-ils davantage preuve de compassion que les Soviétiques de 1986 ? Je ne le pense pas. Alors où se situe la différence ? Probablement dans le progrès de l'esprit de responsabilité au sein de la société japonaise d'aujourd'hui. 

Ne soyons pas naïf. Ce sens des responsabilités caractérise les sociétés démocratiques car il faudra payer quand les responsables des catastrophes auront été identifié, il faudra que la Nation, l'Etat assume sa part financière dans le "réglement" des dégâts.

On ne peut que se féliciter de cette avancée que l'on cherchera en vain dans les sociétés autocratiques. Mais il faut être conscient des conséquences de ce progrès social : un accident grave, une situation échappant au contrôle, un risque inconsidéré, une décision malheureuse ; chaque erreur va se payer, chaque décision sera à posteriori étudiée par les juges, chaque responsabilité devra être assumée.

Or, en matière d'accident nucléaire : la facture, morale et financière, sera lourde, très lourde.

Si Tchernobyl s'est traduit par des milliers de kilomètres carrés stériles et des cancers en quantité difficiles à chiffrer, la reconnaissance des responsabilités, les dédommagements se font attendre. Il en sera tout autrement à Fukushima.

Il faudra probablement, dans la décennie à venir, payer des indemnités aux propriétaires délogés de la région, offrir des contreparties aux pêcheurs lésés, rembourser les irradiés, examiner toutes les responsabilités dans les cancers des personnes exposées, payer de lourdes indemnités aux "liquidateurs" et à leurs familles, sans parler de la dépollution du site au coût faramineux. 

La Nation japonais n'a pas fini de payer Fukushima.

 

3-Le coût invisible du nucléaire pour les sociétés démocratiques :

 

Le philosophe Jean-Jacques Delfour, écrit dans le Monde daté du 11 avril "Du fait que l'Etat a toujours placé la centrale nucléaire hors du droit commun, le principe libéral de la privatisation des bénéfices et de la publicisation des pertes revient à se condamner à l'inaction : en cas d'accident nucléaire, les citoyens se débrouillent. Ou bien ils se tournent vers un Etat qui, dans les "démocraties" n'a pas du tout les moyens civils ou militaires de sa politique industrielle". 

On est ici au coeur du problème : qui payera en cas d'accident grave ? C'est la Nation toute entière. On m'objectera qu'elle a profité pleinement des "bienfaits" du Nucléaire pendant des décennies. Mais, dans une société endettée, nous n'avons pas financé ce risque, nos factures d'électricités n'en tiennent pas compte. Les choix politiques et technocratiques qui ont validé le nucléaire ont été pris sur le dos des futures victimes qui vont payer deux fois : subir l'accident nucléaire puis payer les dégâts.

On peut comparer avec la société américaine : après Three Mile Island, en 1979, les sociétés d'assurances ont refusé de prendre en charge le risque. L'Etat fédéral refusant de l'assumer à son tour, la construction de centrales nucléaires s'est arrêté d'elle même !

On atteint ici la limite de la démocratie à la France : la responsabilité des nuclérophiles s'arrête quand il s'agit de financer préventivement le risque nucléaire.

Conclusion : quand le nucléaire va bien, les apparences sont sauves et nous avons l'impression trompeuse que notre monde démocratique peut vivre avec lui. Mais quand la catastrophe survient, la vérité apparaît dans sa cruelle réalité : le monstre nucléaire devient incontrôlable à moins de lui opposer la machine totalitaire. La démocratie est trop fragile et subtile pour pouvoir mater le dragon radioactif. L'hydre soviétique a su vaincre Tchernobyl. Mais la princesse nippone pourra-t-elle stopper le dragon de Fukushima ?

 

 

Thèmes

Nucléaire

Bookmark and Share
1 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx9.2.151) le 18 avril 2011 à 17H01

Décidément le principalat laisse pas mal de loisirs pour élucubrer à perte de vue sur tout et n’importe quoi.

votez :
(IP:xxx.xx1.180.3) le 19 avril 2011 à 09H10

Et bien cela ne me parait pas un message sur n’importe quoi et même ce message me parait primordial car il me permet de comprendre le mensonge inclus dans l’installation des centrales. Encore une fois, il est au début de la réflexion et quand on nous fait visiter une centrale, le bien fondé de l’installation est compris dans l’explication. Ainsi, il n’est pas abordé le problème que l’on peut qualifier de "problème de fuite de radioactivité" à mon petit niveau. Il me fut répondu que statistiquement, une chance sur...et bien ça n’arrivait pas. Pourtant, je réécris que des centrales sont construites à proximité d’usines ayant besoin de courant électrique en grosse quantité MAIS qui ne doivent pas exploser ...Je sais que les ingénieurs font plus que tout pour que leur usine soit fiable MAIS, une erreur pourrait se produire tq un tremblement de terre ou autre...Comme on le voit au Japon, une erreur n’arrive pas seule ; des problèmes peuvent l’accompagner.

Pour vous rassurer un peu Monsieur le Principal,je pense que dans un pays où seulement 50% des gens se déplacent pour voter ne peut plus être considéré comme une démocratie mais une oligarchie peut être mais, les responsables politiques auront-ils le pouvoir d’exiger des sacrifices pour autant ? Auront-ils le courage de montrer l’exemple et de rester sur place pour montrer l’exemple ? Pourtant, dans une oligarchie ce serait la seule solution pour permettre un travail indispensable après une fuite nucléaire.

votez :
par doudou37 (IP:xxx.xx1.49.18) le 21 avril 2011 à 16H32

IL N’Y A PAS QUE LES CENTRALES NUCLeAIRES QUI NE SONT PAS ADAPTEES A LA DEMOCRATIE... on pourrait citer bien d’autres exemples ! Puis-je suggérer à l’auteur de l’article de revoir ses cours d’orthographe, pour un principal et formateur cela laisse rêveur !!!

votez :
(IP:xxx.xx1.178.38) le 22 avril 2011 à 09H19

@doudou37 (IP:xxx.xx1.49.18) le 21 avril 2011 à 16H32 : Il n’y a vraiment rien d’autre à signaler que l’orthographe dans une société qui se détruit....disons que l’orthographe en fait parti ! Est-ce le plus important pour réussir à supprimer le mensonge dans cette société ? Est-ce le plus important pour réapprendre à aimer son prochain ? ça en fait parti,certes...comme la façon de s’exprimer, de s’habiller aussi. Mais des êtres humains ont osé manifester pour obtenir un avantage qui tue d’autres Hommes comme leur saloperie de cochonnerie de retraite...Il suffit de regarder les courbes de mortalité pour en avoir confirmation. SURTOUT, les résultats des morts en fonction des professions, l’âge de cette pourriture de retraite OBLIGATOIRE varie avec la mort de certains Humains. MAIS, les êtres avides de leurs avantages n’en ont cure.

Cet auteur a réussi à déceler un mensonge colossal très bien dissimulé...Faudra -t-il attendre comme aux USA le gros accident de pollution d’une rivière pour interdire les produits d’extraction du gaz de schiste...et pourquoi pas nos rapports gouvernementaux qui ne peuvent même pas déclarer impossible ce qui est impossible ! Il est vrai que pendant ce temps, les salaires et primes continuent d’être versés.

votez :
par Reflexion (IP:xxx.xx6.51.33) le 22 avril 2011 à 17H12

Si l’orthographe a son importance ! Surtout quand on est proche de l’enseignement !

Sauf en cas d’urgence et de situation exceptionnel (o secourrtss, o secourts)

L’auteur de cette article a raison de s’exprimer quoi qu’il arrive et souligner un fait important que vous avez pleinement comprit.

Cela serait parfait si les gens qui ne font pas de faute d’orthographe pouvait le comprendre aussi !!!

Donc nous avons un grave problème sur le dos réparti sur l’ensemble des citoyens dont une majorité fermera les yeux jusqu’au bout par pleutrerie et déni de réalité ou tout simplement non compréhension de la situation !

Nous avons été éduqué avec le nucléaire comme quelques choses de normal et indispensable ! C’est confortable !

Mais quand on descend du petit nuage, on s’aperçoit l’horreur de ce choix et de l’origine du pouvoir !

Le sur-développement nucléaire représente un frein majeur pour le développement de la société et des individus et une condamnation de l’avenir

votez :
(IP:xxx.xx9.135.100) le 23 avril 2011 à 18H22

@ Reflexion

"....l’ensemble des citoyens dont une majorité fermera les yeux jusqu’au bout par pleutrerie et déni de réalité ou tout simplement non compréhension de la situation !"

Si on vous suit bien, c’est vous et vous seul(e) qui détenez la seule vérité qui vaille, c’est à dire la vôtre. C’est bien çà ? Vous me faites l’effet d’être quelqu’un qui manque furieusement de "réflexion" et surtout d’ouverture d’esprit, de tolérance et d’arguments à faire valoir pour soutenir votre position péremptoire, définitive et psychorigide. Qu’est-ce qui vous permet donc d’éluder ainsi toute discussion et d’être si sûr(e) de vous et surtout de distrubuer des qualificatifs (pleutrerie, deni de réalité) malsonnantes à ceux dont vous ne partagez pas les opinions ?

votez :
(IP:xxx.xx9.135.100) le 24 avril 2011 à 09H30

@ Reflexion

"Si l’orthographe a son importance ! Surtout quand on est proche de l’enseignement !"

L’auteur de cette article

a raison de s’exprimer quoi qu’il arrive et souligner un fait important que vous avez pleinement comprit.

Cela serait parfait si les gens qui ne font pas de faute d’orthographe pouvait le comprendre aussi !!!

Nous avons été éduqué avec le nucléaire comme quelques choses de normal

- Cinq fôte d’ortografe en seulement quelques lignes, c’est dire si l’orthographe est importante !!

votez :
(IP:xxx.xx5.27.93) le 8 mai 2011 à 08H05

@(IP:xxx.xx9.135.100) le 24 avril 2011 à 09H30 :

" Cinq fôte d’ortografe en seulement quelques lignes, c’est dire si l’orthographe est importante !!" Mais OUI, c’est important SEULEMENT nous sommes en train de changer de société pour raison d’écroulement de la précédente causée selon des professeurs de lycée, dans les années 1965, par l’intrusion du mensonge. C’est un peu comme celui qui s’occupe du pli de son pantalon en plein bombardement que de s’occuper de l’orthographe en ce moment.

Nous voudrions le retour de la démocratie et l’utilisation correcte de l’atome afin de nous fournir une énergie correcte et justement répartie entre les Hommes donc une énergie gratuite. Par ces bidouillages et escroqueries nous n’avons qu’une énergie très couteuse et même qui apporte la ruine mais une énergie qui rapporte aussi "encore" de l’argent à ceux qui la gèrent. Il serait venu le moment d’appliquer une technique plus efficace, beaucoup moins peu dangereuse comme certains physiciens qui recommencent les théories de leur matière semblent nous l’indiquer plutôt que de continuer honteusement avec ce qui est appliqué dans nos centrales actuellement ; Surtout qu’en plus personne ne sait démonter la Centrale en Bretagne dont le fonctionnement a été arrêté.

votez :
(IP:xxx.xx1.178.38) le 23 avril 2011 à 09H49

@Reflexion (IP:xxx.xx6.51.33) le 22 avril 2011 à 17H12 :

""Nous avons été éduqué avec le nucléaire comme quelques choses de normal et indispensable ! C’est confortable !

Mais quand on descend du petit nuage, on s’aperçoit l’horreur de ce choix et de l’origine du pouvoir !""

Et bien, l’origine du pouvoir, c’est vrai que c’est une question qui devrait nous intéresser. Pour ma part, j’ai toujours eu devant moi des responsables qui ne savent que faire des dettes et parler de modernisation de la France. Mais, il doit y avoir une origine à la pénétration du mensonge dans notre société. J’ai repéré que ce sont les êtres qui se qualifient de "cartésiens et rationnels" qui veulent le pouvoir pour profiter des avantages qu’ils peuvent en tirer...Ils ont crée une sorte d’oligarchie de la ruine des pays, MAIS qui a donné le pouvoir à ces êtres qui osent clamer que : " Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent". Pourquoi ce sont justement ces ’ruineurs’ de pays qui ont le pouvoir ?

votez :
(IP:xxx.xx9.135.100) le 24 avril 2011 à 12H11

"Pourquoi ce sont justement ces ’ruineurs’ de pays qui ont le pouvoir ?"

- Parce qu’ils ont été élus.......

votez :
(IP:xxx.xx1.178.38) le 25 avril 2011 à 10H28

@IP:xxx.xx9.135.100) le 24 avril 2011 à 12H11 :

"""Pourquoi ce sont justement ces ’ruineurs’ de pays qui ont le pouvoir ?"

- Parce qu’ils ont été élus......."""...PAR MOINS de 50% de la population.....et les ruineurs osent en revendiquer la totalité.

C’est le premier point qui m’a fait repenser au problème du mensonge et ses dangers dans la société. Les dangers du mensonge me furent annoncés par deux de mes professeurs...il y a bien longtemps donc....dans les années 1965 environ.

votez :
(IP:xxx.xx3.88.183) le 12 mai 2011 à 19H06

"Parce qu’ils ont été élus......."""...PAR MOINS de 50% de la population....."

- Il n’en reste pas moins qu’en démocratie, celà s’appelle être élu !

votez :
(IP:xxx.xx3.88.183) le 12 mai 2011 à 19H04

"...le monstre nucléaire devient incontrôlable à moins de lui opposer la machine totalitaire. La démocratie est trop fragile et subtile pour pouvoir mater le dragon radioactif. L’hydre soviétique a su vaincre Tchernobyl."

- Vous plaisantez j’espère. Vous donnez dans l’humour noir de très mauvais goût ou vous prenez votre idéologie préférée pour la réalité ?

"...le monstre nucléaire devient incontrôlable à moins de lui opposer la machine totalitaire..."

- On a vu et on voit encore de quelle façon le monstre totalitaire soviétique a "contrôlé" le monstre nucléaire... On a vu également comment les agents du monstre soviétique avaient déclenché la catastrophe par pure imbécilité criminelle associée à l’ivrognerie institutionnalisée.

"L’hydre soviétique a su vaincre Tchernobyl"

- Vous croyez réellement à ce que vous dites ou bien vous vous êtes aveugle, ignorant ou pire encore ? Les soviétiques n’ont strictement rien vaincu. Tout le monde peut encore le constater 25 ans après.

votez :
par kaunklau (IP:xxx.xx5.120.143) le 13 mai 2011 à 18H12

Bonjour ! Tout le monde sait que l’effet de serre détruise la planète ! Pour faire de l’électricité , il faut de l’énergie , que ce soit organique ( fuels , charbons ...) , hydraulique , solaire...ou atomique . Quand , on n’a pas de pétroles , il fallait bien trouver une solution ! car on ne peut pas stocker l’électricité ! C’est pour cette raison , que certains pays ont fait le choix du nucléaire ! Il y a toujours du pour et du contre , des avantages et des inconvénients lors de ce choix ! Les centrales nucléaires n’émettent pas du CO2 , mais laisseront des déchets à long terme et présenteront des risques radiologiques en cas de non maitrise de la machine ou lors des accidents . Le risque de Tsunami comme au Japon ( échelle 9 de Richter ) , c’est exceptionnel ! Les exploitations du nucléaire prennent en compte comme retour d’expérience , lors d’une autre construction ! On trouvera toujours une solution pour adapter , par exemple un mur de protection plus haut ect... Mais ce qu’on a pas calculé , c’est la destruction de ces machines par l’homme , qu’est-ce qu’on peut faire maintenant , s’il y a une guerre ! Les centrales nucléaires existent dans tous les coins du monde : Europe , Etats-unis , Asie . Le problème , c’est qu’on n’arrive pas à stopper les produits radioactifs ! L’inadaptation des centrales nucléaires par rapport à la démocratie ! je pense que " Les centrales nucléaires " , ne sont que des usines ! C’est l’homme qui est leur maître ! Avec des procédures mis en place dans l’exploitation , les catastrophes ne doivent pas exister ! Mais quand on prend " l’énergie électrique " comme moyens pour gagner de l’argent , les problèmes sont liés . Quand la production d’énergie électrique devient une industrie , pour gagner de l’argent sous forme de bourse , sous forme de Société Anonyme , pour ramasser de l’argent, alors on tombe dans le piège de "Rendements" . C’est comme tous , dans ces sociétés modernes , on veut " le beurre et l’argent du beurre " ! sous la pression des boursiers , les exploitants ont tendance à gratter le maximum possible . Le mot nucléaire fait peur à tout le monde !pourtant on vit à proximité tous les jours ! dans l’ hôpital , dans une clinique et le stockage des bombes atomiques ? Dire " Centrales nucléaires inadaptable à la démocratie" , ce n’est pas juste à 100 % ! dire plus tôt que l’électricité n’est pas un produit boursier ! on ne doit pas faire de l’électricité pour gagner de l’argent . C’est une nécessité pour la nation !

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 24 mai 2011 à 18H57

"....on ne doit pas faire de l’électricité pour gagner de l’argent . C’est une nécessité pour la nation !"

- La connerie humaine n’a décidément pas de limites ! Et le pétrole ? C’est pareil ? On n’exploite pas le pétrole pour faire de l’argent. C’est une nécessité pour la nation.

Et la production d’électricité (construction de centrales), l’entretien des centrales, la distribution de l’électricité (construction et entretien du réseau), vous financez tout çà comment ? Par l’opération du Saint Esprit ?

votez :
(IP:xxx.xx1.129.46) le 14 mai 2011 à 10H05

""on ne doit pas faire de l’électricité pour gagner de l’argent . ""

Ben quel con oserait dire cela maintenant ?

Mais, nous avons eu de très gros scandales déjà avec les amis des amis des amis...qui ont fait imposer par EDF des transformateurs avec du pyraléne enfin fiables, pas toxiques du tout et n’ayant que des avantages. A l’époque, EDF était entièrement sous la coupe de l’état Français si je me souviens bien. Actuellement, les mensonges ont fait que le contenu des transformateurs se retrouve dans le Rhône à une telle concentration que la consommation du poisson est interdite pour le bien de notre santé ! On trouve encore sur internet à "pyralène" des transformateurs chez des particuliers...EDF ne peut savoir où vont ses fils électriques certainement !

La raison que l’on m’a donnée dans les années 1980 fut : "Pourquoi ne pas renverser le contenu et risquer de salir le camion puisque ce n’est pas toxique ?"

La réponse à mon appel téléphonique à EDF fut : "Nous avons fait passer tous les documents possibles prévenant de la dangerosité et de l’interdiction de jeter les produits". C’était avant 1990...l’eau est passé sous les ponts et les saloperies de produits mortels arrivent dans l’eau laissant la mort possible pour nous ; peut être même encore en ce moment, des produits sont jetés !...

Conclusion : Il n’y a pas de différence entre les fonctionnaires et le privé en ce qui concerne notre sécurité et les habitants de Tchernobyl ne me contrediront pas . Il faut plutôt penser à un changement de niveau de Conscience et à éloigner le plus possible les mensonges de notre société entière. Promettre à des ouvriers qui débarrassent des transformateurs que le produit n’est pas dangereux (ou plus grave encore oublier de leur dire qu’il y a changement, pour cause d’escroquerie de hauts responsables EDF, et que le produit est mortel) et en même temps faire passer des messages indiquant la dangerosité et l’interdiction même, moi ça me dépasse.

votez :
par kaunklau (IP:xxx.xx5.120.143) le 15 mai 2011 à 16H02

Bonjour ! Je ne pense pas que l’EDF permet ou autorise à ses agents de déverser du pyralène , dans les fleuves français .C’est interdit maintenant ! A L’époque , je ne sais pas . Les rejets chez EDF sont très stricts et sont très contrôlés . Les centrales françaises sont passées à L’ISO 14001 . En France , maintenant la mentalité des habitants change ! 30 ans en arrière , le respect de l’environnement est moins rigoureux que maintenant . Par exemple , les piles usagers , l’huile de vidange , les vieilles batteries ...les gens ne jettent plus dans la nature . Les municipalités ont fait beaucoup d’efforts pour les récupérer et les enfants sont informés à l’école . Même les résultats ne sont pas escomptés à 100 % , les progrès sont déjà considérables .

Pourquoi ,j’ai dit que " On fait de l’électricité pour gagner de l’argent " et il y a des conséquences sur l’exploitation , car avant l’entreprise était sous le contrôle de l’état , donc l’usage d’électricité est une nécessité de la vie de tous les jours , un produit de base . Maintenant les courants , on les achète , on les vend , on négocie le prix . Il y a une variation de prix de 45 € /MWh jusqu’à plus de 100€ /MWh selon la saison , selon les indisponibilités des centrales producteurs . L’EDF devient une Société Anonyme ! c’est une entreprise à gagner de l’argent ! L’EDF est passé en bourse ( CAC 40) , d’où il faut gagner de l’argent pour ceux qui ont investi ! Il y a des concurrents ! si EDF coule les autres compagnies prennent sa place ! c’est la loi du plus fort , c’est comme ça le monde capitaliste . D’ailleurs tous les entreprises du monde entier font la même chose à notre époque . C’est la BOURSE , qui prime . Pour avoir les rendements vente/production , l’EDF sous traite . Dans les centrales , on voit de plus en plus les entreprises sous traitant . Souvent ces entreprises signent pour quelques mois de mission , quand le travail est terminé , les gens vont pointer à l’ANPE. Pour éviter d’embaucher , les entreprises sous-traitants font appel à leur tour à des boîtes intérimaires . Les intérimaires ne sont pas toujours motivés , car ils savent très bien , dans peu de temps , ils n’ont plus de boulots , d’où la qualité de travail n’est plus la même . Mais , c’est le principe de management de l’entreprise ! Je pense que les Centrales nucléaires françaises sont très rigoureuses , malgré les pressions des boursiers . Les autorités de sureté nucléaires sont sérieuses et plus stricts que les autre pays à l’étranger ! En Chine ou en Russie , on a jamais entendu parler des petites incidences de leurs exploitation !

PS : La Chine va construire 100 centrales nucléaires ! La Chine va construire des barrages sur le Mékong (12 barrages ) , malgré les impacts sur l’environnement de plusieurs pays de l’Asie du Sud -Est ( Laos , Thailande , Cambodge , Vietnam ). 60 millions de personnes dépendent du Mékong .La chine veut être le N° 1 mondial en terme d’économie ( 2 ème actuellement derrière les Etas-Unis) . L’électricité est l’énergie de base pour faire tourner les usines ,pour satisfaire aux investisseurs étrangers et donc un des facteurs à faire progresser ses booms économiques .

On constate donc que l’électricité n’est plus un produit de base ! C’est la manne pour les investisseurs et également l’un des facteurs de l’ambition pour être la première puissance mondiale !

votez :
(IP:xxx.xx9.131.148) le 20 mai 2011 à 15H55

L’électricité est l’énergie de base pour faire tourner les usines ,pour satisfaire aux investisseurs étrangers et donc un des facteurs à faire progresser ses booms économiques .

On constate donc que l’électricité n’est plus un produit de base ! C’est la manne pour les investisseurs et également l’un des facteurs de l’ambition pour être la première puissance mondiale !

- Tout et son contraire donc.....

votez :
(IP:xxx.xx1.205.35) le 20 mai 2011 à 11H18

""Je ne pense pas que l’EDF permet ou autorise à ses agents de déverser du pyralène , dans les fleuves français ""

MAIS, je n’ai pas écrit cela Monsieur. J’ai écrit que les fonctionnaires ne nous protègent pas mieux que le privé. Un salaire est devenu une rente à vie et il ne peut donc en être autrement. J’ai écrit aussi que j’ai vu des employés déverser le contenu d’un transformateur sur le sol en disant que le produit n’était pas toxique et que mon appel téléphonique à EDF m’a renseigné sur le fait que des documents officiels d’EDF signalaient la dangerosité . Je mets en parallèle le fait que les poissons du Rhône seraient mortels pour nous pour cause de déversement de produits similaires .

Mon observation personnelle est que les transformateurs anciens avaient été changés par obligation de la grande direction d’EDF et donc que EDF connaissait très bien les transformateurs et leur emplacement afin d’obliger les propriétaires à changer pour ces transformateurs à pyralène et curieusement EDF semble avoir perdu les adresses des transformateurs quand la toxicité mortelle du pyralène fut reconnu enfin ! Je n’ose imaginer qu’ils avaient encore les adresses des transformateurs .

Ma conclusion est donc :"Conclusion : Il n’y a pas de différence entre les fonctionnaires et le privé en ce qui concerne notre sécurité ". Mais, il y a peut être une autre source mortelle de pyralène ...

votez :
(IP:xxx.xx9.133.50) le 25 mai 2011 à 15H38

"Dans certains villages, on aurait proposé 800 à 1500 euros à des volontaires pour participer aux opérations."

- On comprend qu’à ce prix là, les kamikases, mêmes japonnais, ne se précipitent pas !

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles